Le fonds d'investissement social (FISO) lancé

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 avr. 2009, 21:38:00

Bonsoir,

Nicolas Sarkozy a installé vendredi matin avec les partenaires sociaux le Fonds d'investissement social (FISO), qui coordonnera les politiques d'emploi et de formation face à la crise.

Annoncé lors du sommet social du 18 février, le FISO est une des réponses du gouvernement aux manifestations du 29 janvier et du 19 mars. Sa création avait été proposée par la CFDT.

Les syndicats ont jugé insuffisante l'enveloppe de 1,9 milliard d'euros prévue pour l'instant pour le fonds. Dans un premier temps, 2 milliards d'euros, pour la seule année 2009 selon l'Elysée.

Le patronat et les syndicats devraient apporter "entre 400 et 500 millions d'euros", selon des sources concordantes. Il s'agira en fait de redéploiements de crédits, venant d'un fonds de la formation professionnelle et de l'assurance chômage.

Créé pour une durée de deux ans, le FISO "a pour objet de coordonner les efforts en faveur de l'emploi et de la formation professionnelle accomplis par l'Etat et les partenaires sociaux dans la lutte contre la crise", selon son document constitutif. Ses missions sont nombreuses: indemnisation du chômage partiel, appui à la reconversion des licenciés économiques, formation des chômeurs et des salariés les plus exposés à la crise, appui aux politiques des collectivités locales, renforcement des politiques pour l'emploi des jeunes, aides à la création d'emploi.
Dans cette enveloppe, 200 millions seront consacrés uniquement aux jeunes, selon l'Elysée.

Ce Fonds fonctionnera "sur la durée de la crise", selon M. Sarkozy qui "n'est pas opposé" à sa prolongation au-delà de deux ans, si la formule fait ses preuves, a rapporté un conseiller.

A l'Elysée, on juge "extraordinairement positif" le résultat de la réunion de vendredi alors que "depuis vingt ans, tous les acteurs passent leur temps à se chamailler" sur les questions de formation

les syndicats sont divisés sur l'objectif de ce fonds, entre les partisans d'une structure souple et ceux qui souhaitaient une organisation plus intégrée.

Bernard Thibault (CGT) a ainsi déploré les "ambiguïtés sur les finalités de ce fonds". Le leader de la première organisation syndicale a "insisté pour qu'en aucun cas" le FISO "soit utilisé soit pour que les entreprises s'exonèrent de leurs propres responsabilités", "soit par le gouvernement pour financer ses propres actions politiques".
"Il n'est pas question de déshabiller les uns pour habiller les autres", a prévenu François Chérèque"

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 13 avr. 2009, 11:08:00

Bonjour,

Bizarre aucune critique ? bizarre aucun bon point ? c'est la preuve que Nicolas Sarkozy écoute, une idée proposé par la CFDT, mais là on ne dit rien du tout, en tout cas j'espère que ce plan marchera.

A bientôt icon_biggrin

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré