Les séquestrations de dirigeants

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 03 mai 2009, 11:21:00

Et moi je poserai une question:

Les types qui fabriquent depuis 30 ans des cassettes à bande audio pour les magnétophones qu'on ne vend plus depuis 15 ans au moins, ils ne pouvaient pas se poser la question sur l'avenir de la cassette à bande au lieu d'attendre le dernier moment ?
Moi, je me la serais posée la question et j'aurais cherché à me reconvertir depuis quelques années, pour le cas où...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 03 mai 2009, 12:31:00

Pourquoi faire preuve d'intelligence quand on peut se laisser vivre comme un mollusque?
Image

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 mai 2009, 18:44:00

A mon avis c'est avant tout au chef de l'entreprise de penser a reconvertir sa production, plutôt qu'au salarier.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 03 mai 2009, 19:50:00

En l'occurence, c'est le leader du groupe industriel, un Japonais je crois, de définir les axes politiques de ses différentes unités de production. Sony a pu continuer à fabriquer des magnetophones pour le Sri Lanka ou la Laponie, on n'en sait rien. mais vu le marché français et c'est celui là qui nous interesse, il y a de quoi se poser des questions.
Je vois bien par exemple que les téléviseurs et les moniteurs d'ordinateur d'il y a cinq ans (les gros trucs avec tubes cathodiques) ne se font plus... je ne vais pas continuer à bosser pour une entreprise qui s'acharne à laisser de côté les écrans plats...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 mai 2009, 20:02:00

Bonjour,

Je voudrais revenir sur ces séquestrations qui est le sujet, je crois que si des accords sont conclus pendant une séquestion, un tribunal peut casser ces accords, car on ne peut pas obtenir quelque chose par la force, donc ces séquestrations n'auraient aucuns impacts ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 04 mai 2009, 11:27:00

Aucun impact, chacun pouvant revenir sur des acquis obtenus sous la contrainte.
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 04 mai 2009, 11:38:00

La question peut paraitre anodine, mais en effet, il y a une chose qui peut etre prise en consideration.

Pour "expliquer" ces sequestration, il faut s'imaginer qu'un couple est mis à la porte de son entreprise (vous remarquerez que les salariés faisant ça sont bien souvent basés dans des milieux ruraux, donc la famille travaille dans la même entreprise).
Ils ont 20 ans de boite, un credit immobilier, et peut etre un de voiture (comme tous les français ou presque). Même si ils sont locataires, ils ont un loyer.
Dans le milieu rural, on ne retrouve pas du travail si facilement qu'à Paris (un chomeur a Paris, il faut le faire, ou bien pas chercher très longtemps, ou bien en demader trop).

Ce coup^le perd TOUT en 10mn, sachant que leur patron va ou bien delocaliser pour trouver de la main d'oeuvre moins chere, ou bien fermer en empochant des millions.

Donc d'un côté, on a un couple qui a tout perdu, dans l'impossibilité ou presque de retrouver un emploie dans la region, et de l'autre un tolier qui ne voit qu'un profit personnel.
Là, je comprends, même si je ne cotise pas, la notion de sequestration, tout autant que la casse.
Il n'y a pas pire qu'une personne trahie et qui n'a plus d'espoir, il part du principe qu'il n'a plus rien à perdre.

Par contre, lorsque celà se passe dans certaines grandes boites nationales , ça me choque. Car là, on a pas affaire à des personnes qui ont tout perdu (loin de là) mais à des gens qui profitent de la situation economique et des scandales financiers de certains patron pour demander plus.
Eux, ils seraient à punir severement.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré