Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Répondre
Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Gis » 13 avr. 2012, 23:39:30

Bonsoir,


Une réponse que j'ai trouvée intéressante :
Interrogé par un lecteur du Parisien sur le coût de sa mesure en faveur des crèches, M. Mélenchon répondait le 10 mars : "Cela coûte des sous, oui, mais à la fin cela rapporte du bonheur."
Le lien dans Le Monde.fr


Et voici son programme

Lutte contre le chômage

Emploi
- Quota maxi d’intérimaires et de CDD: 5% des effectifs dans les grandes entreprises et 10% dans les PME
- Interdiction des licenciements boursiers
- Droit de veto sur les décisions stratégiques (dont les délocalisations ou fermetures de site) et droit de reprise en coopérative

Temps de travail
- Rétablissement des 35 heures

Formation professionnelle
- Fonds nationaux et régionaux de formation professionnelle


Pouvoir d'achat

Salaires
- SMIC à 1 700 euros bruts dès 2012 et 1 700 euros nets en 2017
- Ecart maximal de rémunération de 1 à 20 dans toutes les entreprises

Aides et allocations
- Minimas sociaux en référence au SMIC et indexés sur celui-ci
- Élargissement des droits sociaux aux 18-25 ans


Compétitivité

Aide au développement des entreprises
- Modulation des aides publiques en fonction de normes écologiques et sociales
- Favoriser les sociétés coopératives d’intérêt collectif en leur réservant des marchés publics
- Remplacer les pôles de compétitivité par des "pôles de coopération"
- Pôles publics de l’industrie régionaux qui rassemblent les acteurs publics et privés de la recherche
- Création d'un grand établissement public de recherche technologique et industrielles qui attribuera des crédits selon des critères environnementaux et sociaux
- Remplacer le PIB par un "indice synthétique de progrès humain" (épanouissement personnel, cohésion sociale, justice sociale, respect de l’environnement)

Protectionnisme français et européen
- Mise en place de "visas écologiques et sociaux" sur les importations
- Relocalisation de la production


Retraite


Retraite
- Départ à 60 ans à taux plein
- Abrogation des réformes de 2010, 1993 et 2003
- Revalorisation des montants pour atteindre au moins 75 % du dernier salaire
- Indexation des pensions sur les salaires et non sur les prix
- Aucune retraite en dessous du SMIC
- Financement par des taxes sur l'intéressement, la participation, stocks-options et par l'augmentation des cotisations patronales


Dette publique

Dette publique
- Taxer les gros revenus pour payer la dette
- Obligation de détention de titres de la dette publique par les institutions ?nancières


Fiscalité

Impôt sur le revenu, CSG, TVA
- Création de neuf nouvelles tranches d'impôts
- Vers une suppression de la contribution sociale généralisée (pas de fiscalisation de la protection sociale)
- Imposition des exilés fiscaux

Niches fiscales et impôt sur les riches
- taux maximal de l'impôt sur le revenu à 100 % pour les revenus supérieurs à 360 000 euros par an
- Augmentation de l’impôt sur la fortune et de l’impôt sur les revenus du capital
- Suppression du bouclier fiscal
- Suppression de la plupart des niches fiscales et sociales

Impôt sur les sociétés
- Taxation des revenus financiers des entreprises
- Suppression des exonérations de cotisations sociales patronales qui ont montré leur inefficacité
- Modulation de l'impôt sur les sociétés en fonction des objectifs d’emploi, de formation et de salaires de l’entreprise


Banque et finance

Banque
- Séparation des banques de dépôt et des banques d'affaire
- Blocage des échanges de capitaux avec les paradis fiscaux
- Création d'un pôle public financier transformant la politique et les critères du crédit

Finance
- Interdiction des stock-options
- Interdiction pour les agences de notation de noter les Etats
- Taxe sur les revenus financiers affectée au logement et à un fonds de coopérative solidaire sous l'égide de l'ONU
- Imposition des exilés fiscaux


Agriculture et pêche

Agriculture et pêche
- Nouvelle politique agricole commune fondée sur l’objectif de souveraineté alimentaire et centrant la production sur les besoins intérieurs
- Plan national de transition écologique de l’agriculture, révision du mandat des Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) et du Code des marchés publics, soutien à l’installation des jeunes agriculteurs et à une agriculture responsable


Éducation

Système scolaire
- Scolarité obligatoire de 3 à 18 ans

Programmes scolaires
- Enseignement des mêmes programmes pour tous jusqu’à la fin du collège

Enseignants et professionnels de l'éducation
- Arrêt des suppressions de postes
- Plan de recrutement en rétablissant, notamment, tous les postes supprimés depuis 2007
- Création de postes d'assistants sociaux scolaires
- Nouvelle réforme de la formation des enseignants
- Formation au handicap

Université et recherche
- Abrogation de la loi LRU sur l'autonomie des universités et du pacte pour la recherche

Etudiants
- Augmentation des bourses d’étude


Jeunesse

Petite enfance
- Droit à la scolarité dès 2 ans
- Ouvrir 500 000 nouvelles places d'accueil en crèche
Apprentissage
- Investissement de l’État dans l’enseignement professionnel augmenté de 50 %
Aide aux jeunes
- Allocation autonomie jeunesse
Service civil
- Création d'un statut de bénévole


Logement

Cherté, prix des loyers
- Construction de 200 000 logements sociaux par an pendant cinq ans
- Poursuite en justice des maires n'appliquant pas la loi SRU sur les logements sociaux
- Blocage voire baisse des loyers
Foncier
- Réquisition des logements vacants et plan de mobilisation des logements vides


Santé

Assurance maladie
- Remboursement à 100% des dépenses de santé (dont l'IVG)
- Création d’un pôle public du médicament
- Préservation de l'aide médicale d'Etat
- Suppression des agences régionales de santé
- Suppression des forfaits et franchises médicales
- Inscription dans la Constitution du droit à l'avortement

Hôpital
- Abrogation de la réforme instituant la tarification à l’activité (T2A)
- Abrogation de la loi du 5 juillet 2011 sur la psychiatrie (qui instaure des soins sans consentement à domicile

Déserts médicaux
- Suppression du numerus clausus pour augmenter le nombre d'étudiants

Dépendance
- Augmentation de l'allocation personnalisée d'autonomie
- Création d'un "droit universel de compensation à la perte d'autonomie"

Aide à la fin de vie
- Inscription, dans la Constitution, du droit de "décider de sa propre fin et d'être assisté lorsqu'on en décide


Droit de la famille

Familles homoparentales
- Droit au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuel


Discriminations

Discriminations
- Rétablissement de la Halde
- Bilan annuel sur les discriminations
- Refonte du Code du travail et de la définition du harcèlement sexuel
- Loi-cadre de lutte contre les violences faites aux femmes

Parité
- Création d'un ministère des droits des femmes et de l’égalité

Handicap
- Réforme de la loi handicap du 11 février 2005 en y intégrant la définition de handicap donné par l’OMS
- Création par l’État de tous les établissements nécessaires


Culture

Culture
- Création du Conseil national des médias

Hadopi et Internet
- Abrogation de la loi Hadopi et création d'une plateforme publique de téléchargement
- Engagement d'une concertation en vue de garantir le respect des droits des artistes, auteurs et interprètes grâce à une mise à contribution des fournisseurs d’accès, des opérateurs de télécommunications et du marché publicitaire


Sport

Sport
- EPS obligatoire de la maternelle à l'université, de 3 à 5 heures par semaine
- Augmentation du budget du ministère des sports à 1 % du budget de l'Etat
- Plan national d'urgence pour la construction et la rénovation des installations sportives


Système institutionnel

Institutions françaises
- Passage à une VIe République, adoption de la Constitution par référendum

Élus et ministres
- Réforme du statut du chef de l’État qui doit être en dessous du Parlement
- Création d'un statut de l'élu au niveau local, national et européen
- Suppression ou réforme profonde du Sénat
- Cumul des mandats limité en nombre et dans le temps


Système électoral

Système électoral
- Proportionnelle à toutes les élections
- Droit de vote pour les étrangers aux élections locales
- Inscription dans la Constitution du principe de démocratie participative. Le référendum pourra être initié à partir de pétitions réunissant un pourcentage conséquent de la population


Fonction publique

Service public
- Abrogation de la révision générale des politiques publiques, plan de rattrapage de l'emploi
- "Embauches nécessaires" dans la fonction publique
- Titularisation de 800 000 précaires de la fonction publique

Organisation territoriale
- Abrogation de la réforme territoriale de 2010


Justice - Police

Police et gendarmerie
- Abrogation de la loi Loppsi et des "lois sécuritaires et liberticides"
- Abolition des "lois sécuritaires dérogeant aux principes de l’ordonnance de 1945" sur la justice des mineurs
- Observatoire national des violences qui étudie, impulse, évalue les politiques menées

Système judiciaire
- "Nouveau modèle de développement endogène en rupture avec le modèle actuel de dépendance"
- Réforme de la fiscalité locale


Laïcité

Laïcité
- Abolition du Concordat


Environnement

Taxes et sanctions anti-pollution
- Taxe kilométrique sur les transports de marchandises au niveau européen, allouée à un Fonds chargé de financer des politiques de développement social et environnemental
- Création d'un tribunal international de justice climatique sous l’égide de l’ONU

Développement de techniques non polluantes
- Création d'un pôle national des transports publics pour développer les transports collectifs de proximité et leur gratuité
- Développement des secteurs ferroviaire et maritime


Énergie

Nucléaire
- Référendum sur le nucléaire

Accès à l'énergie
- Création d'un grand service public de l'eau
- Création d'un pôle public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total
- Moratoire sur toutes les politiques de déréglementation de l’énergie, abrogation de la loi NOME (2010) qui ouvre le marché de l'électricité à la concurrence

Énergies renouvelables
- Développement de la géothermie et "effort budgétaire massif" pour diversifier les sources d’énergies


Politique internationale

Représentation internationale
- Réforme de l’ONU et mise en place d'une nouvelle hiérarchie des normes internationales, fondée sur la primauté des normes sociales et environnementales
- Annulation de la dette des pays pauvres et mise en place d'un Fonds de coopération solidaire sous l'égide de l'ONU, financé par une taxe Tobin

Conflit israélo-palestinien
- Reconnaissance de l’État de Palestine


Défense

Défense
- Sortie de l'OTAN
- Retrait des troupes françaises d’Afghanistan
- Dénucléarisation et désarmement multilatéral et contrôlé de tous les types d'armement


Europe

Institutions européennes
- Introduire plus de démocratie et de problématiques environnementales dans les institutions européenes
- Nouveau traité adopté en France par référendum, sortie du traité de Lisbonne
- Diminution des pouvoirs de la Commission au profit du Parlement

Économie européenne
- Refonte des statuts et missions de la Banque centrale européenne qui financerait un Fonds européen de développement social, écologique et solidaire qui remplacera le Fonds de stabilité financière institué en mai 2010
- Possibilité pour les banques centrales de contribuer directement au financement des biens et des services publics


Immigration

Immigration légale
- Rétablissement de la carte unique de 10 ans et droit au regroupement familial
- Mise en place d'une citoyenneté de résidence
- Droit du sol intégral et automatique dès la naissance
- Droit à la naturalisation au-delà de cinq ans de résidence
- Facilitation des droits pour les femmes victime de violence

Immigration illégale
- Régularisation de tous les sans papiers



Consulter son projet sur http://www.lepartidegauche.fr/

Que pensez-vous de son programme ?

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Lucas » 14 avr. 2012, 13:07:41

Je remarque deux mesures que je n'avais pas encore vu :

- Quota maxi d’intérimaires et de CDD: 5% des effectifs dans les grandes entreprises et 10% dans les PME

Ca ne me parait pas du tout opportun, il faut quand même que le marché puisse avoir une certaine souplesse.
Et en fait je trouve que Mélenchon veut mettre des règles partout.

- Abrogation des réformes de 2010, 1993 et 2003

C'est tout simplement irréalisable,

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50918
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Nombrilist » 14 avr. 2012, 15:55:14

10% de 100 employés, c'est quand même 10 intérimaires. C'est beaucoup.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Nico37
Messages : 18466
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Nico37 » 14 avr. 2012, 16:44:23

Lucas a écrit :Je remarque deux mesures que je n'avais pas encore vu :

- Quota maxi d’intérimaires et de CDD: 5% des effectifs dans les grandes entreprises et 10% dans les PME

Ca ne me parait pas du tout opportun, il faut quand même que le marché puisse avoir une certaine souplesse.
Et en fait je trouve que Mélenchon veut mettre des règles partout.

- Abrogation des réformes de 2010, 1993 et 2003

C'est tout simplement irréalisable,
LE marché n'existe pas, à la fin des années 1970, l'intérim et les CDD étaient à 5%.
OUI, ça va faire des contraintes pour les entreprises, tant mieux, et si les tauliers sont finalement incapables de faire tourner les boites, qu'ils nous les file, les SCOP résistent mieux à la crise dans tous les secteurs que les monarchies entrepreneuriales...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par mps » 22 mai 2012, 11:20:33

Illustration remarquable du fait qu'être un tribun, c'est avoir une bonne voix et de l'empathie, mais pas nécessairement de cerveau !

Surprise : en plein campagne électorale, je l'aperçois hier ... en Grèce où il joue les faire-valoir pour un parti d'EG quelconque ...

Ce qui se ressemble s'assemble ... ;)
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Beret Man
Messages : 89
Enregistré le : 01 août 2009, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Beret Man » 24 mai 2012, 00:33:38

L'humain d'abord !
Un beau programme
A bientôt sur nos lignes

Nico37
Messages : 18466
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Nico37 » 24 mai 2012, 02:28:25

mps a écrit :Illustration remarquable du fait qu'être un tribun, c'est avoir une bonne voix et de l'empathie, mais pas nécessairement de cerveau !

Surprise : en plein campagne électorale, je l'aperçois hier ... en Grèce où il joue les faire-valoir pour un parti d'EG quelconque ...

Ce qui se ressemble s'assemble ... ;)
Comme t'as l'air bien au courant : Syriza c'est une coalition socialiste qui est la 2ème force politique que tous les sondages donnant gagnant des élections législatives de juin...

Yona82
Messages : 1
Enregistré le : 22 sept. 2012, 08:24:46

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Yona82 » 30 sept. 2012, 13:27:09

Excellent programme mais jusqu'où ça va être concrétisé ? C'est bien d'avoir pensé à tous : la famille, les chômeurs, les personnes handicapées, etc. mais il faudra aussi apporter des actions. :)
Modifié en dernier par Yona82 le 02 oct. 2012, 10:54:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par mordred » 30 sept. 2012, 15:56:16

Il est dommage que Mélenchon n'est pas fait 20% aux élections. Non pas pour gouverner (insuffisant); mais pour faire bouger les choses. Ses idées ne sont pas applicables comme cela. Mélenchon, c'est une bonne part de PCF. Mais il aurait fait bouger les choses. Peu de personnes bougent dans ce pays; les chefs en premier.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Naudeon
Messages : 1239
Enregistré le : 26 oct. 2011, 20:04:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Naudeon » 30 sept. 2012, 16:34:23

Son programme de lutte contre le chômage est inexistant.
Dommage, car c'est la condition de tout le reste !!
Asinus asinum fricat

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50918
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Nombrilist » 30 sept. 2012, 17:18:43

C'est sur que le programme de l'UMP ou du PS luttent vachement contre le chômage... Alors pourquoi eux plutôt que lui ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Nico37
Messages : 18466
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par Nico37 » 01 oct. 2012, 01:14:47

Naudeon a écrit :Son programme de lutte contre le chômage est inexistant.
Dommage, car c'est la condition de tout le reste !!
L'interdiction des licenciements boursiers et la fin du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux :?:

poésietoute
Messages : 233
Enregistré le : 07 juin 2011, 00:00:00

Re: Le programme de Jean-Luc Mélenchon

Message non lu par poésietoute » 01 oct. 2012, 05:02:15

Ce tribun ( donc manipulateur ) "omet" dans son programme un point essentiel, notamment: l'abolition du traité de Maastricht ( et ses fameux critères ); normal, il a voté "oui"!
C'était en 92, certes; mais comme il cite la "réforme" Balladur contre le régime dse retraites de 93; encore un petit effort camarade!

Il demande la création d'un pôle public financier, passant donc sous silence la privatisation du CIC, sous Jospin, contre laquelle, il n'a pas levé le petit doigt, comme d'alleurs tout le programme de démantèlement du service public auquel s'est livré Yoyo ( SNCF, Air France, EDF-GDF,..) dont il garde d'alleurs le leader ship en la matière!

JLM demande à tour de bras des référendums; gare à la manip, et réfléchissons quelques instants.
Notre régime politique, notamment, peut être identifié comme appartenant de plus en plus à un système de "démocratie blindée": tout ce qui est contenu dans les institutions, ou toléré par la constitution ( sauf les grèves..qui, d'ailleurs, sont de plus en plus bornées dans les services publics: SNCF, EN,..) ne saurait remettre en question le système capitaliste.
Le référendum ne saurait également entraver longtemps la marche vers l'intégration européenne, notamment, et tout ce qu'elle entraîne comme attaques contre la protection sociale,..
Le référendum est d'obédience gaulliste et a été conçu pour asseoir sa volonté, notamment en 58 et après.
Depuis, il a été utilisé par le pouvoir dans ce sens: statut de la Nouvelle-calédonie en 88,..
Mais quand ce référendum, soi-disant volonté populaire, pourrait remettre en question ce pouvoir; c'est celui-ci qui doit être remis en question ( non au TCE de 2005, transformé en oui au traité de Lisbonne ).

La manip de Hollande ( que JLM fait semblant d'gnorer ) est demi-grosse: faire semblant de refuser le référendum sur le TSCG ( car "le peuple s'est déjà exprimé pendant la campagne présidentielle" ) , jusqu'à peut-être ..l'accepter si la mobilisation est importante.
L'essentiel est que cette agitation se canalise sur le référendum, et pas sur autre chose ( blocage de l'économie ), des institutions, de la rue,..
Et si le référendum se tient, si la réponse est "oui" au TSCG, c'est plié pour le pouvoir! Si c'est "non", drapeaux en berne pendant quelques semaines, et fomenter un putsch contre la volonté populaire par un traité de Lisbonne-bis.

Si JLM n'était pas un institutionnel ( l'insurrection par les urnes, mort de rire ), cette agitation pourrait sortir des processus classiques ( et maîtrisés par le pouvoir ) et créer un véritable bouillon insurrectionnel: blocage des banques, grèves radicales, arrêt de la consommation ( hors besoins indispensables ): un véritable ultimatum!

Répondre

Retourner vers « Jean Luc Mélenchon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré