Discours Elyséen

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 28 mai 2009, 19:47:00

Bonsoir,


Discours à l'Elysée contre la délinquance.. et concernant la violence à l'école, Sarkozy dénonce "une nouvelle forme de délinquance du crime voire de la barbarie". Il est pour la proposition du ministre de l'Education qui empêchera l'entrée d'armes à l'école sans dire si les portiques en question seront obligatoires pour tous les établissements.

Voulant protéger le personnel comme les élèves, il a annoncé que les "intrusions dans les écoles seront désormais punies comme des délits" et "les violences commises sur un agent de l'Education nationale constitueront un facteur aggravant aussi bien dans qu'au-dehors de l'école".

L'idée de Darcos de fouiller les sacs des élèves a fait son chemin puisque les personnels seront habilités à le faire.. des "équipes mobiles d'agents" seront présentes après des recteurs d'académie.

Sarkozy souhaite l'étude de la"possibilité d'ouvrir la réserve civile de la police nationale" pour sécuriser des établissements scolaires et de leurs abords.


Par ailleurs, il a abordé les autres thèmes de la délinquance.. en dressant un bilan qui apparait positif depuis 7 ans même si depuis quelques semaines les chiffres sont moins bons. Il veut renforcer la vidéo surveillance et "reconquérir" les quartiers sensibles.

Il demande qu'un groupe de travail soit constituer pour lutter contre le trafic d'armes. Il veut que tous les services de l'Etat marchent mais dans la main, y compris le fisc et les douanes. Pour lui, "il n'y a pas à de secret professionnel qui tienne, entre services de l'Etat, lorsque la sécurité des Français ou celle de l'Etat est en jeu". Il demande l'accélération du rapprochement police-gendarmerie.


Réactions :

- Urvoas (secrétaire national du ps chargé de la sécurité) : "au lieu de constater l'échec de sa politique, Sarkozy annonce à chaque nouvel épisode de violence le renforcement de son arsenal répressif."
- Cohn-Bendit : "Ces propositions n'ont ni queue ni tête"
- Sarre (secrétaire nationale du Mouvement républicain et citoyen) : "A dix jours des élections européennes le pouvoir cherche à instrumentaliser les enjeux de sécurité à des fins électoralistes". A côté de cette remarque, il salue certaines propositions que la gauche aurait pu proposer.
- Lefebvre (porte parole de l'ump) : "Face à l'introduction des armes à l'école et les bandes qui font régner la violence, le ps choisit résolument la politique de l'autruche là où la majorité présidentielle a choisi résolument l'action". "Critiquer par principe les solutions proposées par le président de la République et le gouvernement sur ces sujets qui concernent les Français les plus fragiles, c'est une attitude anti-républicaine."


Qu'en pensez-vous ?

à plus

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 28 mai 2009, 20:07:00

"Critiquer par principe les solutions proposées par le président de la République et le gouvernement sur ces sujets qui concernent les Français les plus fragiles, c'est une attitude anti-républicaine."
rien de plus vrai
"Ces propositions n'ont ni queue ni tête"
rien de plus faux
Sarkozy annonce à chaque nouvel épisode de violence le renforcement de son arsenal répressif."
dommage qu'il ne propose rien d'autre car, il est vrai que on a l'impression qu'on passe beaucoup par la répression. Seulement, voila, je ne déteste pas l'idée de norte Président de faire des établissement éducatifs dse "sanctuaires".
Par contre, je n'arrive pas vraiment à juger de la force de cette mesure puisque, de moi même je ne prends pas d'arme et que ça choque beaucoup d'élève de mon lycée que certains aient un couteau sur eux. Je ne peux pas vraiment me prononcer, seulement, comme il n'y a que le gouvernement qui bouge, et que le Ps ne fait que "commenter" chaque action présidentielle, la "propagande UMP" dénoncée par la gauche ne peut que fonctionner, même si cette impression me gène, devant l'abscence de contre-proposition ou d'avis contraire (un commentaire comme celui là n'est pas un avis) j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'autre solution !
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 28 mai 2009, 20:30:00

Je préfère encore un politicien qui ne propose rien - parce que manifestement il n'y a rien de sérieux à proposer sur ce sujet précis - plutôt qu'un politicien qui se propose de légiférer à chaque fois qu'il y a un chien écrasé dans la presse quotidienne.

Cet après_midi j'ai vu un débat sur LCI où un statisticien rappelait que la délinquance dans les écoles n'avait pas augmenté en 10 ans.

Mais comme nous sommes en pleine période d'élection et que l'UMP n'a rien à dire, ce parti saute sur le premier incident venu pour faire sa pub. A ce propos, notez comment l'UMP s'est durcie depuis deux semaines. Il s'agit de reconquérir par tous les moyens possibles les voix de droite qui s'éparpillent.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mai 2009, 20:32:00

Encore un discours, encore une agitation et des propositions desordonnées avant que cette apparente volonté ne s'efface au lendemain de l'élection européenne.

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 28 mai 2009, 20:34:00

Qui fut ministre de l'Intérieur avant d'être élu président, et promit de rétablir l'ordre dans les cités sensibles en les "karchérisant" ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mai 2009, 20:41:00

Durant la campagne, il s'était engagé à debarasser les quartiers de la racaille et de nettoyer au Karcher....

Or, en dépit des multiples lois sur les bandes, on ne peut pas dire que les résultats aient été à la hauteur des propos tenus par le ministre de l'intérieur devenu président ni aux espérances des électeurs qui ont cru à son discours apparemment de fermeté.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 mai 2009, 22:12:00

J'ai été sidérée de voir que le Président devait annoncer que les professeurs auraient le droit de vérifier le contenu des cartables !!!

Devient-on fou ? il est évident qu'il n'y a aucune protection de "vie privée" s'appliquant au cartable d'un mineur, et moins encore pour la personne qui a autorité sur lui. 

Vos dérives vous font même perdre de vue les évidences les plus élémentaires...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 mai 2009, 22:16:00

"J'ai été sidérée de voir que le Président devait annoncer que les professeurs auraient le droit de vérifier le contenu des cartables !!!"

Le plus sidérant c'est que ce droit existe déjà depuis au moins 40 ans, vu que ce genre de fouille était courante quand j'allais à l'école primaire.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 mai 2009, 08:21:00

Exact, Georges, et tout à fait normal.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 29 mai 2009, 11:51:00

Comme d'habitude l'insécurité est le cheval de bataille de la droite avant des élections... 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 mai 2009, 12:28:00

Comme d'habitude l'insécurité est le cheval de bataille de la droite avant des élections... 

Oui, et c'est pour aider la campagne gouvernementale que les potaches se poignardent joyeusement !

Il n'y a pas de démocratie sans sécurité.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 mai 2009, 12:51:00

Au vu du nombre des élèves, ce procèdé me paraît inapproprié pour ne pas dire inapplicable...Par conséquent, je crois que cela relèvera davantage du travail de fonds que l'Education et l'Etat doivent mener plutôt que de mesures ponctuelles, émotionelles et mediatiques qui ne seront pas suivi d'effet, comme la plupart des annonces coup de tête de Sarkozy.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 juin 2009, 07:06:00

Bonjour,

Un petit point :

Les députés se penchent, ce mardi 23 juin, sur le nouvel arsenal réclamé par l'exécutif contre la violence en bande et contre la violence à l'école, deux mesures qui font polémique.
C'est le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi qui a été chargé par Nicolas Sarkozy, sur fond d'une hausse des chiffres de la délinquance, de mettre au point une proposition de loi pour punir d'une peine de prison - jusqu'à trois ans - la "participation à une bande violente". Selon ce texte, le port de la cagoule constitue une circonstance aggravante.
Un décret, paru samedi au Journal officiel, stipule que le fait de dissimuler son visage au sein ou aux abords d'une manifestation est désormais passible d'une amende de 1.500 euros au plus.
Le texte de Christian Estrosi étend également le délit de participation à un attroupement armé aux personnes non armées et définit les modalités d'un enregistrement audiovisuel des opérations de maintien de l'ordre et d'arrestations.
La surveillance des halls d'immeuble - mesure qui vise surtout les cités - est en outre facilitée et la vente à la sauvette en groupe devient un délit.

Applaudies à droite, ces mesures suscitent le scepticisme, voire l'opposition à gauche. Seul Manuel Valls, maire PS d'Evry, s'est dit tenté de voter le texte s'il permet de "lutter efficacement" contre les bandes.
Sur ces questions, "droite et gauche doivent pouvoir travailler" ensemble, a-t-il fait valoir. Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, s'en est aussitôt félicité, appelant le PS à "rompre avec l'anti-sarkozysme primaire" et à voter le texte.
Pour l'instant, ni le PRG ni le PS n'ont abondé en ce sens, jugeant cet arsenal "inutile" et inefficace" (PS), voire "inquiétant" (PRG).

Le second volet du texte, visant à prévenir la violence dans les établissements scolaires, se heurte lui aussi à l'opposition.
Il fait partie d'une batterie de mesures annoncées par Nicolas Sarkozy le 18 mars à Gagny (Seine-Saint-Denis), après qu'une vingtaine de jeunes gens, encagoulés et armés, eurent envahi un lycée.
Le texte prévoit de punir les intrusions dans les établissements scolaires (un à trois ans de prison). L'introduction d'armes par des personnes extérieures est également sanctionnée.
La mesure a d'ailleurs été durcie après qu'un élève eut poignardé son professeur en Haute-Garonne : les élèves porteurs d'armes pourront eux-aussi être poursuivis.

la fouille des cartables devrait être présentée, comme l'a confirmée Xavier Darcos (Education), à la dernière minute dans l'hémicycle.
La fouille pourrait être accompagnée par l'installation de portiques de sécurité à l'entrée des établissements, le Premier ministre, François Fillon, ayant annoncé qu'il ne "renoncerait à aucun moyen pour que l'école soit un sanctuaire".
"Quand on prétend 'sanctuariser' l'école, on commence par y maintenir les surveillants", rétorque Sandrine Mazetier (PS). Pour le PS, la "nécessité d'annoncer régulièrement de nouvelles mesures pour lutter contre la violence à l'école" est un "aveu d'échec".
Christian Estrosi compte sur une mise en oeuvre du texte dès la prochaine rentrée scolaire si le Sénat le vote conforme, en juillet.

Voilà les points dont vont débattre les députés aujourd'hui.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 juin 2009, 11:28:00

On aimerait vraiment que le gouvernement se soucie autant de la violence au sein de l'entreprise et de l'insécurité du travail, avec la même fougue que celle qui le pousse à traquer les femmes voilées et les cagoules dans les manifestations. Là au moins ça aurait l'air d'un programme politique sérieux.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30305
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juin 2009, 12:55:00

L'insécurité est effectivement un fléau qui appelle à des mesures d'envergure...Cela dit, je croyais que le bilan de l'ancien ministre de l'intérieur était suffisamment élogieux et je pensais que ce fléau avait été combattu efficacement sous l'ancienne mandature...nous aurait-on menti ou les mesures précédentes auraient elles été insuffisantes ?

Pour ma part, si j'approuve globalement ces mesures annoncées, je tiens à réaffirmer qu'elles n'ont vocation qu'à traiter les conséquences de l'insécurité mais ne s'en prennent nullement aux causes (immigration, insuffisance de l'arsenal repressif policier, pénitentiaire, et juridique au vu du manque de moyen....)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré