Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Nombrilist » 03 sept. 2018, 22:58:08

Déjà, pour que ce soit plus pertinent, il faudrait raisonner en équivalent temps-plein, voir ce que ça représente comme volume non pourvu.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9878
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par albert » 04 sept. 2018, 06:48:46

Offres pourvues et abandons de recrutement

La plupart des offres sont pourvues rapidement.

Image



Parmi les 3,2 millions d’offres déposées à Pôle emploi sur une année, 2,9 millions ont été pourvues. Dans la moitié des cas, ces recrutements ont abouti en moins de 38 jours. Globalement ces recrutements ont donné satisfaction aux employeurs (92 % d’entre eux se déclarent quelques mois plus tard très satisfaits ou assez satisfaits. 97 000 offres ont été annulées du fait de la disparition du besoin ou du manque du budget disponible, et 53 000 n’ont toujours pas abouti et concernent des recrutements qui se poursuivent. Enfin, 150 000 ont conduit à un abandon de recrutement faute de candidats (soit 4,7% de l’ensemble des offres).


(…)




Article complet sur http://www.pole-emploi.org/statistiques ... pe=article
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Nombrilist » 04 sept. 2018, 07:37:14

Voilà, ici on parle de 150 000 offres non pourvues faute de candidat, dont 82 000 emplois qualifiés de "durables" seulement. Et encore, il faudrait voir ce que "durable" veut dire. Donc, on est loin des 300 000 à 500 000 offres non pourvues. Faut arrêter de s'exciter là-dessus, ça ne sert à rien.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Papibilou » 04 sept. 2018, 09:27:08

wesker a écrit :
03 sept. 2018, 19:20:44
L'histoire des gens qui refusent des emplois est largement surfaite et exagérée !
Et bien sûr vous en avez la preuve formelle.

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Papibilou » 04 sept. 2018, 09:34:23

albert a écrit :
03 sept. 2018, 11:37:11
Papibilou a écrit :
03 sept. 2018, 10:27:02
Il y a 8% des chômeur qui ne cherchent pas d'emploi.
Quelles sont vos sources ?

Il y a eu une époque où les allocations chômage étaient dégressives. On en est revenu en disant que ce n'était pas efficace. Aujourd'hui, on dit l'inverse pour remettre de la dégressivité, et ce sont les cadres qui seraient visés, comme si c'était la catégorie qui profitait du système...

Trêve d'hypocrisie : que ce soit pour le chômage ou d'autres protections sociales, les réformes de Macron ne visent pas à l'efficacité mais aux économies sur le dos des personnes en situation de précarité.
Source:
https://www.lci.fr/societe/pole-emploi- ... 96214.html
Mais vous auriez pu n trouver de nombreuses attendu que c'est un point qui a été abordé très récemment par les actualités.

La dégressivité (instaurée par la gauche) n'est peut-être pas efficace , sur ce point il est vrai que les études semblaient montrer que les chômeurs prenaient des postes ne correspondant pas à leurs qualifications et empêchant d'autres de prendre ces mêmes emplois. A voir.
En revanche j'ai quand même des exemples (mais je reconnais que ça ne fait pas une stat) ou un cadre issu d'un bonne école de commerce attendait la fin des allocs pour prendre un boulot.

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Papibilou » 04 sept. 2018, 09:40:38

Nombrilist a écrit :
04 sept. 2018, 07:37:14
Voilà, ici on parle de 150 000 offres non pourvues faute de candidat, dont 82 000 emplois qualifiés de "durables" seulement. Et encore, il faudrait voir ce que "durable" veut dire. Donc, on est loin des 300 000 à 500 000 offres non pourvues. Faut arrêter de s'exciter là-dessus, ça ne sert à rien.
https://lentreprise.lexpress.fr/rh-mana ... 70390.html
Mais c'est sans compter avec les emplois qui ne sont même pas présentés à pôle emploi: quand vous avez 3 postes de serveurs à pourvoir et que l'on ne propose personne pour le premier, vous n'évoquez même pas le second.

Avatar du membre
albert
Messages : 9878
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par albert » 04 sept. 2018, 09:43:55

Papibilou a écrit :
04 sept. 2018, 09:34:23
albert a écrit :
03 sept. 2018, 11:37:11
Papibilou a écrit :
03 sept. 2018, 10:27:02
Il y a 8% des chômeur qui ne cherchent pas d'emploi.
Quelles sont vos sources ?
Source:
https://www.lci.fr/societe/pole-emploi- ... 96214.html
Mais vous auriez pu n trouver de nombreuses attendu que c'est un point qui a été abordé très récemment par les actualités.
L'étude de Pôle Emploi parle d'insuffisance de recherche d'emploi, elle ne dit pas que 8% ne cherchent pas du tout d'emploi.
Cette étude montre également que le taux de radiation est très faible chez les cadres, or c'est justement cette catégorie qui est visée par la réforme, ce qui prouve bien que le but n'est pas l'efficacité ni la répression des abus.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par Papibilou » 04 sept. 2018, 15:42:32

albert a écrit :
04 sept. 2018, 09:43:55

L'étude de Pôle Emploi parle d'insuffisance de recherche d'emploi, elle ne dit pas que 8% ne cherchent pas du tout d'emploi.
Cette étude montre également que le taux de radiation est très faible chez les cadres, or c'est justement cette catégorie qui est visée par la réforme, ce qui prouve bien que le but n'est pas l'efficacité ni la répression des abus.
D'autant que le chômage des cadres est très faible et dans cette catégorie on frôle le plein emploi.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32214
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Pauvreté, assurance chômage, santé... Une rentrée 2018 sociale chargée

Message non lu par politicien » 05 sept. 2018, 20:11:30

Gouvernement: Emmanuel Macron appelle les ministres à tenir

Après un été et même une rentrée difficile, le président de la République tente de trouver un second souffle…

Image


Emmanuel Macron a reçu le gouvernement remanié ce mercredi. — Jacques Witt/SIPA
Le prélèvement à la source maintenu, un remaniement « poste pour poste » : Emmanuel Macron tente de repartir d’un bon pied en réunissant le nouveau gouvernement mercredi, après un été calamiteux marqué par la démission cinglante de Nicolas Hulot, remplacé par le très politique François de Rugy. Décidé à reprendre la main au moment où il est au plus bas dans les sondages, le président a appelé ses ministres à « tenir » face aux nombreux « défis » qui les attendent.


« Rien de ce que nous entreprenons depuis 15 mois n’est fait pour l’immédiat […] C’est pour ça qu’il faut dans ces périodes tout à la fois tenir, expliquer, et avec force, mener ce combat », a-t-il ajouté devant les ministres dont la nouvelle venue Roxana Maracineanu. Elle remplace Laura Flessel, partie pour des « raisons personnelles » mais qui serait en délicatesse avec le fisc, selon une source proche du dossier qui a confirmé à l’AFP des informations de presse.

Séminaire gouvernemental


Le Conseil des ministres est suivi d’un séminaire gouvernemental, à l’issu duquel le Premier ministre Edouard Philippe doit notamment « détailler les chantiers à venir du gouvernement », selon Matignon. Le gouvernement doit par ailleurs adresser la feuille de route précisée de ses chantiers sociaux aux syndicats et au patronat dans les prochaines heures.


(...)

Article complet sur https://www.20minutes.fr/politique/2331 ... tres-tenir
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré