Masse monétaire et Inflation?

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16974
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 juil. 2018, 11:52:51

Bonjour,

Je vous laiss la vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=t1h766vePFk

A plus tard.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3092
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Cheshire cat » 07 juil. 2018, 12:15:40

L'avantage de parler à toute vitesse, c'est que les gens ne peuvent pas réfléchir.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Incognito
Messages : 2573
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Incognito » 07 juil. 2018, 13:31:16

Je n’ai pas regardé la vidéo. Pour Friedman, la masse monétaire correspond aux agrégats monétaires style M2 ou M3. La croissance de ces agrégats monétaires a été singulièrement faible depuis 2008.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Yakiv » 07 juil. 2018, 14:40:38

C'est une vidéo très intéressante, merci de l'avoir proposé.
Mais je pense qu'il y a quelques défauts de raisonnement par moment (à vous de me dire) essentiellement dus à l'effort de simplification :

1- "l'inflation ne crée pas d'augmentation de la production parce que "MV = PY"
=> Cette hypothèse part du principe qu'il n'y a pas d'argent mis de côté (épargné) comme le déclare l'auteur de la vidéo. Mais c'est justement là le problème. OUI, si tout le monde consommait tout ce qu'il recevait, l'augmentation des prix absorberait l'augmentation de la masse monétaire. Mais ce n'est pas le cas. Non seulement tout n'est pas consommé mais en plus, l'inflation vise justement à augmenter la part de consommation (la propension marginale). Or, si la propension marginale augmente, alors là la production augmente aussi.

2- "l'augmentation de la production entraîne l'augmentation de la masse monétaire parce que lorsqu'un fabricant veut construire une nouvelle usine, il s'endette auprès d'une banque qui crée de la monnaie".
=> la banque ne crée pas de monnaie parce que l'argent qu'elle prête à l'investisseur est déjà à sa disposition sur les comptes de ses clients épargnants.

3- "il vaut mieux financer la production en direct".
Non, car ce n'est pas parce qu'on produit plus, que les consommateurs, avec le même budget, vont consommer plus. Alors en théorie, si la production augmente à budget des ménages équivalent, les prix baissent, mais faut-il encore que les consommateurs achètent. En fait, je pense que la propension à consommer est plus forte lorsque le budget des ménages augmente que lorsque les prix baissent.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Nombrilist » 07 juil. 2018, 16:15:12

@Yakiv, ton point 2 est erroné. La banque peut en effet prêter de l'argent qu'elle n'a pas.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16974
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 juil. 2018, 16:20:04

@Yakiv
j'ai pas compris le point 1.

Le point deux comme dit par @Nombrilist il est faux.

le point 3 tout investissement est lui même une consommation, donc ton problème n'en est pas un. Au cas où je reformule ce que je viens de dire: investir c'est consommer car ça remplis les carnets de commandes des fournisseurs donc au final peut import où la consommation commence, elle est consommation.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 128
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Mewtow » 07 juil. 2018, 19:51:56

Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 14:40:38
1- "l'inflation ne crée pas d'augmentation de la production parce que "MV = PY"
=> Cette hypothèse part du principe qu'il n'y a pas d'argent mis de côté (épargné) comme le déclare l'auteur de la vidéo. Mais c'est justement là le problème. OUI, si tout le monde consommait tout ce qu'il recevait, l'augmentation des prix absorberait l'augmentation de la masse monétaire. Mais ce n'est pas le cas. Non seulement tout n'est pas consommé mais en plus, l'inflation vise justement à augmenter la part de consommation (la propension marginale). Or, si la propension marginale augmente, alors là la production augmente aussi.
Pas forcément, au contraire même ! L'équation de Fisher (MV = PY) tient compte de l'argent épargné dans la plupart de ses interprétations. Première explication simpliste : l'épargne est de l'argent qui ne circule pas et dont la vélocité est nulle. Un fort taux d'épargne fait donc baisser la vélocité moyenne et réduit la consommation. Cette explication est à relier à l'interprétation de Cambdrige de l'équation de Fisher. Et de plus, l'épargne est aussi investie, modulo les mises en réserve pour d'éventuels retraits, qui sont quand même négligeables. Cet investissement, s'il crée bien de la production à court-terme, entraine de l'inflation sur le long-terme, par le biais de la courbe de Phillips. Et si on analyse le résultat, en tenant compte des anticipations d'inflation et de la forme de la courbe de Phillips, on retrouve bien un effet nul sur la production à long-terme.

Mais de toute façon, cette équation n'est pas très pertinente pour décrire l'économie actuelle, où la banque centrale contrôle les taux et non la masse monétaire. Et il faudrait faire la différence entre une situation de trappe des taux zéro et situation normale.
Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 14:40:38
2- "l'augmentation de la production entraîne l'augmentation de la masse monétaire parce que lorsqu'un fabricant veut construire une nouvelle usine, il s'endette auprès d'une banque qui crée de la monnaie".
=> la banque ne crée pas de monnaie parce que l'argent qu'elle prête à l'investisseur est déjà à sa disposition sur les comptes de ses clients épargnants.
Sur le sujet, disons qu'il y a deux théories contradictoires. La première, celle des théories post-keynesiennes, dit que les banques créent de la monnaie à partir de rien. La seconde, l'interprétation usuelle, admise par la quasi-totalité des économistes, veut que les fonds prêtés viennent des dépôts des clients. Disons qu'il y a un "débat" entre les deux approches, quant à l'origine des fonds investis, surtout sur la blogosphère économique, un petit peu dans les journaux spécialisés. Le point d'achoppement étant ce qui se passe quand les banques empruntent de l'argent qu'elles n'ont pas à la banque centrale.

Ceux qui veulent beaucoup plus de détails peuvent lire le chapitre suivant, de mon cours sur la politique monétaire (encore en travaux) :

La politique monétaire : du crédit à la banque centrale

La première approche a reçu un coup de fouet quand Steeve Keen, un physicien devenu médiatique pour sa critique de "l'économie dominante" a ramené celle-ci sur le devant de la scène médiatique, avec la publication de quelques livre-pamphlets sur la macroéconomie usuelle. Mais ce type est assez peu fiable. Un petit exemple de ses autres faits d'armes :

Steeve Keen still butchering microeconomics

Précisons que Heu?reka est un franc partisan de ces théories "Keenesques" (oserais-je dire Kleenex, ha ha). Cela se voit quand on regarde certaines de ses anciennes vidéos. Et sachant que je considère ces théories comme problématiques, ça ne me rassure pas pour la suite.

J'éditerais peut-être ce message après avoir regarde lé vidéo, mais je sens que je vais encore râler sur celle-ci.

Non de dieu la quantité de conneries dans cette vidéo ! Et attention : pas des petites bêtises, mais de vraies erreurs de raisonnement et des données interprétées n'importe comment !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Yakiv » 07 juil. 2018, 21:34:01

Nombrilist a écrit :
07 juil. 2018, 16:15:12
@Yakiv, ton point 2 est erroné. La banque peut en effet prêter de l'argent qu'elle n'a pas.
L'épargne des uns finance le prêt des autres, non ?
Je ne crois pas que la quantité de prêts contractés auprès d'une banque puissent être très supérieure à la quantité d'épargne qui y est herbérgée, si ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Yakiv » 07 juil. 2018, 21:42:54

Jeff Van Planet a écrit :
07 juil. 2018, 16:20:04
@Yakiv
j'ai pas compris le point 1.
Pour faire très simple.
Sans redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 60% (au hasard).
Avec la redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 70% (au hasard aussi, mais avec le second chiffre supérieur au premier).
Jeff Van Planet a écrit :
07 juil. 2018, 16:20:04
le point 3 tout investissement est lui même une consommation, donc ton problème n'en est pas un. Au cas où je reformule ce que je viens de dire: investir c'est consommer car ça remplis les carnets de commandes des fournisseurs donc au final peut import où la consommation commence, elle est consommation.
La différence, c'est que dans le cas d'un investissement sans augmentation anticipée de la consommation (parce que les ménages n'ont pas plus d'argent à consacrer à des biens supplémentaires), l'usine aura produit (/ "consommé" si tu veux) une unité supplémentaire qu'elle aura beaucoup de difficultés à vendre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29373
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par wesker » 08 juil. 2018, 10:18:46

Les monétaristes....? Les partisans de l'école de chicago ou d'autres se heurtèrent, comme d'autres au fait que contrairement aux thèses, souvent fumeuses, les acteurs économiques ne sont pas entièrement rationnels et ne réagissent pas d'une manière que l'on peut prévoir.

C'est pour cette raison que, parfois, la masse monétaire doit être réduite, si nous voulons maintenir une crédibilité monétaire et une activité économique, et d'autres fois c'est l'inverse.

Prétendre que la restriction de la masse monétaire est bénéfique ne peut que conduire à la déflation et aux chaos sociaux....Effectivement, la planche à billet, comme ils le disent avec une condescendance rare, peut créer de l'inflation mais peut également se traduire par une augmentation de la production

N'oublions pas que certains acteurs économiques s'endettent auprès de leurs banques non pas pour augmenter la production et donc la richesse d'un pays mais pour financer le rachat d'actions, donc la rentabilité des actionnaires. Et très sincèrement ces considérations n'interessent que ceux qui ont trop d'argent, car les personnes qui se lèvent et fout tourner le pays ne s'égarent pas dans ces foutaises

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16974
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juil. 2018, 11:32:00

Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 21:34:01
Nombrilist a écrit :
07 juil. 2018, 16:15:12
@Yakiv, ton point 2 est erroné. La banque peut en effet prêter de l'argent qu'elle n'a pas.
L'épargne des uns finance le prêt des autres, non ?
Je ne crois pas que la quantité de prêts contractés auprès d'une banque puissent être très supérieure à la quantité d'épargne qui y est herbérgée, si ?
tu connais les réserves fractionnaires?

ça consiste à obliger la banque à garder un taux X et lui donne la possibilité de prêter l'intégralité du reste. le taux actuel doit être de 2% mais pour faire très simple je vais prendre un exemple à 10% (plus facile à calculer XD )

tu déposes 1 000€ sur ton compte courant, la banque doit garder 10% soit 100€ et peut prêter tout le reste soit 900€.
ces 900€ sont déposés sur le compte courant de l'emprunteur ce qui oblige la banque à garder 90€ (10%) et peut prêter le reste, soit 810€.
ces 810€ sont déposés sur le compte de l’emprunteur, la banque doit garder 10% (ici 81€) et peut prêter le reste soit 729.
(...)
bref, en faite sur ces 1000€ la banque aura put prêter 9000€ qui sont purement créés, certes pour une période limitées car au moment du remboursement ces sommes sont détruites, mais elles sont créés. Et souvant après destruction elles sont recrées quasi instantanément.

En conclusion la quantité épargnée et les prêts accordés n'ont aucunes relations dans un monde de fausse monnaie comme le notre. Dans un monde à monnaie étalon c'est différent mais ça c'est autre chose.

--------------------
Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 21:42:54
Jeff Van Planet a écrit :
07 juil. 2018, 16:20:04
@Yakiv
j'ai pas compris le point 1.
Pour faire très simple.
Sans redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 60% (au hasard).
Avec la redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 70% (au hasard aussi, mais avec le second chiffre supérieur au premier).
absolument rien à voir avec le sujet. Si t'as rien à dire ne dis rien mais merci de t'abstenir de polluer.
Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 21:42:54
Jeff Van Planet a écrit :
07 juil. 2018, 16:20:04
le point 3 tout investissement est lui même une consommation, donc ton problème n'en est pas un. Au cas où je reformule ce que je viens de dire: investir c'est consommer car ça remplis les carnets de commandes des fournisseurs donc au final peut import où la consommation commence, elle est consommation.
La différence, c'est que dans le cas d'un investissement sans augmentation anticipée de la consommation (parce que les ménages n'ont pas plus d'argent à consacrer à des biens supplémentaires), l'usine aura produit (/ "consommé" si tu veux) une unité supplémentaire qu'elle aura beaucoup de difficultés à vendre.

tu viens d'inventer un principe de "augmentation anticipé de la consommation" mais je ne vais pas te moquer mais l'utiliser: l’investissement étant lui même une consommation, il provoquera ton "augmentation anticipé de la consommation" de ses fournisseurs qui produiront ton "augmentation anticipé de la consommation" sur leurs fournisseurs qui produiront ton "augmentation anticipé de la consommation" sur leurs fournisseurs etc etc etc.

Je vais te le dire: ton idée de "la consommation" c'est en faite la lute des classes en voyant la consommation comme la race supérieur des prolétaire et l'investissement comme la race inférieur du capitaliste. Mais le monde n'est pas manichéen et le ciel contre les ténèbres c'est bon pour les comptes de fées.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Yakiv » 08 juil. 2018, 12:44:14

Jeff Van Planet a écrit :
08 juil. 2018, 11:32:00
tu connais les réserves fractionnaires?

ça consiste à obliger la banque à garder un taux X et lui donne la possibilité de prêter l'intégralité du reste. le taux actuel doit être de 2% mais pour faire très simple je vais prendre un exemple à 10% (plus facile à calculer XD )

tu déposes 1 000€ sur ton compte courant, la banque doit garder 10% soit 100€ et peut prêter tout le reste soit 900€.
ces 900€ sont déposés sur le compte courant de l'emprunteur ce qui oblige la banque à garder 90€ (10%) et peut prêter le reste, soit 810€.
ces 810€ sont déposés sur le compte de l’emprunteur, la banque doit garder 10% (ici 81€) et peut prêter le reste soit 729.
(...)
bref, en faite sur ces 1000€ la banque aura put prêter 9000€ qui sont purement créés, certes pour une période limitées car au moment du remboursement ces sommes sont détruites, mais elles sont créés. Et souvant après destruction elles sont recrées quasi instantanément.
J'avais lu que cette théorie d'un effet multiplicateur issu des réserves fractionnaires relevait plutôt d'une légende.
Le FMi expliquant par exemple que : "Les banques centrales modernes poursuivent des objectifs de taux d'intérêts et doivent fournir autant de réserves que le système bancaire en demande pour ces objectifs. Ce fait va à l'encontre de la très populaire théorie bancaire du multiplicateur de dépôts, qui explique que les banques font des prêts en multipliant à répétition un montant initial de réserves de monnaies (monnaie centrale).". Mais là, j'avoue que ça va un peu au-delà de mes compétences.

En tout cas, je ne comprends pas bien pourquoi les banques auraient besoin de créer de l'argent ex-nihilo dans le pays où le taux d'épargne est un des plus élevé du monde.
Est-ce qu'on sait dire ce que cette création monétaire des banques représente en France d'ailleurs ?
Jeff Van Planet a écrit :
08 juil. 2018, 11:32:00
Yakiv a écrit :
07 juil. 2018, 21:42:54
Pour faire très simple.
Sans redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 60% (au hasard).
Avec la redistribution des richesses au bénéfice des plus modestes, la part de revenus destinée à la consommation serait de 70% (au hasard aussi, mais avec le second chiffre supérieur au premier).
absolument rien à voir avec le sujet. Si t'as rien à dire ne dis rien mais merci de t'abstenir de polluer.
Au lieu de devenir tout de suite désagréable, tu aurais du remarquer que l'auteur de la vidéo en parle lui-même, de 13:35 à 13:45 très exactement.
Jeff Van Planet a écrit :
08 juil. 2018, 11:32:00
tu viens d'inventer un principe de "augmentation anticipé de la consommation" mais je ne vais pas te moquer mais l'utiliser: l’investissement étant lui même une consommation, il provoquera ton "augmentation anticipé de la consommation" de ses fournisseurs qui produiront ton "augmentation anticipé de la consommation" sur leurs fournisseurs qui produiront ton "augmentation anticipé de la consommation" sur leurs fournisseurs etc etc etc.

Je vais te le dire: ton idée de "la consommation" c'est en faite la lute des classes en voyant la consommation comme la race supérieur des prolétaire et l'investissement comme la race inférieur du capitaliste. Mais le monde n'est pas manichéen et le ciel contre les ténèbres c'est bon pour les comptes de fées.
:banane2:

Dans une économie de marché, les entreprises ne produisent pas plus si elles ne voient pas leur carnet de commande se remplir plus.
Donc le fabriquant de meubles aura beau produire plus de meubles et donc faire travailler plus ses fournisseurs de bois, si ton coiffeur a le même budget qu'avant, il n'achètera pas plus de meubles.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Yakiv » 08 juil. 2018, 12:50:16

Mewtow a écrit :
07 juil. 2018, 19:51:56
Ceux qui veulent beaucoup plus de détails peuvent lire le chapitre suivant, de mon cours sur la politique monétaire (encore en travaux) :

La politique monétaire : du crédit à la banque centrale
Merci pour le lien, une petite mise à niveau est nécessaire pour moi.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16974
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juil. 2018, 17:10:24

@Yakiv
les 10 secondes que tu cites s'insèrent dans une longue énumération dans la quelle il explique tout ce qui peut se passer avec la création de monnaie qui soutient la consommation.


en ce qui concerne tes meubles, c'est pas en donnant plus de tunes à ton coiffeurs que tu lui fera acheter plus de meubles. A moins que sa maison n'ai pas de limites, mais chez moi il y a une place maximal pour les meubles et en mettre plus mettrait les habitant dehors. un peu contre productif, ne trouves-tu pas? :)
C'était une petite boutade pour te faire comprendre que ce sont les moins équipés qui, en s'enrichissant vont augmenter la consommation FINALE. Mais qui sont ces gens? les chômeurs de longue durée par exemple ou même les chômeurs tout court qui retrouvant des jobs vont s'enrichir et augmenter la consommation FINALE. Et comment on les retrouve ces jobs? en les créant pardis! d'où le financement de l'investissement qui remplis cette fonciton, alors que le financement de la consommation, lui peut très bien ne rien produire à part de l'épargne ou de l'inflation ou de la spéculation autrement dit rien qui ne soit aussi efficace que de soutenir la production.


Mais là on s'éloigne, ce que le jeune homme de la vidéo explique c'est simplement qu'il ne suffit pas de créer de la nouvelle monnaie pour que l'économie soit relancée ou maintenu en croissance, il explique qu'il faut regarder dans le détail à quoi sert cette monnaie sinon on se retrouve comme on est actuellement avec 80% de la création qui part en spéculation.



Je termine avec ta première question: <<Est-ce qu'on sait dire ce que cette création monétaire des banques représente en France d'ailleurs ?>>
on est dimanche, il fait chaud, j'ai la flême (qui peut m'en vouloir? ^_^ ) alors je te donne une piste à suivre: renseignes-toi sur les agrégeas monétaires M1, M2, M3, et M4 je pense qu'après ça tu auras répondu à ta question ;)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

pierre30
Messages : 6883
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Masse monétaire et Inflation?

Message non lu par pierre30 » 09 juil. 2018, 11:56:35

Le lien de Newton est intéressant. Il pourrait être ajouté aux "Supports pédagogiques" qui contiennent déjà des textes sur ce sujet.

Répondre

Retourner vers « Supports pédagogiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré