«Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Venez discuter de l'actualité politique.
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

«Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par politicien » 19 juin 2018, 09:19:05

«Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

18 juin 2018, 13:59:21

LE SCAN POLITIQUE - En marge des commémorations du 18-Juin 1940, un collégien a cru bon d'apostropher le président par le diminutif de son prénom. Piqué au vif, ce dernier lui a administré une leçon…

Image



LE SCAN POLITIQUE - En marge des commémorations du 18-Juin 1940, un collégien a cru bon d'apostropher le président par le diminutif de son prénom. Piqué au vif, ce dernier lui a administré une leçon de bonne conduite.



Pour Emmanuel Macron, le respect des institutions passe avant les provocations. Après les commémorations du 78ème anniversaire de l'appel du 18-Juin 1940 qui avaient lieu ce lundi au Mont Valérien (Hauts-de-Seine), le chef de l'État est allé saluer les quelques citoyens qui l'attendaient derrière des barrières. Et alors qu'il serrait des mains à des collégiens présents au premier rang, l'un d'entre eux a cru bon d'entonner les premiers mots de L'Internationale, puis de l'apostropher d'un «Ça va Manu?».


Le ton du jeune homme n'a pas plu du tout au locataire de l'Élysée, qui l'a immédiatement repris. «Non, ça tu ne peux pas, non, non, non, non», a-t-il très vite réagi, récoltant un premier «Désolé M. le président» de son interlocuteur. «Tu es là, dans une cérémonie officielle, tu te comportes comme il faut. Donc tu peux faire l'imbécile, mais aujourd'hui c'est la Marseillaise, le Chant des partisans, donc tu m'appelles “Monsieur le président de la République” ou “Monsieur”. D'accord? Voilà», a-t-il martelé.

L'échange se poursuit et bascule sur le Brevet des collèges

(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... e-manu.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24270
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par johanono » 19 juin 2018, 09:22:39

Il a raison. Cela me fait penser à Bayrou qui, il y a quelques années, avait giflé un gamin qui lui faisait les poches.

Mais cette affaire risque encore de renforcer, chez certains esprits mal placés, l'image du Macron arrogant et imbu de sa personne.

Avatar du membre
albert
Messages : 9880
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par albert » 19 juin 2018, 09:39:02

Il a raison mais son style de présidence, comme avant lui celles de Sarkozy et de Hollande, encourage cette familiarité. Il avait théorisé une parole rare et une présidence jupitérienne, mais avec des sorties comme "le pognon de dingue", son naturel a malheureusement repris ses droits et il est vite retombé au niveau de ses prédécesseurs.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24270
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par johanono » 19 juin 2018, 09:45:03

Ce qui est compliqué, c'est que, quoi que fasse un président désormais, on le lui reproche. Quand Macron a théorisé la parole rare, on lui a reproché d'être arrogant, éloigné de son peuple, etc. Et quand il se fait plus présent dans les media, à l'instar de Sarkozy avant lui, on lui reproche d'être trop familier, d'abaisser la fonction présidentielle, etc.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7051
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Nolimits » 19 juin 2018, 10:38:06

Il a eu raison. Le gamin ne se permettrait pas de parler comme çà à son boulanger, il n'y aucune raison qu'il le fasse au PR (ou à qui que ce soit d'ailleurs).

Avatar du membre
Snark
Messages : 1411
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Snark » 19 juin 2018, 16:13:56

Appeler le président Manu c'est de la familiarité déplacée . Tartuffe aurait mieux convenu .

Macron qui feint de rendre hommage à ce qu'il piétine allégrement et réve de voir disparaitre
c'est quoi à part du mépris et de l'hypocrisie ?

Le programme du CNR s'appelait 'Les jours heureux' , celui de Macron 'Les gens qui ne sont rien
ont eu leur chance alors ils n'ont qu'à crever' . C'est moins glorieux .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme ... A9sistance
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4512
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Jean » 19 juin 2018, 19:09:19

Il est clair qu'il a eu raison.

Cette leçon eut été inutile si les parents avaient été à la hauteur de leurs mission éducative. Le gamin a peut-être l'excuse d'être le produit d'une longue lignée de ....

La politesse est la composante minimale de l'éducation. Elle s'applique en règle générale envers tous et en particulier et a priori envers les personnes plus âgées.

Par ailleurs le PdR, est un cas unique méritant le plus haut respect puisque élu par l'ensemble du peuple dont il est le représentant. Encore faut-il en avoir conscience...

La question est de savoir pourquoi ce gamin a agi ainsi ?

Est-ce uniquement par manque d'éducation ?

Est-ce dans le cadre d'un pari entre jeunes "téméraires" (sans risque) pour lesquels les symboles républicains n'ont pas encore de sens (peut-être n'en auront-ils jamais d'ailleurs...) ?

Par bêtise pure ?


Je pense que tout cela est le reflet d'une culture de la protestation permanente et de l'invective insultante. Les défilés politiques et syndicaux sont des exemples oh combien fréquents de ce genre d'expressions. Les pancartes, parfois drôles, sont les marques de cette évolution.

Mais il faut expliquer aux jeunes (car pour eux il y a encore de l'espoir de les changer) que l'insulte est la réplique de celui qui n'en a pas d'autres...

Avatar du membre
albert
Messages : 9880
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par albert » 19 juin 2018, 19:16:18

C'est faire beaucoup de bruit pour l'impertinence d'un adolescent, et Macron n'aurait pas dû lui répondre sur le même ton en le tutoyant.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17864
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2018, 19:30:38

Bien au contraire, il faut leur répondre directement en les tutoyant, ça les remets en place. Le message était clairement "moi envers toi je peux, mais toi tu te calmes et me respecte" c'est la seule façon de faire avec un gamin irrespectueux: le casser.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7051
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Nolimits » 19 juin 2018, 19:54:01

Les politiques, on est habitué à ce qu'on se moque d'eux : parodies, humoristes, imitateurs, journalistes...l'irrespect est de mise. Sauf, que c'est dans un "cadre". Cet irrespect ne peut être utilisé en dehors de ce cadre très strict. Ce gamin, et par extension, les "jeunes" un peu rebelles et (surtout) très naïfs ont pris une leçon de réalisme : on ne confond pas la TV avec la "vraie" vie.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17864
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2018, 19:57:20

les gamins regardent encore la télé en 2018? :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
albert
Messages : 9880
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par albert » 19 juin 2018, 20:03:31

La vidéo est publiée sur le compte Twitter du président Macron. On est dans la communication. Il y a eu "le pognon de dingue" et maintenant le "tu m'appelles Monsieur." Il se construit une nouvelle image. Il est passé de Jupiter à Sarkozy.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50955
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Nombrilist » 19 juin 2018, 20:48:04

Je l'aime bien ce p'tit gars :star3:
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5416
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par Yakiv » 19 juin 2018, 20:56:12

johanono a écrit :
19 juin 2018, 09:22:39
Il a raison. Cela me fait penser à Bayrou qui, il y a quelques années, avait giflé un gamin qui lui faisait les poches.

Mais cette affaire risque encore de renforcer, chez certains esprits mal placés, l'image du Macron arrogant et imbu de sa personne.
C'est quand même un peu le cas oui dans la mesure où sa réaction est disproportionnée et qu'il a fait l'erreur de surinterpréter.
S'il perd autant de temps à chaque fois que quelqu'un l'interpelle ainsi, il n'a pas fini.
Ici il y a 2 explications, soit il a perdu son calme, soit il a voulu faire le malin devant les caméras.

Avatar du membre
albert
Messages : 9880
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: «Tu m'appelles Monsieur le président» : Macron recadre un jeune qui l'appelle «Manu»

Message non lu par albert » 19 juin 2018, 21:51:52

Chronique d'un buzz présidentiel

Explicite a rencontré le collégien rembarré par Emmanuel Macron, une vidéo devenue un buzz aux dimensions planétaires. Résultat : un adolescent anéanti et un débat politique vide.

Image

(...)

L'idée était bien d'avoir aussi l'autre point de vue, celui du collégien et de sa famille, surtout après qu'Emmanuel Macron a posté sur son compte Twitter la suite de la vidéo, ce moment où il semble vouloir "se rattraper", en discutant du brevet de façon plus apaisée avec lui.

C'est à partir de là que la séquence devient un instrument politique. L'autorité présidentielle qui s'affirme en tout lieu et en tout temps. Du fort au faible. La mécanique est connue, mais au final pour raconter quoi ? Dans quel but ? Aucun. Ça va tenir quelques jours, jusqu'au prochain coup. On se souviendra de cet épisode comme on se souvient de celui du "costard", du" bordel", du "pognon". Mais aussi, comme du "casse toi pauvre c.." de Nicolas Sarkozy en 2008 ou de la gifle de François Bayrou en 2002. Le "tu apprends d’abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même, d’accord ?" sera répété, blagué, moralisé. Cette séquence fabriquera une image politique à défaut de faire la politique.

Pendant ce temps un collégien un peu provoc, silencieux aujourd'hui, mais dans les medias du monde entier et partout sur internet, s'apprête bien, lui, à se taper cette séquence, à vie.

Article complet sur https://www.explicite.info/articles/103 ... ?sidentiel
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré