Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par albert » 15 nov. 2018, 09:17:53

johanono a écrit :
15 nov. 2018, 08:28:35
Je n'ai pas beaucoup entendu parler d'Europe sociale chez LREM.
Et pourtant, Macron a beaucoup parlé d'Europe sociale. Par exemple, là :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... ociaux.php
johanono a écrit :
15 nov. 2018, 08:28:35
Il est vrai que le quinquennat de Hollande a créé beaucoup d'incompréhensions et de malentendus sur ce que doit être le PS, notamment avec loi travail et le CICE. Le PS n'échappera pas à un devoir d'inventaire des années Hollande, mais ça, c'est valable pour tous les partis qui ont été au pouvoir, qui ont été battus aux élections, et qui veulent reconquérir le pouvoir.
Mais force est de constater que le PS n'a pas rompu avec le hollandisme. La preuve, Hollande est toujours là, il est question (c'est le sujet du fil) qu'il soit à nouveau candidat en 2022. Et Royal, qui est politiquement très proche de lui est pressentie pour être tête de liste PS aux élections européennes.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 25296
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par johanono » 15 nov. 2018, 09:22:21

Tu analyses le PS avec tes yeux de pro-Mélenchon. Donc forcément, pour quelqu'un comme toi, le PS sera toujours trop libéral. Je ne conteste nullement les ambiguïtés du PS, que j'ai déjà soulevées à de nombreuses reprises sur ce forum. Je dis juste qu'il y a, et qu'il doit y avoir un espace politique, pour le PS, entre un Mélenchon caricatural, outrancier, ordurier, et LREM perçu comme très libérale. A condition de bosser, de trouver un leader...

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par albert » 15 nov. 2018, 09:49:58

johanono a écrit :
15 nov. 2018, 09:22:21
Tu analyses le PS avec tes yeux de pro-Mélenchon. Donc forcément, pour quelqu'un comme toi, le PS sera toujours trop libéral.
Non car il ne l'a pas toujours été, et tous au PS ne le sont pas. Sa dérive libérale est liée à la construction européenne à partir de 1983.
johanono a écrit :
15 nov. 2018, 09:22:21
Je ne conteste nullement les ambiguïtés du PS, que j'ai déjà soulevées à de nombreuses reprises sur ce forum. Je dis juste qu'il y a, et qu'il doit y avoir un espace politique, pour le PS, entre un Mélenchon caricatural, outrancier, ordurier, et LREM perçu comme très libérale. A condition de bosser, de trouver un leader...
J'ai bien compris, mais je constate que cet espace, le PS est incapable de l'occuper car il reste englué dans cet autisme hollandais qui l'a perdu. D'autres l'occuperont peut-être (Hamon, Nouvelle Donne ou ce nouveau mouvement de Raphaël Glucksmann, "place publique") ?
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Yakiv » 15 nov. 2018, 21:00:07

albert a écrit :
15 nov. 2018, 09:49:58
johanono a écrit :
15 nov. 2018, 09:22:21
Tu analyses le PS avec tes yeux de pro-Mélenchon. Donc forcément, pour quelqu'un comme toi, le PS sera toujours trop libéral.
Non car il ne l'a pas toujours été, et tous au PS ne le sont pas. Sa dérive libérale est liée à la construction européenne à partir de 1983.
Ce qui remonte à très loin...
albert a écrit :
15 nov. 2018, 09:49:58
J'ai bien compris, mais je constate que cet espace, le PS est incapable de l'occuper car il reste englué dans cet autisme hollandais qui l'a perdu. D'autres l'occuperont peut-être (Hamon, Nouvelle Donne ou ce nouveau mouvement de Raphaël Glucksmann, "place publique") ?
Soyons honnêtes, Hamon et Larrouturou sont quasiment des Mélenchonistes...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Spartiate » 15 nov. 2018, 21:18:01

Hamon est un europhile qui préférerait encore apporter son soutien à Hollande qu'à Mélenchon.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Yakiv » 15 nov. 2018, 22:49:50

Spartiate a écrit :
15 nov. 2018, 21:18:01
Hamon est un europhile qui préférerait encore apporter son soutien à Hollande qu'à Mélenchon.
Non c'est faux.
Hamon et Mélenchon ont manqué leur alliance, mais ils avaient un programme assez similaire.
Leur alliance était vouée à l'échec car pour une élection présidentielle, il fallait nommer un numéro 1. Mélenchon ne pouvait accepter de se désister parce qu'il était sur une pente ascendante (qui s'est confirmée par la suite) et Hamon ne pouvait se désister non plus parce qu'il représentait le second parti politique de France.
Bref, ils ne pouvaient pas s'entendre sur le plan stratégique mais il pouvait s'entendre sur le plan idéologique.
C'est d'ailleurs même ce que reconnaissent les militants FI eux-mêmes lorsqu'ils reprochent avec une hargne significative que c'est Hamon qui a fait perdre le présidentielle à Mélenchon (tout comme Taubira a fait perdre la présidentielle à Jospin).

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Spartiate » 15 nov. 2018, 23:38:35

Je t'invite à lire les déclarations violentes de Hamon contre Mélenchon ces derniers mois, le qualifiant peu ou prou de nationaliste. Venant de sa bouche, c'est une insulte, il s'inscrit dans la rhétorique "FI = FN", que l'on retrouve au PS et chez les macronistes.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Yakiv » 15 nov. 2018, 23:50:34

Spartiate a écrit :
15 nov. 2018, 23:38:35
Je t'invite à lire les déclarations violentes de Hamon contre Mélenchon ces derniers mois, le qualifiant peu ou prou de nationaliste. Venant de sa bouche, c'est une insulte, il s'inscrit dans la rhétorique "FI = FN", que l'on retrouve au PS et chez les macronistes.
C'est peut-être le seul point sur lequel on notera une différence entre les 2.
Je n'oublie pas en effet que Mélenchon fît partie de ceux qui, durant la campagne présidentielle, ont voulu à tout prix défendre les initiatives ultra-nationalistes de Poutine, ce que ne fît pas Hamon, tout comme Mélenchon s'évertue à prendre la défense de régimes très controversés du point de vue démocratique comme le régime Maduro par exemple.
Donc oui, il y a bien un aspect "nationaliste" chez Mélenchon qui est absent chez Hamon, je confirme.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par albert » 16 nov. 2018, 06:58:53

Rappel : Hamon fut ministre de F. Hollande jusqu'en 2014.
Hamon avait concocté avec Piketty un projet pour l'UE qui ressemblait beaucoup à celui de Macron (faire un parlement de la zone euro, un budget de la zone euro).
Hamon est donc beaucoup plus proche de Hollande et même de Macron que de Mélenchon.
Le programme de Mélenchon est un programme de transformation sociale alors que celui de Hamon consiste, avec le revenu universel, à faire du traitement social sans changer de modèle économique.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Yakiv » 16 nov. 2018, 19:31:41

albert a écrit :
16 nov. 2018, 06:58:53
Rappel : Hamon fut ministre de F. Hollande jusqu'en 2014.
Hamon avait concocté avec Piketty un projet pour l'UE qui ressemblait beaucoup à celui de Macron (faire un parlement de la zone euro, un budget de la zone euro).
Hamon est donc beaucoup plus proche de Hollande et même de Macron que de Mélenchon.
Le programme de Mélenchon est un programme de transformation sociale alors que celui de Hamon consiste, avec le revenu universel, à faire du traitement social sans changer de modèle économique.
Si à la rigueur Mélenchon était très clair sur l'Europe et qu'il voulait à tout prix en sortir, on pourrait à la rigueur prendre tes arguments*, mais comme il ne l'est pas...
*(en partie, parce que le rapport à l'Europe, ce n'est pas non plus l'alpha et l'oméga d'un programme politique)

Et puis dis voir, les appels du pied de LFI à Hamon, ils n'ont jamais existé ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 30647
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par wesker » 17 nov. 2018, 00:11:32

Yakiv, effectivement, nul ne demande au PS de reprendre les propositions de la France Insoumise, néanmoins, s'il ne se distingue pas de la majorité actuelle, je ne vois pas très bien comment il parviendra à retrouver une lisibilité!

Concernant les ambitions de Hollande il reste, quoi qu'il en dise favorable aux orientations social démocrate de sa formation politique qui restent proches de la politique actuelle...Dès lors l'opposition des sociaux démocrates me semble quelque peu superficielle et je ne crois pas être le seul à le penser.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51987
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Nombrilist » 17 nov. 2018, 11:27:24

Yakiv a écrit :
16 nov. 2018, 19:31:41
albert a écrit :
16 nov. 2018, 06:58:53
Rappel : Hamon fut ministre de F. Hollande jusqu'en 2014.
Hamon avait concocté avec Piketty un projet pour l'UE qui ressemblait beaucoup à celui de Macron (faire un parlement de la zone euro, un budget de la zone euro).
Hamon est donc beaucoup plus proche de Hollande et même de Macron que de Mélenchon.
Le programme de Mélenchon est un programme de transformation sociale alors que celui de Hamon consiste, avec le revenu universel, à faire du traitement social sans changer de modèle économique.
Si à la rigueur Mélenchon était très clair sur l'Europe et qu'il voulait à tout prix en sortir, on pourrait à la rigueur prendre tes arguments*, mais comme il ne l'est pas...
*(en partie, parce que le rapport à l'Europe, ce n'est pas non plus l'alpha et l'oméga d'un programme politique)

Et puis dis voir, les appels du pied de LFI à Hamon, ils n'ont jamais existé ?
Et réciproquement. Mais ce n'est pas allé plus loin. Qu'en conclure ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par albert » 17 nov. 2018, 14:32:06

Le rapport à l'UE est primordial si l'on est de gauche, car aucune politique de gauche n'est possible dans le cadre des traités. Mais ce n'est pas l'alpha ni l'oméga. On peut prendre d'autres sujets, par exemple les retraites : Hamon avait dit durant la campagne qu'il ne comptait pas remettre la retraite à 60 ans.
Ceci pour dire qu'à mon sens, la réputation de B. Hamon d'être très à gauche est usurpée. Mais c'est l'image qu'il donne à ceux qui ne vont pas très loin dans l'analyse, et de ce fait les électeurs de B. Hamon sont proches, parfois, des électeurs de LFI. Par ailleurs, durant la campagne, les pressions étaient fortes (de la part de médias mais aussi d'une partie des électeurs de gauche) pour réclamer un accord entre Mélenchon et Hamon. C'est ce qui explique les appels de part et d'autres qui n'étaient, à mon sens, que de la tactique électorale, car aucun accord n'était possible entre les deux candidats.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51987
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Nombrilist » 17 nov. 2018, 14:34:47

En tout cas pas sans que l'un des deux ne renonce à son programme.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Hollande songe-t-il à la présidentielle de 2022 ?

Message non lu par Yakiv » 17 nov. 2018, 14:49:31

Nombrilist a écrit :
17 nov. 2018, 11:27:24
Et réciproquement. Mais ce n'est pas allé plus loin. Qu'en conclure ?
Moi j'en conclue ça (exprimé au-dessus) :
Hamon et Mélenchon ont manqué leur alliance, mais ils avaient un programme assez similaire.
Leur alliance était vouée à l'échec car pour une élection présidentielle, il fallait nommer un numéro 1. Mélenchon ne pouvait accepter de se désister parce qu'il était sur une pente ascendante (qui s'est confirmée par la suite) et Hamon ne pouvait se désister non plus parce qu'il représentait le second parti politique de France.
Bref, ils ne pouvaient pas s'entendre sur le plan stratégique mais il pouvait s'entendre sur le plan idéologique.
Autrement dit, su une élection unipersonnelle, aucun des 2 n'a voulu se retirer.
Maintenant, imaginons une autre configuration, FI + Générations (Hamon) ont ensemble la majorité absolue au parlement. Il est pour moi sûr et certain qu'ils s'allient pour gouverner ensemble. Avec le PS, ce serait beaucoup moins sûr.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré