Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
johanono
Messages : 22284
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par johanono » 18 déc. 2017, 21:05:46

Immigration: la majorité face à sa première épreuve

REVUE DE PRESSE - Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb préparerait une loi particulièrement ferme sur la question migratoire, visant à renforcer le nombre d'expulsions d'étrangers en situation irrégulière.

Le durcissement envisagé de la politique migratoire place la majorité d'Emmanuel Macron "devant sa première épreuve", estime la presse lundi.

Alors que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a fait de la lutte contre l'immigration irrégulière une priorité, "le projet en débat accélère les expulsions, allonge la durée de rétention et installe la France dans le cortège indigne des pays qui se murent", dénonce L'Humanité.

La majorité "doute"

Même tonalité critique chez Libération qui tacle Emmanuel Macron en jugeant qu'"en France ces jours-ci, on doit se frotter les yeux pour réaliser que l’homme qui a entrepris de durcir la politique migratoire est bien le même qui, il y a quelques mois, la main sur le cœur, en appelait à 'l’honneur de la France' d’accueillir les réfugiés".

Article complet sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... ar-BBGW7HC
Le gouvernement aura-t-il le courage de faire preuve de fermeté, ou bien cèdera-t-il aux pressions bien-pensantes diverses et variées ? A suivre...

Avatar du membre
Hector
Messages : 5701
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Hector » 18 déc. 2017, 21:34:35

J'espère que Collomb va aller au bout. Après, y aura t'il encore besoin de droite et d'extrême-droite ? :zinzin:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 28683
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 19 déc. 2017, 18:58:01

Sarkozy, puis Valls eurent de tels propos, mais à la vérité ils ne visent qu'à rassurer certains électeurs et non à répondre aux véritables problématiques posées par la question migratoire dont nous traitons, par les expulsions, que les conséquences.

La question des objectifs et stratégies des forces de l'OTAN dans certains pays me semble devoir se poser, tout autant que la capacité de définir les possibilités ou non d'intégrer notre territoire. Or, ces choix ne nous appartiennent pas et la Cour de Justice Européenne a su rappeler cela à la Hongrie, dès lors, tout cela me semble relever de la vaine agitation. Si nous voulons véritablement avoir une politique migratoire, nous devons être en mesure de définir notre besoin, notre politique migratoire, nos capacités de créations d'emplois, de logement, d'écoles etc...alors même que nous devons travailler et redéfinir nos relation avec certains pays qui connaissent des troubles qui sont les véritables causes de ces migrations.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3010
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Cheshire cat » 19 déc. 2017, 20:47:28

Et puis une expulsion, c'est simple et ça ne coute rien ! :banane1:
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 22284
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par johanono » 20 déc. 2017, 10:50:17

Philippe défend une volonté d'"efficacité" sur l'immigration

Image

PARIS (Reuters) - Le gouvernement, critiqué y compris au sein de sa majorité pour sa politique migratoire, n'entend pas remettre en cause l'inconditionnalité de l'accueil des migrants et vise à rendre plus "efficace" sa politique de droit d'asile, a assuré mercredi Edouard Philippe.

Article complet sur https://www.challenges.fr/top-news/phil ... ion_555742

Avatar du membre
wesker
Messages : 28683
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 20 déc. 2017, 12:55:58

Là encore les élus de la majorité expriment, chacun sa sensibilité mais oublient qu'ils restent les parlementaires d'une majorité, d'une famille politique qui, durant la présidentielle assuma son europhilie et donc l'acceptation des traités européens tels qu'ils existent aujourd'hui. Or, la politique migratoire ne dépend plus uniquement de leurs volonté, selon ses traités mais des besoins et des exigences qui s'expriment notamment à travers la Cour de Justice Européenne. Ces débats nationaux n'auraient donc de sens, selon moi, qu'à la condition d'évoquer ou de remettre en cause le fonctionnement actuel des institutions européennes.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1859
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par les orteils » 20 déc. 2017, 16:08:23

Macron a raison, mais ce n'est pas facile. Quoi de commun entre un Erythréen obligé de fuir et un Tchadien qui vient juste chercher du travail ? Le premier doit être protégé, le second non et doit rentrer chez lui : c'est un migrant économique. Et je parle de cas concrets que je connais personnellement pour les suivre de près.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14245
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Narbonne » 20 déc. 2017, 17:49:20

Auparavant si un clandestin était arrivé en France en passant, par exemple, par l'Italie, la France l'expulsait en Italie. J'ai l'impression que ce n 'est plus possible, qu'il faut le renvoyer dans son pays d'origine.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
wesker
Messages : 28683
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 20 déc. 2017, 18:46:10

Les orteils

Pour y parvenir encore faut il être en capacité de refuser les personnes qui arrivent sans papier d'une part et d'être en situation de pouvoir fixer les critères par nous même, de manière sereine, démocratique, ce que ne permettent pas les traités européens en l'état actuel. Or, les parlementaires et membres de cette majorité me semble s'être exprimé en faveur de cette architecture et j'avoue m'interroger sur les raisons d'un débat dont ils n'ont, finalement pas le dernier mot.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1859
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par les orteils » 21 déc. 2017, 09:35:18

C'est exact, nous sommes soumis à la législation européenne et devons composer avec. Reste à savoir de quelle marge de manoeuvre on dispose.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
johanono
Messages : 22284
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par johanono » 21 déc. 2017, 10:10:05

En gros, nous allons devoir nous résigner pendant encore longtemps à subir des arrivages massifs et récurrents de clandestins.

Avatar du membre
wesker
Messages : 28683
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 21 déc. 2017, 12:42:35

Ayant voté en faveur de familles politiques qui assument pleinement leur europhilie, leur volonté d'appartenance à cette architecture, elles se doivent de trouver, auprès de leurs homologues des accords, qui naturellement se font souvent au détriment des attentes suscitées lors des campagnes électorales. En matière migratoire, prétendre mettre en place ceci ou cela revient à ignorer les réalités juridiques. La Pologne qui souhaite procéder à une réforme de la justice se voit aux prises d'instances européennes qui utilisent des mécanismes juridiques assez inédits mais qui sont en harmonie avec les dispositions contenues dans les traités !

Nous n'avons même pas pu interdire l'usage d'un simple herbicide et malgré tout, nous continuons à préserver les fastes d'une République qui ne favorise que ceux qui peuvent sièger dans ses instances.

Dianthus
Messages : 165
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Dianthus » 21 déc. 2017, 14:38:14

les orteils a écrit :
21 déc. 2017, 09:35:18
C'est exact, nous sommes soumis à la législation européenne et devons composer avec. Reste à savoir de quelle marge de manoeuvre on dispose.
Il y a des marges de manoeuvre que l'Etat français peut appliquer mais il faut être juriste spécialisé pour les comprendre.
C'est vrai que le citoyen non juriste n'est pas informé sur le sujet.

Logiquement, la future loi sur l'immigration de Gérard Collomb utilisera ces marges au maximum. A suivre...

Si cela n'est pas suffisant, il ne nous restera plus que le Frexit.
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

Avatar du membre
wesker
Messages : 28683
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 21 déc. 2017, 18:35:35

Dianthus,

Effectivement il y a des marges de manoeuvres mais elles relèvent des négociations qui se mènent au niveau européen. C'est bien la démonstration que l'agitation des parlementaires n'aurait de sens qu'à la condition d'être en situation de pouvoir agir, ce n'est pas le cas, sur ce domaine là et tant d'autres. Pourtant, bien que les citoyens aient des préoccupations sur ces questions ils reconduisent aux responsabilités des familles politiques qui se disent favorables à ce fonctionnement.

En ligne
Incognito
Messages : 2451
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Incognito » 21 déc. 2017, 22:33:16

les orteils a écrit :
21 déc. 2017, 09:35:18
C'est exact, nous sommes soumis à la législation européenne et devons composer avec. Reste à savoir de quelle marge de manoeuvre on dispose.
La principale contrainte, c'est la convention sur les réfugiés de 1951. À cette époque, l'UE n'existait pas.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré