Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32029
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par politicien » 12 mars 2018, 20:26:17

Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Les réformes ne "s'arrêteront ni demain, ni le mois prochain ni dans les trois mois", a déclaré Emmanuel Macron, en marge d'un déplacement en Inde. Voici la liste des textes que prépare le…

Les réformes ne "s'arrêteront ni demain, ni le mois prochain ni dans les trois mois", a déclaré Emmanuel Macron, en marge d'un déplacement en Inde. Voici la liste des textes que prépare le gouvernement.

En déplacement en Inde, Emmanuel Macron a parlé des réformes qu'il souhaite mettre en œuvre en France. Il ne les a pas listées, mais a assuré que le rythme, jugé parfois trop soutenu, restera le même dans les prochains mois. "Ça ne s'arrêtera ni demain, ni le mois prochain ni dans les trois mois. […] Nous allons continuer à réformer en profondeur", a déclaré le Président dans l'enceinte de l'ambassade de France à New Delhi, comme le rapporte Le Figaro.

(...)

Voici la liste des réformes d'ampleur à venir annoncées par Macron et son gouvernement :
Les 5 textes qui sont ou arrivent au Parlement :

Le projet de loi asile et immigration, fin mars en commission à l'Assemblée et mi-avril en séance
Le projet de loi de programmation militaire à partir du 20 mars à l'Assemblée nationale
Le projet de loi sur l'alimentation en mars
Le texte sur la simplification administrative, qui comprend le "droit à l'erreur", arrive au Sénat le 20 mars.
La réforme de la SNCF, un projet de loi d'habilitation doit être déposé mi-mars au Parlement, pour une adoption des "principes clés" avant l'été


Les 9 textes qui arrivent en Conseil des ministres :

Le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles le 21 mars
Le projet de loi Elan sur le logement le 4 avril
La loi de programmation de la justice le 11 avril
Le projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) le 18 avril
La réforme de l'assurance-chômage le 18 avril

(...)





Article complet sur http://www.lejdd.fr/politique/reformes- ... me-3596555
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Narbonne » 12 mars 2018, 21:25:54

Les titres sont beaux, le contenu ?
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

pierre30
Messages : 6977
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par pierre30 » 12 mars 2018, 22:46:31

Qu'il y en a quelques uns qui font partie de la routine gouvernementale.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par johanono » 13 mars 2018, 08:17:26

"Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme".

C'est un titre bien creux, qui ne veut pas dire grand-chose. Macron a été élu sur une posture réformatrice : il ne va pas dire qu'il abandonne les réformes, il ne peut pas dire qu'il abandonne les réformes. Mais une fois qu'on a dit, on n'a pas dit grand-chose. Ce qui compte, c'est le contenu des réformes engagées. Jugeons Macron sur ce point.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 13 mars 2018, 17:41:21

Cela dit en presque un an on a vu que les quelques articles de la loi travail.

J'oublie volontaire la loi moralisation qui est une fumisterie destinée à satisfaire les médias et les crédules.


Ha j'oubliais la CSG... mais là on retrouve les augmentations des prélèvements ce que savaient faire tous les gouvernements précédents en particulier de gauche dont c'était la seule solution économique.


Cela dit le planning de projets de reforme est ambitieux. A suivre.

J'espère que ce n'est pas dans la même veine que la grande reforme fiscale annoncée comme le marqueur principal du quinquennat de Hollande qu'on attend encore...

Avatar du membre
wesker
Messages : 29828
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par wesker » 17 mars 2018, 23:56:18

Le mot réforme indique, plutôt de bonnes choses, mais en l'occurrence il s'agit uniquement de transposer les contenus, prévues par les directives et traités européens.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 mars 2018, 08:54:35

@Jean
La loi travail est en application.

après on peut lire çà et là qu'il a fait bien plus en 18 mois que ce qu'on a fait depuis une 40aine d'années.

https://www.lesechos.fr/economie-france ... 092790.php
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 18 mars 2018, 11:12:53

wesker a écrit :
17 mars 2018, 23:56:18
Le mot réforme indique, plutôt de bonnes choses, mais en l'occurrence il s'agit uniquement de transposer les contenus, prévues par les directives et traités européens.
Les bonnes choses sont à mesurer à l'aune de la collectivité et de la durée.

Il y aura toujours des gens qui s'opposeront à "de bonnes choses" sous prétexte que pour elles, elles ne le sont pas.

La nuit du 4 août du 1789 en supprimant les privilèges passent pour beaucoup pour une bonne choses, pourtant de nombreuses personnes y ont vu une dégradation énorme de leur situation personnelle... (les aristocrates)

Aujourd'hui l'accès aux privilèges semblant plus aisé, une part importante de la population (dépassant le groupe des privilégiés) semble encore attachée à leur maintien en espérant un jour en profiter.

Il semble néanmoins qu'elle soit moins importante qu'en 1995.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 18 mars 2018, 11:18:51

Jeff Van Planet a écrit :
18 mars 2018, 08:54:35
@Jean
La loi travail est en application.

après on peut lire çà et là qu'il a fait bien plus en 18 mois que ce qu'on a fait depuis une 40aine d'années.

https://www.lesechos.fr/economie-france ... 092790.php
C'est vrai.

Mais il reste du chemin à parcourir.

La réforme de la formation est essentielle aussi bien pour réduire le chômage que pour préparer notre population à l'avenir

La reforme des retraites est essentielle pour pérenniser le système

L'évolution de l'UE est essentiel pour l'avenir de nos pays dans un monde qui a plus changer en trente ans qu'en cinq siècles

...


Mais c'est vrai que le gouvernement actuel semble plus volontaire que ses prédécesseurs plus timorés voire pétrifié pour le dernier.

Mais la population est-elle prête à évoluer ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 29828
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par wesker » 18 mars 2018, 12:39:50

Jean

Personne n'est suffisamment idéalistes pour croire qu'un projet puisse satisfaire tout le monde, il s'agit d'ailleurs de résoudre les difficultés d'un pays et de permettre à chacun de pouvoir évoluer, pas de faire les choix à la place des individus.

Tu évoques la détérioration des conditions des aristocrates, peut être auraient ils dû y penser préalablement à cette mobilisation de colère d'une large partie de la population, cela aurait évité bien des difficultés et des tragédies humaines et peut être ceux qui vivent TRES confortablement aujourd'hui et qui chouinent seraient inspirés de se montrer plus soucieux de la collectivité sur le territoire sur lequel ils vivent.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 mars 2018, 14:00:03

Jean a écrit :
18 mars 2018, 11:18:51
Jeff Van Planet a écrit :
18 mars 2018, 08:54:35

[...]

Mais c'est vrai que le gouvernement actuel semble plus volontaire que ses prédécesseurs plus timorés voire pétrifié pour le dernier.

Mais la population est-elle prête à évoluer ?
sachant qu'il a été élu sur ce programme je dirais que oui la population est prête.

Je dirais même plus ça fait des lustres que la population ne demande que ça.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 19 mars 2018, 10:23:03

wesker a écrit :
18 mars 2018, 12:39:50
Jean

Personne n'est suffisamment idéalistes pour croire qu'un projet puisse satisfaire tout le monde, il s'agit d'ailleurs de résoudre les difficultés d'un pays et de permettre à chacun de pouvoir évoluer, pas de faire les choix à la place des individus.

Tu évoques la détérioration des conditions des aristocrates, peut être auraient ils dû y penser préalablement à cette mobilisation de colère d'une large partie de la population, cela aurait évité bien des difficultés et des tragédies humaines et peut être ceux qui vivent TRES confortablement aujourd'hui et qui chouinent seraient inspirés de se montrer plus soucieux de la collectivité sur le territoire sur lequel ils vivent.
Oui mais je crois qu'il est très difficile lorsque l'on a des privilèges d'accepter de les perdre.

La logique des droits acquis étaient déjà dans l'esprit des aristocrates. Il leur était aussi difficile de proposer ou même d'accepter de les perdre, à cette époque qu'aujourd'hui.

La réforme proposée par Macron concernant les privilèges de certains est de maintenir ces privilèges pour ceux qui les possèdent mais de cesser de les accorder pour les nouveaux entrants. Cette solution parait sage.

Il est vrai que pour certains (les plus anciens notamment) ses privilèges étaient la compensation d'un salaire plus bas. L'Etat exsangue à la fin de la guerre et pendant encore quelques décennies encore, ne pouvait accorder des salaires concurrentiels avec le privé.
Mais aujourd'hui que les salaires sont identiques, ces privilèges n'ont plus raison d'être pour ceux qui entrent dans ces entreprises.

La solution est cohérente et soft.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 19 mars 2018, 10:31:48

Jeff Van Planet a écrit :
18 mars 2018, 14:00:03
Jean a écrit :
18 mars 2018, 11:18:51
Jeff Van Planet a écrit :
18 mars 2018, 08:54:35

[...]

Mais c'est vrai que le gouvernement actuel semble plus volontaire que ses prédécesseurs plus timorés voire pétrifié pour le dernier.

Mais la population est-elle prête à évoluer ?
sachant qu'il a été élu sur ce programme je dirais que oui la population est prête.

Je dirais même plus ça fait des lustres que la population ne demande que ça.
En prenant le "lustre" au pied de la lettre à savoir 5 ans peut-être.

Mais le dernier essai en 1995 (Juppé s'en souvient sûrement) n'a pas montré l'existence d'un soutien à la réforme très fort de la population.

Je crois que depuis longtemps la population ressent mal l'existence de ces privilèges mais elle les accepte en se disant :

1. Ma famille peut en profiter un jour,
2. Ces gens sont les meilleurs bataillons pour défendre le système social puisque eux peuvent faire grève longtemps qui plus est dans des domaines sensibles. Les cheminots sont dans l'esprit de beaucoup les gardiens du système social par la force de nuisance qu'ils représentent. Et cela une partie importante de la population l'apprécie.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29828
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par wesker » 19 mars 2018, 23:35:54

Jean effectivement, les concessions sont douloureuses mais l'intérêt général permets, tout de même de continuer à voir sa situation s'améliorer à rebours du corporatisme qui provoquent les colères, les tensions et peut aboutir à des pertes d'acquis plus importantes encore.

Aujourd'hui, chacun sait, a conscience qu'il faut consentir à de nécessaire efforts pour rétablir l'équilibre des compte et parvenir à dégager des marges et investir dans l'économie, mais chacun essaye de s'y soustraire. Les uns, pourtant subissent ces réformes et il est donc, à mon sens cohérent que chacun en prenne sa part si nous voulons que cela soit efficace. C'est, je le crois, aussi une exigence de l'ensemble des citoyens que de voir leurs efforts partagés et aboutir à des résultats qui tardent à se faire connaître.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4409
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réformes : Macron ne veut pas perdre le rythme

Message non lu par Jean » 21 mars 2018, 18:44:31

wesker a écrit :
19 mars 2018, 23:35:54
Jean effectivement, les concessions sont douloureuses mais l'intérêt général permets, tout de même de continuer à voir sa situation s'améliorer à rebours du corporatisme qui provoquent les colères, les tensions et peut aboutir à des pertes d'acquis plus importantes encore.

Aujourd'hui, chacun sait, a conscience qu'il faut consentir à de nécessaire efforts pour rétablir l'équilibre des compte et parvenir à dégager des marges et investir dans l'économie, mais chacun essaye de s'y soustraire. Les uns, pourtant subissent ces réformes et il est donc, à mon sens cohérent que chacun en prenne sa part si nous voulons que cela soit efficace. C'est, je le crois, aussi une exigence de l'ensemble des citoyens que de voir leurs efforts partagés et aboutir à des résultats qui tardent à se faire connaître.
Les résultats se font connaitre au quotidien.

Il suffit de suivre l'évolution de la dette.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré