En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par johanono » 31 mars 2023, 09:09:23

On sait que la volonté de De Gaulle était de mettre fin à ce qu'il appelait le "régime des partis". Dans son esprit, le 49-3 était un moyen de faire passer une réforme, conforme à ce qu'il croyait être la volonté populaire, mais bloquée par le "régime des partis". Faire passer une loi que les Français, selon lui, veulent, mais que les partis ne veulent pas. Sauf que de Gaulle veillait toujours à agir conformément à la volonté populaire : pour s'assurer du soutien du peuple, il recourait souvent aux référendums. La dissolution participait de la même logique : c'était pour lui un moyen de donner la parole au peuple de trancher les conflits qui pouvaient l'opposer aux partis. Ce fut très net, par exemple, en 1962 puis en 1968.

Là, ce qui pose problème, c'est le rejet de la réforme dans l'opinion publique. Le 49-3 apparaît comme un moyen de faire passer une loi voulue par le prince, mais rejetée, tant par les députés que par l'opinion publique. Alors ça pose problème.

Donc on sait qu'en cas de dissolution, le RN l'emporterait. On sait aussi qu'en cas de référendum, le non l'emporterait. Reste donc à savoir comment financer nos retraites. Mais il ne faut pas trop en demander aux opposants.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 31 mars 2023, 09:16:25

Il faut bien comprendre quel personnage on a à la tête de l'Etat. Macron a un autre agenda, il est influencé et conseillé par des "stratèges" qui parient sur le pourrissement.
Est-ce la stratégie du pourrissement ? C'est en partie assumé ! "Le désordre peut totalement faire changer les termes du débat et faire évoluer l'opinion publique", analyse un stratège macroniste.
« La crise est en train de devenir une crise de l'ordre public, de sorte que le président n'a plus à céder sur les retraites », résume un conseiller. L'idée est de tenir ainsi, entre fermeté sur la retraite et invitations à parler d'autres sujets (Emmanuel Macron va annoncer le plan eau de jeudi) , jusqu'au moment où le Conseil constitutionnel rendra ses conclusions, dans quinze jours.
https://www.lesechos.fr/politique-socie ... nt-1920029
Bref, jouer le pompier pyromane, celui qui viendra rétablir l'ordre après avoir allumé la mèche. Le but est de polariser la politique tout en la dramatisant, radicaliser ses opposants comme ses soutiens. Thatcher a fait la même chose avec les mineurs.
Ca marche à moitié, assez pour qu'il ne change pas de cap mais pas assez bien pour envisager une dissolution, laquelle serait actuellement très dommageable pour les macronistes. Lui qui espérait réobtenir une majorité absolue, il devra probablement se contenter de la législature actuelle jusqu'en 2027.
Modifié en dernier par Camille le 31 mars 2023, 09:22:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par johanono » 31 mars 2023, 09:21:16

Possible. A ceci près que l'histoire des conflits sociaux ne donne pas forcément raison aux gouvernements qui parient sur le pourrissement. En effet, on s'aperçoit (même si on peut le déplorer) que c'est souvent la violence qui a fait reculer les gouvernements (GJ, benêts rouges, etc.).

Reste une question : qu'est-ce qu'on fait pour nos retraites ? Parce que le sujet, pour moi, ça n'est pas Macron, ça n'est pas le 49-3, ce sont les retraites. Comment finance-t-on nos retraites ? Quant au RN (puisque tel est le sujet du topic), que propose-t-il ?

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 31 mars 2023, 09:30:54

On connait les vieilles recettes du RN pour faire soi-disant des économies : l'immigration, l'immigration et encore l'immigration. Je ne donne pas de crédit à leur programme, pas plus qu'à celui de Macron.

Pour autant, l'élection ne peut pas se jouer que sur les retraites. Il y a bien d'autres sujets qui demandent une attention urgente.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par johanono » 31 mars 2023, 09:40:32

Cette affaire de retraites permet de bien déceler la sensibilité politique de chaque commentateur.

Les sympathisants du RN vous nous expliquer qu'il faut chasser les immigrés pour faire des économies.

Les sympathisants de gauche vous nous expliquer qu'il faut taxer les riches.

Et tous vous nous expliquer également qu'il faut réduire le train de vie des élus.

Mais avec tout ça, on reste dans les fausses recettes, le "yaka fokon".

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Papibilou » 31 mars 2023, 20:01:28

et svp évitons de parler de référendum. Un référendum doit être une question simple. La réforme des retraites est tellement complexe que pratiquement personne ne maîtrise la totalité des détails.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 04 avr. 2023, 12:57:46

Papibilou a écrit :
31 mars 2023, 20:01:28
et svp évitons de parler de référendum. Un référendum doit être une question simple. La réforme des retraites est tellement complexe que pratiquement personne ne maîtrise la totalité des détails.
Et svp, arrêtons avec cet élément de langage. Si le peuple est trop kon pour se prononcer sur un sujet comme celui-ci, il est aussi trop kon pour choisir ses élus.

Je doute que la Constitution de 1958, la tentative de réforme du Sénat en 1969 ou le traité de Maastricht en 1992 étaient des sujets plus faciles que cette réforme.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 04 avr. 2023, 13:04:14

Sinon, la dernière étude de la fondation Jean-Jaurès est intéressante, elle met en évidence la forte dégradation de l'électorat macroniste par rapport à juin 2022 (où il n'était déjà pas au meilleur de sa forme). Le soutien des cadres et des vieux reste stable mais les indépendants, les professions intermédiaires, employés, ouvriers et inactifs se détournent largement de la Macronie. Tout comme les bac +5.

Et encore, en cas de dissolution, les cadres préféreraient aujourd'hui la NUPES (37 %) à la Macronie (33 %), même si au niveau national, la NUPES enregistrerait le même score qu'en 2022. Ce qui témoigne d'un affaiblissement, au sein de la coalition, de LFI au profit du PS et d'EELV d'après l'auteur.

Mais le RN serait bien le grand gagnant en cas de dissolution, avec une progression chez toutes les CSP et les catégories d'âge.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par johanono » 04 avr. 2023, 13:11:12

Camille a écrit :
04 avr. 2023, 13:04:14
Mais le RN serait bien le grand gagnant en cas de dissolution, avec une progression chez toutes les CSP et les catégories d'âge.
Sachant qu'on ne sait plus trop quel est le projet politique de ce parti, et que MLP elle-même a indiqué ne pas vouloir être Premier ministre...

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 04 avr. 2023, 13:13:38

Je ne pense pas que ce soit très différent des autres partis.

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Papibilou » 04 avr. 2023, 20:43:05

Camille a écrit :
04 avr. 2023, 12:57:46
Papibilou a écrit :
31 mars 2023, 20:01:28
et svp évitons de parler de référendum. Un référendum doit être une question simple. La réforme des retraites est tellement complexe que pratiquement personne ne maîtrise la totalité des détails.
Et svp, arrêtons avec cet élément de langage. Si le peuple est trop kon pour se prononcer sur un sujet comme celui-ci, il est aussi trop kon pour choisir ses élus.

Je doute que la Constitution de 1958, la tentative de réforme du Sénat en 1969 ou le traité de Maastricht en 1992 étaient des sujets plus faciles que cette réforme.
Vous avez lu le texte de loi ? Je vous propose quelques éléments :
https://www.senat.fr/espace_presse/actu ... _2023.html

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 04 avr. 2023, 21:07:49

C'est peanuts à côté du traité de Maastricht ou le TCE. En plus, la plupart des articles sont simplement rédactionnels. Ce qu'il faut comprendre, c'est l'esprit de la loi et ses conséquences, pas besoin de lire les articles un à un. Les législateurs peuvent défendre leur bout de gras et essayer de convaincre les électeurs. Sur le papier un référendum sur le quinquennat par exemple était très simple, mais les conséquences étaient loin d'être évidentes.

Donc, je maintiens ce que je dis, si les gens sont trop kons pour se positionner sur cette réforme, alors ils sont trop kons pour élire leurs députés et leur président.

Je ne suis pas une fana absolue des référendums, je dis que ça aurait pu être une porte de sortie politique. On a pris le chemin exactement inverse avec le 49-3, et ça laissera de lourdes séquelles.

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par pierre30 » 05 avr. 2023, 08:56:12

On élit un gars qui a des compétences et des idées que nous n'avons pas. Sinon on se présenterait nous même, non ?

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Camille » 05 avr. 2023, 09:35:51

Depuis quand les gueux et les kons peuvent-ils reconnaître les plus compétents ?

Après, c'est dans l'air du temps et du discours politique que de considérer que les gens sont des sauvages trop kons pour savoir ce qui est bon pour eux et trop violents pour qu'on leur donne plus de libertés. Et qu'il convient par conséquent de les encadrer plus sévèrement et de limiter la démocratie. C'est grosso modo le discours macroniste (et sa rhétorique "anti-populiste", avec une acceptation large de ce qu'est le populisme). Papibilou, qui en est bien représentatif, disait d'ailleurs qu'on avait la chance d'avoir une polytechnicienne comme Première ministre, plutôt qu'une femme politique.

Tout ceci est une chimère. Les élus sont suffisamment conseillés par des techniciens pour ne pas devoir être des techniciens eux-mêmes. Ils doivent par contre avoir un sens politique, en capacité de comprendre les aspirations populaires et adapter leur politique en fonction. Autant dire que ce n'est pas la philosophie actuelle du gouvernement. Et c'est pour ça que, dans les intentions de vote, le bloc macroniste s'écroule dans toutes les catégories de la population (pas seulement les illettrés mais aussi les Français supposément plus intelligents et compétents comme les bac+5).

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: En cas de dissolution, le RN serait en forte hausse et la majorité sanctionnée

Message non lu par Papibilou » 05 avr. 2023, 10:08:02

Camille a écrit :
04 avr. 2023, 21:07:49
C'est peanuts à côté du traité de Maastricht ou le TCE. En plus, la plupart des articles sont simplement rédactionnels. Ce qu'il faut comprendre, c'est l'esprit de la loi et ses conséquences, pas besoin de lire les articles un à un. Les législateurs peuvent défendre leur bout de gras et essayer de convaincre les électeurs. Sur le papier un référendum sur le quinquennat par exemple était très simple, mais les conséquences étaient loin d'être évidentes.

Donc, je maintiens ce que je dis, si les gens sont trop kons pour se positionner sur cette réforme, alors ils sont trop kons pour élire leurs députés et leur président.

Je ne suis pas une fana absolue des référendums, je dis que ça aurait pu être une porte de sortie politique. On a pris le chemin exactement inverse avec le 49-3, et ça laissera de lourdes séquelles.
Ça tombe bien. J'ai dans le passé exprimé mon avis sur le référendum de 2005 en expliquant qu'il est honteux de demander à des millions de gens de se prononcer sur un texte que personne n'a lu.
Je confirme donc mon opinion. Un référendum , comme en Suisse, pour savoir s'il faut couper les cornes des vaches, ok. Pour les questions complexes les élus ça sert à ça. Sinon c'est à pile ou face.
En revanche, je regrette fortement le 49.3.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré