Le grand débat national

Avatar du membre
asterix
Messages : 1328
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le grand débat national

Message non lu par asterix » 09 janv. 2019, 21:59:13

El Fredo a écrit :
09 janv. 2019, 21:10:11
Polémique médiocre digne d'un peuple médiocre à l'image d'un époque médiocre.
La démocratie play station. La démocratie secret story. Nabila présidente. Valbuena premier ministre. Joe Starr à la culture. Hanouna à l'EN. Au finance: personne. :D et les œuvres de Flaubert Balzac Rousseau et Voltaire recyclée en serviettes hygiéniques, faut bien faire un peu d'écologie.
Passe moi ton mouchoir. Merci.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8106
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Le grand débat national

Message non lu par Nolimits » 09 janv. 2019, 22:04:39

asterix a écrit :
09 janv. 2019, 21:59:13
El Fredo a écrit :
09 janv. 2019, 21:10:11
Polémique médiocre digne d'un peuple médiocre à l'image d'un époque médiocre.
La démocratie play station. La démocratie secret story. Nabila présidente. Valbuena premier ministre. Joe Starr à la culture. Hanouna à l'EN. Au finance: personne. :D et les œuvres de Flaubert Balzac Rousseau et Voltaire recyclée en serviettes hygiéniques, faut bien faire un peu d'écologie.
Passe moi ton mouchoir. Merci.
Ca doit être ce que doit se dire un étranger découvrant la France. :(

Avatar du membre
asterix
Messages : 1328
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le grand débat national

Message non lu par asterix » 09 janv. 2019, 22:07:27

@Spartiate Oui, on est bien d'accord.
Quant au fédéralisme européen, l'heure n'est plus à en débattre. Mais je l'ai souhaité parce que cela aurait mis la France au pied du mur de sa monarchie démocratique verticale, qui n'a valu que le temps des grands hommes.

Bonnes paroles de Giscard: " si ce sont les grands évènements qui font les grands hommes, alors nous venons de connaitre les derniers". Je crois que cette 5 ème république était bonne parce qu'elle avait encore foison de grands hommes d'état très inspirés et pétris d'amour de la nation capables de faire vibrer les foules. Mais ça, c'est bien finit.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1328
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le grand débat national

Message non lu par asterix » 09 janv. 2019, 22:21:00

Nolimits a écrit :
09 janv. 2019, 22:04:39
asterix a écrit :
09 janv. 2019, 21:59:13
El Fredo a écrit :
09 janv. 2019, 21:10:11
Polémique médiocre digne d'un peuple médiocre à l'image d'un époque médiocre.
La démocratie play station. La démocratie secret story. Nabila présidente. Valbuena premier ministre. Joe Starr à la culture. Hanouna à l'EN. Au finance: personne. :D et les œuvres de Flaubert Balzac Rousseau et Voltaire recyclée en serviettes hygiéniques, faut bien faire un peu d'écologie.
Passe moi ton mouchoir. Merci.
Ca doit être ce que doit se dire un étranger découvrant la France. :(
Et vu ce que pense le français découvrant l'étranger, on a pas finit de rire. :ok:

A propos voilà quels sont les problème du Liban actuel. Je n'y vois pas beaucoup de gilets jaunes. Je vous laisse découvrir ce qu'on y trouve, histoire de voir ce qu'est la vrai misère, misère qui est loin de penser à griller de saussisses sur les rond points.

https://www.facebook.com/basmehzeitoone ... YGmNm1PSjQ
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Hector
Messages : 7038
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le grand débat national

Message non lu par Hector » 09 janv. 2019, 22:37:14

Spartiate a écrit :
09 janv. 2019, 21:55:03
@asterix
Je suis globalement d'accord avec ce constat. Il y a bien une crise institutionnelle à travers ce mouvement des GJ, que le RIC ou la proportionnelle ne parviendront pas à régler. Cet événement a mis en exergue la forte centralisation des pouvoirs en France, avec Macron comme cible commune. Mais ça aurait pu être un autre président : il y a un rejet de la figure présidentielle.

Si on laisse les régions se doter d'une réelle autonomie d'action, de budget et d'initiatives, la crise aurait pu être atténuée. Là, on est obligé d'attendre l'aumône du président absolu. Conséquence : le mouvement se nationalise et bloque tout le pays.

Qu'on me comprenne bien : je parle d'un fédéralisme interne, certainement pas d'un fédéralisme européen.
Je vais te faire une réflexion très cynique: j'ai connu étant gamin et mon père étant conseiller municipal une France gaulliste jacobine sans région, avec un Conseil Général dépourvu de pouvoir et un Préfet tout puissant, où les représentants de l'Etat (du Préfet) siégeaient avec les commissions des Conseils Municipaux et où c'était l'Ingénieur de L'Equipement ou l'Ingénieur des Mines qui donnait le la et décidaient de tout, le Maire donnant du chapeau à "Monsieur l'Ingénieur" et vice versa. Nous étions à moins de 35% de Prélèvements Obligatoires, déficit Zéro , chômage Zéro. Les gens étaient beaucoup plus pauvres et beaucoup moins assistés que maintenant, mais ils étaient beaucoup plus heureux.

Notre 2nd grand prpblème après l'assistanat de masse est justement cette décentralisation, cet espèce de fédéralisme institué avec le mille-feuilles des collectivités où plus personne ne sait qui décide de quoi, les incompétents prennent les décisions, où on est à 56% de dépense publique et à 46% de prélèvements obligatoires. Quant à "Monsieur l'Ingénieur", il est parti en Californie.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1208
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Le grand débat national

Message non lu par Spartiate » 09 janv. 2019, 23:02:35

La décentralisation française a été catastrophique, je crois que tout le monde est d'accord avec ça. On est extrêmement loin de l'idée que je me fais d'un fédéralisme allemand ou suisse. Ou même du quasi-fédéralisme italien ou espagnol. Là encore, il y a eu des expériences heureuses (Allemagne) et d'autres qui l'ont nettement été moins (Belgique). Mais au-delà du millefeuille territoriale, les collectivités françaises n'ont que des pouvoirs risibles. Leur responsabilité financière n'est même pas engagée (quand une collectivité fait n'importe quoi, c'est l'Etat central qui répare) et leur rôle consiste simplement à distribuer des enveloppes de subventions. Quant à l'initiative législative, elle est inexistante.

Maintenant, on a changé d'époque, on change de pays comme de chemise, et la volonté d'un homme providentiel ne parvient plus à faire bouger les lignes. Je pense qu'il faut enterrer l'idée qu'on ait besoin d'un vrai chef d'Etat ou même que ce soit encore possible, dans un contexte où l'information est incontrôlable et où le marché a supplanté l'économie semi-dirigée par des plans gouvernementaux.

Papibilou
Messages : 6538
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le grand débat national

Message non lu par Papibilou » 10 janv. 2019, 12:03:05

Une première réaction sur le cas de Chantal Jouanno. L'article du canard est erroné, par omission.
Je rappelle que cette dame ne touchait pas 14 000 euros par mois piur mener le débat national. Pour mener le débat c'était gratuit, si j'ose dire. Ses émoluments viennet de son poste de presidente d'une AAI. Le montant évoqué par le canard est ( volontairement? ) oublieux du fait que cette commission a vu ses attributions considérablement élargies en 2016. Il demble donc logique qu'une présidente d'une AAI ou d'une API, la rémunération soit une garantie d'indépendance. Une information claire sur le sujet aurait pu éviter ce renoncement de Joua''o dont beaucoup notent les compétences. Devons nous faire menner ce debat par un smicard qui a obtenu avec mention passable son certificat d'études ?
Concernant la décentralisation, j'ai rappelé que le fait que De Gaulle ait lié son sort au référendum de 1969 l'a retardé de 40 ans , par la faute des français. Réfléchissons à ce que l'on doit faire aujourd'hui.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8106
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Le grand débat national

Message non lu par Nolimits » 10 janv. 2019, 19:50:52

Grand débat national : l'exécutif cherche une alternative à Chantal Jouanno
Édouard Philippe a semblé officialiser le principe d’un collège de personnalités.
Légèrement pris de court par la mise en retrait de Chantal Jouanno, l’exécutif réfléchit à la composition d’un éventuel collège de personnalités pour superviser le débat. Et l’équation n’est pas simple pour le Premier ministre et le président de la République qui sont eux-mêmes à la manœuvre dans ce dossier.
RTL - ICI
Le mieux serait quand même de trouver quelqu'un qui a raté toutes ses études et surtout surtout qui ne gagne pas plus de 1200€/mois...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 6322
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Le grand débat national

Message non lu par Yakiv » 10 janv. 2019, 21:19:58

Spartiate a écrit :
09 janv. 2019, 23:02:35
La décentralisation française a été catastrophique, je crois que tout le monde est d'accord avec ça. On est extrêmement loin de l'idée que je me fais d'un fédéralisme allemand ou suisse. Ou même du quasi-fédéralisme italien ou espagnol. Là encore, il y a eu des expériences heureuses (Allemagne) et d'autres qui l'ont nettement été moins (Belgique). Mais au-delà du millefeuille territoriale, les collectivités françaises n'ont que des pouvoirs risibles. Leur responsabilité financière n'est même pas engagée (quand une collectivité fait n'importe quoi, c'est l'Etat central qui répare) et leur rôle consiste simplement à distribuer des enveloppes de subventions. Quant à l'initiative législative, elle est inexistante.

Maintenant, on a changé d'époque, on change de pays comme de chemise, et la volonté d'un homme providentiel ne parvient plus à faire bouger les lignes. Je pense qu'il faut enterrer l'idée qu'on ait besoin d'un vrai chef d'Etat ou même que ce soit encore possible, dans un contexte où l'information est incontrôlable et où le marché a supplanté l'économie semi-dirigée par des plans gouvernementaux.
Je crois que ce qu'il faut surtout "décentralisé", ce sont les points d'accès aux services publics, c'est-à-dire revenir à de la solidarité de proximité, remettre des services publics en zones rurales.
Pour ce qui est des centres de décision par contre, je pense qu'il vaut mieux qu'ils soient centralisés. Des centres de décision décentralisés avec un fédéralisme à l'américaine ou à l'allemande, ça veut surtout dire moins de solidarité entre les régions les plus riches et les régions les plus pauvres.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32564
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le grand débat national

Message non lu par politicien » 10 janv. 2019, 21:37:55

Nolimits a écrit :
10 janv. 2019, 19:50:52
Grand débat national : l'exécutif cherche une alternative à Chantal Jouanno
Édouard Philippe a semblé officialiser le principe d’un collège de personnalités.
Légèrement pris de court par la mise en retrait de Chantal Jouanno, l’exécutif réfléchit à la composition d’un éventuel collège de personnalités pour superviser le débat. Et l’équation n’est pas simple pour le Premier ministre et le président de la République qui sont eux-mêmes à la manœuvre dans ce dossier.
RTL - ICI
Le mieux serait quand même de trouver quelqu'un qui a raté toutes ses études et surtout surtout qui ne gagne pas plus de 1200€/mois...
Si vraiment il cherche quelqu'un je veux bien postuler pour quelques milliers d'euros par mois :)
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8106
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Le grand débat national

Message non lu par Nolimits » 10 janv. 2019, 21:41:49

politicien a écrit :
10 janv. 2019, 21:37:55
Nolimits a écrit :
10 janv. 2019, 19:50:52
Grand débat national : l'exécutif cherche une alternative à Chantal Jouanno
Édouard Philippe a semblé officialiser le principe d’un collège de personnalités.
Légèrement pris de court par la mise en retrait de Chantal Jouanno, l’exécutif réfléchit à la composition d’un éventuel collège de personnalités pour superviser le débat. Et l’équation n’est pas simple pour le Premier ministre et le président de la République qui sont eux-mêmes à la manœuvre dans ce dossier.
RTL - ICI
Le mieux serait quand même de trouver quelqu'un qui a raté toutes ses études et surtout surtout qui ne gagne pas plus de 1200€/mois...
Si vraiment il cherche quelqu'un je veux bien postuler pour quelques milliers d'euros par mois :)
Bien vu, en plus, tu as des références ! Tu fais un mail à Manu ? :star3:

Avatar du membre
Hector
Messages : 7038
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le grand débat national

Message non lu par Hector » 10 janv. 2019, 22:37:41

Spartiate a écrit :
09 janv. 2019, 23:02:35
La décentralisation française a été catastrophique, je crois que tout le monde est d'accord avec ça. On est extrêmement loin de l'idée que je me fais d'un fédéralisme allemand ou suisse. Ou même du quasi-fédéralisme italien ou espagnol. Là encore, il y a eu des expériences heureuses (Allemagne) et d'autres qui l'ont nettement été moins (Belgique). Mais au-delà du millefeuille territoriale, les collectivités françaises n'ont que des pouvoirs risibles. Leur responsabilité financière n'est même pas engagée (quand une collectivité fait n'importe quoi, c'est l'Etat central qui répare) et leur rôle consiste simplement à distribuer des enveloppes de subventions. Quant à l'initiative législative, elle est inexistante.

Maintenant, on a changé d'époque, on change de pays comme de chemise, et la volonté d'un homme providentiel ne parvient plus à faire bouger les lignes. Je pense qu'il faut enterrer l'idée qu'on ait besoin d'un vrai chef d'Etat ou même que ce soit encore possible, dans un contexte où l'information est incontrôlable et où le marché a supplanté l'économie semi-dirigée par des plans gouvernementaux.
C'est bien le problème. Ma conception - tirée de ma longue expérience du business est très simple-: il faudrait 3 niveaux : l'Etat, une région (de taille de celles des 23 régions) , la grande commune. Chacun lèverait ses propres impôts pour se financer, et l'Etat ne s'en mêlerait pas, de façon à assurer les missions confiées par l'Etat dans le cadre constitutionnel et légal. Le maire et ses adjoints seraient responsables des finances (recettes et dépenses) avec règle d'or de déficit Zéro. Le Président de Région et ses VP seraient responsables des finances (recettes et dépenses)
. L'Etat serait responsable des missions régaliennes , les régions responsables des université et lycées + les routes principales + les infrastructures de traitement des déchets , des hôpitaux et autres infrastructures majeures. Les communes seraient responsables des écoles et collèges , de la collecte des déchets, de la distribution et de l'assainissement , des cliniques et dispensaires publics, etc ...
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Caberlin
Messages : 1066
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Le grand débat national

Message non lu par Caberlin » 11 janv. 2019, 07:35:42

Yakiv a écrit :
10 janv. 2019, 21:19:58
Des centres de décision décentralisés avec un fédéralisme à l'américaine ou à l'allemande, ça veut surtout dire moins de solidarité entre les régions les plus riches et les régions les plus pauvres.
Pour l'Allemagne, il y a une péréquation entre les landers.
"Ils ne se révolteront que lorsqu’ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés" - George Orwell, «1984»

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51978
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le grand débat national

Message non lu par Nombrilist » 11 janv. 2019, 07:42:17

Nolimits a écrit :
10 janv. 2019, 19:50:52
Grand débat national : l'exécutif cherche une alternative à Chantal Jouanno
Édouard Philippe a semblé officialiser le principe d’un collège de personnalités.
Légèrement pris de court par la mise en retrait de Chantal Jouanno, l’exécutif réfléchit à la composition d’un éventuel collège de personnalités pour superviser le débat. Et l’équation n’est pas simple pour le Premier ministre et le président de la République qui sont eux-mêmes à la manœuvre dans ce dossier.
RTL - ICI
Le mieux serait quand même de trouver quelqu'un qui a raté toutes ses études et surtout surtout qui ne gagne pas plus de 1200€/mois...
Elle était payée 12 k€ pour un job à plein temps ? De toute façon, c'est une polémique dont le Canard a le secret, non ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Papibilou
Messages : 6538
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le grand débat national

Message non lu par Papibilou » 11 janv. 2019, 08:31:51

Nolimits a écrit :
10 janv. 2019, 19:50:52
Grand débat national : l'exécutif cherche une alternative à Chantal Jouanno
Édouard Philippe a semblé officialiser le principe d’un collège de personnalités.
Légèrement pris de court par la mise en retrait de Chantal Jouanno, l’exécutif réfléchit à la composition d’un éventuel collège de personnalités pour superviser le débat. Et l’équation n’est pas simple pour le Premier ministre et le président de la République qui sont eux-mêmes à la manœuvre dans ce dossier.
RTL - ICI
Le mieux serait quand même de trouver quelqu'un qui a raté toutes ses études et surtout surtout qui ne gagne pas plus de 1200€/mois...
:v:

Répondre

Retourner vers « Le grand débat national »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré