Remaniement ?

Venez discuter de l'actualité politique.
pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 23 janv. 2024, 19:22:03

Tu veux dire qu'on doit supprimer le ministère de l'EN?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22329
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement ?

Message non lu par Golgoth » 23 janv. 2024, 19:31:56

pierre30 a écrit :
23 janv. 2024, 19:22:03
Tu veux dire qu'on doit supprimer le ministère de l'EN?
Non, mais qu’on y mette quelqu’un de qualifié (ex recteur, inspecteur général, proviseur, voire agrégé comme Bayrou par exemple). En sport il me semble qu’on a des anciens sportifs ou dirigeants, non ?
Tu vas me dire, Blanquer était un recteur au départ :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 23 janv. 2024, 20:04:02

Ben oui. Alors on fait élire le ministre par les profs qui savent ?

Bayrou à déjà été ministre de l'EN.
Son successeur était Claude Allegre.



Ministre de l'Éducation nationale[N 2]
30 mars 1993 – 2 juin 1997
(4 ans, 2 mois et 3 jours)
Président François Mitterrand
Jacques Chirac
Premier ministre Édouard Balladur
Alain Juppé
Gouvernement Balladur
Juppé I et II
Prédécesseur Jack Lang (Éducation nationale, 1993)
François Fillon (Enseignement supérieur et Recherche, 1995)
Successeur Claude Allègre

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22329
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement ?

Message non lu par Golgoth » 23 janv. 2024, 20:22:21

pierre30 a écrit :
23 janv. 2024, 20:04:02
Ben oui. Alors on fait élire le ministre par les profs qui savent ?

Bayrou à déjà été ministre de l'EN.
Son successeur était Claude Allegre.



Ministre de l'Éducation nationale[N 2]
30 mars 1993 – 2 juin 1997
(4 ans, 2 mois et 3 jours)
Président François Mitterrand
Jacques Chirac
Premier ministre Édouard Balladur
Alain Juppé
Gouvernement Balladur
Juppé I et II
Prédécesseur Jack Lang (Éducation nationale, 1993)
François Fillon (Enseignement supérieur et Recherche, 1995)
Successeur Claude Allègre
Je sais bien que Bayrou a été ministre de l’EN. C’était un bon ministre, tout comme Peillon plus récemment, bien sûr ils ne plaisaient pas aux syndicats mais cela n’a guère d’importance.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 23 janv. 2024, 23:01:51

Golgoth a écrit :
23 janv. 2024, 18:49:26
pierre30 a écrit :
18 janv. 2024, 09:50:32
Macron a annoncé une réforme pour rémunérer les fonctionnaires davantage au mérite.
Dynamitor à encore frappé et ça va chauffer au printemps. :P
Personnellement je suis pour mais seulement si le mérite est apprécié par plusieurs personnes et sur des critères clairs et connus de tous.
Dans ma boîte des objectifs sont fixés par le manager et le salarié. Ces objectifs sont soumis à validation par la hiérarchie et déposés aux RH.
Un point semestriel entre manager et salarié permet de noter de A à E l'atteinte des objectifs.
Ces points permettent surtout d'aborder tous les sujets qui intéressent les 2 participants .
Un groupe de managers se réunit en fin d'année et examine chaque cas individuel. Des primes et augmentations sont accordées après discussion . Les montants dépendent des enveloppes qui ont été provisionnees et des avis des participants.
Les salariés qui obtiennent de vrais augmentations ou primes sont ceux qui ont été au-delà de leurs missions et ont fait progresser l'entreprise. Ils se voient souvent proposer de nouvelles missions.
Beaucoup de gens voient leurs salaires progresser selon le marché et dans la grille des salaires.
Les glandus voient leur salaire stagner ou progresser faiblement.
Il peut aussi y avoir des augmentations générales ou des primes générales. C'est par exemple pour compenser l'inflation ou par mesure de rattrapage sur l'écart homme/femme.
Il n'y a pas d'augmentation à l'ancienneté mais l'expérience et les compétences font que les salaires progressent naturellement. Toutefois ceux qui sont motivés et s'investissent progressent nettement plus vite en changeant de fonction.

Changer d'entreprise reste la solution la plus efficace pour augmenter le salaire.


Les primes d'intéressement : elles varient entre 1/2 mois de salaire et 1,5 mois. Elles font l'objet d'un accord qui determine les métriques qui declencheront (ou pas) l'intéressement.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22329
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement ?

Message non lu par Golgoth » 24 janv. 2024, 18:41:58

pierre30 a écrit :
23 janv. 2024, 23:01:51
Golgoth a écrit :
23 janv. 2024, 18:49:26
pierre30 a écrit :
18 janv. 2024, 09:50:32
Macron a annoncé une réforme pour rémunérer les fonctionnaires davantage au mérite.
Dynamitor à encore frappé et ça va chauffer au printemps. :P
Personnellement je suis pour mais seulement si le mérite est apprécié par plusieurs personnes et sur des critères clairs et connus de tous.
Dans ma boîte des objectifs sont fixés par le manager et le salarié. Ces objectifs sont soumis à validation par la hiérarchie et déposés aux RH.
Un point semestriel entre manager et salarié permet de noter de A à E l'atteinte des objectifs.
Ces points permettent surtout d'aborder tous les sujets qui intéressent les 2 participants .
Un groupe de managers se réunit en fin d'année et examine chaque cas individuel. Des primes et augmentations sont accordées après discussion . Les montants dépendent des enveloppes qui ont été provisionnees et des avis des participants.
Les salariés qui obtiennent de vrais augmentations ou primes sont ceux qui ont été au-delà de leurs missions et ont fait progresser l'entreprise. Ils se voient souvent proposer de nouvelles missions.
Beaucoup de gens voient leurs salaires progresser selon le marché et dans la grille des salaires.
Les glandus voient leur salaire stagner ou progresser faiblement.
Il peut aussi y avoir des augmentations générales ou des primes générales. C'est par exemple pour compenser l'inflation ou par mesure de rattrapage sur l'écart homme/femme.
Il n'y a pas d'augmentation à l'ancienneté mais l'expérience et les compétences font que les salaires progressent naturellement. Toutefois ceux qui sont motivés et s'investissent progressent nettement plus vite en changeant de fonction.

Changer d'entreprise reste la solution la plus efficace pour augmenter le salaire.


Les primes d'intéressement : elles varient entre 1/2 mois de salaire et 1,5 mois. Elles font l'objet d'un accord qui determine les métriques qui declencheront (ou pas) l'intéressement.
Un chef d’établissement gère 50 à 300 personnes, un inspecteur dans les 300 personnes. Un entretien semestriel est strictement impossible ou alors ils ne font que ça.
La hiérarchie locale est très dispersée dans l’EN, avec des économies à la clef.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 24 janv. 2024, 20:07:49

Pour rémunérer au mérite il faut commencer par mesurer la performance. Sinon c'est impossible. Il faut imaginer des métriques au niveau de l'établissement, par exemple. Les profs travaillent en équipe. On peut imaginer de mesurer la performance de l'équipe.
La prime d'intéressement dont je parlais peut servir d'exemple.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par johanono » 25 janv. 2024, 08:47:57

Golgoth a écrit :
23 janv. 2024, 19:31:56
pierre30 a écrit :
23 janv. 2024, 19:22:03
Tu veux dire qu'on doit supprimer le ministère de l'EN?
Non, mais qu’on y mette quelqu’un de qualifié (ex recteur, inspecteur général, proviseur, voire agrégé comme Bayrou par exemple).
Ou Blanquer ?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22329
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement ?

Message non lu par Golgoth » 26 janv. 2024, 22:59:34

johanono a écrit :
25 janv. 2024, 08:47:57
Golgoth a écrit :
23 janv. 2024, 19:31:56
pierre30 a écrit :
23 janv. 2024, 19:22:03
Tu veux dire qu'on doit supprimer le ministère de l'EN?
Non, mais qu’on y mette quelqu’un de qualifié (ex recteur, inspecteur général, proviseur, voire agrégé comme Bayrou par exemple).
Ou Blanquer ?
Oui j’ai cité Blanquer. Il s’est cramé tout seul alors qu’au départ il n’était pas le « malvenu ». Sa communication a été déplorable en passant par BFM et le JDD au lieu des canaux officiels. Puis il y a eu le confinement où il s’est ridiculisé.
Attal a d’ailleurs bien compris ce problème et a toujours annoncé ses projets sur les boîtes pro avant la presse. Mine de rien il était apprécié par pas mal de profs malgré des idées réacs.
Modifié en dernier par Golgoth le 26 janv. 2024, 23:08:33, modifié 1 fois.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22329
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Remaniement ?

Message non lu par Golgoth » 26 janv. 2024, 23:05:03

pierre30 a écrit :
24 janv. 2024, 20:07:49
Pour rémunérer au mérite il faut commencer par mesurer la performance. Sinon c'est impossible. Il faut imaginer des métriques au niveau de l'établissement, par exemple. Les profs travaillent en équipe. On peut imaginer de mesurer la performance de l'équipe.
La prime d'intéressement dont je parlais peut servir d'exemple.
C’est déjà difficile de mesurer la performance d’un établissement de manière non biaisée, alors une équipe… c’est de l’économétrie trop fine.
Par contre un chef peut assez rapidement identifier les gros branleurs et les gens investis. Le problème est d’éviter le copinage et de ne pas limiter les primes avec des quotas comme c’est le cas actuellement. Si tout le monde s’investit, tout le monde doit toucher une prime, si tout le monde s’en ballec, personne ne doit rien toucher. Et ça c’est délicat à vendre.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 27 janv. 2024, 00:00:17

Ben on doit pouvoir faire passer des tests aux élèves à la fin de chaque année et mesurer la progression.
On peut aussi mesurer l'évolution du taux d'absence des élèves et aussi des profs, ....
C'est assez facile de créer des métriques dans un univers où tout est mesuré et centralisé.
Les métriques sont à définir avec les équipes. On les installe pour une durée de 2 ou 3 ans, puis on les adapte.
Si on a du mal à évaluer l'équipe on peut évaluer au niveau établissement.
C'est une question de volonté : les profs n'ont rien à perdre, puisqu'il s'agit d'une prime 'en plus'.

Mesurer la performance individuelle des profs est plus compliqué, surtout lorsqu'on lance la démarche. Je crois qu'il faut commencer au niveau équipe ou établissement.

Le plus important, c'est que au moins une partie des métriques soient propres à l'établissement. Bien sûr il faut qu'elles soient validées de l'extérieur pour qu'elles mesurent une progression.
Les métriques ont vocation à être revues à la hausse et les primes ne sont jamais acquises définitivement.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Remaniement ?

Message non lu par Yakiv » 27 janv. 2024, 08:37:26

C'est effectivement très compliqué de mesurer le "mérite" d'un prof.
Par exemple, on ne connaît pas vraiment le mérite des profs du privé. Certains parents pensent qu'ils sont nécessairement meilleurs que dans le public, mais on ne peut pas jauger ça aux résultats des élèves puisque ces professeurs n'ont pas le même public non plus (favorisé), pas les mêmes conditions d'apprentissage et les mêmes moyens (favorisés), etc, etc.
En toute logique, il faudrait arriver à mesurer la progression des élèves "toutes choses égales par ailleurs". Ben bon courage...
On peut filer des primes à des professeurs qu'on aura jugés méritants mais je ne vois pas comment on peut éviter les nombreux biais.

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 27 janv. 2024, 09:29:08

Dans le privé la culture est différente et le chef d'établissement recrute directement.
Dans le public, on peut installer un système qui mesure la progression des élèvesau niveau d'une classe ou de l'établissement. Par exemple des QCM à la fin de la 6eme établissent une base. D'autres QCM en 5eme montrent si le niveau global augmente plus ou moins qu'attendu en moyenne nationale. On mesure l'écart entre 5eme et 6eme sans comparer à la moyenne nationale en valeur absolue. Le but est de mesurer la progression.
Tu peux aussi mesurer l'évolution de l'absentéisme des eleves ou des profs ou tout autre critère qui paraîtra pertinent après accord avec les équipes. Il faut veiller à ce que la metrique soit acceptée, donc on évite de stigmatiser tel ou tel prof.

Dans une équipe tu auras toujours des gens plus méritants que les autres. Mais le but est de tirer l'ensemble vers le haut. Bien sûr cela ne peut concerner qu'une partie de la rémunération. Dans l'entreprise le système marche plutôt bien.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par johanono » 27 janv. 2024, 09:41:33

Cette histoire de rémunération des fonctionnaires au mérite, c'est un peu une Arlésienne de la vie politique française. Depuis que je m'intéresse à la politique (c'est-à-dire depuis quelque temps, désormais), j'en entends parler. En soi, l'idée n'est pas choquante, mais comment la mettre en application. Dans une entreprise, il y a une base de calcul objective : le bénéfice ou le CA. La rémunération au mérite peut donc prendre la forme d'un intéressement sur le bénéfice ou le CA. Mais dans la fonction publique ?

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Remaniement ?

Message non lu par pierre30 » 27 janv. 2024, 09:50:41

Dans l'entreprise la rémunération au mérite est la règle générale. Laprime d'intéressement n'est qu'une partie.
Dans le public, on peut créer un système d'intéressement à la performance. Ça semble assez facile pour l'enseignement.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré