Sondage élections européennes 2019

Venez débattre ici des élections Européennes 2019, actualité, candidats, c'est à suivre ici
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Spartiate » 23 déc. 2018, 20:50:33

Si LREM, LR et les sociaux-démocrates se maintiennent au pouvoir, en France comme dans les institutions européennes, c'est parce que l'opposition n'est pas unie. Parce que LFI continue à dresser des cordons sanitaires autour du RN par exemple, avec le résultat qu'on connaît (à savoir les partis de gouvernement en sortent renforcés).

Je ne sais pas si les GJ iront jusqu'à un mouvement aussi structuré que le M5S. Mais en même temps, comme beaucoup, je n'imaginais pas Macron sur le trône de France en décembre 2016. Je me garderais bien de faire des pronostics. Mais les GJ ont à l'évidence une place à prendre dans l'échiquier politique, cette passerelle entre LFI et le RN qui manquait.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Hector » 23 déc. 2018, 22:24:51

Le pacte Ribbentrop - Molotov quoi.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24634
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par El Fredo » 23 déc. 2018, 22:54:25

Quand on mélange du rouge, du vert ou du jaune avec du brun, ça donne toujours du brun.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Spartiate » 23 déc. 2018, 23:12:50

Sans doute. Mais étant donné que les sociaux-démocrates préfèrent l'alliance avec les conservateurs ("pragmatiques") plutôt qu'avec les rouges ("idéalistes", "populistes"), il fallait s'attendre à cette réplique de la part de ceux qui sont hors-jeu. Elle a commencé en Grèce avec Syriza-ANEL, elle se poursuit en Italie avec M5S-Lega et elle peut atteindre d'autres pays européens.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24634
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par El Fredo » 23 déc. 2018, 23:20:30

Tu te trompes, les socdems restent socdems dans leur coin et c'est bien pour ça qu'ils disparaissent un peu partout. Le vide est occupé par les centristes à tendance libérale comme LREM.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Spartiate » 23 déc. 2018, 23:32:40

Ils chutent désormais, mais les coalitions type SPD-CDU ont été la norme dans les pays européens depuis la fin des années 80. Rares ont été les alliances entre les socdems et la gauche "radicale", même lorsque cela était possible en nombre de sièges. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder en Belgique, qui a vu récemment l'essor du PTB. Le PS a dressé un cordon sanitaire autour de lui et a sabordé les initiatives de coalition.

Que les partis affiliés à l'ALDE occupent leur place ne change rien. Les libdems sont simplement des socdems décomplexés.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par albert » 24 déc. 2018, 06:20:47

Spartiate a écrit :
23 déc. 2018, 20:50:33
Si LREM, LR et les sociaux-démocrates se maintiennent au pouvoir, en France comme dans les institutions européennes, c'est parce que l'opposition n'est pas unie. Parce que LFI continue à dresser des cordons sanitaires autour du RN par exemple, avec le résultat qu'on connaît (à savoir les partis de gouvernement en sortent renforcés).

Je ne sais pas si les GJ iront jusqu'à un mouvement aussi structuré que le M5S. Mais en même temps, comme beaucoup, je n'imaginais pas Macron sur le trône de France en décembre 2016. Je me garderais bien de faire des pronostics. Mais les GJ ont à l'évidence une place à prendre dans l'échiquier politique, cette passerelle entre LFI et le RN qui manquait.
Spartiate a écrit :
23 déc. 2018, 23:12:50
Sans doute. Mais étant donné que les sociaux-démocrates préfèrent l'alliance avec les conservateurs ("pragmatiques") plutôt qu'avec les rouges ("idéalistes", "populistes"), il fallait s'attendre à cette réplique de la part de ceux qui sont hors-jeu. Elle a commencé en Grèce avec Syriza-ANEL, elle se poursuit en Italie avec M5S-Lega et elle peut atteindre d'autres pays européens.
Le pouvoir n'est pas une fin en soi, c'est pour mettre en œuvre une politique de rupture avec le néolibéralisme européen. Parler d'alliance entre LFI et RN ne peut pas se concevoir puisque le RN n'est pas sur cette ligne de rupture mais recherche une alliance avec LR et DLF. Par ailleurs, le cordon sanitaire sera justifié tant que ce parti tiendra des discours xénophobes et prônera des mesures anti-républicaines comme la préférence nationale.
Vous citez les exemples de la Grèce et de l'Italie, or précisément, l'alliance Syriza-ANEL a abouti à la capitulation de Tsipras face à Bruxelles, et la coalition M5S-Ligue suit le même chemin puisque le gouvernement italien a réduit la voilure de sa politique sociale et remis à plus tard ses principales réformes pour faire plaisir à la Commission.
Le ver était dans le fruit dès le départ, en Grèce comme en Italie, puisque ces coalitions sont arrivées sans mener campagne sur la sortie de l'euro et sans avoir un vrai programme de rupture avec le néolibéralisme européen.
C'est le même problème avec les GJ : c'est un mouvement hétéroclite, on l'a suffisamment répété. Ses revendications sont intéressantes, que ce soit sur le pouvoir d'achat ou sur le RIC, mais ça ne suffira pas si les GJ ne mettent pas la sortie de l'euro au cœur de leur programme pour pouvoir rompre avec les politiques néolibérales de l'UE.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18906
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Jeff Van Planet » 24 déc. 2018, 10:58:37

L'union des opposition dites-vous?

Sur le papier c'est une très bonne idée, mais est-elle applicable? Dans un monde où on croit dure comme fer à la gauche et à la droite, pourquoi pas, mais dans la vraie vie où se sont maintenu au second tour deux mouvements qui dépassent ce clivage théorique, est-ce si simple? Pour mieux comprendre de quoi je parle c'est ici: viewtopic.php?p=495201#p495201

En plus la politique c'est du marketing mais surtout c'est un mec qui essaye d'être calife à la place du calife. Alors croire que ces braves gens vont laisser la place à un autre juste pour "unir les oppositions" j'ai envie d'y croire, mais mon cynisme/réalisme me l'interdit.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1219
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Spartiate » 24 déc. 2018, 12:03:02

@Albert
Je suis d'accord ce constat, une alliance FI-RN n'est pas du genre à m'enchanter mais si LFI espère progresse, elle doit arrêter de pousser des cris d'orfraie quand Djordje Kuzmanovic parle d'immigration ou quand Ruffin parle de Chouard. Sinon, elle ne vaudra pas mieux que les groupuscules antifa, avec l'audience de groupuscules antifa. Je trouve que Mélenchon retombe dans ses travers de 2012 et c'est bien dommage.

Cela dit, un parti n'a pas besoin d'avoir une base homogène pour progresser, je dirais même que c'est le contraire. Le M5S, là encore, est un exemple et sa réussite tient à son incapacité pour les observateurs de le placer sur un clivage droite/gauche. Certains diront que le mouvement est plutôt rouge-brun que "ni rouge, ni brun". Dans le contexte actuel, l'élection de Macron doit beaucoup à ce positionnement hors droite/gauche (mais c'est bidon, je le reconnais volontiers).

Accéder au pouvoir peut être une fin en soi, Salvini l'a compris. Il dispose maintenant d'une large tribune, il n'est que ministre de l'Intérieur mais on a l'impression qu'il est le Premier ministre italien. Si ça continue, aux prochaines élections générales, il pourra même ravir la présidence du Conseil des ministres et n'avoir plus besoin du M5S comme partenaire de coalition.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par albert » 24 déc. 2018, 12:22:53

Pour Salvini, le pouvoir est une fin en soi, mais il ne fera rien de plus que ces prédécesseurs et les Italiens seront déçus une nouvelle fois.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30647
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par wesker » 24 déc. 2018, 13:52:58

albert je me moque des résultats obtenus par des partis qui, depuis trop longtemps pratiquent les éléments de langage mais ne se montrent pas à l'écoute de ce que peuvent exprimer les citoyens.

Concernant les populistes ils ne sont que le reflet des colères mais ne permettent pas, à mon sens, d'apporter les réponses concrètes et efficaces attendues par des citoyens qui ne se reconnaissent plus dans les représentants de formations, aux préoccupations trés éloignées de leurs. Les élections européennes ne sont pas une fin en soi, car le Parlement Européen ne permet, au mieux que l'expression d'une tribune sans réelles prérogatives législatives.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Hector » 24 déc. 2018, 15:27:15

El Fredo a écrit :
23 déc. 2018, 22:54:25
Quand on mélange du rouge, du vert ou du jaune avec du brun, ça donne toujours du brun.
Et tu pourrais ajouter qu'on n'a au bout que des monceaux de cadavres.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30647
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par wesker » 24 déc. 2018, 23:52:21

C'est vrai qu'on peut, alors se montrer critique avec le soutien des milieux d'affaires à ces tyrannies qui ont caractérisé l'Europe contemporaine et que certains rêvent de reconstruire et attisent d'inutiles tensions qui ne reposent sur rien de plus que la volonté de défendre des intérêts d'une extrême minorit".

Avatar du membre
Logos
Messages : 1049
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Logos » 28 déc. 2018, 17:48:02

Spartiate a écrit :
24 déc. 2018, 12:03:02
@Albert
Je suis d'accord ce constat, une alliance FI-RN n'est pas du genre à m'enchanter mais si LFI espère progresse, elle doit arrêter de pousser des cris d'orfraie quand Djordje Kuzmanovic parle d'immigration ou quand Ruffin parle de Chouard. Sinon, elle ne vaudra pas mieux que les groupuscules antifa, avec l'audience de groupuscules antifa. Je trouve que Mélenchon retombe dans ses travers de 2012 et c'est bien dommage.
Je vois mal à l'heure actuelle LFI ou le RN capable de faire ce "pont".

Mélenchon essaie d'attirer à lui les électeurs les plus "à gauche" du FN sur le social ou la critique de l'UE.
Mais sa priorité aujourd'hui c'est sans doute de profiter de l'explosion de la gauche avant qu'elle ne se restructure.
Donc de viser d'abord les électeurs historiques du PS qui n'ont pas cédé au macronisme.
Ce n'est pas le moment pour lui de paraître raciste ou autoritaire, déjà que sur ce dernier point il a du boulot..

Côté RN c'est pareil. Après le départ de Philippot la stratégie de progression ou d'alliance à droite a été renforcée.
MLP continue de parler social et services publics. Mais sa priorité est sans doute l'électorat Wauquiez (qui d'ailleurs vise l'électorat RN). Donc c'est pas trop le moment pour elle d'être accusée de gauchisme sur l'Euro ou les dépenses publiques.

Il manque en effet en France un parti "populaire" capable de dépasser les clivages sur le culturel notamment.
Les GJ ont eu le mérite de montrer qu'en partant des vécus communs plutôt que de l'idéologie, on peut réunir des gens que soit disant tout oppose. Sur les mêmes ronds points on a vu des électeurs LFI ou RN se battre pour les mêmes choses et constater leur force. Sans que chacun ne balance à la figure de l'autre son logiciel marxiste ou identitaire.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6331
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage élections européennes 2019

Message non lu par Yakiv » 28 déc. 2018, 18:13:35

Logos a écrit :
28 déc. 2018, 17:48:02
Je vois mal à l'heure actuelle LFI ou le RN capable de faire ce "pont".

Mélenchon essaie d'attirer à lui les électeurs les plus "à gauche" du FN sur le social ou la critique de l'UE.
Mais sa priorité aujourd'hui c'est sans doute de profiter de l'explosion de la gauche avant qu'elle ne se restructure.
Donc de viser d'abord les électeurs historiques du PS qui n'ont pas cédé au macronisme.
Ce n'est pas le moment pour lui de paraître raciste ou autoritaire, déjà que sur ce dernier point il a du boulot..

Côté RN c'est pareil. Après le départ de Philippot la stratégie de progression ou d'alliance à droite a été renforcée.
MLP continue de parler social et services publics. Mais sa priorité est sans doute l'électorat Wauquiez (qui d'ailleurs vise l'électorat RN). Donc c'est pas trop le moment pour elle d'être accusée de gauchisme sur l'Euro ou les dépenses publiques.

Il manque en effet en France un parti "populaire" capable de dépasser les clivages sur le culturel notamment.
Les GJ ont eu le mérite de montrer qu'en partant des vécus communs plutôt que de l'idéologie, on peut réunir des gens que soit disant tout oppose. Sur les mêmes ronds points on a vu des électeurs LFI ou RN se battre pour les mêmes choses et constater leur force. Sans que chacun ne balance à la figure de l'autre son logiciel marxiste ou identitaire.
Il manque en effet à la France ce qu'on appelle un parti politique populiste "attrape tout" (big tent), quasiment dénué d'idéologie et mettant en avant des propositions très à gauche et très à droite en même temps. Ça existe dans d'autres pays (le M5S en Italie par exemple).
Jusque là, on nous en avait préservé (car d'après moi, c'est de la m....).
Mais jusqu'à quand...

Répondre

Retourner vers « Election Européennes 2019 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré