Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31885
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par politicien » 10 déc. 2017, 20:28:48

Laurent Wauquiez prend la tête du parti Les Républicains

10 déc. 2017, 00:00:00

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes rêvait de prendre les commandes du parti depuis 2014. Les défis à venir sont nombreux alors que la droite se disperse.

Image



Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes rêvait de prendre les commandes du parti depuis 2014. Les défis à venir sont nombreux alors que la droite se disperse.


Image
C’est à cette époque que Laurent Wauquiez avait commencé à imaginer prendre un jour les commandes de la formation de la rue de Vaugirard. Nommé par l’ancien président de la République au poste stratégique de secrétaire général, il a minutieusement sillonné les fédérations avant de voir sa principale rivale, Nathalie Kosciusko-Morizet, s’éloigner du parti et lui laisser la place de vice-président. Pendant la campagne de la primaire de M. Sarkozy, il est devenu président par intérim. Mais le vainqueur de la primaire, François Fillon, a préféré confier le parti à un de ses proches, Bernard Accoyer. Au moment du rassemblement du Trocadéro, alors que la campagne de M. Fillon battait de l’aile à cause des affaires, M. Wauquiez était revenu à la charge en promettant au candidat esseulé de faire du parti une « machine de guerre ». Peine perdue, M. Fillon se méfiait trop de l’ambition du quadragénaire…


Au cœur d’une droite dont tous les anciens leaders sont tombés à la primaire puis à la présidentielle, Laurent Wauquiez a vu un boulevard s’ouvrir devant lui avant l’été. Ses principaux adversaires (Valérie Pécresse, Xavier Bertrand) ont renoncé à l’affronter. Seuls Florence Portelli et Maël de Calan ont réussi à obtenir leurs parrainages. Deux candidats avec des lignes bien définies – l’une filloniste, l’autre juppéiste – mais trop peu connus pour contester l’ascension de M. Wauquiez.


(...)



Article complet sur http://www.lemonde.fr/politique/article ... ce=Twitter
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23834
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par El Fredo » 10 déc. 2017, 22:47:33

Que c'est pas avec sa ligne politique qu'il va retrouver le faste d'antan. On commence déjà à compter des défections. Sa ligne politique c'est le Tea Party US et Donald Trump.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23334
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par johanono » 11 déc. 2017, 08:13:39

Les Républicains : immigration, Europe, impôts... L'inquiétant programme de Wauquiez

Le candidat a été élu président du parti Les Républicains dès le 1er tour, ce dimanche, avec 74,64% des suffrages exprimés.

Image

"La droite est de retour". C'est avec ce slogan que Laurent Wauquiez s'est lancé dans la campagne pour la présidence du parti Les Républicains, en septembre dernier. "Je suis de droite, je suis fier d'être de droite et je n'ai pas l'intention de m'en excuser", n'a cessé de marteler depuis le président de la région Auvergne - Rhône Alpes face aux militants, promettant, s'il venait à être élu, "une droite vraiment de droite".

Article complet sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... li=BBoJIji
Ce programme que l'auteur de l'article juge "inquiétant" ne me déplaît pas outre-mesure. Mais un doute subsiste : Wauquiez est-il crédible dans la défense de ce programme ? Ne risque-t-il pas de devoir "recentrer" son discours dans quelques années, histoire de rassembler, de plaire au plus grand nombre, de donner des gages à la fraction "centriste" de son parti ?

Papibilou
Messages : 5468
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par Papibilou » 11 déc. 2017, 10:21:24

johanono a écrit :
11 déc. 2017, 08:13:39

Ce programme que l'auteur de l'article juge "inquiétant" ne me déplaît pas outre-mesure. Mais un doute subsiste : Wauquiez est-il crédible dans la défense de ce programme ? Ne risque-t-il pas de devoir "recentrer" son discours dans quelques années, histoire de rassembler, de plaire au plus grand nombre, de donner des gages à la fraction "centriste" de son parti ?
S'il veut recentrer il va devoir faire un grand écart gigantesque: du Noureev dans le texte.

Avatar du membre
albert
Messages : 9452
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par albert » 11 déc. 2017, 10:41:21

Les adhérents de LR ne semblent pas avoir tiré toutes les conséquences de l’échec de Fillon.
Comme Fillon, Wauquiez est sur une ligne très à droite et ne pourra pas rassembler son camp. Les centristes ne lui pardonneront jamais de ne pas avoir soutenu Macron contre Le Pen au second tour. Il espère sans doute prendre des voix au FN et combler sur son extrême droite ce qu’il va perdre au centre. C’est un pari risqué.
La droite n’a jamais été aussi divisée. La stratégie d’union de la droite et du centre qui avait présidé à la naissance de l’UMP est morte et enterrée.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1086
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par fan2machiavel » 11 déc. 2017, 12:24:51

albert a écrit :
11 déc. 2017, 10:41:21
Les adhérents de LR ne semblent pas avoir tiré toutes les conséquences de l’échec de Fillon.
Comme Fillon, Wauquiez est sur une ligne très à droite et ne pourra pas rassembler son camp. Les centristes ne lui pardonneront jamais de ne pas avoir soutenu Macron contre Le Pen au second tour. Il espère sans doute prendre des voix au FN et combler sur son extrême droite ce qu’il va perdre au centre. C’est un pari risqué.
La droite n’a jamais été aussi divisée. La stratégie d’union de la droite et du centre qui avait présidé à la naissance de l’UMP est morte et enterrée.
En même temps, la stratégie d'union a tout pris est aussi ce qui a conduit le PS là où il en est aujourd'hui. On ne résout pas les problèmes en mettant la poussière sous le parti et en faisant semblant de s'entendre quand on ne s'entend pas.
Au moins LR a une ligne avec laquelle on est ou pas d'accord mais sur laquelle ils peuvent construire quelque chose. S'ils avaient joué la carte de l'union des droites peut être cela leur permettraient de gagner mais avec le même résultat que sous Hollande

Avatar du membre
johanono
Messages : 23334
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par johanono » 11 déc. 2017, 13:27:25

albert a écrit :
11 déc. 2017, 10:41:21
Les adhérents de LR ne semblent pas avoir tiré toutes les conséquences de l’échec de Fillon.
Comme Fillon, Wauquiez est sur une ligne très à droite et ne pourra pas rassembler son camp. Les centristes ne lui pardonneront jamais de ne pas avoir soutenu Macron contre Le Pen au second tour. Il espère sans doute prendre des voix au FN et combler sur son extrême droite ce qu’il va perdre au centre. C’est un pari risqué.
La droite n’a jamais été aussi divisée. La stratégie d’union de la droite et du centre qui avait présidé à la naissance de l’UMP est morte et enterrée.
Les militants des Républicains sont probablement très à droite. Donc le discours de Wauquiez leur convient mieux que le discours de De Calan, par exemple. Pareillement, Fillon a remporté les primaires parce que son positionnement très à droite plaisait mieux aux électeurs que celui de Juppé.

Si Wauquiez reste sur cette ligne politique, le parti gagnera probablement en cohérence idéologique ce qu'il perdra en potentiel électoral.

Mais il se peut aussi que Wauquiez infléchisse son discours pour rassembler le plus grand nombre possible d'électeurs, au risque alors de perdre en cohérence idéologique.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29615
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par wesker » 11 déc. 2017, 13:32:19

Effectivement, de nombreuses options défendues par cette famille politique sont, aujourd'hui aux affaires, dès lors pour parvenir à s'afficher comme une alternative Wauquiez estime qu'il se doit d'adopter un positionnement trés marqué en matière identitaire, sécuritaire etc...

Ce positionnement, que je qualifie de néo conservateur son audience notamment auprès d'un électorat âgé, inquiet et aisé, mais je le crois insuffisamment rassembleur pour convaincre une majorité de citoyens y compris ceux qui se retrouvent dans la droite mais apprécient globalement la politique de la majorité actuelle. Ce sont auprès de ces citoyens que les constructifs, désormais structuré en ir" essayent plutôt de s'adresser. Wauquiez le sait et il devra, dès à présent parvenir à préserver les équilibres entre les préoccupations et l'orientation soutenue par ceux qui l'ont fait devenir Président de sa famille politique avec le souci, toutefois de rester relativement audible auprès de ceux qui refusent de réduire et enfermer la droite dans ces thèmatiques. Et ce n'est pas l'affichage de tel ou telle proche de certaines sensibilités qui suffiront à convaincre.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23334
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par johanono » 11 déc. 2017, 13:36:05

"Effectivement, de nombreuses options défendues par cette famille politique sont, aujourd'hui aux affaires, dès lors pour parvenir à s'afficher comme une alternative Wauquiez estime qu'il se doit d'adopter un positionnement trés marqué en matière identitaire, sécuritaire etc..."

C'est évident. Sur les questions économiques, le droite peut difficilement de démarquer de Macron, sauf à faire de la surenchère libérale comme le fit François Fillon pendant les primaires, mais une telle surenchère libérale risque de ne pas être payante électoralement (François Fillon avait lui-même commencé à assouplir son discours après sa victoire aux primaires). Il ne reste donc à la droite que le créneau identitaire pour vraiment se démarquer de Macron.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29615
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par wesker » 11 déc. 2017, 13:47:32

Ils essayent de s'afficher comme étant des néo libéraux plus encore que ce que mets en place Macron, mais en faisant cela ils oublient une large partie de leur électorat pourtant populaire auquel ils ne savent s'adresser qu'en agitant les peurs identitaires. Mais sur le terrain, ces fantasmes ne prennent pas, et c'est souvent parce de tels libéraux ne vont pas bosser qu'ils ne parviennent pas à se faire entendre

Avatar du membre
johanono
Messages : 23334
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par johanono » 11 déc. 2017, 13:53:42

Je persiste à penser qu'il existe une contradiction fondamentale, chez beaucoup de gens de droite, dans le fait de tenir un discours à la fois identitaire et économiquement libérale.

Par exemple, on ne peut pas, à la fois, défendre nos traditions chrétiennes (comme le fait Wauquiez) et de l'autre, défendre un libéralisme économique qui suscite une immigration de masse.

On ne peut pas, à la fois, défendre notre manière de vivre, nos services publics, nos petits villages (comme le fait Wauquiez) et de l'autre, défendre une Europe libre-échangiste qui pousse au démantèlement de nos services publics et au démantèlement de notre tissu industriel.

On ne peut pas, à la fois, défendre la famille, et de l'autre, défendre la mobilité géographique au nom d'une logique libérale.

On ne peut pas, à la fois, réclamer des moyens supplémentaires pour la police, l'armée et la Justice, et de l'autre, prôner une baisse drastique des dépenses publiques.

On ne peut pas à la fois pourfendre l'assistanat et prôner (comme le fait @Hector) une baisse des droits de succession.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29615
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par wesker » 11 déc. 2017, 19:51:15

Je partage en partie cette analyse, les partisans d'une ligne qui se voudrait libérale et identitaire, à l'instar des néoconservateurs et libertaires américains ne peuvent au vu de la structure économique et sociale de notre pays parvenir à faire preuve de cohérence sur cette question.

Promouvoir un attachement à nos valeurs, à nos racines qui sont par ailleurs chrétiennes et sociales, tout en revendiquant une ligne économique néo libérale et donc favorable au libre échange etc...ne peut, à mon sens recevoir une audience suffisante pour être majoritaire. Wauquiez le sait et c'est pour cette raison, d'ailleurs que Les Républicains n'auront d'autres choix, "à un moment" que de s'allier à un FN qui évolue également vers une ligne libérale, conservatrice, et identitaire. Une partie, significative des électeurs de droite étant désormais acquis à la cause de la majorité, ils ne peuvent, je le pense, parvenir à être majoritaire qu'au prix de cette concession. Et, le lapsus de Calmels, aujourd'hui me laisse augurer d'un rapprochement qui, sur le plan idéologique s'est déjà réalisé.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par Hector » 11 déc. 2017, 21:18:05

johanono a écrit :
11 déc. 2017, 13:53:42
Je persiste à penser qu'il existe une contradiction fondamentale, chez beaucoup de gens de droite, dans le fait de tenir un discours à la fois identitaire et économiquement libérale.

Par exemple, on ne peut pas, à la fois, défendre nos traditions chrétiennes (comme le fait Wauquiez) et de l'autre, défendre un libéralisme économique qui suscite une immigration de masse.

On ne peut pas, à la fois, défendre notre manière de vivre, nos services publics, nos petits villages (comme le fait Wauquiez) et de l'autre, défendre une Europe libre-échangiste qui pousse au démantèlement de nos services publics et au démantèlement de notre tissu industriel.

On ne peut pas, à la fois, défendre la famille, et de l'autre, défendre la mobilité géographique au nom d'une logique libérale.

On ne peut pas, à la fois, réclamer des moyens supplémentaires pour la police, l'armée et la Justice, et de l'autre, prôner une baisse drastique des dépenses publiques.

On ne peut pas à la fois pourfendre l'assistanat et prôner (comme le fait @Hector) une baisse des droits de succession.
On peut tout à fait, c'est une question de ce qui se situe dans le pantalon tout simplement.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29615
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par wesker » 11 déc. 2017, 21:35:16

C'est vrai que, dans l'histoire ceux qui furent les plus enclins à vanter le mérite etc...s'illustrèrent surtout par leur manque de courage, leur désir d'éviter tout risque et de préserver leurs intérêts.

A bien des égards les plus lâches sont souvent ceux qui ont quelque chose à perdre, quand les autres, eux n'hésitent pas à risquer leur vie pour défendre drapeaux, ou valeurs que l'on agite en temps de crise !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31885
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Laurent Wauquiez élu à la tête du parti Les Républicains

Message non lu par politicien » 11 déc. 2017, 22:31:03

Bertrand annonce son départ des Républicains après l'élection de Wauquiez

11 déc. 2017, 19:28:10

LE SCAN POLITIQUE - Opposé à la ligne portée par le nouveau patron des Républicains, le président des Hauts-de-France jette l'éponge.

Image



LE SCAN POLITIQUE - Opposé à la ligne portée par le nouveau patron des Républicains, le président des Hauts-de-France jette l'éponge.



Il n'aura laissé que quelques heures à Laurent Wauquiez pour savourer sa victoire. Xavier Bertrand a été le premier ténor à prendre la parole pour annoncer son départ des Républicains. Après une campagne du candidat que le président de la région des Hauts-de-France avait jugé «hallucinante», selon un de ses proches, ce dernier était l'invité mardi soir sur France 2... alors que le nouveau patron était lui sur le plateau de TF1.


Sur le plateau du 20H, l'ex secrétaire général de l'UMP a expliqué qu'il ne se retrouvait représenté par la nouvelle direction du parti. «J'ai décidé de quitter définitivement les Républicains. Ce n'est pas une décision facile mais elle s'impose à moi», a-t-il appuyé en dénonçant la position de Laurent Wauquiez dans l'entre-deux-tours de la présidentielle qui s'était prononcé contre Marine Le Pen plutôt que pour Emmanuel Macron. Xavier Bertrand a jugé qu'il y avait «une dérive» au sein des Républicains. «Le front républicain contre l'extrême droite paraît si loin! Je ne reconnais plus mal famille politique alors j'ai décidé de la quitter».


» En quittant LR, Xavier Bertrand met fin à une histoire vieille de plus de 35 ans


Invité sur TF1, Laurent Wauquiez a immédiatement réagi: «Xavier Bertrand considère qu'il n'a pas sa place là-dedans, c'est son choix et je le respecte. Mais comme je l'ai dit, je ne vais pas regarder dans le rétroviseur. J'avance et je regarde vers l'avenir. Je veux faire émerger une nouvelle génération, une droite renouvelée qui assume ses idées très tranquillement mais qui assume de dire ce que les Français sont trop souvent condamnés à dire tout bas», a-t-il assuré.

Un départ mûrement réfléchi


(...)




Article complet sur http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... uquiez.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré