Un décret pour les stock-options

Venez discuter de l'actualité politique.
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 avr. 2009, 19:27:00

Franchement, ne parlez pas de "régulation" quand il s'agit tout au plus de poudre aux yeux.

Ce decret tout comme les agitations du G20 depuis des mois tout comme celles de Sarkozy ne servent qu'à essayer de trouve un moyen de ne rien changer et de continuer comme avant tout en faisant croire qu'ils font quelquechose.

Ce ne sont pas les stock options qui sont à l'origine de cette crise, ce n'est évidemment pas le seul défaut de moralité de certaines personnes qui est en cause, c'est bien tout un système qui est bel et bien politique et économique qui non seulement permet ces comportements qui sont bel et bien légaux, mais qui en plus les génère. Pourquoi ne le feraient-ils pas s'ils ont le droit de le faire et s'ils ont intérêt à le faire ? Parceque c'est ammoral ? Ben voyons.

Et c'est bien leur but que de faire que rien ne change. D'ailleurs ils l'ont suffisament dit, face à cette crise ils n'ont qu'un mot à la bouche, continuer leurs réformes, bref continuer comme sans rien changer, c'est affligeant.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 avr. 2009, 19:34:00

"D'ailleurs je viens de lire un article qui dit que certaines banques vont quitter les USA pour s'installer en Europe à cause de la volonté d'Obama de réguler les revenus."

Franchement qu'est ce qu'on en a à faire ? Je ne comprends pas qu'on puisse avoir ce genre de considérations ...

Je crois que s'il y a des marchés à prendre en france ils seront pris par qqun d'autre, on n'a pas à s'inquiéter de ça. Si des dirigeants d'entreprises partent à cause des limitations de revenus, y'aura d'autres dirigeants qui seront très contents de les remplacer et qui seront tout autant voir même plus performants.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7205
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 avr. 2009, 20:05:00

heu si tu le dis... sauf que là les banques viennent vers nous, on va pas raler
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 01 avr. 2009, 20:09:00

ca veut dire quoi viennent vers nous ??? vous voulez dire que grâce à ca on va résoudre le problème du chomage et du pouvoir d'achat ?

ces banques sont à l'origines de la crise, le système bancaire et financier est complètement à revoir et à démanteler, votre considération me semble extrêmement farfelue

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 avr. 2009, 20:58:00

Gis a écrit :Bonjour,


On est d'accord mais comme tu joues avec les termes.. je voudrais quand même revenir sur la notion de responsabilité, toi tu l'entends du point de vue juridique où la personne a l'obligation de réparer tout préjudice qu'il cause à autrui, c'est cela ? et moi je la vois du point de vue de la morale. :)

à plus
Ok la responsabilité morale... Oui, Ben non, ils l'ont pas non plus apparemment. Y'en a même qui boursicotent contre leur propre entreprise... D'ailleurs ces histoires de stock-options montrent définitivement que l'idée de vouloir moraliser le capitalisme est insane.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 avr. 2009, 08:28:00

Code : Tout sélectionner

Et c'est bien leur but que de faire que rien ne change. D'ailleurs ils l'ont suffisament dit, face à cette crise ils n'ont qu'un mot à la bouche, continuer leurs réformes, bref continuer comme sans rien changer, c'est affligeant.
 
Je relève ceci, dans le fatras des contre-vérités.

Dans l'ensemble du système financier, (celui qui est le sang de notre économie, ne l'oublions tout de même pas), il y a eu UN problème, venant des USA : des actions composées de valeurs attractives, mais aussi dans lesquelles on avait discrètement injecté de véritables poubelles.

Les difficultés mondiales viennent du fait que les banques européennes et asiatiques n'ont pas détecté cette fraude.

Le G-20, dont 19 partenaires viennent de payer durement le manque de régulation du 20ème, vont donc exiger une transparence absolue dans la composition de ces actions.

Et voir bien entendu comment, techniquement, "purger" le marché de celles qui traînent encore.

Mais mettre l'ensemble du système financier en cause pour un couac magistral provenant d'une seule origine, c'est aussi idiot que de prendre préteste d'une marque de chaussures qui fondraient à la pluie pour obliger tout le monde à courir pieds nus ...



 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 avr. 2009, 09:56:00

Bonjour,

Une info concernant les stock-options :
Le Sénat se rebelle contre le gouvernement. La Haute Assemblée a voté, dans la nuit de mercredi à jeudi, un amendement qui interdit les stock-options et actions gratuites pour les dirigeants des sociétés aidées par l'Etat.

Ce décret rédigé en quelques jours est jugé très insuffisant par les syndicats, la gauche et une partie de la majorité. La mission d'information de l'Assemblée nationale sur les nouvelles régulations de l'économie a préconisé mercredi une loi sur les rémunérations des dirigeants d'entreprises, dans un rapport d'étape soutenu par l'UMP et le PS.

La commission mixte paritaire, réunissant sept députés et sept sénateurs, se réunira en début de semaine prochaine pour examiner les points en discussion. L'adoption définitive du texte par les deux assemblées est prévue le 9 avril.
(Source : Nouvelobs)

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 avr. 2009, 14:36:00

mps a écrit :

Code : Tout sélectionner

Et c'est bien leur but que de faire que rien ne change. D'ailleurs ils l'ont suffisament dit, face à cette crise ils n'ont qu'un mot à la bouche, continuer leurs réformes, bref continuer comme sans rien changer, c'est affligeant.
 

Je relève ceci, dans le fatras des contre-vérités.

Dans l'ensemble du système financier, (celui qui est le sang de notre économie, ne l'oublions tout de même pas), il y a eu UN problème, venant des USA : des actions composées de valeurs attractives, mais aussi dans lesquelles on avait discrètement injecté de véritables poubelles.

J'ai vu quelques uns de vos messages, je ne sais pas o

Les difficultés mondiales viennent du fait que les banques européennes et asiatiques n'ont pas détecté cette fraude.

Le G-20, dont 19 partenaires viennent de payer durement le manque de régulation du 20ème, vont donc exiger une transparence absolue dans la composition de ces actions.

Et voir bien entendu comment, techniquement, "purger" le marché de celles qui traînent encore.

Mais mettre l'ensemble du système financier en cause pour un couac magistral provenant d'une seule origine, c'est aussi idiot que de prendre préteste d'une marque de chaussures qui fondraient à la pluie pour obliger tout le monde à courir pieds nus ...



 
       Le système financier n'est pas le sang de notre économie, mais une sangsue de l'économie ...

       Et votre explication de la crise est très originale , donc la crise serait due à des fraudes ? D'où tirez-vous vos sources expliquez-moi ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 avr. 2009, 17:36:00

Comment marcherait l'économie sans les crédits (banques) et le capital à risque (actions) ?
Les deux existaient déjà du temps des Phéniciens !

Bien sûr que la crise est due à des fraudes ! Tu crois que c'est un "accident" ? Pourquoi crois-tu qu'on veuille réguler ?

Allez, je file. Retour à Pâques.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 avr. 2009, 01:13:00

Si la question de la régulation se pose c'est bien qu'il n'y a pas eu fraude, une fraude c'est quelque chose d'illégal
ce que tous les responsables de cette crise ont fait, ils l'ont fait légalement, certes il y a eu des fraudes par si par là tel que le scandale de madof
mais ce ne sont pas ces fraudes qui sont à l'origine de la crise ni meme en cause dans sa propagation à l'economie réelle

Quand au système financier, je crois que vous manquez un peu de discernement, la monnaie et le crédit font effectivement partie de l'économie depuis la nuit des temps mais ce ne sont pas ces choses là qui sont mises en cause en elle meme, c'est le système financier qui est remis en cause, et notre système financier actuel est en place depuis seulement 40 ans.

De nombreuses personnes mettent en cause l'intérêt de la finance dans l'économie, certains estiment que son intérêt est nul voir négatif. Le but de la mise en place des bourses et de la spéculation était de permettre de fixer des prix pour les produits plus proches de leurs réelles valeurs, mais on voit que cela ne fonctionne pas dutout comme ça, on l'a vu avec le prix du pétrole, on l'a vu avec l'immobilier aux états unis, des bulles se forment et les prix augmentent à cause de la seule spéculation. Quand au système d'actions il doit être remis en cause, pour des gens comme moi, démocrates, et de gauche, il est devenu insupportable que la démocratie s'arrête aux portes des entreprises et qu'elle laisse la place à une parfaite dictature, les idées reçues comme quoi la détention du capital d'une entreprise donnerait un droit légitime à tout décider unilatéralement dans l'entreprise me semblent totalement infondées, c'est nier la dimension sociale des entreprises et les considérer comme des simples possessions relevant de la propriété individuelle. Ensuite on voit que l'actionnariat devient néfaste dès lors que sa rémunération prend le pas sur l'intérêt productif et social de l'entreprise.

Je crois en tout cas comprendre que vos affirmations viennent de vos opinions et points de vue personnels et non pas de vraies sources. C'est bien ce que je craignais.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 avr. 2009, 23:17:00

Bonsoir,

Le sens de Stock-option a changé tout de même, Dans les années 2000, le terme « stock-option » était associé à « start-up »,
jeune société en plein essor et qui n'avaient pas forcément les moyens d'accorderdes rémunérations élevées à leurs dirigeants ou leurs salariés.
Dix ans plus tard, l'expression « stock-option » est devenue synonyme de « rémunérations indécentes » aux yeux de l'opinion publique.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot]