Noir c'est noir , Johnny est parti

Vous souhaitez parler d'un livre, film, d'une pièce de théâtre.. des idées ou du message d'un auteur mais aussi de sculpture, musique.. c'est ici
Avatar du membre
Hector
Messages : 5162
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Hector » 06 déc. 2017, 04:56:18

Noir c'est noir , Johnny est parti

Pour tous, c'était simplement "Johnny": l'incarnation du rock français, une voix puissante ayant traversé les modes, une star à la vie tempétueuse et accidentée, mais aussi un survivant chantant la…

Image



AFP le 06/12/2017 à 04:41



ImageMort de Johnny Hallyday ( AFP/Archives / GERARD JULIEN )
Mort de Johnny Hallyday ( AFP/Archives / GERARD JULIEN )




C'est par un communiqué envoyé à l'AFP à 2h34 du matin que son épouse Laeticia a annoncé le décès de celui qui se nommait Jean-Philippe Smet dans le civil: "Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité."


"Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment", poursuit-elle.


Evoquant "le papa" de leurs deux filles adoptées Jade et Joy, de Laura (née de son union avec Nathalie Baye) et de David (né de son union avec Sylvie Vartan), Laeticia Hallyday conclut: "Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout ne l'oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour je t'aime tant".


"On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday", a réagi l'Elysée.


Il n'y avait plus trop d'espoir depuis que Johnny Hallyday avait été hospitalisé il y a un mois pour détresse respiratoire.


Laeticia n'envoyait plus de messages sur les réseaux sociaux, elle qui s'était régulièrement employée à donner des nouvelles rassurantes de Johnny, depuis qu'il avait annoncé début mars être traité contre la maladie. Un cancer dont il savait déjà qu'il était métastasé.


Détecté dans les poumons de la star en novembre 2016, le cancer aura donc terrassé en un an celui que son ami Eddy Mitchell avait surnommé "Robocop". Et qui avait déjà tutoyé la mort, lors de sa tentative de suicide en 1966 après la demande de divorce de Sylvie Vartan, puis plus récemment lorsqu'il plongea plusieurs jours dans le coma en 2009 en raison de complications consécutives à une opération.


- 100 millions de disques -


Johnny Hallyday s'est pourtant battu. En montant sur scène, en juin et juillet, avec ses copains Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, pour la tournée des "Vieilles Canailles". Des moments parfois difficiles, comme cette première à Lille où il était apparu affaibli par une chimiothérapie subie quatre jours plus tôt, mais aussi l'impression d'aller de mieux en mieux, au fil des concerts, comme porté par l'énergie de ce public qu'il croisait pour la dernière fois.


Pour "rester vivant", comme s'intitulait sa dernière tournée marathon (2015-2016), cette "bête de scène", qui a rempli en 57 ans de carrière tous les plus grands lieux de l'Hexagone, du Stade de France au Champ de Mars, travaillait aussi à un nouvel album.


Avec plus de 100 millions de disques vendus et dix Victoires de la musique, "l'idole des jeunes" puis des moins jeunes a traversé les époques: celles des débuts du rock'n'roll où il ressemblait à un "Elvis Presley" made in France, des yé-yés, de la variété plus "mainstream" avec Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman dans les années 80, pour revenir avec bonheur ces dernières années aux sources du blues et du rock.


Cette longévité exceptionnelle, depuis "T'aimer follement", sa première chanson enregistrée en 1960, est ponctuée de dizaines de succès entrés dans la mémoire collective: "Souvenirs souvenirs", "Le Pénitencier", "Noir c'est noir", "Retiens la nuit", "Pour moi la vie va commencer", "Que je t'aime", "Gabrielle", "La musique que j'aime", "Ma g.....", "Quelque chose de Tennessee", "Allumer le feu", "Marie"...


Jusqu'à "Un dimanche de janvier", chanson hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 qu'il a interprétée en janvier 2016 aux côtés de François Hollande, lors de l'hommage marquant le premier anniversaire de ce drame.


- Excès et amours -


Au fil d'une vie menée à fond de train, avec ses accidents, ses excès relayés en une des gazettes, ses amours tempétueuses et médiatiques (Sylvie Vartan avec qui il aura un fils, David Hallyday, Nathalie Baye, avec qui il aura une fille, Laura Smet), ses maisons en Suisse et aux Etats-Unis sur fond d'accusation d'exil fiscal, "Johnny" était devenu plus qu'un artiste.


Une légende vivante, un chanteur quasi-officiel mais aussi un personnage parfois agaçant pour certains, égratigné pour sa façon de s'exprimer, à l'image du "Ah que..." popularisé par sa marionnette des Guignols.


"Ma vie a été un tunnel de souffrances, où je ne me sentais pas toujours en accord avec moi-même, vivant au jour le jour, tenaillé par la peur du lendemain", se confiait en 2014 à Télérama celui qui était au civil Jean-Philippe Smet, du nom de son père, Belge, qu'il a si peu connu.


Ces dernières années, c'est sa santé qui était devenue un sujet sensible. Avec ce coma qui a fait craindre le pire en 2009 aux Etats-Unis et ce cancer qui l'a poussé à son dernier combat.


Des "souffrances" qu'il oubliait toutefois quand il retournait en studio ou remontait sur scène, pour, jusqu'au bout, "être Johnny Hallyday", ce qu'il appelait "un métier".


ImageCopyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.


Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.



Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article







Article complet sur http://www.boursorama.com/actualites/no ... 65db372be9
RIP. Ce n'est pas une surprise, il était malade depuis un bon moment.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6012
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Nolimits » 06 déc. 2017, 08:06:22

Que l'on aime ou pas, c'était un sacré monument.
RIP.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21352
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par johanono » 06 déc. 2017, 10:08:11

La moitié du site Internet du Figaro est consacrée à Johnny. Il ne manquerait plus qu'il bénéficie d'un hommage national... Certes, c'était un immense chanteur. Que sa mort suscite l'émotion, cela peut se comprendre. Mais il ne faut pas exagérer non plus : ça reste un chanteur, pas un homme d’État.

Avatar du membre
Jean
Messages : 3987
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Jean » 06 déc. 2017, 11:02:14

Bon professionnel.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7096
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par mordred » 06 déc. 2017, 11:36:15

Probablement un bon garçon qui s'est fait parfois arnaqué (pas tendre avec son ex, Adeline).
Johnny avait dit à la TV dans les années 80 qu'il fumait 3 à 4 paquets par jour; pour garder sa voix.

Johnny figurant de 14 ans dans "Les diaboliques", de Clouzot. Devant lui; Signoret; Larquey et Serrault. Il tourna aussi des spots publicitaires pour de l'habillement.

Image
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
GAB
Messages : 657
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par GAB » 06 déc. 2017, 12:09:20

Avec tous les impots qu'il n'a pas payés on aurait pu en financer de la recherche
contre le cancer du poumon .

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise ... 98791.html

Bon allez . Avec tous les paquets de clope qu'il fumait il a quand méme contribué .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6012
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Nolimits » 06 déc. 2017, 13:34:59

GAB a écrit :
06 déc. 2017, 12:09:20
Avec tous les impots qu'il n'a pas payés on aurait pu en financer de la recherche
contre le cancer du poumon .

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise ... 98791.html

Bon allez . Avec tous les paquets de clope qu'il fumait il a quand méme contribué .
C'est juste une fixette ou de la jalousie pure ? Tu nous le fait à chaque fois.

Avatar du membre
albert
Messages : 8704
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par albert » 06 déc. 2017, 14:08:21

Je n’ai jamais aimé Johnny Hallyday, ce n’est pas ma culture. Je suis plutôt Georges Brassens, Léo Ferré, Jean Ferrat, Guy Béart ou Barbara. Pour moi, Hallyday c’est la mode de la chanson vociférante importée des USA qui a stoppé net la créativité de la chanson française qui était en plein essor au début des années 60. Il était l’imitation ridicule d’Elvis Presley version franchouille. J’étais encore gamin lorsqu’il est devenu "l’idole des jeunes", mais moi, déjà, je ne l’aimais pas. Je lui préférais Antoine qui voulait le mettre en cage à Medrano…
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12349
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Baltorupec » 06 déc. 2017, 14:26:05

johanono a écrit :
06 déc. 2017, 10:08:11
La moitié du site Internet du Figaro est consacrée à Johnny. Il ne manquerait plus qu'il bénéficie d'un hommage national... Certes, c'était un immense chanteur. Que sa mort suscite l'émotion, cela peut se comprendre. Mais il ne faut pas exagérer non plus : ça reste un chanteur, pas un homme d’État.
Bof même pour un homme d'état ça serait exagéré.
De mon côté, je ne regarde plus trop les médias, surtout dans ce genre de périodes, donc bon si l'information qu'ils me donnent ne me plait pas, je ne regarde plus.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 21352
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par johanono » 06 déc. 2017, 15:47:03

Il est question d'obsèques nationales :
Mort de Johnny Hallyday : la délicate organisation d'un enterrement national

VIDÉO - La disparition d'une personnalité est aussi un défi logistique d'envergure, et les cérémonies qui s'organisent pour Johnny Hallyday auront une résonance nationale très forte. Qui organise ces événements? Y aura-t-il une cérémonie religieuse?

Les funérailles de Johnny Hallyday s'annoncent impressionnantes et à la hauteur des liens des Français avec le rocker. Selon des informations du Figaro, Emmanuel Macron pourrait annoncer l'organisation d'un hommage national à l'occasion du décès de l'idole des Français. La ministre de la Culture Françoise Nyssen, s'est également prononcée ce matin pour une cérémonie publique d'envergure.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... tional.php
Le Figaro rapporte aussi que Macron a qualifié Johnny de "héros national", cependant qu'une ovation debout a eu lieu à l'Assemblée nationale.

Bon, on marche sur la tête. :mrgreen:

sandy
Messages : 1066
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par sandy » 06 déc. 2017, 16:19:26

Encore une Voix qui s'en vas...
Encore un Artiste de moin pour la France!
...

Mais que vat il bientot nous rester comme grand chanteur a part Sardou, qui vient d'arreter!!!

Et qui prendra la releve de ces Grands qui nous ont quittes?
Brassens,Piaf,Hallyday...
Il y en a plus des comme eux...
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12349
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Baltorupec » 06 déc. 2017, 16:46:19

johanono a écrit :
06 déc. 2017, 15:47:03
Il est question d'obsèques nationales :
Mort de Johnny Hallyday : la délicate organisation d'un enterrement national

VIDÉO - La disparition d'une personnalité est aussi un défi logistique d'envergure, et les cérémonies qui s'organisent pour Johnny Hallyday auront une résonance nationale très forte. Qui organise ces événements? Y aura-t-il une cérémonie religieuse?

Les funérailles de Johnny Hallyday s'annoncent impressionnantes et à la hauteur des liens des Français avec le rocker. Selon des informations du Figaro, Emmanuel Macron pourrait annoncer l'organisation d'un hommage national à l'occasion du décès de l'idole des Français. La ministre de la Culture Françoise Nyssen, s'est également prononcée ce matin pour une cérémonie publique d'envergure.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... tional.php
Le Figaro rapporte aussi que Macron a qualifié Johnny de "héros national", cependant qu'une ovation debout a eu lieu à l'Assemblée nationale.

Bon, on marche sur la tête. :mrgreen:
Les politiques font leurs politiques. Des prostitués intellectuelles s'offrant à l'opinion la plus offrante.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 2765
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Cheshire cat » 06 déc. 2017, 17:36:55

La Belgique et la France sont en deuil.
La Suisse aussi.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 déc. 2017, 18:50:47

Que l'on n'aime "Jojo" ou pas il n'en est pas moins qu'il fait partie de notre culture, nous avons tous une chanson de lui qui nous parle, il nous a tous marqué à un moment où à un autre de façon plus ou moins forte.

Bref un grand monument national qui s'en va.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Noir c'est noir , Johnny est parti

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 déc. 2017, 18:52:02

albert a écrit :
06 déc. 2017, 14:08:21
Je n’ai jamais aimé Johnny Hallyday, ce n’est pas ma culture. Je suis plutôt Georges Brassens, Léo Ferré, Jean Ferrat, Guy Béart ou Barbara. Pour moi, Hallyday c’est la mode de la chanson vociférante […]
c'est très bien de ne pas avoir mis Brel dans la liste car dans le genre vociférant il se pose là celui là :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré