Le grand schlem

Venez discuter de l'actualité politique.
lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 25 mars 2010, 07:26:00

t'as raté un train wesker, il y a longtemps que la réforme sur la représentativité des syndicats est passée ....

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 25 mars 2010, 08:07:00

Ah bon ? ELle est totalement inaperçue, cela m'étonne, lui qui aim tant les tambours et les trompettes pour celebrer ses reformettes.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 25 mars 2010, 16:18:00

Hé bien cela va faire pourtant 1 an et demi que je l'applique ....

Pour mémoire, la représentativité des 5 centrales présentes après guerre n'est plus un monopole. Tout syndicat librement constitué peut maintenant se présenter au premier tour des élections dans les entreprises, a condition d'exister depuis 2 ans et que les dirigeants aient des casiers judiciaires vierges.
Pour chaque syndicat dont le budget dépasse les 230 000€ / an, la certification des comptes par expert comptable est devenue obligatoire et leur publicité aussi.
(il y a un délai de 3 ans pour la mise en place de cette mesure de publicité)
enfin, tout syndicat ayant fait au moins 8% des voix aux élections des DP et CE, a le droit de conclure des accords d'entreprise et de participer aux négociations annuelles obligatoires, ainsi qu'aux négociations de branche (les conventions collectives), ainsi que de nommer  un DS, sous réserve de la constitution d'une sections syndicale.

Toutes ces prérogatives étaient auparavant l'apanage des 5 grandes centrales : CGT CFDT CFTC FO CFE-CGC

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 25 mars 2010, 21:19:00

wesker a écrit :Les syndicats, trop souvent idéologiques ne perçoivent plus la vision d'entreprise
Les syndicats ont toujours parfaitement compris la logique d'entreprise, c'est bien pour cela qu'ils ont toujours participé activement à la lutte des classes qui était censée, avant que cet objectif ne soit abandonné, assurer l'émancipation des travailleurs du joug capitaliste.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 26 mars 2010, 08:28:00

Combien de salariés du privé sont-ils syndiqués ? 10% ? 15% ?
Vous parlez d'une représentativité ! Et pourtant ce sont des syndicats comme la CGT ou la FSU qui foutent le bordel en France !
Ils devraient prendre au moins modèle sur les syndicats allemands qui eux ont la notion de la défense de l'entreprise dont de l'outil de travail, et qui n'hésitent pas à se mobiliser avec le patronat pour trouver des solutions !
Chez nous, on part du principe que quoi qu'il advienne c'est le patron qui est fautif, et lui seul ! Même chose pour la fonction publique, où c'est l'état (surtout lorsqu'il est à droite) qui est totalement responsable !
Ces syndicats cultivent la notion d'irresponsabilité qui est leur bannière.
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 26 mars 2010, 08:43:00

keserasera a écrit : Combien de salariés du privé sont-ils syndiqués ? 10% ? 15% ?
Vous parlez d'une représentativité ! Et pourtant ce sont des syndicats comme la CGT ou la FSU qui foutent le bordel en France !
Ils devraient prendre au moins modèle sur les syndicats allemands qui eux ont la notion de la défense de l'entreprise dont de l'outil de travail, et qui n'hésitent pas à se mobiliser avec le patronat pour trouver des solutions !
Chez nous, on part du principe que quoi qu'il advienne c'est le patron qui est fautif, et lui seul ! Même chose pour la fonction publique, où c'est l'état (surtout lorsqu'il est à droite) qui est totalement responsable !
Ces syndicats cultivent la notion d'irresponsabilité qui est leur bannière.
Totalement d'accord avec toi. La CGT en particulier est responsable de la casse de bcp d'entreprises. Les ports en sont un exemple flagrant.
Lundi dernier on a pu voir encore que la grande majorité des manifestants grévistes étaient des salariés de l'Etat. Ceux qui justement n'ont rien a craindre de l'avenir, l'Etat ne pouvant faire faillite... enfin à ce que certains disent.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 mars 2010, 10:00:00

Si l'on peut effectivement discuter de la pertinence des actions de la CGT, cela ne veut pas dire que tous les syndicats sont a coté de la plaque.
D'autre part, on ne peut réellement juger de la représentativité dans le privé car certaines boites n'ont aucun syndiqué et d'autres beaucoup.
Il faut donc raisonner en terme de taux de syndiqués dans une entreprise. C'est ce que la loi mise en place en concertation avec les syndicats et le Gvt propose de faire en vérifiant la représentativité au sein des entreprises, via l'instauration de scores minimum à réaliser lors des élections du personnel.

Vu sous cet angle, c'est un progrès, et c'est aussi la porte ouverte à l'implantation d'autres syndicats, moins politisés, ou pas politisés du tout. Encore faut il qu'il y ait des syndiqués, car l'habitude en france c'est de soutenir en général l'action des syndicats, sans s'engager soi même, ce qui est très confortable, mais conduit à la situation que l'on connait.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 26 mars 2010, 10:45:00

lancelot a écrit : Si l'on peut effectivement discuter de la pertinence des actions de la CGT, cela ne veut pas dire que tous les syndicats sont a coté de la plaque.
D'autre part, on ne peut réellement juger de la représentativité dans le privé car certaines boites n'ont aucun syndiqué et d'autres beaucoup.
Il faut donc raisonner en terme de taux de syndiqués dans une entreprise. C'est ce que la loi mise en place en concertation avec les syndicats et le Gvt propose de faire en vérifiant la représentativité au sein des entreprises, via l'instauration de scores minimum à réaliser lors des élections du personnel.

Vu sous cet angle, c'est un progrès, et c'est aussi la porte ouverte à l'implantation d'autres syndicats, moins politisés, ou pas politisés du tout. Encore faut il qu'il y ait des syndiqués, car l'habitude en france c'est de soutenir en général l'action des syndicats, sans s'engager soi même, ce qui est très confortable, mais conduit à la situation que l'on connait.
Exacte, la CFDT par exemple me semble bcp plus responsable. Pour en revenir à la CGT, elle a un peu changé depuis que B Thibault est aux cdes mais cette progression est ralentie par la concurrence "démago" de SUD; la CGT à peur de perdre ses adhérents les plus obtus et les plus irresponsables.
Il me semble qu'il serait bon qu'il y ait des syndicats différents pour les fonctionnaires et agents des services publics dont le patron est l'Etat ou les collectivités territoriales car souvent leurs démarches sont souvent contradictoires. Pour exemple, le ressenti des salariés du privé qui rament et sont angoissés de leur devenir et qui sont pris en otage par des nantis qui font grève et les em...
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51174
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 mars 2010, 10:51:00

MagicFly, clairement et concrètement, tu attends quoi d'un syndicat de travailleurs ? Avec des exemples (boîtes qui ferment ou qui licencient alors qu'elles font des profits, pas d'augmentation de salaire, mauvaise ambiance à l'échelle de la boîte, etc) ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 mars 2010, 14:13:00

Racaille...Si les syndicats n'étaient pas accusés par les salariés de jusqu'auboutisme qui conduit certaines entreprises au dépôts de bilans avec les conséquences sociales que tu connais, les salariés du privé seraient massivement syndiqués....Or, c'est loin d'être le cas puisque les syndicats classiques ne representent que la frange la plus retrograde d'une fonction publique peu soucieuse de l'intérêt général et rétive aux reformes de modernisation.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51174
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 27 mars 2010, 14:20:00

Je ne comprends pas. Les syndicats représentent les salariés du public et du privé. Tu peux expliquer ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 27 mars 2010, 15:52:00

lancelot a écrit :Si l'on peut effectivement discuter de la pertinence des actions de la CGT, cela ne veut pas dire que tous les syndicats sont a coté de la plaque.
D'autre part, on ne peut réellement juger de la représentativité dans le privé car certaines boites n'ont aucun syndiqué et d'autres beaucoup.
Il faut donc raisonner en terme de taux de syndiqués dans une entreprise. C'est ce que la loi mise en place en concertation avec les syndicats et le Gvt propose de faire en vérifiant la représentativité au sein des entreprises, via l'instauration de scores minimum à réaliser lors des élections du personnel.

Il s'agit d'une moyenne générale public et privé sachant bien que les entreprises de moins de 50 salariés ne sont pas concernées. Donc je ne suis pas entré dans le détail de savoir quelle entreprise avait ou non la plus grande proportion de syndiqués !

Vu sous cet angle, c'est un progrès, et c'est aussi la porte ouverte à l'implantation d'autres syndicats, moins politisés, ou pas politisés du tout. Encore faut il qu'il y ait des syndiqués, car l'habitude en france c'est de soutenir en général l'action des syndicats, sans s'engager soi même, ce qui est très confortable, mais conduit à la situation que l'on connait.
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 27 mars 2010, 17:44:00

wesker a écrit :Racaille...Si les syndicats n'étaient pas accusés par les salariés de jusqu'auboutisme qui conduit certaines entreprises au dépôts de bilans avec les conséquences sociales que tu connais, les salariés du privé seraient massivement syndiqués....Or, c'est loin d'être le cas puisque les syndicats classiques ne representent que la frange la plus retrograde d'une fonction publique peu soucieuse de l'intérêt général et rétive aux reformes de modernisation.
Les salariés qui ne se syndiquent pas et qui, surtout, crachent sur leur action, n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes lorsqu'ils se font jeter comme des malpropres par leur DRH. Si des salariés trouvent que les syndicats existants ne les représentent pas, la loi les autorise à fonder leur propre syndicat de manière à ce que ces salariés soient satisfaits. Mais je reconnais qu'il est plus facile de gueuler que de se prendre en main ;)

Et toi Wesker, qu'attends-tu exactement d'un syndicat de travailleurs ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51174
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 27 mars 2010, 17:55:00

Voilà 35 heures que j'ai posé la question, et je n'ai toujours pas eu de réponse...
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 27 mars 2010, 17:56:00

Vache .... une semaine socialiste à attendre .... et toujours rien ! 

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot], Papibilou