Législatives 2024

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Calvero
Messages : 635
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Législatives 2024

Message non lu par Calvero » 08 juil. 2024, 17:12:54

Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 16:17:16

Les économistes de gauche soutiennent le programme de la gauche par principe, par idéologie.
Source ?

Et donc selon toi l'idée c'est quoi on continu austérité austérité austérité ?

Concernant les mesures de la gauche on spécule ça fait bien longtemps que l'on a pas eu de vraie gauche au pouvoir en revanche la droite y a des faits, c'est traçable j'en bouffe depuis ma naissance et ne cesse de voir le pays se déliter dans tous les secteurs.
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2024

Message non lu par Kadavre » 08 juil. 2024, 17:23:56

Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:12:54
Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 16:17:16
Les économistes de gauche soutiennent le programme de la gauche par principe, par idéologie.
Source ?
J'en ai pas, c'est juste mon avis. Il y a des économistes de gauche, des économistes de droite. Il n'y a pas de consensus des économistes sur les programmes politiques.
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:12:54
Et donc selon toi l'idée c'est quoi on continu austérité austérité austérité ?
Quelle austérité ? Le "quoi qu'il en coûte", c'est de l'austérité ?
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:12:54
Concernant les mesures de la gauche on spécule ça fait bien longtemps que l'on a pas eu de vraie gauche au pouvoir en revanche la droite y a des faits, c'est traçable j'en bouffe depuis ma naissance et ne cesse de voir le pays se déliter dans tous les secteurs.
Tu crois que le pays se délite parce que la gauche n'est pas au pouvoir ? J'ai l'impression que le déclin est continu depuis plus de 40 ans et qu'il s'est poursuivi aussi bien sous des législatures de droite que de gauche.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22336
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2024

Message non lu par Golgoth » 08 juil. 2024, 17:40:41

Après réflexion sur les résultats finaux, voilà mon analyse :

- Le grand perdant est Macron, il doit acter ce fait et se contenter de présider désormais. S'il ne le comprend pas, le pays court à la crise très rapidement.

- Attal est gagnant. Autant je l'ai trouvé nul comme ministre de l'éducation, autant ici il a assuré, il a sauvé son parti de la débâcle en imposant le front républicain et il a encaissé le coup alors que Macron lui a fait une saloperie. Discours très digne aussi dimanche soir. Il faut donc qu'il "tue" Macron, au sens figuré.

- E. Philippe me fait penser à un chiwawa qui aboierait sur un molosse, avec sa vingtaine de députés.
- Le Modem doit dégager Bayrou, plusieurs députés Modem ont bossé sur des sujets sérieux (exemple les nitrites) et Bayrou a été incapable de faire bouger Macron d'un millimètre.

Ces deux perdants étant éliminés, il suffit de mettre Braun-Pivet en sourdine pour arrêter d'exiger un gouvernement sans LFI. En effet les mathématiques sont cruelles mais Macronistes + LR cela fait une minorité et une motion de censure assurée. La seule voie pour éviter le gouvernement technique reste donc la gauche, qui en vu de 2027 n'acceptera pas une combine PS+LR.

En gros 3 solutions :
- Macron + LR avec censure très rapidement et crise politique (sans possibilité de dissoudre) -> chaos.
- Gouvernement technique -> bof.
- Accord avec la gauche y compris LFI, sans Horizon, et sans Mélenchon (et les LFI les plus radicaux) au gouvernement. Un premier ministre PS, quelques mesures de NFP mais recentrée, accord texte par texte avec un parlement qu'on laisse bosser. Seul Attal peut permettre cette voie. Attal doit donc tuer le père et prendre les choses en main.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Calvero
Messages : 635
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Législatives 2024

Message non lu par Calvero » 08 juil. 2024, 17:45:28

Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 17:23:56
J'en ai pas, c'est juste mon avis. Il y a des économistes de gauche, des économistes de droite. Il n'y a pas de consensus des économistes sur les programmes politiques.
D'accord, c'est une opinion. Y a-t-il un soutien massif des économistes de droite au programme de la droite du coup ?
Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 17:23:56
Quelle austérité ? Le "quoi qu'il en coûte", c'est de l'austérité ?
"quoi qu'il en coûte" L'habit ne fait pas le moine. La coupe dans les dépenses publiques et dans les aides sociales est réelle c'est un fait. Bruno Lemaire ne cesse d’appeler les français à l'effort collectif ou je ne sais quel autre tournure de phrase pour nous dire qu'on va casquer et qu'il faut rembourser la dette pendant qu'il la creuse.
Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 17:23:56
Tu crois que le pays se délite parce que la gauche n'est pas au pouvoir ? J'ai l'impression que le déclin est continu depuis plus de 40 ans et qu'il s'est poursuivi aussi bien sous des législatures de droite que de gauche.
J'ai bien rappelé dans mon 1er post ce jour que le PS n'était pas de gauche selon moi. Alors aucune gauche n'a gouverné dans les 40 dernières années. Le PS de qui après tout ? Celui de Valls ? Cazeneuve ? Hollande qui a intronisé Macron ?

Alors oui elle se délite quelque soit l'étiquette de parti mais il n'y a pas eu de programme de gauche appliqué. Il est serait donc peut être temps que la droite et que le libéralisme fasse son auto critique PS compris et peut être temps aussi de tenter un autre modèle de société.
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Législatives 2024

Message non lu par pierre30 » 08 juil. 2024, 18:05:12

Golgoth a écrit :
08 juil. 2024, 17:40:41
Après réflexion sur les résultats finaux, voilà mon analyse :

- Le grand perdant est Macron, il doit acter ce fait et se contenter de présider désormais. S'il ne le comprend pas, le pays court à la crise très rapidement.

- Attal est gagnant. Autant je l'ai trouvé nul comme ministre de l'éducation, autant ici il a assuré, il a sauvé son parti de la débâcle en imposant le front républicain et il a encaissé le coup alors que Macron lui a fait une saloperie. Discours très digne aussi dimanche soir. Il faut donc qu'il "tue" Macron, au sens figuré.

- E. Philippe me fait penser à un chiwawa qui aboierait sur un molosse, avec sa vingtaine de députés.
- Le Modem doit dégager Bayrou, plusieurs députés Modem ont bossé sur des sujets sérieux (exemple les nitrites) et Bayrou a été incapable de faire bouger Macron d'un millimètre.

Ces deux perdants étant éliminés, il suffit de mettre Braun-Pivet en sourdine pour arrêter d'exiger un gouvernement sans LFI. En effet les mathématiques sont cruelles mais Macronistes + LR cela fait une minorité et une motion de censure assurée. La seule voie pour éviter le gouvernement technique reste donc la gauche, qui en vu de 2027 n'acceptera pas une combine PS+LR.

En gros 3 solutions :
- Macron + LR avec censure très rapidement et crise politique (sans possibilité de dissoudre) -> chaos.
- Gouvernement technique -> bof.
- Accord avec la gauche y compris LFI, sans Horizon, et sans Mélenchon (et les LFI les plus radicaux) au gouvernement. Un premier ministre PS, quelques mesures de NFP mais recentrée, accord texte par texte avec un parlement qu'on laisse bosser. Seul Attal peut permettre cette voie. Attal doit donc tuer le père et prendre les choses en main.
Je suis assez d'accord. LFI est la marge de nego entre Attal et le NFP. Si Attal accepte un peu de LFI il peut aboutir à un programme social démocrate sans les mesures les plus demagos du programme NFP ou avec des mesures qui gardent le nom mais pas la radicalite. Et surtout sans la bande de Melenchon aux postes principaux.
Cela restera un système fragile car Melenchon fera tout pour bloquer le parlement.
Attal doit tuer Macron et le NFP doit tuer Melenchon.
Le PM serait NFP et on aurait une cohabitation.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2024

Message non lu par Kadavre » 08 juil. 2024, 18:12:15

Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
D'accord, c'est une opinion. Y a-t-il un soutien massif des économistes de droite au programme de la droite du coup ?
Je ne sais pas. Tu sais, je pense qu'il faut juger une politique à ses résultats. Le bilan des politiques menées par la droite n'est pas bon, je te le concède. C'est bien pour ça qu'elle perd les élections.
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
"quoi qu'il en coûte" L'habit ne fait pas le moine. La coupe dans les dépenses publiques et dans les aides sociales est réelle c'est un fait. Bruno Lemaire ne cesse d’appeler les français à l'effort collectif ou je ne sais quel autre tournure de phrase pour nous dire qu'on va casquer et qu'il faut rembourser la dette pendant qu'il la creuse.
Écoute, moi je ne suis pas un défenseur de la politique de Macron et Lemaire. Mais tu parles de coupes dans les dépenses publiques alors que nos dépenses publiques sont énormes, que nous sommes en déficit depuis des décennies, et que contrairement à ce que tu dis, elles ne baissent pas puisqu'on est à 57 % du PIB de dépenses publiques en 2023.
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
J'ai bien rappelé dans mon 1er post ce jour que le PS n'était pas de gauche selon moi. Alors aucune gauche n'a gouverné dans les 40 dernières années. Le PS de qui après tout ? Celui de Valls ? Cazeneuve ? Hollande qui a intronisé Macron ?

Alors oui elle se délite quelque soit l'étiquette de parti mais il n'y a pas eu de programme de gauche appliqué. Il est serait donc peut être temps que la droite et que le libéralisme fasse son auto critique PS compris et peut être temps aussi de tenter un autre modèle de société.
OK, mais la gauche du NFP reste une gauche réformiste puisqu'elle ne remet pas en cause le système capitaliste. Donc si je suis ton raisonnement, le NFP n'est pas plus à gauche que ne l'a été le PS depuis 40 ans.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2024

Message non lu par Kadavre » 08 juil. 2024, 18:16:37

Golgoth a écrit :
08 juil. 2024, 17:40:41
- Accord avec la gauche y compris LFI, sans Horizon, et sans Mélenchon (et les LFI les plus radicaux) au gouvernement. Un premier ministre PS, quelques mesures de NFP mais recentrée, accord texte par texte avec un parlement qu'on laisse bosser. Seul Attal peut permettre cette voie. Attal doit donc tuer le père et prendre les choses en main.
Je ne pense pas que le NFP accepte qu'Attal reste PM. Pour l'instant, ils ne sont même pas dans l'idée d'une coalition, ils veulent gouverner avec une majorité relative, si j'ai bien compris. Le NFP veut proposer un PM issu du NFP à Macron.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22336
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2024

Message non lu par Golgoth » 08 juil. 2024, 18:34:50

Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 18:16:37
Golgoth a écrit :
08 juil. 2024, 17:40:41
- Accord avec la gauche y compris LFI, sans Horizon, et sans Mélenchon (et les LFI les plus radicaux) au gouvernement. Un premier ministre PS, quelques mesures de NFP mais recentrée, accord texte par texte avec un parlement qu'on laisse bosser. Seul Attal peut permettre cette voie. Attal doit donc tuer le père et prendre les choses en main.
Je ne pense pas que le NFP accepte qu'Attal reste PM. Pour l'instant, ils ne sont même pas dans l'idée d'une coalition, ils veulent gouverner avec une majorité relative, si j'ai bien compris. Le NFP veut proposer un PM issu du NFP à Macron.
Je n’ai pas dit qu’Attal serait PM. Il doit prendre la tête du groupe REM et discuter avec NFP.
Il faut un PS premier ministre, ou éventuellement un LFI social-traître ou Tondelier.
Mais pour gouverner il faudra bien discuter des textes d’abord. Les postures ne résoudront rien,
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22336
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2024

Message non lu par Golgoth » 08 juil. 2024, 18:41:01

pierre30 a écrit :
08 juil. 2024, 18:05:12
Golgoth a écrit :
08 juil. 2024, 17:40:41
Après réflexion sur les résultats finaux, voilà mon analyse :

- Le grand perdant est Macron, il doit acter ce fait et se contenter de présider désormais. S'il ne le comprend pas, le pays court à la crise très rapidement.

- Attal est gagnant. Autant je l'ai trouvé nul comme ministre de l'éducation, autant ici il a assuré, il a sauvé son parti de la débâcle en imposant le front républicain et il a encaissé le coup alors que Macron lui a fait une saloperie. Discours très digne aussi dimanche soir. Il faut donc qu'il "tue" Macron, au sens figuré.

- E. Philippe me fait penser à un chiwawa qui aboierait sur un molosse, avec sa vingtaine de députés.
- Le Modem doit dégager Bayrou, plusieurs députés Modem ont bossé sur des sujets sérieux (exemple les nitrites) et Bayrou a été incapable de faire bouger Macron d'un millimètre.

Ces deux perdants étant éliminés, il suffit de mettre Braun-Pivet en sourdine pour arrêter d'exiger un gouvernement sans LFI. En effet les mathématiques sont cruelles mais Macronistes + LR cela fait une minorité et une motion de censure assurée. La seule voie pour éviter le gouvernement technique reste donc la gauche, qui en vu de 2027 n'acceptera pas une combine PS+LR.

En gros 3 solutions :
- Macron + LR avec censure très rapidement et crise politique (sans possibilité de dissoudre) -> chaos.
- Gouvernement technique -> bof.
- Accord avec la gauche y compris LFI, sans Horizon, et sans Mélenchon (et les LFI les plus radicaux) au gouvernement. Un premier ministre PS, quelques mesures de NFP mais recentrée, accord texte par texte avec un parlement qu'on laisse bosser. Seul Attal peut permettre cette voie. Attal doit donc tuer le père et prendre les choses en main.
Je suis assez d'accord. LFI est la marge de nego entre Attal et le NFP. Si Attal accepte un peu de LFI il peut aboutir à un programme social démocrate sans les mesures les plus demagos du programme NFP ou avec des mesures qui gardent le nom mais pas la radicalite. Et surtout sans la bande de Melenchon aux postes principaux.
Cela restera un système fragile car Melenchon fera tout pour bloquer le parlement.
Attal doit tuer Macron et le NFP doit tuer Melenchon.
Le PM serait NFP et on aurait une cohabitation.
On est d’accord à 100% en fait. Note bien que Mélenchon n’est pas député. Il serait donc aisé de le mettre de côté sans faire trop de ramdam.
J’ai testé Attal en vrai lors du grand débat, je pense qu’il est très intelligent et capable de sortir de posture idiote. Il a déjà commencé.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22336
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L

Message non lu par Golgoth » 08 juil. 2024, 18:45:56

Kadavre a écrit :
08 juil. 2024, 18:12:15
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
D'accord, c'est une opinion. Y a-t-il un soutien massif des économistes de droite au programme de la droite du coup ?
Je ne sais pas. Tu sais, je pense qu'il faut juger une politique à ses résultats. Le bilan des politiques menées par la droite n'est pas bon, je te le concède. C'est bien pour ça qu'elle perd les élections.
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
"quoi qu'il en coûte" L'habit ne fait pas le moine. La coupe dans les dépenses publiques et dans les aides sociales est réelle c'est un fait. Bruno Lemaire ne cesse d’appeler les français à l'effort collectif ou je ne sais quel autre tournure de phrase pour nous dire qu'on va casquer et qu'il faut rembourser la dette pendant qu'il la creuse.
Écoute, moi je ne suis pas un défenseur de la politique de Macron et Lemaire. Mais tu parles de coupes dans les dépenses publiques alors que nos dépenses publiques sont énormes, que nous sommes en déficit depuis des décennies, et que contrairement à ce que tu dis, elles ne baissent pas puisqu'on est à 57 % du PIB de dépenses publiques en 2023.
Calvero a écrit :
08 juil. 2024, 17:45:28
J'ai bien rappelé dans mon 1er post ce jour que le PS n'était pas de gauche selon moi. Alors aucune gauche n'a gouverné dans les 40 dernières années. Le PS de qui après tout ? Celui de Valls ? Cazeneuve ? Hollande qui a intronisé Macron ?

Alors oui elle se délite quelque soit l'étiquette de parti mais il n'y a pas eu de programme de gauche appliqué. Il est serait donc peut être temps que la droite et que le libéralisme fasse son auto critique PS compris et peut être temps aussi de tenter un autre modèle de société.
OK, mais la gauche du NFP reste une gauche réformiste puisqu'elle ne remet pas en cause le système capitaliste. Donc si je suis ton raisonnement, le NFP n'est pas plus à gauche que ne l'a été le PS depuis 40 ans.
Le quoi qu’il en coûte à été quasiment à 100% à destination des entreprises, comme tout le reste des mesures qui plombent le budget. On a un peu l’impression d’être avec un sytème capitalo-communiste où les assistés sociaux serait les entreprises et leurs actionnaires.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2024

Message non lu par Kadavre » 08 juil. 2024, 20:42:36

Golgoth a écrit :
08 juil. 2024, 18:45:56
Le quoi qu’il en coûte à été quasiment à 100% à destination des entreprises, comme tout le reste des mesures qui plombent le budget. On a un peu l’impression d’être avec un sytème capitalo-communiste où les assistés sociaux serait les entreprises et leurs actionnaires.
Ces aides ont permis aux entreprises de tenir pendant les confinements. Le chômage partiel a permis aux salariés au chômage technique de ne pas perdre leur emploi. Et il y a eu ensuite les chèques énergie et le bouclier tarifaire pour les ménages. Je ne veux pas défendre Macron, mais il est inexact de dire qu'il a mené une politique d'austérité.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2301
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2024

Message non lu par Kadavre » 09 juil. 2024, 11:06:08

On parle de FH pour le poste de speaker de l'AN...

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5851
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Législatives 2024

Message non lu par les orteils » 09 juil. 2024, 15:24:52

Clémentine Autain a quitté LFI comme Ruffin. Le démocrate Mélenchon, soutien de la Russie, du régime Vénézuélien, purgeant ceux qui expriment leur désaccord, exigeant avec 30% des voix l'application totale et exclusive de son programme ne sera pas premier ministre...
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

pierre30
Messages : 11952
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Législatives 2024

Message non lu par pierre30 » 09 juil. 2024, 17:28:59

Clémentine Autain réglait ses comptes tout à l'heure avec Melenchon. Elle l'a vertement critiqué tout en expliquant que le futur PM devait être LFI. En clair les rivalités à NFP sortent du huis clos. C'était amusant de l'écouter expliquer que sans aucune majorité, LFI et son PM allait réaliser son programme. Clairement les autres partis de l'alliance ne sont pas du même avis, et elle venait chercher le soutien des militants.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5851
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Législatives 2024

Message non lu par les orteils » 09 juil. 2024, 17:35:43

Si le NFP y va tout seul, ils dégagent à la première motion et c'est Ensemble qui prend la main.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré