Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Venez discuter des sujets en rapport avec les sciences
Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 25 oct. 2013, 18:31:06

Un peu étonné de ta réaction, Nombrilist. Je ne me prétends aucunement spécialiste du sujet, même s'il m'est à cœur.

Le manifeste ne vise qu'à aligner Code civil et Code rural. Il ne s'agit que ça. Mais les signataires ont ouvert une boîte de Pandore et je crains qu'on ne reparte sur un débat beaucoup plus général sur le statut de l'animal. Alors que ce débat a déjà été tranché une première fois et qu'il suffit d'une seule séance au Parlement pour harmoniser les deux codes. On pourrait même envisage,r à mon sens, un "Code animal" pour rendre le tout plus intelligible.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Jean » 25 oct. 2013, 18:42:59

Il est vrai que pour le néophyte que je suis, le fait de traiter les animaux dans le cadre du code rural pouvait s'expliquer hier où la plupart des animaux vivaient à la campagne, mais aujourd'hui on peut penser que l'animal a acquis sa place en ville (on le soigne, on assure sa santé, on le coiffe, on l'habille, on le forme, on l'emmène en vacances, on peut lui léguer sa fortune)...

Une évolution n'est pas aberrante.

Pourquoi pas une loi sur le mariage dans 20 ou 30 ans...

Avatar du membre
johanono
Messages : 24558
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par johanono » 25 oct. 2013, 19:44:25

Il convient de bien distinguer le droit civil et le droit pénal.

Schématiquement, le droit civil régit les rapports d'ordre privé entre les individus : héritages, régimes matrimoniaux, rapports entre voisins, etc.
Le droit pénal vise à condamner certains acte jugés répréhensibles, au nom de l'intérêt supérieur de la société : si vous êtes coupable d'homicide ou de vol ou d'autre chose, vous risquez telle ou telle peine.

Donc au sens du droit civil, l'animal est en effet un objet. Mais cela n'empêche pas qu'il existe déjà des lois pénales qui condamnent les maltraitances contre les animaux. Ce sont deux choses différentes.

Et si le droit civil considère l'animal comme un objet, c'est qu'il y a des raisons. Cela veut dire que l'animal peut avoir une valeur financière : pour tous les agriculteurs, ce n'est pas anodin de savoir que leur cheptel a une valeur financière. De même dire que l'animal est un objet implique qu'il n'a pas la personnalité juridique : il ne peut pas avoir de patrimoine, on ne peut pas lui léguer quoi que ce soit, il ne pas agir de lui-même en justice, etc. Si demain, on dit que l'animal n'est plus un objet, mais une catégorie à part entière se rapprochant de l'être humain, alors cela peut créer des dangers juridiques : peut-être qu'on pourra léguer un patrimoine à un animal, lui permettre d'agir en justice, peut-être que les éleveurs ne pourront plus valoriser leur cheptel, etc.

Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par germinal » 25 oct. 2013, 20:04:12

johanono » 25 Oct 2013, 12:27:27 a écrit :Bientôt, les animaux auront plus de droits que les être humains. C'est sans doute un signe du déclin de notre civilisation.
c'est quoi ce message stupide icon_question
ce rappel des intellos est nécessaire, que ce soit pour les corridas, l'abattage halal ou casher, les animaux de labos, le transport..etc...il faut une jurisprudence pour arriver à punir tous les abus
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Jeff Van Planet » 25 oct. 2013, 20:10:51

germinal » 25 Oct 2013, 20:04:12 a écrit :
johanono » 25 Oct 2013, 12:27:27 a écrit :Bientôt, les animaux auront plus de droits que les être humains. C'est sans doute un signe du déclin de notre civilisation.
c'est quoi ce message stupide icon_question
ce rappel des intellos est nécessaire, que ce soit pour les corridas, l'abattage halal ou casher, les animaux de labos, le transport..etc...il faut une jurisprudence pour arriver à punir tous les abus
même question^^

la corrida, le halal ou le casher relèvent des traditions.

Par contre ce que je vois dans ce manifeste, c'est la dictature du végétarisme.
Surtout quand on sais que mon chat à une bien meilleur vie que beaucoup d’éthiopiens on se dit que ces 24 gars on perdu une belle occasion de se taire.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par germinal » 25 oct. 2013, 20:15:22

halal, casher, corrida ce sont des traditions d'un autre temps, comme l'esclavage, il faut abolir tout ça
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 25 oct. 2013, 20:16:08

Pire. Ce sont des industries déguisées en traditions.

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 26 oct. 2013, 13:52:28

C’était comme le lancer de nains une tradition peut être ?
Le narcissisme de l'homme dans toute sa splendeur en se croyant supérieur en tout et à tout .Alors que d'après les scientifiques nous descendons du singe.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 oct. 2013, 13:56:42

germinal » 25 Oct 2013, 20:15:22 a écrit :halal, casher, corrida ce sont des traditions d'un autre temps, comme l'esclavage, il faut abolir tout ça
çà se n'est pas à vous d'en décider.
Temps que ces gens ne vous demandent rien, vous n'avez pas à interférer dans leurs modes de vies.

sinon: allons-y: interdisons la messe, le baptême le babacoolisme et autres traditions d'un autre temps.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19106
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Golgoth » 26 oct. 2013, 14:00:24

Donc, si on brule des gens par tradition mais que c'est dans une autre région, on a rien à dire non plus ?
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 oct. 2013, 14:01:53

Golgoth » 26 Oct 2013, 14:00:24 a écrit :Donc, si on brule des gens par tradition mais que c'est dans une autre région, on a rien à dire non plus ?
vous êtes sérieux là? par ce que si c'est le cas, là vous m'inquiétez.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19106
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Golgoth » 26 oct. 2013, 14:10:16

C'est ton argument qui est inquiétant. Mai sje suppose que les concepts de république et de loi commune pour tous t'indiffèrent.
Si on définit une éthique, elle ne peut pas être à géométrie variable, la tradition a bon dos.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 oct. 2013, 14:15:24

Golgoth » 26 Oct 2013, 14:10:16 a écrit :C'est ton argument qui est inquiétant. Mai sje suppose que les concepts de république et de loi commune pour tous t'indiffèrent.
Si on définit une éthique, elle ne peut pas être à géométrie variable, la tradition a bon dos.
Faux, ce n'est pas mon argument du tout.
çà c'est que vous avez envie de comprendre, pas du tout ce que j'ai affirmé.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19106
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Golgoth » 26 oct. 2013, 14:48:40

Jeff Van Planet » Sam 26 Oct 2013 - 12:56 a écrit :
germinal » 25 Oct 2013, 20:15:22 a écrit : (...)
Temps que ces gens ne vous demandent rien, vous n'avez pas à interférer dans leurs modes de vies.
(...)
C'est pourtant le principe de la loi républicaine.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par germinal » 26 oct. 2013, 16:04:52

Jeff Van Planet » 26 Oct 2013, 12:56:42 a écrit :
germinal » 25 Oct 2013, 20:15:22 a écrit :halal, casher, corrida ce sont des traditions d'un autre temps, comme l'esclavage, il faut abolir tout ça
çà se n'est pas à vous d'en décider.
Temps que ces gens ne vous demandent rien, vous n'avez pas à interférer dans leurs modes de vies.

sinon: allons-y: interdisons la messe, le baptême le babacoolisme et autres traditions d'un autre temps.
mais bien sûr, continuons à brûler les " sorcières ", les guérisseurs
ces gens ne demandent rien ainsi que les animaux tout simplement parce qu'ils n'ont pas la parole
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

Répondre

Retourner vers « Sciences »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré