Fractures sociales et identitaires

Venez discuter de l'actualité politique.
En ligne
pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par pierre30 » 26 nov. 2023, 11:27:33

Alors comment faire pour l'améliorer ?
Le service militaire n'était pas très performant non plus. Une bonne partie des jeunes ne le faisaient pas, et les classes aisées le faisaient dans la coopération à l'étranger.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par johanono » 26 nov. 2023, 13:56:33

pierre30 a écrit :
23 nov. 2023, 17:58:54
Je ne crois pas que l'immigration est une nouveauté. Sans remonter aux romains, on a connu l'immigration des 'macaronis' italiens, celle des 'espangols' espagnols qui toutes 2 ont été accusées de tous les maux en matière de sécurité et de culture, sans parler des mariages mixtes honnis.
Ils étaient de culture chrétienne. Cela change beaucoup de choses. L'immigration en provenance de pays afro-maghrébins n'est pas de même nature que les immigrations européennes que nous avons connues par le passé.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5851
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par les orteils » 26 nov. 2023, 17:27:46

pierre30 a écrit :
23 nov. 2023, 18:25:36
.... C'est notamment à l'école qu'on enseignait le roman national.
Le roman national ne parle pas nécessairement à tout le monde : dans certaines classes, il n'y a aucun français de souche. Il faut repenser l'enseignement de l'histoire :
- la simplifier car d'une part les détails n'intéressent pas grand monde et ils ne sont pas retenus. Garder la trame chronologique avec quelques évènements marquants que pourront retenir tous les élèves quelle que soit leur origine.
- déconsidérer la guerre : quand on ne se défend pas on la fait pour s'approprier les biens étrangers. Inutile de glorifier nos grands vainqueurs, même si on peut montrer hélas que ce fléau est universel et que surtout il cause des morts. Nous n'avons pas à culpabiliser plus que les autres mais chacun doit prendre sa part : si on peut évoquer certaines offensives arabes, tant mieux.
- procéder de même pour la oolonisation : nombre d'Algériens et de Maghrébins ( et même d'Antillais) détestent la France pour cette raison.

Après seulement on peut se dire que le vivre ensemble, l'union sont constructives, basées sur ce qui nous rassemble : regardons l'avenir ensemble. Mais il faut aussi la mixité sociale, en finir avec les ghettos.

Si j'osais je déconstruirais aussi les religions en montrant toutes les inexactitudes et erreurs mentionnées dans les livres sacrés, de plus en plus nombreuses à mesure qu'avance la science. Rappeler aussi comment ils ont été écrits. La mythologie grecque a aussi son livre "officiel".
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par pierre30 » 26 nov. 2023, 20:01:33

Le roman national était du gonflage patriotique : c'est nous les meilleurs et nos glorieux anciens méritent qu'on fasse la guerre pour les glorifier.
La gloire des anciens se gagnait en foutant sur la g..... des voisins. Tout ça fonctionne très bien avec les gamins.
Les pays voisins racontaient exactement la même chose à leurs enfants. Au final on se mettait joyeusement sur la tronche à chaque génération pour gratter quelques hectares de cambrousse et assurer la renommée du prince dans les futurs livres d'histoire.
C'est beau le nationalisme ! Et puis on n'est pas moins c... que les anciens, alors on le prouve.
Le problème, c'est que certains continuent à raconter ces trucs et que ça fonctionne toujours aussi bien sûr leurs gamins. Alors il faut se préparer à se défendre.

Tout ça on peut l'expliquer aux gamins.

Papibilou
Messages : 12388
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par Papibilou » 27 nov. 2023, 18:13:49

les orteils a écrit :
26 nov. 2023, 17:27:46

Si j'osais je déconstruirais aussi les religions en montrant toutes les inexactitudes et erreurs mentionnées dans les livres sacrés, de plus en plus nombreuses à mesure qu'avance la science. Rappeler aussi comment ils ont été écrits.
J'y serais très favorable mais il risque d'y avoir des ruades dans les brancards. Après tout n'est ce pas un peu pour cela que Samuel Paty a été assassiné ?

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5851
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par les orteils » 27 nov. 2023, 18:56:08

C'est bien pour ça que j'ai dit "si j'osais". Il suffit de voir certains étudiants face à Darwin par exemple.
Mais enfin, en restant factuel, science à l'appui. Faire la part entre l'idéologie, la philosophie, chacun étant libre sur
ces thématiques, mais apprendre un certain recul, permettant de s'écarter de l'intégrisme.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par johanono » 28 nov. 2023, 09:47:44

Kadavre a écrit :
23 nov. 2023, 12:03:38
Le diagnostic n'est pas nouveau, il y a des tas d'analyses qui vont dans ce sens, comme celle de Jérôme Fourquet, "L'Archipel français." Le général de Gaulle disait : "Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 365 variétés de fromages ?" Avec l'immigration massive, on n'en est plus à compter les fromages, la situation est bien plus dramatique. Dessiner un "grand projet commun" dans ces conditions tient de la gageure. Quel grand projet, d'ailleurs ? On va nous ressortir les poncifs habituels sur l'Europe ou la transition écologique, alors que ce sont des sujets qui divisent, au contraire. 
Jérôme Fourquet dit des choses intéressantes, mais ses analyses doivent être nuancées. Il diagnostique fort justement un "archipel français", mais présente ces divisions comme quelque chose de nouveau. Or la société française a toujours été morcelée. Au 19e siècle, par exemple, il n'y avait pas grand chose de commun entre les 200 familles qui tenaient l'économie du pays, le paysan breton qui parlait à peine français, le mineur de fond Etienne Lantier (Germinal), ou la riche héritière Emma Bovary (Flaubert).

Ce qui est nouveau, c'est l'immigration de masse en provenance de pays afro-maghrébins.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par Kadavre » 28 nov. 2023, 12:35:59

johanono a écrit :
28 nov. 2023, 09:47:44
Kadavre a écrit :
23 nov. 2023, 12:03:38
Le diagnostic n'est pas nouveau, il y a des tas d'analyses qui vont dans ce sens, comme celle de Jérôme Fourquet, "L'Archipel français." Le général de Gaulle disait : "Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 365 variétés de fromages ?" Avec l'immigration massive, on n'en est plus à compter les fromages, la situation est bien plus dramatique. Dessiner un "grand projet commun" dans ces conditions tient de la gageure. Quel grand projet, d'ailleurs ? On va nous ressortir les poncifs habituels sur l'Europe ou la transition écologique, alors que ce sont des sujets qui divisent, au contraire. 
Jérôme Fourquet dit des choses intéressantes, mais ses analyses doivent être nuancées. Il diagnostique fort justement un "archipel français", mais présente ces divisions comme quelque chose de nouveau. Or la société française a toujours été morcelée. Au 19e siècle, par exemple, il n'y avait pas grand chose de commun entre les 200 familles qui tenaient l'économie du pays, le paysan breton qui parlait à peine français, le mineur de fond Etienne Lantier (Germinal), ou la riche héritière Emma Bovary (Flaubert).

Ce qui est nouveau, c'est l'immigration de masse en provenance de pays afro-maghrébins.
Oui, si tu pars du 19e siècle, bien sûr. Mais si l'on compare la situation actuelle avec la situation d'il y a quelques décennies, alors Fourquet a raison : le pays est plus divisé aujourd'hui.

En ligne
pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par pierre30 » 28 nov. 2023, 18:33:29

les orteils a écrit :
27 nov. 2023, 18:56:08
C'est bien pour ça que j'ai dit "si j'osais". Il suffit de voir certains étudiants face à Darwin par exemple.
Mais enfin, en restant factuel, science à l'appui. Faire la part entre l'idéologie, la philosophie, chacun étant libre sur
ces thématiques, mais apprendre un certain recul, permettant de s'écarter de l'intégrisme.
Un certain recul et une certaine autorité. Chacun croit ce qu'il veut mais à l'école il n'a pas à donner son avis.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par Yakiv » 28 nov. 2023, 20:39:28

johanono a écrit :
23 nov. 2023, 16:55:07
les orteils a écrit :
23 nov. 2023, 12:24:33
En tout cas il ne faut pas trop compter sur l'Histoire : nos ancêtres les Gaulois, ça ne pare pas à tous les Français. Il faut se baser sur le présent et parler d'avenir.
Et bien justement, si on veut réparer (autant que possible) ces fractures, il faut cultiver l'unité du pays, cela implique une histoire commune. Il faut donc être capable de dire "nos ancêtres les Gaulois" à tous les Français, même ceux d'origine immigrée récente.
Pourquoi pas, mais en abordant les faits historiques dans leurs nuances et leur complexité.
Ainsi parmi "nos ancêtres les Gaulois", le "roman national" oublie que plusieurs peuples celtes étaient par exemple alliés des Romains : comme les Éduens, les Lingons, les Rèmes.

En ligne
pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par pierre30 » 29 nov. 2023, 09:17:18

On pourrait aussi faire un chapitre pour montrer l'évolution du territoire au fil des siècles et l'emergence de ce qui est aujourd'hui un etat et une nation. On verrait que ce qui est français aujourd'hui ne l'était pas il y a quelques siècles ou même en 1900 et que cela bougera encore au fil des siècles à venir.
Être français, ce n'est pas se nourrir de contes et de légendes entretenues par des menteurs patentés. Ce n'est pas croire en une religion non plus.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5851
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Fractures sociales et identitaires

Message non lu par les orteils » 29 nov. 2023, 16:17:22

Un exemple dans ce style, oui, on peut en fournir un en élémentaire, un au collège, un au lycée...
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : pierre30