François Baroin et la tentation de la présidentielle

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
johanono
Messages : 27348
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par johanono » 18 nov. 2019, 23:44:19

Hector a écrit :
18 nov. 2019, 23:38:44
Je constate un optimisme béat chez les macronâtres impénitents de ce forum. Je vous pose une ou deux petites questions: qui misait un centime de franc sur Valéry Giscard d'Estaing le lendemain du décès de Georges Pompidou en 1974 ? Qui misait sur Jacques Chirac début 1994 ? Qui même misait sur Jacques Chirac mi-2001 (Jospin favori) ? Qui aurait osé misé sur François Hollande début 2011 ? Qui début 2016 pensait que le jeune arriviste Macron serait élu?
Réfléchissez à l'histoire et soyez modestes et prudents. Seulement 2 présidents de la 5ième République ont été réélus (Mitterrand en 1988, Chirac en 2002) quand VGE en 1981 et Sarkozy en 2012 étaient évincés par les français et jusqu'à ce que le sinistre Hollande se déculotte en décembre 2016.
Le vent ne souffle pas trop en faveur de Macron. L'économie ne va pas trop bien tant pour des raisons conjoncturelles internationales que pour des raisons structurelles internes, le chômage a remonté durant le dernier trimestre, il y a des grèves à risques, les GJ sont toujours là et Macron ne trompe personne sur la thématique sécurité-immigration. Macron peut être battu en 2022 par Marine Le Pen ( ce ne sera pas avec mon suffrage pour celle-là), un nouveau "raider" type Macron (que je ne vois pas à l'horizon pour l'instant), par un homme dans la force de l'âge comme François Baroin ou par une Marion Maréchal peut-être. Le chemin qui mène à l'Elysée en 2022 est long et pavé d'embûches dont une majeur: Macron est en train de nous faire du Hollande sur plusieurs sujets dont la réforme des retraites avec sa clause du grand-père (là il est archi-ridicule).
En effet, l'histoire des scrutins présidentiels doit nous inciter à beaucoup de prudence dans nos analyses.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Spartiate » 19 nov. 2019, 00:16:34

Ce qui a changé depuis VGE et Chirac, c'est que le RN est très bien placé pour accéder au second tour et on sait que celui qui sera face à Le Pen gagnera la présidentielle sans même faire campagne dans l'entre-deux-tours. C'est comme ça, c'est mécanique, c'est mathématique, c'est écrit à l'avance, fin du débat.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8846
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Hector » 19 nov. 2019, 06:34:49

Tu t'avances beaucoup sur ce point. Marine Le Pen a bien récupéré de 2017, et elle est à 45% d'intentions de vote dans le seul sondage que j'ai vu à ce jour. En mettant à profit une conjoncture négative aussi bien que l'incapacité du gouvernement de centre-gauche cencterme d''immigration et de sécurité, elle peut gagner en 2022, ce qui serait un désastre j'en conviens. L'arme de Macron contre Marine Le Pen est la Justice mais c'est une arme à double tranchant car derrière Marine il y a Marion Maréchal qui n'a pas de casseroles et qui est mieux perçu e à droite et je vous le dis mieux perçue dans les milieux populaires de commerçants, artisans et indépendants.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Spartiate » 19 nov. 2019, 09:58:57

Les Français ont une peur déraisonnable pour ne pas dire névrotique de l'instabilité politique et sont par conséquents très légitimistes, ils veulent des mandats très longs et des pouvoirs étendus pour leurs élus et c'est ce qui les distingue des peuples plus civilisés et plus politiques comme les Allemands. Macron partira une base solide de président sortant et même en attaquant frontalement les revenus des retraités, les papis et mamies vont accorder leur suffrage au président car c'est le président.

Les jeux sont nettement plus ouverts quand le sortant de ne se représente pas. Tu dis que les présidents sont peu souvent réélus mais on n'a pas assez de recul historique pour ça. Hollande a battu Sarkozy en réussissant à agréger toutes les forces contre lui, ça n'a pas été facile et ça a failli ne se pas se faire, l'écart entre les deux était mince. Et je ne ressens pas cette aggrégation des oppositions contre Macron comme on a pu l'observer du temps de Sarkozy à la mi-mandat.

Dans ce contexte, les possibilités pour qu'on ait une configuration autre qu'un Macron-Le Pen sont faibles. Le seuil de qualification est autour de 22-25 %. Le Pen a un électorat d'une très grande stabilité et Macron, qui jouit de la prime du sortant, a en outre compensé ses pertes à gauche par l'électorat de droite. Dès lors, il faudrait qu'un candidat puisse rassembler plus de 20 % dans ce contexte. Et les élections législatives par derrière, avec toute la démobilisation de l'électorat, le scrutin majoritaire aidant, le président réélu pourra compter sur une majorité absolue. Si en plus il y a que des seconds tours avec le RN, là c'est le jackpot. D'où l'intérêt de faire monter le FN comme Mitterrand en son temps.

Si l'on voulait que les choses se passent autrement, il aurait fallu voter pour un changement de régime. Maintenant, on est coincé pour 150 ans.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27348
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par johanono » 19 nov. 2019, 10:47:09

@Spartiate :

Tu dis que les Français sont légitimistes et qu'ils accorderont une prime au sortant. C'est là que tu fais erreur, je pense. Les Français furent peut-être légitimistes par le passé, mais ils ne le sont plus guère aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est le dégagisme qui anime beaucoup d'électeurs, pas le légitimisme. Hollande a été élu sur le rejet de Sarkozy. Macron a été élu sur le rejet de Hollande et de Fillon, et grâce à l'absence de candidat PS digne de ce nom. Donc Macron, loin de bénéficier d'une quelconque prime au sortant, devra au contraire faire face à un rejet lié à son statut de président sortant.

La seule chance de Macron tient à l'absence, à ce jour, d'alternative crédible à gauche comme à droite. Mais si une alternative crédible apparaît (par exemple Bernard Cazeneuve à gauche ou François Baroin à droite), alors Macron peut très vite être menacé.

Et même en cas de second tour entre Macron et MLP, rien ne dit que Macron l'emportera.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Spartiate » 19 nov. 2019, 10:52:42

Je parlais au premier tour. Cette prime, elle est là et elle est importante au premier tour. Il est impensable que Macron, comme président sortant, fasse moins de 20 % d'autant qu'il peut compter sur une base solide.

Les choses peuvent se compliquer en effet pour lui au second tour. Là, le rejet peut s'exprimer. Mais s'il est face à Le Pen, il n'exprimera pas, les électeurs qui rejettent frontalement Macron préféreront se murer dans l'abstention mais ne traduiront pas leur rejet par un vote Le Pen. Pas de manière substantielle en tout cas.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27348
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par johanono » 19 nov. 2019, 11:12:47

Tu es bien péremptoire concernant le résultat du premier tour. On ne sait pas ce qui peut se passer.

On peut très bien envisager l'émergence d'une personnalité socialiste (par exemple Bernard Cazeneuve) qui obtient 20% au premier tour en rassemblant les électeurs de gauche modérée déçus par Macron et rejetant le fanatisme de Mélenchon.

On peut aussi envisager l'émergence d'une personnalité de droite (par exemple François Baroin) qui rassemble suffisamment d'électeurs de droite pour obtenir au moins 20% au premier tour (et 20% pour un candidat de droite, ce n'est pas extraordinaire, c'est ce qu'a obtenu Fillon malgré ses casseroles).

Dans ces hypothèses, et à supposer que MLP se maintienne à un haut niveau, Macron peut repasser en-dessous des 20% et se faire dégager dès le premier tour.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Spartiate » 19 nov. 2019, 11:37:06

Tu y tiens à ton Bernard Cazeneuve. :) Un peu comme Hector qui veut nous vendre Edouard Philippe à Paris.

Personnellement, je ne demande qu'à me tromper. Mais à l'image de Cazeneuve, qui a travaillé avec Macron sous l'ancien gouvernement et qui peut difficilement être offensif à son égard, je vois mal comment Baroin peut être taillé pour ce rôle. Je le vois mal faire campagne ailleurs que dans des couloirs de mairies ou du Sénat, comme Larcher d'ailleurs. À droite, je parierais plutôt sur quelqu'un de plus fort en g......

Avatar du membre
johanono
Messages : 27348
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par johanono » 19 nov. 2019, 12:01:43

Non, je ne tiens pas spécialement à Cazeneuve.

Mais je pense qu'il n'est pas très sain, pour la vie politique française, d'avoir un PS à 5%, et je pense que Cazeneuve est peut-être le mieux à même de redresser la situation électorale du PS.

Idem à droite. LR n'est pas à 5%, mais pas très grande forme non plus. Et je pense que Baroin (à défaut de Bertrand) peut être le mieux à même de représenter sa famille politique.

Avatar du membre
Snark
Messages : 2259
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Snark » 19 nov. 2019, 12:32:21

C'est quoi son programme en matière d'écologie ? A part cirer les pompes des chasseurs ?

https://www.politique-animaux.fr/franco ... eme=chasse
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Spartiate » 19 nov. 2019, 13:05:24

Pour sa défense, ils le font tous. Mais effectivement, il ne faut rien attendre de LR ou de LREM en matière de protection des Français vis-à-vis des pesticides et plus généralement de respect de la vie non-humaine. Ca c'est évident et que ce soit Baroin, Pécresse, Bertrand (qui est sans doute le pire sur ce terrain), Larcher, Jacob, c'est pareil.

Tout ça, ce sont des sujets de bobo et on ne risque pas de voir comme en Allemagne ou en Autriche, des coalitions entre conservateurs et écologistes.

Les tenants de LR sont aujourd'hui plus que jamais ancrés dans un discours vieille France. À voir si ça peut rassembler 20 % des électeurs. Geoffroy Didier avait d'ailleurs bien résumé la situation de son parti, de la défense du "seigle et la châtaigne" pour reprendre le mot de Maurice Duverger.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27348
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par johanono » 19 nov. 2019, 14:11:10

François Baroin ne ferme pas la porte à une candidature à la présidentielle 2022

Le maire Les Républicains de Troyes, François Baroin, n’a pas dit non, ce mardi 19 novembre, à une candidature à l’élection présidentielle, mais « dans des circonstances tout à fait exceptionnelles ».

suite

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13191
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par Baltorupec » 19 nov. 2019, 22:23:23

signora a écrit :
18 nov. 2019, 17:57:46
Baltorupec a écrit :
18 nov. 2019, 17:23:30
J'ai du mal à croire en l'avenir des personnalités politiques conventionnels. On pourrait me répliquer que Macron est très conventionnel, mais en apparence, il ne l'était pas (vient du milieu de la banque, jeune, tout ça, LAREM).

Le P.S et l'UMP ont été viré du devant de la scène politique en 2017, même si LAREM n'est qu'un monstre de Frankenstein composé d'UMPS. J'ai du mal à les voir revenir sur le devant de la scène, l'un et l'autre.
En non conventionnel qui vois tu ?
Tu vas voir qu'ils vont nous ressortir de la boite Sarkozy en homme providentiel !
C'est a priori la nature des non-conventionels d'être des gens que l'on ne voit pas venir. Je ne pourrais pas dire un nom, mais il y a deux types de profils : les businessman et le monde du spectacle, surtout les humouristes.
Je pense aux humouristes au vu du succès de Beppe Grillo en Italie (qui a décliné depuis certes).
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2469
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par les orteils » 20 nov. 2019, 08:38:20

Si Macron saute cet hiver, ce qui est une possibilité certes moins probable qu'un départ de Philippe, tout peut arriver.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
signora
Messages : 4130
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: François Baroin et la tentation de la présidentielle

Message non lu par signora » 20 nov. 2019, 10:02:35

@Baltorupec @les orteils
Je viens d'entendre certaines revendications : 1800€/mensuel nets ... et ... grève du 5 décembre reconductibles de 24h en 24h ... En effet, tout peut arriver. Comme homme présidentiel je ne vois que sarkozy fichu de prendre une responsabilité de cet ordre ...
Je crois que tout peut arriver y compris une dépression de Macron ... :(
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré