Le grand remplacement des hommes par les robots

Venez discuter de l'actualité politique.
Kadavre
Messages : 328
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Kadavre » 07 janv. 2022, 14:04:25

Papibilou a écrit :
07 janv. 2022, 10:40:07
Camille a écrit :
06 janv. 2022, 11:02:33
Après, si l'on veut financer un revenu de base, il faudrait en contrepartie une taxation sur la robotisation. C'était d'ailleurs l'idée de Benoît Hamon en 2017, inspirée par les travaux de l'eurodéputée luxembourgeoise Mady Delvaux.
Est ce que ce ne serait pas une taxation contre la modernisation ?
Si, ce serait une taxe qui ferait fuir les investissements et donc les emplois de demain.
C'est marrant : c'est les partisans de l'Europe ouverte qui veulent mettre des taxes qui vont faire fuir les capitaux dans les pays voisins qui, eux, n'auront pas institué de telles taxes. C'est un manque de cohérence.

Camille
Messages : 1821
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Camille » 07 janv. 2022, 14:51:23

C'est une réflexion plus large à adopter et si les entreprises prenaient uniquement en considération les taux d'imposition pour s'installer dans un pays, alors on ne verrait que des produits fabriqués en Hongrie, au Kazakhstan ou aux Emirats. D'une manière ou d'une autre, les métiers les moins qualifiés seront les premiers à subir la robotisation, le but n'est pas de lutter contre la modernisation mais bien de trouver une issue pour les personnes qui vont être impactées. Cette issue peut s'appeler revenu de base ou formation professionnelle mais dans tous les cas, ça exigera un financement. Le corréler à la robotisation a le mérite de la cohérence (c'est celui qui fait perdre l'emploi qui compense en partie), mais il y a peut-être de meilleures solutions, je ne dis pas le contraire... dans ce cas, je suis toute ouïe. On peut aussi s'en foutre ou tout financer par la dette.

Ce que dit Mady Delvaux, c'est qu'on n'a pas la certitude que la robotisation créera plus d'emplois qu'il n'en supprime ou l'inverse, mais elle dit qu'il faut s'en prémunir, anticiper, si jamais elle finit par en supprimer de manière conséquente. Nos systèmes de sécurité sociale reposent tous sur l'emploi et la taxation sur le travail... c'est sans doute archaïque à notre époque. Il faudra peut-être penser à alléger les charges salariales et davantage taxer les valeurs ajoutées et les bénéfices effectivement réalisés.

Kadavre
Messages : 328
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Kadavre » 07 janv. 2022, 15:17:17

Camille a écrit :
07 janv. 2022, 14:51:23
Nos systèmes de sécurité sociale reposent tous sur l'emploi et la taxation sur le travail... c'est sans doute archaïque à notre époque. Il faudra peut-être penser à alléger les charges salariales et davantage taxer les valeurs ajoutées et les bénéfices effectivement réalisés.
C'est la tendance déjà depuis des années : on réduit ou on supprime des cotisations et des taxes sur les salaires pour les remplacer par autre chose, comme la CSG ou la CVAE.

Papibilou
Messages : 10572
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Papibilou » 07 janv. 2022, 18:43:26

Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les entreprises qui créent les emplois.
Jusqu'à preuve du contraire les entreprises recherchent le profit.
Jusqu'à preuve du contraire les entreprises fuiront les pays taxant les robots, sauf si tous les pays pratiquent le même taux ( comme pour les multinationales du numérique ).
Et plus les entreprises robotisées fuiront et plus on sera attardé technologiquement.

Camille
Messages : 1821
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Camille » 07 janv. 2022, 21:41:50

Jusqu'à preuve du contraire, les taux d'imposition ne sont pas le seul critère qui compte pour les entreprises.
Jusqu'à preuve du contraire, ce sont davantage les emplois peu qualifiés qui seront supprimés par la robotisation.

Comment compense-t-on cette suppression ? On fait des manutentionnaires des boulangers, des bouchers ou des pharmaciens (les métiers qui manquent de candidats, parait-il) en un claquement de doigts, avec de l'argent magique ? Je ne suis pas opposée à la robotisation mais il faudra penser à requalifier les gens laissés sur le carreau.

Kadavre
Messages : 328
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Kadavre » 08 janv. 2022, 07:47:29

Camille a écrit :
07 janv. 2022, 21:41:50
Jusqu'à preuve du contraire, les taux d'imposition ne sont pas le seul critère qui compte pour les entreprises.
Ce n'est pas le seul critère mais il est important, il ne faut pas le négliger.
Camille a écrit :
07 janv. 2022, 21:41:50
Jusqu'à preuve du contraire, ce sont davantage les emplois peu qualifiés qui seront supprimés par la robotisation.
Les emplois peu qualifiés ont déjà été largement supprimés par la robotisation. Avec l'IA et le numérique, ce sont maintenant des emplois qualifiés qui vont disparaître.

Camille
Messages : 1821
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Camille » 08 janv. 2022, 10:26:18

Je vais prendre un exemple concret : les centres logistiques d'Amazon sont de très grands pourvoyeurs d'emplois mais pour combien de temps encore ? Certains entrepôts sont déjà automatisés, les préparateurs de commandes risquent bien de devenir une espèce en voie de disparition. Donc, d'une façon ou d'une autre, les emplois seront supprimés, avec ou sans taxe robots.

Au risque de me répéter, le meilleur moyen de soutenir l'emploi c'est encore d'alléger la taxation du travail. Mais en contrepartie, il faudra taxer un peu plus le capital. Ca sonne un peu marxiste dit comme ça mais je ne vois pas d'autres solutions si on veut maintenir notre système de sécurité sociale, on voit bien que les actifs à eux seuls ne parviennent plus à financer et soutenir ce système. Et malheureusement, ça ne vaut pas que pour la France mais tous les pays européens qui ont un système de sécurité sociale universel.

Kadavre
Messages : 328
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Le grand remplacement des hommes par les robots

Message non lu par Kadavre » 08 janv. 2022, 10:33:23

Camille a écrit :
08 janv. 2022, 10:26:18
Je vais prendre un exemple concret : les centres logistiques d'Amazon sont de très grands pourvoyeurs d'emplois mais pour combien de temps encore ? Certains entrepôts sont déjà automatisés, les préparateurs de commandes risquent bien de devenir une espèce en voie de disparition. Donc, d'une façon ou d'une autre, les emplois seront supprimés, avec ou sans taxe robots.

Au risque de me répéter, le meilleur moyen de soutenir l'emploi c'est encore d'alléger la taxation du travail. Mais en contrepartie, il faudra taxer un peu plus le capital. Ca sonne un peu marxiste dit comme ça mais je ne vois pas d'autres solutions si on veut maintenir notre système de sécurité sociale, on voit bien que les actifs à eux seuls ne parviennent plus à financer et soutenir ce système. Et malheureusement, ça ne vaut pas que pour la France mais tous les pays européens qui ont un système de sécurité sociale universel.
Tous les pays européens n'ont pas le même niveau de protection sociale. Dans les pays d'Europe de l'Est, le niveau est faible.
Taxer le capital en France seulement va rendre notre pays encore moins compétitif [il l'est déjà], et taxer le capital dans toute l'Europe est sans doute infaisable parce que beaucoup de pays refuseront.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré