Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par signora » 15 janv. 2018, 17:29:31

Narbonne a écrit :
14 janv. 2018, 21:41:49
Pour le moment, à part le recensement dans les centres d'hébergement, je ne vois rien de nouveau
C est quand même ennuyeux cette affaire, un lieu ou on peut se poser, dormir, doit-il être "sanctuarisé" comme le demande certains ?
Julien Dray, lui, parle de rafle ...
Demander à chacun de décliner son identité a l'arrivée au centre d'hébergement ? serait peut être judicieux ...
Obtenir plus de Londres
Le ministre de l'Intérieur souhaite obtenir un «protocole additionnel» aux accords du Touquet, qui régissent depuis 2003 la coopération avec le Royaume-Uni dans la gestion des migrants désireux de franchir la Manche. Gérard Collomb veut faire en sorte que Londres fournisse un effort financier supplémentaire et s'engage à accueillir davantage de réfugiés, en particulier des mineurs isolés. «Je souhaite aboutir à un protocole additionnel à ces accords, et à des mesures concrètes de prise en charge d'un certain nombre de coûts par les Britanniques, ainsi que d'un plus grand nombre de personnes, au titre de l'accueil des réfugiés et des mineurs non accompagnés», a-t-il dit. Emmanuel Macron doit se rendre mardi à Calais, par où transitent les migrants sur la route du Royaume-Uni, en compagnie de Gérard Collomb avant de rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, jeudi dans le sud-est de l'Angleterre.

Donc les accords du Touquet ne seront pas dénoncés ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Papibilou
Messages : 5945
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Papibilou » 15 janv. 2018, 18:43:08

signora a écrit :
15 janv. 2018, 17:29:31
Narbonne a écrit :
14 janv. 2018, 21:41:49
Pour le moment, à part le recensement dans les centres d'hébergement, je ne vois rien de nouveau
C est quand même ennuyeux cette affaire, un lieu ou on peut se poser, dormir, doit-il être "sanctuarisé" comme le demande certains ?
Julien Dray, lui, parle de rafle ...
Demander à chacun de décliner son identité a l'arrivée au centre d'hébergement ? serait peut être judicieux ...
Obtenir plus de Londres
Le ministre de l'Intérieur souhaite obtenir un «protocole additionnel» aux accords du Touquet, qui régissent depuis 2003 la coopération avec le Royaume-Uni dans la gestion des migrants désireux de franchir la Manche. Gérard Collomb veut faire en sorte que Londres fournisse un effort financier supplémentaire et s'engage à accueillir davantage de réfugiés, en particulier des mineurs isolés. «Je souhaite aboutir à un protocole additionnel à ces accords, et à des mesures concrètes de prise en charge d'un certain nombre de coûts par les Britanniques, ainsi que d'un plus grand nombre de personnes, au titre de l'accueil des réfugiés et des mineurs non accompagnés», a-t-il dit. Emmanuel Macron doit se rendre mardi à Calais, par où transitent les migrants sur la route du Royaume-Uni, en compagnie de Gérard Collomb avant de rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, jeudi dans le sud-est de l'Angleterre.

Donc les accords du Touquet ne seront pas dénoncés ?
Un mot pour le mot rafle. Il n'honore pas Julien Dray qui aurait mieux fait de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant ... de se taire. Il sait que le mot rafle évoque la rafle du vel d'hiv, et sil a parfois des réflexions de bon sens cela n'a pas été le cas.
Un remarque aussi sur les accords avec le Royaume Uni. Le RU ne veut pas être dans l'obligation d'attendre que les immigrés oient sur son sol pour faire le tri entre ceux qui sont bienvenus et les autres (et il a la "chance" de pouvoir le faire because le Channel). Dans ce cas, il faut que le RU finance les camps d'accueil fermés sur le territoire français, avec comme consigne: nous n'examinerons que les cas des gens qui seront dans ces camps pas les autres. Charge à eux de s'occuper de l'information dans les pays d'origine. Un migrant trouvé en dehors de ces camps sera considéré de facto comme migrant économique et renvoyé chez lui sauf s'il demande l'asile politique en France.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14440
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Narbonne » 15 janv. 2018, 21:04:49

On va demander des papiers aux sans papiers.
Par contre, d'après ce qu'on peut lire dans la presse, un immigré dont on a refusé le statut de réfugié politique dans un pays européen peut le demander dans un deuxième pays. C'est curieux
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30153
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 15 janv. 2018, 21:06:04

Dray qui fut l'un des promoteurs de l'actuel Président de la République se pose, aujourd'hui en responsable potentiel d'une famille politique qui se cherche un positionnement à l'égard d'une politique que leurs homologues européens mènent ailleurs, parfois dans des coalition savec les libéraux conservateurs comme en Allemagne où, à rebours de ses engagements de campagne, le SPD a décidé d'accepter un accord pour intégrer l'équipe gouvernementale de Merkel !

Papibilou
Messages : 5945
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Papibilou » 16 janv. 2018, 10:02:55

wesker a écrit :
15 janv. 2018, 21:06:04
Dray qui fut l'un des promoteurs de l'actuel Président de la République se pose, aujourd'hui en responsable potentiel d'une famille politique qui se cherche un positionnement à l'égard d'une politique que leurs homologues européens mènent ailleurs, parfois dans des coalition savec les libéraux conservateurs comme en Allemagne où, à rebours de ses engagements de campagne, le SPD a décidé d'accepter un accord pour intégrer l'équipe gouvernementale de Merkel !
Dray est passé successivement le l'admiration à la haine envers Macron. En 2015 il lui trouvait beaucoup de qualités, en 2016 il l'étrillait, n mai 2017 il le trouvait très bien et maintenant il utilise un mot de trop pour exprimer son des accord. Dray a une constante: sa versatilité et l'incapacité de faire des propositions constructives.
Vous avez raison de penser qu'un sujet tel que l’immigration devrait faire l'objet d'une concertation entre partis afin que quel que soit celui qui est au pouvoir on assure une continuité de la politique dans ce domaine.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24194
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par johanono » 16 janv. 2018, 10:16:00

Dans un autre topic, j'ai demandé si les Français, finalement, n'aimaient pas leurs migrants.

Je constate en effet qu'en France, dès qu'un gouvernement souhaite faire preuve d'un peu de fermeté dans le traitement de l'immigration clandestine et des demandes d'asile, cela provoque des polémiques à n'en plus finir.

Il y a tous les parties de gauche et associations qui s'en donnent à coeur-joie et qui dénoncent, pêle-mêle, les rafles, la délation, et tous ces maux qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire...

On constate que la majorité elle-même se divise, comme si le sujet était grave, alors que, finalement, le projet du gouvernement ne semble pas si excessif que ça...

Et quand les pouvoirs publics veulent expulser un clandestins, cela provoque des manifestations de soutien, impliquant des gens qui ne sont probablement pas tous des gauchistes...

Avatar du membre
wesker
Messages : 30153
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 16 janv. 2018, 12:40:27

Papibilou

Je me moque totalement de leurs rivalités personnelles et de la guerre qui fait rage chez eux, ils ne me paraissent pas avoir les mêmes difficultés que l'immense majorité des citoyens, c'est pour cette raison que, comme ils ne s'interessent pas à nous je n'ai pas de raison de leur accorder plus d'intérêt que cela, étant entendu qu'il fut l'un des artisans de la politique mise en oeuvre sous Hollande Valls et qui se poursuit aujourd'hui

Papibilou
Messages : 5945
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Papibilou » 17 janv. 2018, 11:52:20

wesker a écrit :
16 janv. 2018, 12:40:27

Je me moque totalement de leurs rivalités personnelles et de la guerre qui fait rage chez eux, ils ne me paraissent pas avoir les mêmes difficultés que l'immense majorité des citoyens, c'est pour cette raison que, comme ils ne s'interessent pas à nous je n'ai pas de raison de leur accorder plus d'intérêt que cela, étant entendu qu'il fut l'un des artisans de la politique mise en oeuvre sous Hollande Valls et qui se poursuit aujourd'hui
Je me moque également de leurs rivalités, mais je n'en ai pas parlé et je ne sais donc pas pourquoi c'est à moi que vous vous adressez. Je n'ai fait que souligner le dérapage de Dray.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1903
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par les orteils » 17 janv. 2018, 12:25:23

Narbonne a écrit :
15 janv. 2018, 21:04:49
Par contre, d'après ce qu'on peut lire dans la presse, un immigré dont on a refusé le statut de réfugié politique dans un pays européen peut le demander dans un deuxième pays. C'est curieux
C'est le dispositif de Dublin...

@signora : non, les centres d'hébergement ne doivent pas être sanctuarisés, s'ils servent à dissimuler l'illégalité. Ceux qui refusent les contrôles en tout genre crient au flicage alors qu'ils savent bien qu'on va découvrir des fraudeurs. On peut, on doit laisser les recalés dans les centres d'hébergement en attendant de les expulser, quand toutefois c'est possible.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30153
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 17 janv. 2018, 12:54:16

Dray a soutenu, promu cette politique et il ne me semble pas, aujourd'hui être celui qui serait le plus légitime pour en contester la teneur. Il en va de même pour certains des prétendants au poste de Premier Secrétaire d'une famille politique qui doit, comme LR procéder à une profonde remise en question, avant d'envisager à nouveau exercer des responsabilités.

En matière migratoire, au delà des affichages de démantèlements de campements illégaux, de propos plus ou moins tonitruants pour rassurer une population qui s'inquiète ou d'humanité de façade pour rester en harmonie avec l'idée que beaucoup de fond des valeurs de notre pays, les politiques conduites se ressemblent...La raison étant qu'elles ne dépendent plus de notre volonté.

Sur un autre sujet, Moscovici déclarait qu'en cas de refus, par les peuples ou leur Parlement nationaux des accords du CETA ils s'appliqueraient, tout de même, dans les conditions actuelles.

Dianthus
Messages : 200
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Dianthus » 25 janv. 2018, 14:39:15

Le Monde.fr avec AFP | 03.01.2018

"
Israël lance un programme d’expulsion de dizaines de milliers de migrants

Les migrants qui accepteront de partir se verront remettre un billet d’avion et près de 3 000 euros.

L’objectif est clairement affiché, il faut les « faire partir », a annoncé le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. Israël a annoncé, mercredi 3 janvier, le lancement d’un programme destiné à imposer à près de 40 000 migrants en situation irrégulière de choisir entre leur expulsion ou leur incarcération. Ceux-ci ont jusqu’à la fin mars pour quitter Israël, faute de quoi ils seront emprisonnés pour une durée indéterminée.

Selon les chiffres du ministère de l’intérieur, 38 000 personnes sont concernées, en majorité des Erythréens et des Soudanais. Les migrants qui accepteront de partir se verront remettre un billet d’avion et près de 3 000 euros. ()

Dans le cadre de son programme d’expulsion, le gouvernement israélien reconnaît tacitement que les ressortissants de ces deux pays ne peuvent retourner chez eux, du fait de la situation politique dans leur pays. Mais selon des ONG israéliennes soutenant les migrants, Israël a signé des accords avec des pays tiers, en l’occurrence le Rwanda et l’Ouganda, qui doivent accueillir les migrants volontaires venants du Soudan et de l’Erythrée.

Ces migrants sont pour la plupart entrés illégalement en Israël via le Sinaï égyptien à compter de 2007. Ces arrivées de réfugiés ont été ralenties à cause de la construction par l’Etat hébreu d’une clôture électronique, le long de la frontière avec l’Egypte.

Israël a ouvert des centres de rétention dans le Sud, où près de 1 500 migrants sont soumis à un régime de semi-liberté. Ces établissements vont fermer leurs portes, et les migrants qui refuseront de partir seront envoyés en prison, ont fait savoir les autorités israéliennes.

Après la date du 1er mars, il sera encore possible pour ces personnes de quitter volontairement Israël, mais une somme inférieure leur sera remise. Ceux qui refuseront seront emprisonnés, a prévenu le ministère de l’intérieur.

Selon des chiffres officiels, 4 012 migrants en situation irrégulière ont déjà quitté Israël en 2017, dont 3 332 originaires d’Afrique subsaharienne. Benyamin Nétanyahou s’était rendu à la fin août dernier dans le sud de Tel-Aviv, où résident des milliers de migrants africains, et s’était engagé « à rendre » ce secteur aux « citoyens israéliens ».
"
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6997
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Nolimits » 25 janv. 2018, 18:59:44

Modo : attention, on est dans le hors-sujet là ! ;)

Dianthus
Messages : 200
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par Dianthus » 26 janv. 2018, 00:10:48

La réflexion sur ce sujet peut aussi être nourrie par l'observation de la façon dont il est traité dans les démocraties hors de l'Europe.
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

Avatar du membre
johanono
Messages : 24194
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par johanono » 21 févr. 2018, 17:10:36

Asile et immigration : un projet de loi qui fait des vagues

VIDÉO. « Équilibré » pour Gérard Collomb, le texte est jugé trop répressif par les associations et « laxiste » par la droite et le Front national.

Article complet sur http://www.lepoint.fr/politique/asile-e ... 601_20.php
Donc les députés PS et LFI, fidèles à leur tradition de défense des immigrés, voteront contre. Les députés UMP, d'une crasse mauvaise foi, voteront contre au motif qu'ils trouvent le texte trop laxiste alors qu'ils n'ont jamais fait aussi bien quand ils étaient au pouvoir. Et les députés LREM sont divisés. Il est à craindre que le gouvernement n'ait pas de majorité pour faire voter son texte.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30153
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Immigration: la majorité face à sa première épreuve

Message non lu par wesker » 21 févr. 2018, 20:41:05

Je n'ai absolument aucune inquiétude sur le fait que ce texte obtiendra une majorité. D'une part parce que le ministre de l'intérieur ne cesse ses consultations auprès des parlementaires, d'autres part parce que ce texte ne fait que s'inscrire dans les grandes orientations suggérées dans le cadre des politiques menées en Europe et enfin parce qu'au delà des déclarations des uns et des autres il n'y a, dans ce texte que des évolutions déjà prévues de longues dates et ne modifient pas, en substance la problématique, les cause liées à ces mouvements migratoires importants.

Et, effectivement, s'il y a, sur certains points des évolutions qui paraissent assez ferme, l'attitude d'une droite qui n'osa même pas évoqué ces questions là en étant aux affaires ne me semble pas aller dans le sens d'une réconciliation de ces familles politiques avec les français qui peuvent, à juste titre s'interroger sur la pertinence de ces positionnements jusqu'au boutiste.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré