Front national : la question qui tue

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Front national : la question qui tue

Message non lu par Hector » 14 oct. 2017, 21:31:05

Neumann - Front national : la question qui tue

14 oct. 2017, 09:33:00

Le parti de Marine Le Pen renonce à sortir de l'Europe et de l'euro. Une volte-face qui suppose un aggiornamento de toute sa doctrine !

Image



L'affaire est, sans doute à tort, passée inaperçue. Contrairement aux idées défendues par Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle – il y a donc à peine cinq mois –, le Front national ne souhaite plus que la France sorte de l'Union européenne et de l'euro. Changement doctrinal majeur car c'est bien, entre autres, cette ligne idéologique impulsée par Florian Philippot qui a permis à la candidate FN de totaliser plus de 10 millions de voix au second tour de la présidentielle, un record !


Certes, les chapeaux à plumes du FN jurent leurs grands dieux que non, Marine Le Pen n'a pas changé de ligne. Il n'empêche : le parti frontiste a bel et bien viré de cap. Il suffit d'ailleurs de lire les « confidences » de Marine Le Pen dans Valeurs actuelles cette semaine : « Dans de nombreux domaines, explique-t-elle, on peut améliorer la vie quotidienne des Français sans quitter l'Europe ni l'euro. » C'est clair, c'est limpide. Fini, le Frexit ! Oublié, le retour au franc ! Désormais, la sortie de l'UE n'est plus un préalable à la politique prônée par le Front national. Ce qui, d'ailleurs, justifie a posteriori les craintes qui ont poussé Philippot à quitter sa famille politique. Le FN reste évidemment un parti europhobe, mais plus question de quitter l'Europe : place à « l'euro-réformisme » – pour reprendre l'expression de Philippot. L'Europe, si on ne l'aime pas, on ne la quitte plus, on la réforme !


Pourquoi Bruxelles céderait quoi que ce soit à Paris ?


Problème : comment s'articule désormais la doxa frontiste s'il n'y a plus de Frexit ? Comment imposer « la préférence nationale », colonne vertébrale du programme du FN, sans sortir de l'Union alors que ce principe est précisément contraire à tous nos engagements européens ? Comment « retrouver notre souveraineté économique », autre point-clé du programme du FN, sans quitter l'espace économique européen ? Comment retrouver notre « souveraineté monétaire » tout en conservant l'euro ? Comment contrôler à 100 % les frontières françaises sans s'affranchir de Schengen et des règles de l'Union en matière de sécurité ? À ces questions, Marine Le Pen ne répond pas. Ou plutôt si : elle prétend que ces sujets feront l'objet d'un « bras de fer » avec Bruxelles qui forcément cédera, de peur de voir la France, après la Grande-Bretagne, quitter l'UE à son tour. Marine Le Pen rêve éveillée. Pourquoi Bruxelles céderait quoi que ce soit à Paris ? Pour retenir la France ? Mais à quoi bon la retenir à tout prix si Paris s'affranchit de tout ce qui fait le socle commun de l'Europe ?


À moins – simple hypothèse – que Marine Le Pen n'ait menti aux Français pendant la campagne présidentielle. N'est-ce pas elle qui, en mars dernier, assurait que, sans la sortie de l'Union européenne et de l'euro, « 70 % de [son] projet ne pourrait être mis en œuvre » ? Diriger, c'est choisir. Choisir, c'est renoncer. Si Marine Le Pen renonce à sortir de l'UE et de l'euro, elle doit donc logiquement renoncer à « 70 % de son programme ».


Décidément, la « refondation » idéologique du FN s'annonce… passionnante !




Laurent Neumann
Article complet sur http://www.lepoint.fr/invites-du-point/ ... 4_2449.php
Qu'en pensez vous ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Francis_15 » 14 oct. 2017, 21:36:34

Bah le doctrine de FN c'est de virer les arabes et les noirs du moins les musulmans, ça ne concerne à priori pas les autres européens s'ils ne sont ni arabes ni musulmans.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50844
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Nombrilist » 14 oct. 2017, 21:43:11

MLP a eu la trouille de se faire élire et a sabordé son dernier débat avec Macron. Maintenant, elle revient à un programme qui lui assure 15% au lieu de 24. Moins risqué.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24171
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par johanono » 14 oct. 2017, 22:54:13

On savait que les dirigeants du parti étaient divisés sur la sortie de l'UE et l'abandon de l'euro. On savait aussi que le départ de Philippot était annonciateur d'un "aggiornamento" idéologique du parti sur cette question. La déclaration de MLP ne fait qu'officialiser ce à quoi on s'attendait : le parti ne demande plus la sortie de l'UE et l'abandon de l'euro. MLP reprend à son compte le vieux discours éculé de tous les européistes : on est conscient des défauts de la construction européenne, mais on ne veut pas quitter l'UE, car on croit pouvoir la réformer... Vœu pieu s'il en en est, je l'ai déjà montré.

Donc le FN va redevenir un parti de droite conservatrice assez classique. Il renonce ainsi à l'électorat populaire qui a pu être séduit par le discours social et anti-européen de MLP, et qui retournera volontiers dans le giron de Mélenchon, qui se frotte probablement les mains aujourd'hui.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24096
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par El Fredo » 14 oct. 2017, 23:18:04

Le discours anti-euro ça a toujours été du marketing politique au FN.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17820
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 oct. 2017, 09:41:33

Bref, le FN souhaite devenir un torries à la française. Je dis ça car pour moi c'est la seule façon de répondre à la question posée dans l'article: <<Pourquoi Bruxelles céderait quoi que ce soit à Paris ? >> la réponse serait: "ils l'ont bien fait pour Londres"
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par wesker » 15 oct. 2017, 09:48:31

Ce repositionnement fut, me semble t-il, l'une des causes du départ de Philippot.

Cette évolution laisse augurer d'un positionnement aile droite des Républicains, qu'un Wauquiez souhaite voir adopter des thèses relativement proche de la critique de l'Union Européenne. Effectivement, il s'agit d'un revirement majeur qui aura des incidences sur le projet que le FN défendra à l'avenir et qui me semble davantage s'inscrire dans une ligne libérale conservatrice partielle. Je ne crois absolument pas à l'efficacité de cette stratégie qui permettra certes à cette formation de nouer des accords et d'entrer en responsabilité mais qui lui fera perdre une influence considérable et donc son audience électorale qui lui est pourtant indispensable si elle souhaite pouvoir obtenir de considérables concessions.

Avatar du membre
Calvero
Messages : 463
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Calvero » 16 oct. 2017, 09:24:07

Le FN, Ultra libéral dans les années 90, social dans les années 2000 mais anti-europe et désormais réformiste ?

Comment on fait pour être adhérent au parti depuis les années 90 en continuant d'avoir un discours cohérent ?
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
johanono
Messages : 24171
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par johanono » 16 oct. 2017, 10:19:30

Calvero a écrit :
16 oct. 2017, 09:24:07
Le FN, Ultra libéral dans les années 90, social dans les années 2000 mais anti-europe et désormais réformiste ?

Comment on fait pour être adhérent au parti depuis les années 90 en continuant d'avoir un discours cohérent ?
Il y a quand même une constante au FN : le rejet de l'immigration. C'est probablement ce qui soude le noyau dur de l'électorat de ce parti.

Avatar du membre
Calvero
Messages : 463
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Calvero » 16 oct. 2017, 10:26:04

Tout à fait d'accord, mais c'est bien ce que je veux dire en ce sens qu'il ne sont pas cohérent car si le rejet de l'immigration persiste le reste des sujets ne doit pas les intéresser beaucoup car pour être aussi malléable idéologiquement il faut avoir la conviction politique d'une huitre.
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par mordred » 16 oct. 2017, 14:58:37

Le mensonge est un art très bien manié par les fascistes.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Baltorupec » 16 oct. 2017, 15:09:38

mordred a écrit :
16 oct. 2017, 14:58:37
Le mensonge est un art très bien manié par les fascistes.
Le fascisme se base sur la violence et le culte de la personnalité.

La propagande, la manipulation linguistique et la manipulation en générale est la base de la démocratie.

En démocratie, l'opinion est reine et un champ de bataille à gagner, ceux qui dirigent sont ceux capable de se faire élire et non les aptes à gouverner. La conquête de l'opinion est un objectif stratégique vital et tout les moyens sont bons.

Il n'y a aucun régime qui ne se base sur l'aptitude à gouverner quoiqu'il en soit donc pas la peine de regarder autre part.

Le FN est un parti comme les autres, et loin d'être les plus autoritaristes.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Baltorupec » 16 oct. 2017, 15:22:24

Sur le fond, le FN perd un de ses deux principaux intérêts.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Calvero
Messages : 463
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Calvero » 16 oct. 2017, 16:52:27

Baltorupec a écrit :
16 oct. 2017, 15:09:38
Le FN est un parti comme les autres, et loin d'être les plus autoritaristes.
A ceci près qu'il est l'héritage d'un mouvement néo-nazis. Son cœur militant m'apparait peu fréquentable.
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Front national : la question qui tue

Message non lu par Baltorupec » 16 oct. 2017, 17:07:22

Calvero a écrit :
16 oct. 2017, 16:52:27
Baltorupec a écrit :
16 oct. 2017, 15:09:38
Le FN est un parti comme les autres, et loin d'être les plus autoritaristes.
A ceci près qu'il est l'héritage d'un mouvement néo-nazis. Son cœur militant m'apparait peu fréquentable.
Je parle au regard du mensonge.

Pour l'autoritarisme, c'est un des rares partis à proposer la très peu autoritariste mesure du référendum d'initiative populaire.

Pour l'héritage de mouvemence peu fréquentable, on en retrouve pas mal à l'UMP et à la gauche du P.S. Je pense notamment à longuet et aux mouvements de casseurs/antifas.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré