Démocratie directe et Démocratie représentative

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par racaille » 20 déc. 2011, 22:28:41

Ben comme la démagogie, le populisme on l'a déjà sans être pour autant en démocratie. Alors je ne vois pas trop bien ce que ça changera de ce côté là. Et puis en fait si on creuse un peu la question, on se rend compte que le populisme ne peut pas exister sans classe politique représentative. Parce que le populisme c'est quoi ? C'est le plébiscite d'un élu par le vote ; le peuple s'en remet entièrement à lui et, éventuellement, l'élu propose quand ça l'arrange un petit référendum dont il conçoit lui même la question. C'est tout. A ce sujet faut aller regarder du côté du boulangisme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Boulangisme
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 21 déc. 2011, 06:55:10

Si je comprends bien,tu ne serais pas loin de penser,que le populisme les " élus " FN ,sarko,voire l'EG le promeuvent bien tout seul et que les peuples seraient d'autant plus prêt à les croire qu'ils les pensent plus compétent qu'eux,alors que la démocratie directe,empêcherait cela,puisque ces idées ne serait pas promu par eux,en tous cas nos élus seraient assez responsable pour être " guillemet " des guides consciencieux et responsable ?

En tous cas,il y a déjàun point sur lequel nous gagnerions beaucoup,c'est que là ou elle est aplliquée,les élus se tiennent à carreau dépense et scandale en moins,ce qui n'est déjà pas mal...

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 21 déc. 2011, 07:34:41

Gibet,

j'aimerai bien qu'on approfondisse ce sujet après tout tu crois les gens de gauche assez intelligent pour voter pour les élus qui représentent ces valeurs,mais un peu c.. pour décider de ce qui ne serait pas plus mauvais pour eux,voire meilleur,il n'y pas un truc qui cloche là,ou les gens sont c..et ils le sont aussi bien dans un cas que dans l'autre,pour finir,la démocratie directe pourrait peut être justement créer la rupture du populisme qui sert le bipartisme,c'est même Mitterrand qui a fait monter le FN pour pouvoir être au pouvoir et sarko qui l'entretien soigneusement pour pouvoir passer ?

Alors,on pourrait se pencher dessus de façon intelligente comme tu sais le faire ,en analysant bien les choses.

Avatar du membre
Aska
Messages : 184
Enregistré le : 26 déc. 2009, 00:00:00
Localisation : Guadeloupe
Contact :

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Aska » 29 déc. 2011, 04:25:56

Pour ma part je suis pas un partisan entier de la démocratie directe ou un détracteur entier de la démocratie représentative. Il y a du bon et du mauvais.
Je rejoins racaille, et je noircis des pages sur ce point, nos républiques ne sont pas des démocraties. Si c'est la résidence du pouvoir politique dans le peuple, alors nous n'y sommes pas.

Par contre la ou je tique, c'est que la démocratie directe doit être fortement adaptée pour faire bénéficier de tous ses bienfaits à 60 millions de concernés. A mon sens on peut pas se passer de représentants à un moment donné. La ou on peut faire une différence, c'est dans la manière de les choisir, de les contrôler. On doit a tout moment être capable de les faire répondre de leur action en tant que représentant devant leurs électeurs.
En vadrouille.

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 29 déc. 2011, 08:32:19

En démocratie directe,je pense la Suisse notamment,il y a des représentants ,mais tout ce qui concerne le pays intérieur et soumis à la votation de la population,la politique stratégique ou géopolitique restent des domaines confiaient aux représentants,on notera,que dans tous les pays qui sont en démocratie directe,il n'y a pas d'abus ni de scandale politico-financier.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par racaille » 13 nov. 2012, 00:14:29

Je déterre ce vieux sujet pour y poster une interview de Cornelius Castoriadis par Chris Marker datant de 1989. Castoriadis revient sur les principes fondateurs de la démocratie directe athénienne, non pas pour l'ériger en exemple mais pour y déceler les germes de ce que pourrait être une démocratie directe dans un pays moderne tel que le nôtre. A noter : l'éloquence magistrale de ce philosophe !



Cornelius Castoriadis, une leçon de démocratie

[BBvideo 600,350]http://www.youtube.com/watch?v=CJCq6Vy_YRM[/BBvideo]
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par pierre30 » 13 nov. 2012, 08:17:38

Le premier point que j'ai retenu, c'est le rôle de l'éducation civique : pour Athènes, le citoyen doit être à la fois apte à diriger et à être dirigé. Le discours souligne que le citoyen moderne, en remettant le pouvoir à ses représentants, se déleste de la charge de diriger : il demande à l'état de lui permettre de continuer à jouir de sa situation; pour atteindre ce but, il admet les moyens qui pourront être nécessaires.
Pour le discoureur, il s'agit d'un défaut d'éducation.

Il souligne également que les dieux grecs ne dictaient pas ce qui est bon; contrairement aux dieux modernes qui disent la loi universelle.

On peut se demander si c'est une évolution réelle et aussi si une distribution universelle de la responsabilité est souhaitée par les citoyens.

Qu'en pensez-vous ?

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 13 nov. 2012, 10:50:46

De toute façon,ce n'est plus possible aujourd'hui avec l'Europe,sauf sur des questions sociétales.D'ailleurs la Suisse n'est pas dans l'Europe.
Si il y avait la démocratie directe en France cela se ferait par canton,par exemple comme en Suisse,les cantons riches(relativement bourgeois) par exemple,ne voudraient pas de logement sociaux,les cantons pauvres voudraient des subventions et les cantons riches ne voudraient pas en entendre parler...c'est un exemple.

Je suis très inspiré par les perles du BAC,PUB BIC ;lau;

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par pierre30 » 13 nov. 2012, 12:08:00

On rejoint le sujet de l'éducation. A une époque on formait de futures recrues pour la défense du territoire (chair à canon si vous préférez). Ensuite on a voulu former des citoyens en leur donnant une culture générale. N'a-t-on pas oublié de les former également au civisme, c'est à dire à exercer la responsabilité citoyenne, que ça soit en décidant ou en obéissant ? C'est ce que semble suggérer l'orateur.

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 13 nov. 2012, 12:33:38

L'éducation ? quand c'est sur un canton,les décisions qui seraient prises par les citoyens n'ont pas un impact au point qu'ils faillent les former,le bon sens suffit,enfin,il me semble,parce qu'en Suisse par exemple,tout ce qui a attrait à la politique extérieure,les choses sensibles,ne sont pas soumises à la votation du peuple,d'ailleurs c'est plutôt une démocratie semi-directe.

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par pierre30 » 13 nov. 2012, 12:59:53

Ce n'est pas ce type de formation technique dont je parlais mais plutôt de "former" au sens "fabriquer" des citoyens qui décident ou qui obéissent selon les circonstances, mais toujours en responsabilité.
En d'autres termes, fabriquer des citoyens qui s'intéressent aux choses de la cité et qui trouvent naturel d'intervenir dans la décision. Le protocole de décision (l'aspect technique) intervient ensuite. Si le citoyen est "formé" à s'occuper de continuer à jouir de ses avantages en délégant les prises de décisions nécessaires, le protocole est tout autre.

Est-ce que l'éducation ne néglige pas cet aspect dans la formation ? Et est-ce que l'option qui a été choisie de ce point de vue est souhaitable pour l'individu et pour la société ?

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 13 nov. 2012, 13:13:31

je ne pense pas que les suisses aient été formé,les votations portent sur des sujets de société essentiellement.je ne retrouve plus l'article lu il y a quelques années sur ce qui était soumis à votation,il faut déjà savoir de quoi on parle et sur quoi on vote.

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par pierre30 » 14 nov. 2012, 17:58:52

Prenons le sujet par l'autre bout : L'orateur nous dit que, de nos jours, le défaut d'éducation amène les citoyens à déléguer la prise de décision et à se complaire dans la jouissance de l'acquis. L'école française étant fortement teintée de socialisme, peut-on en déduire que la responsabilité active ou passive est de droite alors que la jouissance + délégation de la décision serait de gauche ?
:lol: :lol: :lol:

Cobalt

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par Cobalt » 14 nov. 2012, 19:42:52

Ouh là là,déjà que j'ai mal voté selon certain,je vais pas rentrer la dedans,j'ai envie d'être tranquille :P

C'est la facilité de faire l'autruche,on délègue en fermant les yeux parce que ça nous arrange,bien sur maintenant on découvre le pot aux roses,alors les jouisseurs vont devoir faire ceinture pour quelque temps ,vingt ans même...

Alors une question d'éducation,il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Que ce soit les gens de droite ou de gauche,nous sommes tous un minimum responsable de la situation,mais les responsables vraiment ce sont nos politiques,qui n'auraient pas dû céder,à nos désira-ta ,et expliquer pourquoi,un homme averti en vaut deux,et sans doute nous n'en serions pas là.

Avec la démocratie semi-directe,on voterait les budgets pour les écoles,les hôpitaux,les ronds point et autres...à ce moment là,au moins nous ferions ou pas en conscience ce qu'il convient de faire,voire ce que nous avons les moyens de faire,et au moins on ne serait pas surpris par la présentation de l’addition.

La démocratie semi-directe,n'oblige pas les gens à voter,les gens font ce qu'ils veulent,mais quand on se sent impliquer,je pense qu'on se forme assez vite et sur le tas^^ pas la peine de chercher midi à quatorze heure.

Personnellement,je serai plutôt pour,même si il m'est arrivé de douter,mais je trouve que c'est très sain,et puis il faudrait arrêter de nous infantiliser aussi,parce qu'au fond les gagnants de toutes ses **** ce sont eux,ça va pas leur mal à eux les dettes à rembourser.

Je ne sais pas si ça répond à ta question,mais voilà,ce que j'en pense^^

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Démocratie directe et Démocratie représentative

Message non lu par pierre30 » 14 nov. 2012, 21:21:41

:lol: :lol: J'ai voulu animer un peu le débat. Il me semble qu'il n'y a pas grand chose pour rigoler en ce moment.

Et plus sérieusement, je me demande si nous sommes collectivement devenus des boeufs qui broutent consciencieusement dans leur prairie ? Et aussi est-ce que l'éducation contribue à cela ?

Mais bon, ça ne passionne pas les foules aujourd'hui.

Répondre

Retourner vers « Les Institutions en débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]