Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Venez discuter des sujets en rapport avec les sciences
Avatar du membre
karoline
Messages : 3238
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par karoline » 25 janv. 2015, 10:58:24

Aux Pays-Bas Le "parti des Animaux" à eu des sièges à l'assemblée!

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 25 janv. 2015, 11:01:46

Et il est crédité de six sièges pour les prochaines législatives... Mais bon, le scrutin est entièrement proportionnel là-bas. Pas de circonscriptions, il faut juste avoir 0.65 % des voix au niveau national pour entrer au Parlement. De telles forces peuvent donc émerger.

En France, les lois sont faites par des propriétaires terriens, détenteurs d'une circonscription et l'immense majorité d'entre eux, avant d'obtenir leur mandat parlementaire, ont un mandat local. Sans parler du fait que les zones rurales sont surreprésentées et que, par conséquent, il faut copiner avec les chasseurs. Parfois même être soi-même un chasseur.

Quand je disais que la mauvaise qualité de nos institutions influait directement sur nos politiques...

Avatar du membre
karoline
Messages : 3238
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par karoline » 25 janv. 2015, 11:11:02

Ramdams » 25 Jan 2015, 12:01:46 a écrit :Et il est crédité de six sièges pour les prochaines législatives... Mais bon, le scrutin est entièrement proportionnel là-bas. Pas de circonscriptions, il faut juste avoir 0.65 % des voix au niveau national pour entrer au Parlement. De telles forces peuvent donc émerger.
Les Pays-Bas est une démocratie contrairement à la France
Ramdams » 25 Jan 2015, 12:01:46 a écrit :En France, les lois sont faites par des propriétaires terriens, détenteurs d'une circonscription et l'immense majorité d'entre eux, avant d'obtenir leur mandat parlementaire, ont un mandat local. Sans parler du fait que les zones rurales sont surreprésentées et que, par conséquent, il faut copiner avec les chasseurs. Parfois même être soi-même un chasseur.

Quand je disais que la mauvaise qualité de nos institutions influait directement sur nos politiques...
On n'en est pas à une ambiguïté près.

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par signora » 25 janv. 2015, 11:15:09

sans aller jusqu'à créer le parti des animaux ...
nous avons chacun notre conscience et notre plein arbitre !
pourquoi choisissons nous nos oeufs de catégorie 0 ou 1 ?
par respect pour les poules ! traitées de façon indigne ...
et aussi pour notre santé mais c'est un autre sujet.
dernièrement Matthieu Ricard déclarait : les animaux sont mes amis, et, je ne mange pas mes amis ...
sans être aussi extrême on peut parfaitement prendre une position intermédiaire !

Alors cette loi sur les animaux qui les ferait passer d'un bien-meuble à celui d'un être doué de sensibilité ... elle est voté ou pas ?
J'étais persuadée que oui.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 25 janv. 2015, 11:17:45

Elle a été votée en première lecture mais étant donné que la procédure législative est longue et complexe, il faut parfois attendre deux lectures, puis la constitution d'une commission mixte entre les deux chambres, avant un vote définitif à l'Assemblée. Seulement votée, la loi devra ensuite être soumise au Conseil Constitutionnel.

Le vote d'une loi peut quasiment se faire tout au long d'un quinquennat.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3238
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par karoline » 25 janv. 2015, 11:24:09

signora » 25 Jan 2015, 12:15:09 a écrit :
Alors cette loi sur les animaux qui les ferait passer d'un bien-meuble à celui d'un être doué de sensibilité ... elle est voté ou pas ?
J'étais persuadée que oui.
Si on y pense que dans certains pays encore on se pose la même question à propos des femmes.......

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par signora » 25 janv. 2015, 11:30:31

MERCI
c'est vrai que j'ai tendance à me réjouir quand l'AN prend une décision et ne pas suivre le parcours long et tortueux... avant qu'elle soit validé ... ou pas !
Parfois c'est bien qu'ils soient prudent, mais là je n'en vois pas l'intérêt cela ne peut nuire à personne !
quels sont les lobbies qui peuvent se mettre en travers ?

@karoline
oui, tu as raison. mais pour autant nous devons suivre notre propre évolution.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
karoline
Messages : 3238
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par karoline » 25 janv. 2015, 11:39:54

signora » 25 Jan 2015, 12:30:31 a écrit :
@karoline
oui, tu as raison. mais pour autant nous devons suivre notre propre évolution.
Ma parenthèse n'exclut pas l'intérêt que j'ai pour la cause des animaux, et je serais d'ailleurs végétarienne, si le fait de manger des protéines animales de temps en temps semble encore être nécessaire au bon équilibre alimentaire (mais les avis des scientifiques divergent encore à ce sujet).

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par signora » 25 janv. 2015, 11:51:24

pareil pour moi. par contre du coup je suis exigeante quant au choix -comme dit plus haut pour les oeufs-
et je me limite un minimum, une fois par jour.

Bon, nous allons suivre si cette loi arrive au bout du quinquennat hollande ....
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Nombrilist » 25 janv. 2015, 14:31:21

karoline » Dim 25 Jan 2015 - 11:39 a écrit :
signora » 25 Jan 2015, 12:30:31 a écrit :
@karoline
oui, tu as raison. mais pour autant nous devons suivre notre propre évolution.
Ma parenthèse n'exclut pas l'intérêt que j'ai pour la cause des animaux, et je serais d'ailleurs végétarienne, si le fait de manger des protéines animales de temps en temps semble encore être nécessaire au bon équilibre alimentaire (mais les avis des scientifiques divergent encore à ce sujet).
Les avis divergent ? Crois-moi, tu fais bien de manger de la protéine animale. Il faut avoir de très bonnes connaissances en nutrition pour passer au tout végétal sans se carencer. C'est possible, mais il ne faut pas faire n'importe quoi.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 25 janv. 2015, 15:17:29

Le sujet n'est pas de manger ou non des animaux mais leur vie et leur fin de vie qui finit souvent dans la cruauté au plus haut niveau ,idem pour les expériences scientifiques dans des labos de torture, c'est exactement ce que l'homme sait faire à merveille (faire souffrir).

Avatar du membre
karoline
Messages : 3238
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par karoline » 25 janv. 2015, 15:25:25

phoenix72 » 25 Jan 2015, 16:17:29 a écrit :Le sujet n'est pas de manger ou non des animaux mais leur vie et leur fin de vie qui finit souvent dans la cruauté au plus haut niveau ,idem pour les expériences scientifiques dans des labos de torture, c'est exactement ce que l'homme sait faire à merveille (faire souffrir).
Il y a tout simplement une certain nombre d'humains qui est insensible à la souffrance animale. Je me demande souvent quelle peut être la différence entre ses deux catégories de personnes. Peut-être que certaines personnes sont restées plus proches de l'homme préhistorique, lorsqu'il fallait encore chasser pour survivre?

Naudeon
Messages : 1239
Enregistré le : 26 oct. 2011, 20:04:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Naudeon » 25 janv. 2015, 16:39:26

Un insecte est-il un animal ?
Un microbe est-il un animal ? Et dans ce cas, aurons-nous toujours le droit de nous servir d'antiseptiques ?
Asinus asinum fricat

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Nombrilist » 25 janv. 2015, 16:42:19

Je pense que le statut juridique concerne une certaine catégorie de mammifères.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1132
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par fan2machiavel » 25 janv. 2015, 16:53:08

Visiblement le texte concerne tous les animaux donc scientifiquement les métazoaires cela inclut aussi les insectes ou les oiseaux mais exclut les microbes. Cela inclut aussi les vers y compris parasites.
Mais il faut garder à l'esprit de quoi on parle au niveau législatif. On parle de donner dans le code civil le statut d'être sensible. Cela ne peut changer des choses que dans le cadre d'application du code civil, c'est à dire sur la propriété, les contrats ou les échanges. Cela ne va absolument rien changer sur l'élevage, l'expérimentation animale, la chasse ou les corridas. Ce que cela va changer c'est sur l'attribution de l'animal lors de divorce ou d'un décès.

Répondre

Retourner vers « Sciences »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré