Le cas Georges Frêche... ou comment s'en débarasser ???

Venez discuter de l'actualité politique.
anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 29 janv. 2010, 18:22:00

A chaque phrase, Georges Frêche, Président Bétonophile de la Septimanie a décidé d'en remettre une couche, poussant ainsi certains de son entourage à (enfin)  se pousser du coude.


La dernière sur Laurent Fabius (« Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème: il a une tronche pas catholique. ») a fini (re enfin) par lever le doute au bureau du PS : il faut se débarasser de ce "facheux"

Mais l'homme semble, pour l'instant, difficile à déboulonner, car son fan-club lcoal ne démord pas : l'homme serait vcitime d'une "chasse à l'homme" (refrain connu dans un autre parti)

Mais, là, franchement, cela va devenir difficile pour eux !

Image

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33257
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 janv. 2010, 21:36:00

Bonjour,

Enfin je ne comprends pas vraiment pourquoi il est encore au PS, en tout il semblerait que Martine Aubry veut changer de liste en effet excluant de s'excuser après les propos sur Laurent Fabius, M. Frêche a qualifié sur Europe-1 la future liste socialiste menée Hélène Mandroux en Languedoc-Roussillon de "complot monté par Martine Aubry". "Elle essaie d'utiliser ce qui se passe en Languedoc-Roussillon pour le premier tour de sa campagne des présidentielles".
"Elle voit qu'elle ne peut pas m'atteindre, alors elle veut exclure tous les socialistes du Languedoc-Roussilon (...) parce qu'elle a peur qu'ils ne votent pas pour elle pour les prochaines présidentielles", a-t-il avancé. Mais "ça fait 7.000. Elle va avoir beaucoup de travail".

Pour conduire la liste du PS aux élections de mars, il a soutenu un candidat prête-nom - l'ancien rugbyman Didier Cordoniou, maire de Gruissan (Aude) -, élu par 66 % des adhérents. Sondages à l'appui, la direction nationale du PS a fini par fermer les yeux sur "le cas Frêche" et les débordements qui lui avaient valu d'être exclu du parti en 2007. "Je suis blanc comme neige ; on m'a fait sept procès et je les ai tous gagnés", plastronnait-il en octobre 2009. Les harkis, dont il avait traité les représentants de "sous-hommes" ? "J'en ai recruté 480 à la mairie de Montpellier. Surtout des femmes, pour qu'elles soient indépendantes." Et sa santé, que l'on dit précaire ? Il rigolait. "J'ai toujours 20 ans et je vois mon avenir devant moi. En 2014, je passerai le relais à un ami."

Je suis comme Chirac en 95, j'ai plein de couteaux dans le dos, mais je suis debout, et les couteaux, ils vont tomber tout seul: faites-moi confiance", a conclu Georges Frêche. "Tout ça se réglera le 14 et 21 mars" lors des régionales.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 30 janv. 2010, 14:09:00

Il n'est plus au PS depuis 2007.
Il est Pdt de la région languedoc rousillon avec le titre de divers gauche.

Il existait cependant un accord qui lui permettait de conduire une liste sans concurrence du PS. Normalement, c'est fini, il y aura une liste PS.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 30 janv. 2010, 14:59:00

Je trouve que cette polémique fait grand honneur à Freche qui n'en vaut vraiment pas la peine! Mais nous sommes bien dans la politique franco française. Nous sommes vraiment des nuls. Voici un article sur le sujet vu d'Israël:

Frêche: une polémique sans objet en Israël
En Israël, la controverse autour des propos de Georges Frêche semble ridicule quand les véritables comportements antisémites ne sont même pas relevés.


En Israël, on s'étonne beaucoup que traiter en France un juif de juif soit une insulte et fasse couler autant d'encre. En revanche, l'utilisation manifeste d'un éventuel «dérapage» à des fins politiciennes trouble.
Le Parti socialiste, suivi par les médias, semble vouloir sauter sur l'occasion de la plaisanterie déplacée de Georges Frêche pour régler son problème avec la liste Languedoc-Roussillon aux élections régionales et non pas pour s'élever contre la banalisation des propos anti-juifs. Rappelons qu'en France, 631 incidents antisémites ont été répertoriés en 2009 par les autorités sans que l'opinion publique et les politiques, les socialistes en particulier, manifestent leur désapprobation devant ce qui devient une constante acceptée. Les atteintes verbales contre les juifs sont monnaie courante et n'inquiètent pas outre mesure la communauté qui est plutôt sensible aux actes de violences, à l'incendie des synagogues, aux tags sur les tombes juives et aux souillures du mémorial de l'Holocauste.
Il y a pourtant beaucoup d'autres cas où cette soudaine sensiblerie n'a pas fonctionné avec efficacité. Les Israéliens n'ont pas apprécié le silence planétaire devant le dernier rapport de l'ONU sur la guerre à Gaza qu'ils jugent clairement antisémite. Pour eux, les rédacteurs du rapport Goldstone ont utilisé deux stylos. L'un pour le Hamas et l'autre pour Israël. Le thème fondamental de l'accusation est la notion d'intention qui n'est pas sans rappeler la vulgate historique antisémite, les juifs étant l'incarnation du mal. Ainsi, Israël a commis des meurtres en ciblant «intentionnellement» des civils innocents, des hôpitaux et des centres de l'ONU dans une action planifiée au plus haut niveau de l'Etat. En revanche, le Hamas n'avait rien d'intentionnel quand ses combattants s'habillaient de vêtements civils pour envoyer des roquettes et des obus de mortier à destination des villes du sud d'Israël à partir de zones densément peuplées et quand des populations arabes servaient de boucliers humains selon les propres termes du rapport.
Peu de médias non israéliens ont même noté l'extraordinaire action de l'armée israélienne à Haïti qui a été la première à installer en vingt quatre heures un hôpital complet. Les Israéliens répugnent aussi à rappeler au député arabe Ahmed Tibi que, quand il compare de la tribune de la Knesset les victimes de l'opération «plomb durci» à celles de la Shoah, il banalise des faits indicibles. Enfin, lorsque l'évêque de Cracovie, Tadeusz Pieronek, confirme le 28 janvier à un journal italien que la Shoah est une «pure invention juive», les Israéliens doutent de la volonté occidentale de faire taire les brebis galeuses qui parviennent à semer le doute dans les esprits faibles.
Alors, au sujet de Georges Frêche, les Israéliens pensent, sans chercher à s'immiscer dans le débat politique français, que «l'injure» faite à Laurent Fabius d'avoir une «tronche pas catholique» relève plus de la provocation que de la volonté de nuire aux juifs.
Jacques Benillouche
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 31 janv. 2010, 17:10:00

Cette énième pique de Frêche m'a immédiatement remis en mémoire une très vieille interview de DSK, à la fin des années 80 ou au début des années 90, où un journaliste lui demandait s'il se présenterait un jour à la présidentielle. DSK avait alors soupiré et dit calmement que les français n'étaient pas encore prêts pour avoir un président de la République juif. Il semble que l'eau ait quand même coulé sous les ponts depuis mais il est manifeste qu'il existe encore une grosse résistance à ce sujet.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 31 janv. 2010, 17:45:00

je pense que l ont fait un trop grand tapage pour ses quelques mots, (que d ailleurs baucoups emploies).
biensur les elections aprochent..
freche , parle comme baucoups de francais penses, pourquoi le faire taire???
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 31 janv. 2010, 18:19:00

Il est certain que Frêche s'amuse énormément avec tous les psychorigides du petit monde politico-médiatique. Je ne pourrais pas lui donner tort, et puis il est devenu très facile de choquer dans notre société prude et policée. Non pas que je partage son humour mais il ne me choque pas particulièrement. Moi ce qui me choque c'est la bêtise et Frêche est loin d'être un imbécile, tout aussi détestable qu'il me paraisse.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 01 févr. 2010, 09:06:00

Je ne suis pas un fan de Frêche dont la réserve n'est pas le point fort.

Cela dit juger indigne le fait de mentionner (certes pas directement) que Fabius est d'origine juive m'interpelle.

Qu'est-ce qui est indigne ?  le fait d'être juif ou bien le fait que Fabius le soit ?


Sa précédente déclaration concernant l'équipe de France de football relève aussi du constat. Dans un pays où les habitants de couleur reprsente probablement entre 5 et 10% de la population, l'équipe de France, si elle était le reflet de la composition de la nation, devrait comporter 1 voire 2 joueur de couleur. Il apparait nettement que nous sommes largement au dessus de cette limite naturelle. En faire le constat n'a rien de raciste.


A trop vouloir enfoncé un clou il arrive qu'on le torde.

Dans un pays libre on doit pouvoir évoquer la vérité sans se faire accuser de racisme ou antisémitisme chaque fois que le propos révèle une vérité qui dérange certains.


Par contre, le propos de Frêche contre Fabius pouvait très bien aussi vouloir dire qu'il n'a pas la tête de quelqu'un d'honnête. C'est d'ailleurs la première interprétation que j'avais saisi. Cette interprétation était indigne puisqu'elle nécessitait des preuves pour être ennoncée sauf à n'être qu'une calomnie. Celle interprétation méritait sanction.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 01 févr. 2010, 09:37:00

Je suis assez d'accord avec toi Avatabanana icon_mrgreen Pourtant je ne supporte pas le gros porc grande g..... du Languedoc Roussillon: J'espère qu'il va se faire virer!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 01 févr. 2010, 21:12:00

je ne le defend pas
mais c est la libertée d expresion que je defend, si on ne peut plus dire un juif, ou un musulmand,
moi jaime bien dire un chat est un chat, leurs politiquement correcte m enmerde
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 févr. 2010, 00:10:00

Je crois que ces querelles pichrocholine n'ont qu'une importance derisoire au vu de la gravité de la situation en Languedoc Roussillon..Et je trouve dommage de ne s'interesser qu'aux frasques d'une Présidence à bout de souffle alors que c'est de defense du littoral, de santé, d'aménagement du territoire ou de securité dans les transports qu'il conviendrait de parler auxc côtés de contrats regions PME pour relancer l'emploi.

Voilà les vrais préoccupations qui dependent du Conseil Régional et non de vulgaires phrases prononcées comme des provocations en vue d'attirer l'attention sur des sujets secondaires.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 févr. 2010, 13:45:00

Mais le Pb justement c'est que cette région parait bien attachée à son président qui politiquement, sur un plan local, est loin d'être à bout de souffle.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 02 févr. 2010, 19:55:00

cette region est bien gerée, il fait bien sont travaille, mieux que fabius icon_cheesygrin
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33257
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 févr. 2010, 20:51:00

Bonjour,

La région Languedoc-Roussillon aura bel et bien deux listes socialistes pour les régionales. Lors d’une conférence de presse, mardi soir, à l’issue du bureau national du PS, Martine Aubry a annoncé que la maire de Montpellier, Hélène Mandroux, était officiellement investie pour constituer une liste. Objectif ? S'opposer à celle conduite par Georges Frêche lors des prochaines régionales. La première secrétaire du PS a précisé que cette décision avait été prise par 40 voix pour, cinq contre et cinq abstentions par les membres présents au bureau national.
Le PS se retrouve désormais face à un problème majeur : que faire des militants socialistes qui composent la liste du bouillant président sortant ? “Il n’y aura pas deux listes avec des socialistes”, a martelé Martine Aubry, mardi soir, sans toutefois préciser si des sanctions étaient envisagées contre les fidèles à Georges Frêche.
La réaction de Georges Frêche ne s’est pas fait attendre : Martine Aubry va perdre le bras de fer avec "le peuple de gauche" du Languedoc-Roussillon, a prédit le président divers gauche de la région. Et de s’attaquer personnellement à la première secrétaire : "Au prochain congrès, Martine Aubry sera débarquée de la direction du Parti socialiste et il y aura sûrement l'un de mes amis", à sa place, a-t-il dit sur France Info.

Sur son score, Georges Frêche se veut aussi très confiant : affirmant ne pas craindre la concurrence d’Hélène Mandroux, le président sortant de la région Languedoc-Roussillon a assuré : "Je lui donne au pire 3%, au mieux 7%". Et de se féliciter des derniers sondages qui le créditaient de 33% d’intentions de vote, contre 29% avant le début de la polémique.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 févr. 2010, 13:45:00

Au contraire de la certitude affichée de Frêche, je persiste à penser que son bilan sera desavoué par les "c.." qui votèrent pour lui la dernière fois.

L'absence d'opposition autre que le FN permets de le mettre en évidence mais je crois aussi que cette hostilité socialiste lui fera defaut au second tour.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré