Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par albert » 26 oct. 2018, 11:15:32

johanono a écrit :
26 oct. 2018, 11:10:07
Peut-être Marine Le Pen n'a-t-elle jamais été de gauche. Peut-être était-elle pas sincère dans son discours "social". Je ne sais pas. Je constate simplement que ses prises de position politique (au moins sur l'économie) la rapprochaient sérieusement de l'extrême-gauche. Si on compare son programme économique à la présidentielle avec celui de Mélenchon, on constatera qu'il n'y avait pas de grande différences.
Si, il y avait d'énormes différences. Il faut avoir lu le programme "l'avenir en commun" de Mélenchon pour s'en rendre compte. Ce ne sont pas seulement quelques mesures sociales, il s'agit d'un programme de transformation du modèle économique, social et écologique. Quant à la sincérité de Marine Le Pen, je vous ai déjà dit que je n'y ai jamais cru, car elle n'a jamais participé aux mobilisations sociales. Je n'ai jamais vu le FN dans les manifestations pour la retraite et la défense des droits sociaux. Et elle m'a donné raison en 2017 en abandonnant ce programme aussi facilement qu'on change de chemise.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5956
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Yakiv » 26 oct. 2018, 19:46:39

C'est vraiment du grand n'importe quoi ce débat.
On se retrouve face à des personnes qui ne savent pas ce qu'est l'extrême-gauche, qui prétendent que la retraite à 60 ans et le maintien des services publics en zone rurale, c'est "l'extrême-gauche" (!) et celles qui ne savent pas non plus faire la différence entre la droite et l'extrême-droite, c'est-à-dire entre le conservatisme et le régressisme.

J'ai pris l'exemple de l'avortement pour illustrer mon propos, je peux en prendre un autre, celui du mariage homosexuel.
Il ne fait aucun doute pour moi que Marion Maréchal Le Pen abrogerait le mariage homosexuel si elle arrivait au pouvoir. Et je suis même persuadé qu'elle ferait en sorte d'invalider les mariages homosexuels déjà contractés. De son côté, Wauquiez avait déjà annoncé qu'il ne reviendrait pas sur le mariage homosexuel (et je pense que Marine Le Pen ferait de même).
Voilà, c'est ça concrètement la différence entre la droite et l'extrême-droite, c'est ça la différence entre le conservatisme et le régressisme, c'est ça la différence entre Wauquiez (avec éventuellement Marine Le Pen) et Marion Maréchal Le Pen.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 925
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Spartiate » 26 oct. 2018, 20:47:43

Je ne me sens pas solidaire du raccourci "Mélenchon = MLP" parce que j'ose encore espérer que plaider pour une reprise en main par l'Etat dans un certain nombre de domaines n'est pas synonyme d'extrémisme. Et je ne vais pas épiloguer là-dessus car c'est un débat qui m'emmerde, ça fait six ans qu'on nous chante cette chanson.

Par contre, je maintiens ce que je dis, Wauquiez est prêt à toute proposition démago si ça va dans le sens de son électorat et il n'agirait pas si différemment d'un frontiste. Qu'ils aient des étiquettes différentes n'y change rien. Je dirais même qu'une victoire de la droite parlementaire de ligne Wauquiez serait pire qu'une victoire du RN car la droite aurait les coudées franches et aurait à faire à une opposition nettement moindre que le RN, justement parce que les gens s'attachent à des étiquettes. Et l'électorat de LR s'est radicalisé, il faut l'admettre. Les gaullistes, chiraquiens, juppéistes ont cédé leur place aux sarkozystes, fillonistes et autres avatars peu recommandables.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5956
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Yakiv » 26 oct. 2018, 21:11:37

Spartiate a écrit :
26 oct. 2018, 20:47:43
Je ne me sens pas solidaire du raccourci "Mélenchon = MLP" parce que j'ose encore espérer que plaider pour une reprise en main par l'Etat dans un certain nombre de domaines n'est pas synonyme d'extrémisme. Et je ne vais pas épiloguer là-dessus car c'est un débat qui m'emmerde, ça fait six ans qu'on nous chante cette chanson.

Par contre, je maintiens ce que je dis, Wauquiez est prêt à toute proposition démago si ça va dans le sens de son électorat et il n'agirait pas si différemment d'un frontiste. Qu'ils aient des étiquettes différentes n'y change rien. Je dirais même qu'une victoire de la droite parlementaire de ligne Wauquiez serait pire qu'une victoire du RN car la droite aurait les coudées franches et aurait à faire à une opposition nettement moindre que le RN, justement parce que les gens s'attachent à des étiquettes. Et l'électorat de LR s'est radicalisé, il faut l'admettre. Les gaullistes, chiraquiens, juppéistes ont cédé leur place aux sarkozystes, fillonistes et autres avatars peu recommandables.
Apparemment, c'est seulement lorsque des gens comme Marion Maréchal Le Pen viendront au pouvoir que vous comprendrez votre douleur et que vous vous rendrez enfin compte que c'est vraiment différent de Sarkozy-Fillon-Wauquiez...

Avatar du membre
wesker
Messages : 30433
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par wesker » 26 oct. 2018, 23:12:22

Wauquiez ne semble pas très crédible sur le positionnement idéologique qu'il donne à sa formation politique, en revanche, un tel positionnement correspond davantage à Marion Maréchal Le Pen qui, j'en suis persuadé, parviendra à unir une partie, l'aile néo conservatrice de LR au FN qui a, un peu de difficultés structurelles. Dès lors, une fois les barrières levées et les impasses politiques actés, le rapprochement se fera. Mais là où les partisans de Marion prennent des risques est que le positionnement néo conservateur et trés libéral de LR n'est pas et ne sera pas très compatible avec l'électorat plutôt populaire et qui, pour Wauquiez, représente le cancer de l'assistanat, ne se retrouvera pas, à mon avis dans de telles prises de positions.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24818
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par johanono » 27 oct. 2018, 08:56:38

On a bien compris les militants de gauche partisans de Mélenchon n'aiment pas, mais alors pas du tout, que l'on souligne la proximité idéologique (sur les questions économiques uniquement) entre leur champion et la Marine Le Pen qui a existé jusqu'en 2017 (puisqu'on ne sait plus trop où elle est aujourd'hui). Pourtant, le fait de souligner cette proximité n'est pas une critique contre Mélenchon, qui est globalement resté fidèle à ses idées : il s'agit surtout de souligner les atermoiements et hésitations idéologiques de Marine Le Pen.

S'agissant de la comparaison entre Wauquiez et Marion Maréchal, je maintiens ce que j'ai dit, à savoir que la différence ne saute pas aux yeux. Il y a des différences de nuances, peut-être, mais pas de nature. On parle d'une même droite plutôt conservatrice, traditionaliste et économiquement plutôt libérale, et visant un même électorat néo-conservateur (mais pour confirmer tout ça, il faudra que l'un comme l'autre affinent leur positionnement politique à l'avenir).

Reste alors à distinguer ce que l'on appelle couramment les "partis extrémistes" et les "partis républicains". Cette distinction est un habile moyen de la part des représentants des partis de gouvernement pour discréditer leurs contradicteurs. Mais elle est un peu artificielle. Pour moi, un parti extrémiste, c'est un parti qui rejette le jeu classique de la démocratie. Poutou est un extrémiste, par exemple, quand il dit que le pouvoir appartient davantage à la rue qu'aux urnes. Mélenchon est très "limite" quand il semble vouloir faire la chasse aux journalistes et aux juges (qui sont nécessaires au bon fonctionnement d'une démocratie). Globalement, les extrémistes, ce sont ceux qui prônent la violence contre le fonctionnement normal des institutions démocratiques. Les zadistes sont des extrémistes (et ceux qui les soutiennent avec). Je n'ai rien vu de tout ça chez Marine Le Pen ni chez sa nièce. Marine Le Pen est une cruche incapable, assurément, mais pas une extrémiste. On ne sait pas si Marion Maréchal est une cruche incapable (l'avenir nous le dira, ou pas), mais elle n'est pas extrémiste non plus.

Donc oui, entre le Wauquiez que nous connaissons actuellement (qu'il soit sincère ou pas est un autre débat) et la Marion Maréchal que nous croyons connaître (car il faudra qu'elle développe un peu plus sa pensée politique si elle veut revenir dans le jeu politique), il y a des différences de nuances, mais pas de nature. Et c'est sans doute pour ça que de nombreux électeurs des Républicains apprécient Marion Maréchal.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 925
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Spartiate » 27 oct. 2018, 10:50:39

Yakiv a écrit :
26 oct. 2018, 21:11:37
Spartiate a écrit :
26 oct. 2018, 20:47:43
Je ne me sens pas solidaire du raccourci "Mélenchon = MLP" parce que j'ose encore espérer que plaider pour une reprise en main par l'Etat dans un certain nombre de domaines n'est pas synonyme d'extrémisme. Et je ne vais pas épiloguer là-dessus car c'est un débat qui m'emmerde, ça fait six ans qu'on nous chante cette chanson.

Par contre, je maintiens ce que je dis, Wauquiez est prêt à toute proposition démago si ça va dans le sens de son électorat et il n'agirait pas si différemment d'un frontiste. Qu'ils aient des étiquettes différentes n'y change rien. Je dirais même qu'une victoire de la droite parlementaire de ligne Wauquiez serait pire qu'une victoire du RN car la droite aurait les coudées franches et aurait à faire à une opposition nettement moindre que le RN, justement parce que les gens s'attachent à des étiquettes. Et l'électorat de LR s'est radicalisé, il faut l'admettre. Les gaullistes, chiraquiens, juppéistes ont cédé leur place aux sarkozystes, fillonistes et autres avatars peu recommandables.
Apparemment, c'est seulement lorsque des gens comme Marion Maréchal Le Pen viendront au pouvoir que vous comprendrez votre douleur et que vous vous rendrez enfin compte que c'est vraiment différent de Sarkozy-Fillon-Wauquiez...
C'est faire la distinction entre la peste et le choléra. Personnellement, je me suis toujours refusé à entrer dans le jeu du "front républicain" car généralement, il n'y a que LR ou ses avatars passés qui en profitent, les autres étant suffisamment bêtes pour leur dresser un boulevard sans même que la réciproque ne soit appliquée. Avec pour conséquence, la disparition progressive de la gauche. Et c'est d'autant plus vrai avec l'arrivée du parti macroniste, qui n'exprime que du mépris à l'égard de ses opposants.
johanono a écrit :
27 oct. 2018, 08:56:38
On a bien compris les militants de gauche partisans de Mélenchon n'aiment pas, mais alors pas du tout, que l'on souligne la proximité idéologique (sur les questions économiques uniquement) entre leur champion et la Marine Le Pen qui a existé jusqu'en 2017 (puisqu'on ne sait plus trop où elle est aujourd'hui). Pourtant, le fait de souligner cette proximité n'est pas une critique contre Mélenchon, qui est globalement resté fidèle à ses idées : il s'agit surtout de souligner les atermoiements et hésitations idéologiques de Marine Le Pen.
Rapidement : les deux partent d'une analyse radicalement différente, même au niveau économique. Pour l'une, c'est l'immigration et l'UE qui assèchent les comptes publics, pour l'autre c'est l'optimisation fiscale organisée à grande échelle par le marché commun et mondialisé.
Forcément, il y a des conclusions qui se rejoignent (une reprise en main de l'économie par l'Etat parce que les acteurs privés cherchent juste à maximiser leurs profits et minimiser leur contribution à l'Etat) mais le constat de base n'est pas le même. Le RN n'intègre pas la dimension écologique dans son programme économique, et ça change beaucoup de choses.

En revanche, LREM et LR partagent la même analyse : les comptes publics sont asséchés par les chômeurs, les aides sociales, les pensions de retraite et la sécurité sociale avec peu ou prou les mêmes politiques.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18298
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 oct. 2018, 11:10:56

C'est bonnet blanc et blanc bonnet. Dans les deux cas c'est les méchant ultra-néo-turbo-libéraux euro-mondialistes qui nous empêche de faire, je cite "ce que l'on veut" et dans les deux cas la solution c'est plus de france et surtout une france aux pouvoirs illimités.

Il faut aussi constater la différence entre les deux: Le Pen a coupé avec la façon trollesque du paternel d'occuper les médias en faisant n'importe quoi pour faire parler de lui et sa constance à prétendre que les médias sont contre lui et sa politique, alors que Mélenchon, lui en est toujours là.
A mon avis ces stratégies sont la cause de l'échec de Mélenchon au premier tour alors que lepen, avec sensiblement les mêmes idées (si on fait abstraction du marketing immigration) est arrivée au second tour.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5956
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Yakiv » 27 oct. 2018, 12:14:48

johanono a écrit :
27 oct. 2018, 08:56:38
On a bien compris les militants de gauche partisans de Mélenchon n'aiment pas, mais alors pas du tout, que l'on souligne la proximité idéologique (sur les questions économiques uniquement) entre leur champion et la Marine Le Pen qui a existé jusqu'en 2017 (puisqu'on ne sait plus trop où elle est aujourd'hui). Pourtant, le fait de souligner cette proximité n'est pas une critique contre Mélenchon, qui est globalement resté fidèle à ses idées : il s'agit surtout de souligner les atermoiements et hésitations idéologiques de Marine Le Pen.
Ce n'est pas "qu'ils n'aiment pas", c'est que c'est du grand n'importe quoi, tout simplement.
johanono a écrit :
27 oct. 2018, 08:56:38
S'agissant de la comparaison entre Wauquiez et Marion Maréchal, je maintiens ce que j'ai dit, à savoir que la différence ne saute pas aux yeux. Il y a des différences de nuances, peut-être, mais pas de nature. On parle d'une même droite plutôt conservatrice, traditionaliste et économiquement plutôt libérale, et visant un même électorat néo-conservateur (mais pour confirmer tout ça, il faudra que l'un comme l'autre affinent leur positionnement politique à l'avenir).
Je pense que votre aveuglement sur le sujet vient du fait que vous considérez l'économie avant toutes autres choses, comme un critère prioritaire.
Ceux qui revendiquent par exemple que "Hitler était socialiste" ont exactement le même raisonnement. C'est hautement stupide mais ils partent du principe que ce qui définissait Hitler avant tout chose, c'était sa politique économique, alors que bien évidemment ce n'était pas ça qui le caractérisait. Encore qu'eux avaient au moins cette excuse que la politique économique d'Hitler ait pu être considéré comme "socialiste" dans une certaine mesure, alors que même en étant excessivement souple, il n'y a aucune comparaison possible entre la politique économique prônée par Marine Le Pen est celle proposée par le PCF, encore moins le PCF des années 70-80 d'ailleurs.
johanono a écrit :
27 oct. 2018, 08:56:38
Reste alors à distinguer ce que l'on appelle couramment les "partis extrémistes" et les "partis républicains". Cette distinction est un habile moyen de la part des représentants des partis de gouvernement pour discréditer leurs contradicteurs. Mais elle est un peu artificielle. Pour moi, un parti extrémiste, c'est un parti qui rejette le jeu classique de la démocratie. Poutou est un extrémiste, par exemple, quand il dit que le pouvoir appartient davantage à la rue qu'aux urnes. Mélenchon est très "limite" quand il semble vouloir faire la chasse aux journalistes et aux juges (qui sont nécessaires au bon fonctionnement d'une démocratie). Globalement, les extrémistes, ce sont ceux qui prônent la violence contre le fonctionnement normal des institutions démocratiques. Les zadistes sont des extrémistes (et ceux qui les soutiennent avec). Je n'ai rien vu de tout ça chez Marine Le Pen ni chez sa nièce. Marine Le Pen est une cruche incapable, assurément, mais pas une extrémiste. On ne sait pas si Marion Maréchal est une cruche incapable (l'avenir nous le dira, ou pas), mais elle n'est pas extrémiste non plus.
C'est faux.
Ce qui définit l'extrémisme politique à un instant T (car cette conception évolue avec le temps aussi), c'est :
1- la radicalité des mesures proposées,
2- le caractère minoritaire des mesures proposées.
johanono a écrit :
27 oct. 2018, 08:56:38
Donc oui, entre le Wauquiez que nous connaissons actuellement (qu'il soit sincère ou pas est un autre débat) et la Marion Maréchal que nous croyons connaître (car il faudra qu'elle développe un peu plus sa pensée politique si elle veut revenir dans le jeu politique), il y a des différences de nuances, mais pas de nature. Et c'est sans doute pour ça que de nombreux électeurs des Républicains apprécient Marion Maréchal.
Je me demande parfois comment on peut être autant à côté de la plaque...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5956
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Yakiv » 27 oct. 2018, 12:20:23

Spartiate a écrit :
27 oct. 2018, 10:50:39
C'est faire la distinction entre la peste et le choléra.
Non, c'est faire la distinction entre le conservatisme et le régressisme (ou la réaction).
Spartiate a écrit :
27 oct. 2018, 10:50:39
Et c'est d'autant plus vrai avec l'arrivée du parti macroniste, qui n'exprime que du mépris à l'égard de ses opposants.
Peut-être que tu comprendras un jour ce que j'ai voulu dire lorsque tu constateras très concrètement la différence entre le "mépris" et la répression politique.
Spartiate a écrit :
27 oct. 2018, 10:50:39
En revanche, LREM et LR partagent la même analyse : les comptes publics sont asséchés par les chômeurs, les aides sociales, les pensions de retraite et la sécurité sociale avec peu ou prou les mêmes politiques.
Et voilà comment on se retrouve avec une distinction politique entre :
LFI d'un coté et LREM / LR / RN / MMLP qui sont censés tous se "ressembler"...

Avatar du membre
wesker
Messages : 30433
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par wesker » 27 oct. 2018, 14:02:46

Yakiv, dire qu'Hitler provenait des rang de la gauche, comme Mussolini, d'ailleurs n'est pas un tabou, c'est un fait, il n'entraine aucune conséquence sur les réalités politiques d'aujourd'hui.

Les similitudes entre une droite néoconservatrice, type LR sous Wauquiez ou la droite en Autriche avec les partis ouvertement néo conservateur comme le FPÖ ou aujourd'hui le FN tendance Marion n'est pas, non plus une hérésie, c'est même une évidence. Quant à leur rapprochement, les accord entre Mariani et nombre de responsables RN sont assumés, désormais. Il ne reste qu'un accord au niveau local à trouver pour qu'ils aboutissent, finalement à gérer et à partager des responsabilités conjointes, au détriment des espérances d'un électorat populaire, attaché à la valeur travail, soucieux sur les questions identitaires, sans être obsessionnels, et qui croient aux vertus du cadre national, qui sont l'immense majorité des électeurs qui votent FN...

Avatar du membre
johanono
Messages : 24818
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par johanono » 27 oct. 2018, 15:40:44

"Je pense que votre aveuglement sur le sujet vient du fait que vous considérez l'économie avant toutes autres choses, comme un critère prioritaire.
Ceux qui revendiquent par exemple que "Hitler était socialiste" ont exactement le même raisonnement. C'est hautement stupide mais ils partent du principe que ce qui définissait Hitler avant tout chose, c'était sa politique économique, alors que bien évidemment ce n'était pas ça qui le caractérisait. Encore qu'eux avaient au moins cette excuse que la politique économique d'Hitler ait pu être considéré comme "socialiste" dans une certaine mesure, alors que même en étant excessivement souple, il n'y a aucune comparaison possible entre la politique économique prônée par Marine Le Pen est celle proposée par le PCF, encore moins le PCF des années 70-80 d'ailleurs. "


J'ai parlé de l'économie, oui. En gros, MLP jusqu'en 2017 avait un programme économique d'extrême-gauche, copié sur Mélenchon. Ce n'est pas de la faute de Mélenchon, c'est de la faute de MLP qui n'a aucune conviction et qui se laisse influencer par le dernier qui lui a parlé.

Naturellement, il reste des différences sur l'immigration, la sécurité, l'aspect identitaire. Le discours de MLP contient une dimension identitaire que ne contient pas celui de Mélenchon. Et c'est dommage pour Mélenchon, parce que la préoccupation identitaire est très présente dans l'électorat populaire. Et c'est à cause de cette lacune que Mélenchon laisse le FN être le premier parti ouvrier de France.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5956
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Yakiv » 27 oct. 2018, 16:08:40

johanono a écrit :
27 oct. 2018, 15:40:44
J'ai parlé de l'économie, oui. En gros, MLP jusqu'en 2017 avait un programme économique d'extrême-gauche, copié sur Mélenchon. Ce n'est pas de la faute de Mélenchon, c'est de la faute de MLP qui n'a aucune conviction et qui se laisse influencer par le dernier qui lui a parlé.
Sauf que c'est évidemment faux.
Et j'ai même tendance à croire que c'est un argument volontairement fallacieux, autrement dit de la propagande.
Tout au plus, le programme de Marine Le Pen était de centre-gauche, et ce programme de centre-gauche était certainement motivé par l'opportunisme électoral. L'extrême-gauche, pour la nième fois, se distingue par un programme économique basé sur la mise en commun des biens de production (ou un très large programme de nationalisation) et sans doute une augmentation radicale des impôts progressifs, or ça n'a jamais été le programme de Marine Le Pen, ni même de Philippot d'ailleurs.
Il faut vraiment arrêter de raconter n'importe quoi.
johanono a écrit :
27 oct. 2018, 15:40:44
Naturellement, il reste des différences sur l'immigration, la sécurité, l'aspect identitaire. Le discours de MLP contient une dimension identitaire que ne contient pas celui de Mélenchon. Et c'est dommage pour Mélenchon, parce que la préoccupation identitaire est très présente dans l'électorat populaire. Et c'est à cause de cette lacune que Mélenchon laisse le FN être le premier parti ouvrier de France.
Sauf que ce n'est en rien une nuance.
L'identitarisme est ce qui fait la caractéristique du programme d'extrême-droite.
Si Mélenchon se mettait à développer de l'identitarisme et à en faire un sujet prioritaire, il ne serait donc plus de gauche ou d'extrême-gauche, mais d'extrême-droite.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24818
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par johanono » 27 oct. 2018, 16:29:23

"L'extrême-gauche, pour la nième fois, se distingue par un programme économique basé sur la mise en commun des biens de production (ou un très large programme de nationalisation) et sans doute une augmentation radicale des impôts progressifs, or ça n'a jamais été le programme de Marine Le Pen, ni même de Philippot d'ailleurs."

Sauf que, ces dernières années, on a appris, par exemple, que Marine Le Pen envisage une nationalisation temporaire des banques ou encore qu'elle renationalisera les autoroutes. Elle avait aussi proposé une nationalisation temporaire du site Whirlpool d'Amiens. Manifestement, elle a (ou avait) la nationalisation facile. Cela ressemble bien à une mise en commun des biens de production, non ? De ce point de vue, qu'est-ce qui la distingue de Mélenchon qui, lui aussi, propose ou a proposé certaines nationalisations, mais n'a jamais prétendu nationaliser toutes les entreprises françaises ?

"Sauf que ce n'est en rien une nuance.
L'identitarisme est ce qui fait la caractéristique du programme d'extrême-droite.
Si Mélenchon se mettait à développer de l'identitarisme et à en faire un sujet prioritaire, il ne serait donc plus de gauche ou d'extrême-gauche, mais d'extrême-droite."


Alors tout dépend de savoir si le critère de distinction entre la gauche et la droite, ou entre l'extrême-gauche et l'extrême-droite, porte sur l'économie ou les questions d'identité. Probablement un peu des deux, non ?

Tu écris toi-même que l'extrême-gauche se distingue par un programme économique basé sur la mise en commun des biens de production (ou un très large programme de nationalisation) et sans doute une augmentation radicale des impôts progressifs. On est bien dans l'économie, là, non ? Quand Marx dit que l'histoire de nos relations sociales est celle de la lutte des classes, il parle bien d'économie, non ?

Je ne nie pas qu'il existe une différence entre Mélenchon et MLP sur les questions d'identité, j'ai même dit que c'est à cause de ça que Mélenchon a laissé au FN le soin de devenir le premier parti ouvrier de France. Je dis juste que, sur l'économie, MLP a un programme économique d'extrême-gauche, ou en tout cas très à gauche. Alors je ne sais pas si ça suffit à faire d'elle quelqu'un de gauche : peut-être que non. Mais son programme économique est très à gauche, très proche de celui de Mélenchon, parce qu'elle a copié sur Mélenchon.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18298
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 oct. 2018, 18:39:59

je pense que vos logicielle de gauche/droite sont restés à la version 45.04 LTS (*) et qu'il faire une mise à jour pour la version 18.04 LTS.

Le Pen II n'a pas un programme de gauche, elle a un programme d'ED mais version mis à jour, dans le quel le pays (et donc le gouvernement) doit superviser absolument tout (AKA état stratège) qui est la version moderne de la maxime mussolinienne « Tout par l'État, rien hors de l'État, rien contre l'État ! » que Vladimir Poutine applique aussi allègrement. Pour justifier cette prise de contrôle ils se cachent derrière la méprise sur la conception de la démocratie selon la quelle le peuple est le vote sont la même chose et que selon cette logique encore, il faudrait que "le peuple" par le vote décide de comment on gère l'économie. Ils appliquent ça à tout.

C'est aussi la raison qui fait que selon moi Mélenchon n'est certainement pas de gauche mais de droite très à droite. C'est aussi selon la raison pour la quelle il y a si peu de différence et surtout marketing (coucou l'immigration) entre Jean-Luc Le Pen et Marine Mélenchon.



(*) vanne en rapport avec les numéros de version de ubuntu :)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré