Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par Hector » 20 mai 2018, 18:10:10

Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

20 mai 2018, 15:16:00

Les deux hommes s'entendent à merveille, si bien que de Villiers se félicite de son « influence » inédite sur la politique française, selon le « JDD ».

Image



Tout semble opposer Emmanuel Macron, jeune apôtre du renouveau politique, et Philippe de Villiers, déjà secrétaire d'État sous François Mitterrand. Et pourtant. Les deux hommes semblent liés par une amitié sincère depuis qu'ils se sont rencontrés la première fois en août 2016 au Puy du Fou. Alors ministre de l'Économie de François Hollande, Emmanuel Macron tient à « saluer l'entrepreneur culturel » qui dirige d'une main de maître un parc de loisirs florissant, explique Le Journal du dimanche. Le courant passe entre les deux personnalités et les numéros de téléphone sont échangés. « J'aime beaucoup ce type », confiera Emmanuel Macron à l'un de ses conseillers.


Emmanuel Macron a depuis conquis l'Élysée, les coordonnées du président du Mouvement pour la France (MPF) en poche. Et il n'hésite pas à l'appeler. Si bien que Philippe de Villiers peut se targuer de jouer un rôle de conseiller de l'ombre, notamment sur l'épineux dossier de Notre-Dame-des-Landes. Favorable à un arrêt du projet d'aéroport et à une évacuation de la ZAD, le Vendéen a eu gain de cause. « J'ai pesé lourd », abonde fièrement l'homme de 69 ans dans les colonnes du JDD.


Lire aussi Philippe de Villiers : « Sur Notre-Dame-des-Landes, Macron m'a écouté avec une grande attention » et Cette droite de la droite qui plébiscite Macron

« J'ai plus d'influence aujourd'hui »



Une petite victoire qui fait pousser des ailes au vicomte : « J'ai plus d'influence aujourd'hui sur la vie politique française que lorsque j'étais en pleine activité. [...] Jamais depuis mon enfance je n'ai été en relation directe avec un président. » Et d'insister sur le « comportement amical » du président. Car, au-delà de cette proximité politique, point un véritable esprit de camaraderie.


En témoigne cette proximité entre le jeune quadra et le presque septuagénaire lors de la finale de la Coupe de France opposant le PSG contre Les Herbiers, le 8 mai au Stade de France. Selon le JDD, Emmanuel Macron, qui a invité de Villiers en loge présidentielle, loue sa gouaille dans une interview accordée au Point . Dans nos colonnes, le Vendéen se félicitait du match entre l'ogre parisien et le Petit Poucet de CFA : « Quel match allégorique ! C'est le duel du football couillu contre le football friqué. » « Tu nous as bien fait rire, avec Brigitte ! » lui aurait lancé Emmanuel Macron.


Lire aussi. Les Herbiers contre le PSG – Philippe de Villiers : « Le duel du football couillu contre le football friqué »

« Brigitte adore de Villiers »



Car Philippe de Villiers n'a pas seulement les faveurs du président, il a aussi celles de la première dame. « Brigitte adore de Villiers », confirme dans Le Journal du dimanche un proche du couple. Selon lui, l'épouse d'Emmanuel Macron « a un faible culturel pour les gens de cette droite qui sent la terre, les clochers, les semailles et les moissons ».


Politiquement contre nature au premier abord, cette amitié entre les deux hommes peut malgré tout s'expliquer. « Aux yeux de Macron, Villiers est un premier de cordée, tout simplement », éclaire un proche du pouvoir dans l'hebdomadaire. L'entrepreneur vendéen serait l'un de ceux dont la réussite peut bénéficier au reste de la cordée, et ainsi, l'empêcher de dégringoler.


Le fondateur du MPF, royaliste convaincu, est aussi partisan de la présidence « jupitérienne » théorisée par le locataire de L'Élysée. « Le futur président devra habiter le corps du roi », glissait-il d'ailleurs à Emmanuel Macron lors de cette fameuse visite au Puy du Fou en 2016, neuf mois avant l'élection présidentielle. Philippe de Villiers ne croyait pas si bien dire.



Article complet sur http://www.lepoint.fr/politique/philipp ... 929_20.php
C'est pour le moins surprenant. Qu'en pensez vous ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29592
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par wesker » 20 mai 2018, 18:42:40

Sur un plan idéologique c'est relativement surprenant puisque le fondateur du MPF se veut un partisan de la restauration de la souveraineté nationale et populaire, quand le Président libéral démocrate est un europhile convaincu. En revanche, l'appréciation des réussites entrepreneuriales et une certaine conception de l'exercice de la responsabilité présidentielle peuvent, effectivement rapprocher les deux hommes.

Pour avoir, un temps approuvé les thèses du MPF, je dois admettre que ce rapprochement est décevant, tant il est vrai que Villiers a construit sa réussite sur l'engagement, l'enracinement culturel mais aussi l'implication des petites gens qui restent, relativement oubliés de la politique gouvernementale....Décidément, plus rien ne semble avoir de sens, dans la recomposition du paysage politique !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17168
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 21 mai 2018, 15:58:25

J'ai des amis qui sont aux antipodes idéologique par rapport aux miennes. Tout n'est pas politique.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23295
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par johanono » 21 mai 2018, 16:09:15

J'ai lu il y a quelques semaines un article, je ne sais plus où, indiquant que les deux hommes s'étaient rencontrés à Paris, dans une brasserie où ils avaient leurs habitudes, il y a quelques années (je ne sais plus si c'était juste avant que Macron ne soit nommé ministre, ou bien pendant qu'il était ministre), et qu'ils ont sympathisé depuis. C'est ainsi, notamment, que Macron a été invité au Puy du Fou pendant la campagne présidentielle. Donc il est possible que les deux hommes s'apprécient humainement, et qu'ils se voient régulièrement.

Ceci dit, quelle est la vraie influence de P2V sur Macron ? Difficile à dire. Peut-être que P2V sur-estime un peu son importance.

Avatar du membre
albert
Messages : 9439
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par albert » 21 mai 2018, 17:00:03

johanono a écrit :
21 mai 2018, 16:09:15
Ceci dit, quelle est la vraie influence de P2V sur Macron ? Difficile à dire. Peut-être que P2V sur-estime un peu son importance.
Il a peut-être une petite influence sur des dossiers locaux comme NDDL, mais je doute que ça aille plus loin. De Villiers a toujours été le bouffon de la droite, maintenant il est celui de l'Elysée. Ca flatte son ego et ça permet de lui faire oublier que Macron est le pire des européistes alors que lui se targue d'être un souverainiste.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29592
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Philippe de Villiers, « conseiller » de l'ombre d'Emmanuel Macron ?

Message non lu par wesker » 21 mai 2018, 18:54:14

Effectivement, les divergences politiques paraissent profondes même si, sur l'exercice de la responsabilité peut constituer un point de rapprochement. En revanche, humainement, effectivement, il est envisageable que les deux individus s'apprécient même si je dois reconnaître que Villiers, favorable à l'enracinement culturel et entrepreneurial ne semble pas être en mesure de s'entendre avec un partisan de l'économie digitale et mondialisée. Mais bon, force est de reconnaître que, par son accession aux responsabilités, Macron a fédéré les euro mondialistes de gauche et de droite il a, à mon sens, démontré l'inanité du clivage largement artificiel qui existait jadis entre la gauche et la droite, structurant la vie politique.

Villiers n'est dans l'expression que d'une sympathie personnelle, à l'égard du chef de l'Etat, et ne semble pas avoir apporté une caution, souverainiste ni un soutien politique à ces orientations. La responsabilité de ceux qui, opposés à cette politique préfèrent pour le moment entretenir des divisions partisanes, ou continuer les déchirements stratégiques est considérable car le travail de rassemblement, de construction d'un projet alternatif crédible et dépassant les clivages est considérables. S'il n'est pas mené au plus vite, cette politique risque de se poursuivre encore une décennie....De ce fait choisir entre le dépassement des clivage ou le rassemblement d'une gauche ou d'une droite, par l'instauration d'un rapport de force de nouveau est l'une des questions débattre, pour les détracteurs de cette politique.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré