Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par johanono » 19 juin 2023, 09:14:48

Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

À l'occasion du lancement d'Etats-généraux, pensés comme un processus de refondation par les idées, le parti a balayé tous les enjeux du moment. Avec pour ambition de présenter une alternative crédible à Emmanuel Macron.

suite
La problématique pour LR est un peu la même que pour le PS : comment exister entre, d'un côté, un gros pôle central incarné par Macron et qui séduit tous les électeurs modérés, et de l'autre, un parti extrémiste peu crédible (le RN d'un côté, LFI de l'autre) ?

On peut lire ici ou là que les LR sont divisés. En réalité, ce sont les électeurs de droite qui sont divisés entre Macron, Zemmour et MLP. Mais en 2027, il y aura nouvelle donne. Macron ne sera plus là. Zemmour non plus. Quant à MLP, on ne sait pas trop. Les LR seront-ils capables de rassembler l'ensemble des électeurs de droite ? Le contexte s'y prêtera bien.

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par pierre30 » 19 juin 2023, 09:23:40

Pour ca il faudra que LR sorte de sa dérive Ciotti, récupère les électeurs de Philippe et une grande part de Macron, tout en parlant aux classes moyennes basses qui ont voté Le Pen. C'est du macronisme décalé à droite. C'est possible mais l'affrontement des personnalités devrait l'empêcher faute d'un leader capable d'imposer le en-meme-temps de centre et droite.
La nature ayant horreur du vide, il apparaîtrait un parti du en-meme-temps du centre et gauche que s' apelerio PS.
Les nostalgiques des années 80 et 90 seraient comblés.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5847
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par les orteils » 19 juin 2023, 09:32:09

Le candidat de la droite sera Philippe ou fera un score anecdotique. MLP sera bien là ou remplacée par un ersatz tout de même efficace. Nombre d'électeurs de Macron rejoindront le PS ou un équivalent hors NUPES.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par pierre30 » 19 juin 2023, 10:05:10

Macron semble pousser Le Maire, mais je m'attends à un coup tordu à la Chirac et il pourrait lui saboter la planche pour faire élire quelqu'un qui lui facilitera le retour 5 ans plus tard.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par johanono » 19 juin 2023, 10:09:20

L'absence de Macron devait rebattre les cartes. Si le candidat de la Macronie est un candidat issu de la droite (Le Maire ou Philippe), alors l'espace politique pour le candidat de LR sera très réduit, et inversement, cela ouvrira un espace à gauche. Inversement, si le candidat de la Macronie est issu de la gauche (par exemple, Attal), alors cela ouvrira un espace pour une autre candidature à droite.

La Macronie pourrait aussi se diviser : une candidature Le Maire contre une candidature Attal, par exemple...

En tout état de cause, il faut avoir conscience que la personnalisation de la vie politique est très forte chez nous. Un parti politique, même s'il travaille bien son projet politique, n'a aucune chance de succès s'il ne trouve pas une personnalité suffisamment forte et charismatique pour porter ce projet. Force est de constater que LR n'a pas encore trouvé la perle rare.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 19 juin 2023, 10:24:03

johanono a écrit :
19 juin 2023, 09:14:48
On peut lire ici ou là que les LR sont divisés. En réalité, ce sont les électeurs de droite qui sont divisés entre Macron, Zemmour et MLP. Mais en 2027, il y aura nouvelle donne. Macron ne sera plus là. Zemmour non plus. Quant à MLP, on ne sait pas trop. Les LR seront-ils capables de rassembler l'ensemble des électeurs de droite ? Le contexte s'y prêtera bien.
Pourquoi Zemmour ne serait-il plus là en 2027 ? Il vient de publier ''je n'ai pas dit mon dernier mot.'' Je ne l'ai pas lu, mais le titre semble indiquer qu'il n'a pas l'intention de renoncer.

Macron ne sera plus là, mais il y aura un candidat Renaissance (ou plusieurs) : Edouard Philippe, Brunon Le Maire ou Darmanin...

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 19 juin 2023, 10:34:48

johanono a écrit :
19 juin 2023, 10:09:20
L'absence de Macron devait rebattre les cartes.
Beaucoup de gens essaient de se persuader de ça, mais je pense qu'ils s'illusionnent. L'absence de Macron ne rebattra rien du tout, il y aura un candidat macroniste pour le remplacer, probablement EP qui est le mieux placé dans les sondages. Attal, je n'y crois pas du tout.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par johanono » 19 juin 2023, 10:42:22

La Macronie est divisée, avec notamment des électeurs et élus issus du PS qui trouvent que Macron penche de plus en plus à droite. Pour l'instant, ce beau monde reste rassemblé derrière Macron. Mais quand Macron ne sera plus là, les divisions éclateront au grand jour, et il n'est pas du tout certain que ceux qui sont issus du PS acceptent de se rallier à Le Maire ou à Philippe, et encore moins à Darmanin. Souvenons-nous de l'épisode de la nomination d'Elisabeth Borne : au départ, Macron voulait nommer Vautrin, et il a changé d'avis au dernier moment sous la pression de ses amis issus du PS.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Camille » 19 juin 2023, 10:48:24

À la rigueur, le départ de Macron et son remplacement par un Philippe ou un Le Maire fera fuir les quelques anciens électeurs du PS ou du centre-gauche, ou en tout cas les électeurs qui ne sont pas conservateurs, mais je doute qu'ils soient encore très nombreux. Autrement les lignes ne bougeront pas. Les prétendants à la succession de Macron s'affirment clairement comme étant de droite. Et LR aura le choix de se coucher à eux ou de risquer une nouvelle branlée inférieure à 5 %. Ils n'arriveront pas à imposer leur candidat, Wauquiez, Bertrand ou je ne sais quel autre.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 19 juin 2023, 11:53:51

Les gens issus du PS et qui sont encore fidèles à Macron ne vont pas retourner à gauche, surtout qu'entre-temps la gauche s'est mélenchonisée. Ils sont plus proches de Philippe ou de Le Maire que de Faure. Philippe leur fera une petite place et les bichonnera, c'est son intérêt après tout de rassembler large. C'est un juppéiste, faut pas oublier que la gauche libérale aimait bien Juppé.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par johanono » 19 juin 2023, 13:37:43

Rappelons que les proches de Macron issus du PS ont eu la peau de Catherine Vautrin. Donc il ne faut pas minimiser leur importance, ni leur détermination. Perso, je vois mal Ferrand, Borne, Attal, Houlié & Co se ranger derrière une candidature de Le Maire ou Philippe. Je pense donc que la Macronie va se diviser en 2027, et que le vieux clivage gauche/droite pourrait bien ressurgir.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 19 juin 2023, 14:32:05

johanono a écrit :
19 juin 2023, 13:37:43
Rappelons que les proches de Macron issus du PS ont eu la peau de Catherine Vautrin.
Catherine Vautrin avait voté contre le mariage pour tous et avait participé à la Manif pour tous, tu ne peux pas la comparer à EP qui, lui, fait partie de la majorité macroniste depuis le début.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 28 juin 2023, 07:33:31

Édouard Balladur: «La France doit demeurer souveraine et le peuple français, maître de son destin»

TRIBUNE - L’ancien premier ministre publie une note, pour Fondapol, intitulée «L’Europe et notre souveraineté», dans laquelle il déplore que, sous couvert d’État de droit, l’Union européenne se soit arrogé de nombreuses compétences nationales. Il propose de soumettre aux Français plusieurs référendums pour leur permettre de recouvrer leur souveraineté et ainsi d’enrayer le déclin du pays.

La création d’une Europe organisée est la grande initiative du siècle précédent. Mais, depuis trente ans, le monde a changé au détriment de l’Europe. La France a changé davantage encore et paraît atteinte dans ses forces vitales. L’Europe peut-elle contribuer à son redressement? Rien n’est moins sûr. Des progrès ont été recherchés, mais dans un désordre qui a permis à la technostructure européenne d’accroître encore son pouvoir.

En 2008, le traité de Lisbonne a accentué les travers de la construction européenne.

«Il est temps de sortir du désordre, de poser quelques principes simples»
Depuis, la France a pris l’initiative de proposer un nouvel élargissement et fait des propositions regroupées sous le vocable de la souveraineté de l’Europe. Qui s’y retrouve? Il est temps de sortir du désordre, de poser quelques principes simples.

- Il faut sortir de l’ambiguïté, la France doit demeurer souveraine dans certains domaines essentiels. L’Union n’est pas une organisation fédérale et ne doit pas le devenir.

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/e ... stin%C2%BB
Balladur propose de modifier la constitution pour élargir le champ du référendum. Il propose une autre politique européenne, approuvée par référendum, la supériorité de la constitution française sur toute autre loi nationale ou internationale, et le blocage par la France de tout élargissement tant que ces propositions ne seront pas adoptées. Balladur deviendrait-il souverainiste ? En fait, c'est le retour de la droite vers les fondamentaux gaullistes : certaines de ces mesures avaient été proposées par l'européen Michel Barnier lors de la primaire LR, et sont soutenues officiellement par LR pour mieux maîtriser l'immigration.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Camille » 28 juin 2023, 10:30:24

Il est clair que LR doit se distinguer du macronisme, qui a largement repris les thèmes chers à la droite. Le macronisme a également opéré plus récemment un virage conservateur sur les thèmes sociétaux. La seule différence notable entre LR et la macronisme réside, à mon sens, dans le fait que le macronisme prône la technocratie hostile aux systèmes électifs, là où LR défend encore le féodalisme à la française et l'importance des élus locaux.

De là à imaginer que LR reviendra aux fondamentaux du gaullisme, par une posture eurosceptique et référendaire, j'en doute. Le poison néolibéral les a contaminés comme les autres, et Ciotti en est l'avatar le plus flagrant. Les autres figures de la droite, comme Wauquiez n'ont pas vraiment exprimé de sympathie pour l'expression démocratique et les référendums.

Le gaullisme est avant tout une arnaque intellectuelle, les présidents qui s'en réclament ne retiennent généralement que les aspects les plus autoritaires de la Ve parce que la faiblesse des contre-pouvoirs prônée par le même gaullisme conduit inévitablement à cette dérive du pouvoir. Balladur vend du rêve. On ne peut pas à la fois souhaiter un président puissant, sans réelle contrainte, et espérer qu'en bon prince, celui-ci laissera les Français trancher les sujets importants, même quand la réponse ne le satisfait pas. C'est faire preuve d'une grande naïveté, sinon d'une imbécilité.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Pour ses « Etats-généraux de la droite », LR s'ancre dans l'opposition

Message non lu par Kadavre » 28 juin 2023, 16:01:00

LR doit se distinguer à la fois du macronisme et du lepénisme, et doit donc rejeter à la fois la technocratie centriste et eurobéate, et l'euroscepticisme du RN. Autrement dit, revenir à l'époque du RPR, une droite populaire, mais réaliste aussi.
Ce n'est pas une arnaque intellectuelle puisque ça a existé.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré