Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 925
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Spartiate » 16 oct. 2018, 20:47:07

Jean a écrit :
16 oct. 2018, 19:54:48
Spartiate a écrit :
16 oct. 2018, 10:36:28
On notera également que "Madame Emmanuelle WARGON, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire" est la directrice des affaires publiques et de la communication de Danone.

Les lobbies ne se cachent même plus, ils n'influent pas le gouvernement, ils sont le gouvernement.

Tout est est vraiment répugnant [Edit modo] Macron méritera ses prochaines raclées électorales.

Je préfère une femme qui a travaillé fut-ce dans la communication qu'un fonctionnaire fut-il haut....

Par ailleurs il ne faut pas surestimé l'influence d'un secrétaire d'Etat auprès d'un ministre de l’environnement (surtout Rugy) alors que le ministre précédent pourtant porté aux nues par les médias n'est parvenu qu'à peu de chose.
Raté. C'est une haut-fonctionnaire, qui a fait un petit tour dans le privé et qui a maintenant retrouvé ses pantoufles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuelle_Wargon

Papibilou
Messages : 6322
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Papibilou » 16 oct. 2018, 21:45:50

Bof! Au fond, je me fous complètement des hommes ( ou femmes) choisis. Ce qui m'interesera beaucoup plus, ce seront les actes.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7549
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Nolimits » 16 oct. 2018, 22:42:21

Oui, pas mieux. J'ai du mal à saisir cette chasse aux "guests" et cette personnalisation du poste. Le patron est toujours le même.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4543
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Jean » 17 oct. 2018, 10:59:06

Spartiate a écrit :
16 oct. 2018, 20:47:07
Jean a écrit :
16 oct. 2018, 19:54:48
Spartiate a écrit :
16 oct. 2018, 10:36:28
On notera également que "Madame Emmanuelle WARGON, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire" est la directrice des affaires publiques et de la communication de Danone.

Les lobbies ne se cachent même plus, ils n'influent pas le gouvernement, ils sont le gouvernement.

Tout est est vraiment répugnant [Edit modo] Macron méritera ses prochaines raclées électorales.

Je préfère une femme qui a travaillé fut-ce dans la communication qu'un fonctionnaire fut-il haut....

Par ailleurs il ne faut pas surestimé l'influence d'un secrétaire d'Etat auprès d'un ministre de l’environnement (surtout Rugy) alors que le ministre précédent pourtant porté aux nues par les médias n'est parvenu qu'à peu de chose.
Raté. C'est une haut-fonctionnaire, qui a fait un petit tour dans le privé et qui a maintenant retrouvé ses pantoufles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuelle_Wargon
C'est toujours mieux que rien.

C'est vrai que son passage dans la vie du réel a été bref... Mais enfin elle y a été.

Combien d'autres non jamais franchi les portes d'une entreprise qu’accompagnés du directeur pour écouter distraitement le gars essayer d'expliquer ce qu'ils y font mais en aucun ce qui s'y vit. Par ailleurs il généralement des hochements de tête et une boutade souvent stupide.

Je suis d'accord avec vous l'expérience de cette dame (du moins sur le papier) est bien sûr trop faible et pas en situation de vraiment connaitre tous les rouages d'une entreprise.

Mais dans les hommes/femmes politiques actuels cherchons ceux qui ont réellement été en situation d'appréhender le fonctionnement d'une entreprise en y tenant des postes permettant cette observation... Pratiquement aucun.

Où est l'heureux temps où l'on mettait un ingénieur connaissant le produit à la tête des boites industrielles... Aujourd'hui ce sont des financiers voire des politiques pour les boites publiques...

Ce n'est pas un hasard si le seul ministre de ce gouvernement apprécié de tous est celui qui a passé sa vie dans le domaine qu'il pilote.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24827
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par johanono » 17 oct. 2018, 11:11:23

"C'est toujours mieux que rien.

C'est vrai que son passage dans la vie du réel a été bref... Mais enfin elle y a été.

Combien d'autres non jamais franchi les portes d'une entreprise qu’accompagnés du directeur pour écouter distraitement le gars essayer d'expliquer ce qu'ils y font mais en aucun ce qui s'y vit. Par ailleurs il généralement des hochements de tête et une boutade souvent stupide.

Je suis d'accord avec vous l'expérience de cette dame (du moins sur le papier) est bien sûr trop faible et pas en situation de vraiment connaitre tous les rouages d'une entreprise.

Mais dans les hommes/femmes politiques actuels cherchons ceux qui ont réellement été en situation d'appréhender le fonctionnement d'une entreprise en y tenant des postes permettant cette observation... Pratiquement aucun."


J'ai toujours un peu de mal à comprendre cette idée selon laquelle, pour être ministre, il faudrait avoir une expérience en entreprise. On ne gère pas une entreprise comme on gère les affaires publiques. Ce n'est pas le même métier. Souvenons-nous de Francis Mer, de Thierry Breton, de Christine Lagarde : ils avaient une expérience en entreprise, mais quelle trace ont-ils laissée comme ministre ? Et puis le directeur d'une entreprise, qui gagne grassement sa vie et passe ses dépenses en notes de frais, n'a pas le même vécu que l'ouvrier à la chaine...

"Ce n'est pas un hasard si le seul ministre de ce gouvernement apprécié de tous est celui qui a passé sa vie dans le domaine qu'il pilote."


Jean-Michel Blanquer, si c'est bien de lui que tu parles, est un haut fonctionnaire...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 925
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Spartiate » 17 oct. 2018, 11:14:43

Jean a écrit :
17 oct. 2018, 10:59:06
Où est l'heureux temps où l'on mettait un ingénieur connaissant le produit à la tête des boites industrielles... Aujourd'hui ce sont des financiers voire des politiques pour les boites publiques...
100 % d'accord avec ça. Le gouvernement la balaye d'un revers de main, mais la financiarisation de l'économie est un réel problème.

On nous présente tous ces gens comme la "société civile" mais ils n'ont jamais fait autre chose que siéger dans des conseils d'administration.
L'honnêteté m'oblige à admettre que dans la majorité des députés, il y a des personnalités intéressantes comme Cédric Villani mais il y a aussi et surtout des DRH, des communicants aux côtés de députés comme Aurore Bergé ou Claire O' Petit.

La nouvelle "secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances" est elle-même une ancienne haut-fonctionnaire, qui n'a occupé dans le privé que des postes de financières.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4543
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Jean » 17 oct. 2018, 11:15:05

Nolimits a écrit :
16 oct. 2018, 22:42:21
Oui, pas mieux. J'ai du mal à saisir cette chasse aux "guests" et cette personnalisation du poste. Le patron est toujours le même.
Tout à fait d'accord.

Cet intérêt pour le nom des ministres est :

- une résurgence de l'époque où ils avaient un certain pouvoir et où le président ne jouait pas toutes les partitions (Chirac a été le dernier dans cette attitude du fait du septennat et de son âge). Par ailleurs les ministres ont souvent le même profil que leurs hauts fonctionnaires ce qui ne le permet pas toujours de s'affirmer en tant de décideur.

- une nécessité pour les journalistes fin de répondre à l'appétence du peuple pour la vie des "idoles" (politiques, sportifs, artistes, familles royales ou familles touchées par un événement médiatique...)

Les chaines d'info ont besoin de cette mousse car leur public aime la mousse.


Mais en effet seuls les actes méritent d'être commentés et souvent même avec un certain recul ce que les chaines d'info sont bien sûr incapable de faire.

Enfin nous sommes dans une époque où tout va vite du moins dans les têtes. Certains sont persuadés qu'une info portant sur un futur projet de loi devrait immédiatement déboucher sur un changement des choses. C'est méconnaître les arcanes législatives et la procédure budgétaire.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4543
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Jean » 17 oct. 2018, 11:30:22

johanono a écrit :
17 oct. 2018, 11:11:23
"C'est toujours mieux que rien.

C'est vrai que son passage dans la vie du réel a été bref... Mais enfin elle y a été.

Combien d'autres non jamais franchi les portes d'une entreprise qu’accompagnés du directeur pour écouter distraitement le gars essayer d'expliquer ce qu'ils y font mais en aucun ce qui s'y vit. Par ailleurs il généralement des hochements de tête et une boutade souvent stupide.

Je suis d'accord avec vous l'expérience de cette dame (du moins sur le papier) est bien sûr trop faible et pas en situation de vraiment connaitre tous les rouages d'une entreprise.

Mais dans les hommes/femmes politiques actuels cherchons ceux qui ont réellement été en situation d'appréhender le fonctionnement d'une entreprise en y tenant des postes permettant cette observation... Pratiquement aucun."


J'ai toujours un peu de mal à comprendre cette idée selon laquelle, pour être ministre, il faudrait avoir une expérience en entreprise. On ne gère pas une entreprise comme on gère les affaires publiques. Ce n'est pas le même métier. Souvenons-nous de Francis Mer, de Thierry Breton, de Christine Lagarde : ils avaient une expérience en entreprise, mais quelle trace ont-ils laissée comme ministre ? Et puis le directeur d'une entreprise, qui gagne grassement sa vie et passe ses dépenses en notes de frais, n'a pas le même vécu que l'ouvrier à la chaine...

"Ce n'est pas un hasard si le seul ministre de ce gouvernement apprécié de tous est celui qui a passé sa vie dans le domaine qu'il pilote."


Jean-Michel Blanquer, si c'est bien de lui que tu parles, est un haut fonctionnaire...
C'est Blanquer évidemment dont je parlais, mais s'il est haut fonctionnaire c'est parce son job relève d'un domaine étatisé. Un professionnel de l'éducation est nécessairement un fonctionnaire surtout s'il est amené à tenir des fonction incluant une part de réflexion théorique. Le privé est très minoritaire et tourné essentiellement sur le face à face et non sur l'évolution des méthodes.
Donc ce ministre est un vrai professionnel, il n'a été que fonctionnaire que parce que il ne pouvait pas ne pas l'être.

Je suis d’accord qu'on ne gère pas un Etat comme on gère une entreprise aussi je ne leur demande pas d'avoir été chef d’entreprise.
Mais de nombreux administrés sont encore (pour peu de temps peut-être) des hommes et des femmes qui travaillent dans des entreprises soumises à des contraintes dont certaines dépendent de la puissance publique. Il me semble normal que nos dirigeants aient au cours de leur carrière une expérience qui leur permettent d’apprécier les conséquences des décisions ou des propositions qu'il prennent ou qu'ils font.

Quand à la trace laissé par un ministre elle est rarement détectable sauf s'il a fait passé une loi mémorable qui a porté son nom. Heureusement d’ailleurs pour certaines brêles et dommage pour certains qui ont fait du bon boulot.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32442
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par politicien » 17 oct. 2018, 18:51:57

Remaniement : deux Français sur trois se disent déçus par le nouveau gouvernement

17 oct. 2018, 14:58:18

SONDAGE - Selon une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, 53% des sondés désapprouvent la nomination de Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur.

[*]Mis à jour le 17/10/2018 à 17:01
[*]Publié le 17/10/2018 à 16:58
[/list]

Image Le nouveau gouvernement Philippe à l'Élysée, le 17 octobre 2018. BERTRAND GUAY/AFP


SONDAGE - Selon une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, 53% des sondés désapprouvent la nomination de Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur.



«Tout ça pour ça». Vingt-quatre heures après l'annonce du nouveau gouvernement, une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info révèle que le remaniement a globalement déçu les Français... Et pour cause, près de deux tiers des sondés (60%) se disent «insatisfaits» par la composition de l'équipe. Les plus mécontents se situent aux extrêmes droite et gauche de l'échiquier politique (79% au Rassemblement national ; 72% pour la France Insoumise), mais également chez les Républicains (65%) et au Parti socialiste (53%).


Le fait que l'exécutif mette deux semaines à annoncer le casting final (le délai le plus long jamais enregistré sous la Ve République) a lourdement pesé dans l'insatisfaction des sondés. Plus de deux Français sur trois (65%) estiment effectivement que «l'attente ne se justifiait pas». Là encore, le constat est partagé par l'ensemble des quatre grands partis d'opposition, qu'il s'agisse du RN (77%), de LFI (77%), de LR (73%) ou du PS (73%). Seule La République en marche parvient à contenter 73% de ses sympathisants sur ce point.

Trois Français sur quatre pensent que le gouvernement va poursuivre la même politique

(...)





Article complet sur http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... nement.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 30444
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par wesker » 17 oct. 2018, 23:06:35

Comment peux t-on être déçu quand l'entre soi caractérise, une fois encore, les responsables politiques ? Et naturellement, chacun aura constaté qu'il y a, encore davantage de responsables....Ben oui faut bien que ces gens là puissent béqueter.

Avatar du membre
Calvero
Messages : 502
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Calvero » 18 oct. 2018, 13:58:55

Image

Image

Tu m'étonnes...
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
wesker
Messages : 30444
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par wesker » 19 oct. 2018, 23:56:16

La sincérité des néo libéraux et autres de cette classe politique est souvent limitée aux propositions qui ne leurs sont pas faites....Mais dès que leur téléphone sonne ils deviennent immédiatement beaucoup plus conciliants. Et c'est pour cette raison que je ne leur accorde qu'une crédibilité limitée.

Concernant les partisans libéraux et europhiles d'une droite qui ne cesse de se déchirer et plus encore sous l'ère Wauquiez, taraudée par les méandres d'un mode de désignation ubuesque, les primaires, cette formation semble devoir être contrainte à des alliances nouvelles ou à son affaiblissement. A l'instar d'un parti social démocrate qui ne parvient à exister entre l'opposition type France Insoumise et la nuance social démocrate qui me semble être la réalité de leurs propositions.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 925
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Spartiate » 20 oct. 2018, 20:53:39

Le tout nouveau ministre de l’Agriculture a demandé sur RTL aux scientifiques… de « faire la preuve » des conséquences des pesticides sur la santé ». Notamment « sur la question des bébés sans bras, il faut que la science fasse son travail », a-t-il ajouté. Et rien sur « faire la preuve du changement climatique », alors ?

Sur le fond, une telle déclaration revient, en effet, à remettre en cause le principe de précaution constitutionnalisé depuis 2005. Et contrairement à ce qu’affirme Didier Guillaume, la loi dispose que c’est au producteur du pesticide de prouver que son produit n’a pas d’effet sur la santé, ce que confirme François Veillerette, porte-parole de l’ONG Générations futures, qui reste cependant prudent sur les intentions du ministre : « On va mettre cette déclaration sur le compte de l’inexpérience ».

https://www.ladepeche.fr/article/2018/1 ... iques.html
En fait, depuis mai 2017, on a un gouvernement qui nous trolle.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19202
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement : vers un chamboule-tout ?

Message non lu par Golgoth » 23 oct. 2018, 15:20:43

Ca tombe bien : http://www.europe1.fr/sante/moins-de-ca ... io-3784694
Ministres de l'agriculture, les pires conservateurs du monde politique...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot]