Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de force

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31300
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de force

Message non lu par politicien » 10 mars 2012, 15:10:29

Bonjour,
Nicolas Sarkozy présentera dimanche sa vision de la France à l'horizon 2017 lors d'un meeting géant à Villepinte, près de Paris, pour tenter d'inverser la tendance des sondages avant le premier tour de l'élection présidentielle.

Son équipe de campagne se défend de vouloir en faire un contre-Bourget - c'est là, près de Villepinte, que le candidat socialiste et favori des enquêtes d'opinion François Hollande a relancé sa campagne le 22 janvier devant 20.000 personnes.

"Le Bourget n'est pas une référence pour nous", assure la porte-parole du président sortant,
Nathalie Kosciusko-Morizet.

(...)

A 41 jours du premier tour, le président sortant aura donc à coeur dimanche de marquer les esprits, comme il l'avait fait le 14 janvier 2007 lors d'un meeting qui avait rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes Porte de Versailles, à Paris.

Les proches du chef de l'Etat sortant disent attendre quelque 60.000 participants de toute la France et annoncent 600 journalistes accrédités. Et le candidat s'est lui-même chargé d'en faire la publicité vendredi, lors d'un déplacement à Nice.
(...)

Pas question pour autant de présenter un "programme" sous forme d'un catalogue de mesures, assure Nathalie Kosciusko-Morizet : "Il s'agit de présenter sa vision de la France forte et d'ordonner ses propositions autour de cette vision."

(...)

Puis, à partir de midi, se succéderont au micro d'autres intervenants, dont la présidente du Parti Chrétien-démocrate, Christine Boutin, le président du Nouveau Centre, Hervé Morin et le dirigeant de Chasse, pêche, nature et tradition, Frédéric Nihous, qui ont rallié la candidature de Nicolas Sarkozy.

Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, pourrait également figurer parmi les intervenants, bien qu'il laisse planer le suspense sur sa participation en attendant la réunion, samedi, du congrès de sa formation.

ANALYSTES SCEPTIQUES

Il ne fait cependant pas mystère de son ralliement au chef de l'Etat, avec qui il avait pris ses distances après son départ du gouvernement en novembre 2010.

Il est prévu que Nicolas Sarkozy monte à la tribune vers 13h40 et parle près d'une heure, avant d'aller au Stade de France voisin pour assister au match de rugby France- Angleterre du Tournoi des Six nations à 16h00.

Un discours auquel il aura consacré toute la journée de samedi, chez lui, selon un de ses proches conseillers.

Pour Jérôme Fourquet, de l'Ifop, l'enjeu est pour le chef de l'Etat de "reprendre l'ascendant psychologique et médiatique" sur François Hollande, de "montrer qu'il y a une armée en marche derrière lui et que l'ensemble des droites est rassemblé".

Les analystes, de même que certains élus de la majorité, sont cependant sceptiques.
"J'irai pour écouter, j'espère que cela permettra de limiter les dégâts, sinon on va au devant de graves désillusions", dit ainsi un parlementaire UMP. "Il faut que Sarkozy assume la rupture, y compris avec lui-même, ou alors il va dans le mur."

(...)
Retrouvez l'intégralité de cet article sur Image
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Mouarfs
Messages : 690
Enregistré le : 09 août 2011, 00:00:00

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Mouarfs » 10 mars 2012, 15:32:45

Quel cynisme du côté de l'UMP, ils en sont à "limiter les dégâts". Même les électeurs de Sarkozy avouent voter pour lui pour limiter les dégâts de l'affreuse gauche.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Lucas » 10 mars 2012, 16:00:23

Aujourd'hui à 42 jours du 1er tour de l'élection Présidentielle, c'est François Hollande le favori, donc il peut sembler normal qu'on s'inquiète au sein de l'ump, et qu'on pense à l'après Sarkozy.

Mais même s'il reste que 42 jours, une campagne ça doit se mener, et ça peut se renverser, donc oui le meeting de demain est très important, même capital.

D'ailleurs la non venue de Borloo, est un très mauvais signe je trouve.

Avatar du membre
Alegre
Messages : 235
Enregistré le : 06 déc. 2011, 00:30:54

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Alegre » 10 mars 2012, 16:43:34

Lucas a écrit : D'ailleurs la non venue de Borloo, est un très mauvais signe je trouve.
Pas forcément, tu pense que l'électorat du Parti Radical peut combler l'écart entre les deux?? Surtout qu'il peux déjà sur compter sur des invités de prestige: Nihous, Boutin et Morin!! Y a du beau monde!!! icon_mrgreen
"Les politiciens, il y en a pour briller en société, ils mangeraient du cirage" Coluche

agrikidetoxlinfo
Messages : 211
Enregistré le : 07 mars 2012, 17:33:09

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par agrikidetoxlinfo » 10 mars 2012, 20:00:44

Bayrou doit se frotter les mains, c'est lui qui va créer la surprise. C'est dorénavant le seul qui peut battre Hollande.
Mon president de conseil général; qui est du parti radical, a dit qu'il soutenait Bayrou.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Lucas » 10 mars 2012, 21:24:20

Il était évident qu'en faisant une stratégie plutôt à droite, l'ump allait se couper d'une partie des centristes et des radicaux.
J'avais déjà dis cela il y a quelques semaines ici même, c'est une stratégie trop dangereuse, si on veut gagner la campagne c'est pas sur MLP qu'il faut courir, car on laisse un boulevard à Bayrou.

Bref j'attends le discours demain avec beaucoup d'attente, j'espère que le discours va se recentrer.

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Emmanuel » 10 mars 2012, 21:27:56

Message supprimé
Modifié en dernier par Emmanuel le 03 juil. 2014, 17:01:49, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Lucas » 10 mars 2012, 21:33:35

Les radicaux soutiennent l'ump puisqu'ils ont voté tout à l'heure à 76% (http://www.lepoint.fr/politique/electio ... 83_324.php)

Mais c'est un soutien très mou.

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Emmanuel » 10 mars 2012, 21:36:42

Message supprimé
Modifié en dernier par Emmanuel le 03 juil. 2014, 17:01:37, modifié 1 fois.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par Georges » 10 mars 2012, 21:43:38

Les électeurs radicaux, pas sûr qu'ils suivent les directives de Borlo.

agrikidetoxlinfo
Messages : 211
Enregistré le : 07 mars 2012, 17:33:09

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par agrikidetoxlinfo » 11 mars 2012, 10:16:48

Emmanuel a écrit :Oui, je pense comme agrikidetoxlinfo, un Bayrou au deuxième tour est peut-être à prévoir suite au refus des radicaux d'aller à Villepinte. Finalement Borloo rejoindra Bayrou, et ma chérie Rama aura peut être un ministère rien qu'à elle. Bien joué !!! Ils sont futés ces centristes... ou pas !
encore faudrait'il que les electeurs UMP effrayés par Hollande lache Sarko, pour un vote utile au 1er tour, en faveur de Bayrou.
Une sacré revolution culturelle surtout que Bayrou reste trés centre gauche pour capter l'électorat social democrate pro Valls. Ce qui à mon avis est une erreur, car au 1er tour ,ce n'est pas Hollande qu'il faut affaiblir mais Sarko.
Pour Bayrou, c'est dans la poche s'il passe le 1er tour.
Mais il faut que Bayrou fasse 21% et Sarko 20.9% au 1er tour.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31300
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par politicien » 11 mars 2012, 11:21:02

Bonjour,

Pour ceux qui souhaitent voir le discours en direct :

[BBvideo 425,350]http://www.dailymotion.com/video/xoqim0 ... pinte_news[/BBvideo]
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par FIFE » 11 mars 2012, 12:23:02

Ils vont donner une grande bouteille à Depardieu pour qu'il puisse pisser sans que ça déborde ?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31300
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par politicien » 11 mars 2012, 13:01:44

Bonjour,

Voici le résumé de cette matinée de la convention nationale de l'UMP :
13h17. Au tour d'Enrico Macias de monter à la tribune : «Je suis toujours son ami et je le soutiendrai dans toutes les circonstances !» Le chanteur, qui soutenait déjà le candidat Sarkozy en 2007, proclame : «J'aime Nicolas Sarkozy car c'est un homme de parole!»

13h15. Le soutien de Depardieu à Sarkozy. «Je n'entends que du mal de cet homme qui ne fait que du bien», déplore l'acteur qui appelle à voter pour le président-candidat.

13h10. A la tribune, Bernadette Chirac apporte son «soutien sans faille» à Nicolas Sarkozy, dont elle salue «l'expérience, le dynamisme et la ténacité.

12h40. «Vous êtes près de 70 000 aujourd'hui !» proclame Jean-François Copé à la tribune, se réjouissant de cette «démonstration de force». Le candidat socialiste avait rassemblé quelque 25 000 militants pour son meeting de lancement au Bourget.

12h36. «A Paris, les éléphants sont de retour !» moque Jean-François Copé à la tribune. «Nicolas président !» clament les militants.

12h30. Juppé à Villepinte : «Nicolas nous avons besoin de toi, Nicolas la France a besoin de ta victoire !» «C'est à Nicolas Sarkozy qu'il faut faire confiance !» clame depuis la tribune le ministre des Affaires étrangères, filant une nouvelle fois la métaphore du capitaine de bâteau. Selon lui, le président saura tenir «la barre» dans la tempête de la crise.

12h15. A Villepinte, Raffarin chauffe la salle en attaque le «projet socialiste dépassé».

11h49. Boutin fustige le «projet mortifère» de Hollande. Christine Boutin, présidente du Parti démocrate chrétien, «en appelle aux Français humanistes à comprendre les conséquences majeures de leur vote» pour l'avenir. «Le projet de société dde François Hollande est un projet mortifère !» attaque-t-elle en citant le droit à l'euthanasie, «l'avortement de masse» que défendrait le candidat PS, le mariage homosexuel. Elle défend le projet de société de Nicolas Sarkozy qui, dit-elle, «a choisi la France de la vie.

11h35. Bachelot : «C'est un moment fort, j'attends un grand discours.» Roselyne Bachelot, la ministre des solidarités et de la cohésion sociale., est interrogée par la chaîne parlementaire LCP.

10h59. Copé fait applaudir ... Bernadette Chirac. La patron de l'UMP chauffe la salle. Saluant Bernadette Chirac, il dit avoir «une pensée pleine d'affection et de reconnaissance pour Jacques Chirac», absent du grand rendez-vous.

10h55. Copé à Villepinte : «Les Français ne se tromperont pas.» «Je sais que tout est fait pour vous dissuader de faire campagne, attaque le patron de l'UMP devant des dizaines de milliers de millitants réunis à Villepinte. Pourtant je sais en connaissance de cause que cette élection du 6 mai sera un choix essentiel pour les Francais et ils ne se tromperont pas !».

10h50. Juppé : «Faute d'agir, on change les mots !» La proposition de François Hollande de supprimer la mention race dans la Constitution est «une mauvaise réponse à un vrai problème». «Faute d'agir, on change les mots». «Il s'agit de lutter contre le racisme. On va supprimer une disposition qui est antiraciste ? Et je vous rappelle qu'elle figure dans la déclaration universelle des Droits de l'homme et du citoyen», souligne-t-il. Interrogé sur l'immigration, il qualifie de «position parfaitement équilibrée» celle de Nicolas Sarkozy, évoquant «le terrorisme intellectuel» de l'époque. "Vous prononcez le mot immigration et vous êtes classé à l'extrême droite, c'est fabuleux!", a-t-il dit.

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31300
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Sarkozy veut faire de Villepinte une démonstration de fo

Message non lu par politicien » 11 mars 2012, 15:20:22

Bonjour,
15h02. Sarkozy : «Aidez-moi, peuple de France qui a foi dans l'humanité, dans le progrès !» Le président-candidat clôt son dicours d'une heure par un appel aux Français pour l'aider à remporter la présidentielle.

14h58. La charge de Sarkozy contre «la gauche qui a abandonné» les banlieues. «C'est la gauche qui a abandonné les quartiers, qui a voulu la paupérisation et le communautarisme dans ces quartiers !» accuse-t-il. «C'est pour rendre leur destin à des femmes que nous avons fait voter la loi sur la burka», justifie Sarkozy.

14h42. La France suspendra sa participation aux accords de Schengen si elle ne constate pas de progrès d'ici à 12 mois, menace Nicolas Sarkozy.

14h41. Immigration : Sarkozy veut «réviser» les accords de Schengen. «L'Europe doit reprendre son destin en main sinon elle risque la dislocation», prévient le président-candidat. «Il faut un gouvernement politique de Schengen. Il faut une discipline commune. On ne peut pas laisser la régulation des flux migratoires entre les seules mains des technocrates et des tribunaux.» «Les accords de Schengen ne permettent plus de répondre à la gravité de la situation. Ils doivent être révisés. Il faut mettre en œuvre pour Schengen une réforme aussi structurelle que celle que nous venons de mettre en œuvre pour l’Euro», annonce Nicolas Sarkozy

14h35. La flèche de Sarkozy au PS sur l'Europe : «Honte à ceux qui au nom d’intérêts partisans n’ont pas eu le courage de voter en faveur du nouveau traité européen !»

14h30. Sarkozy : «Je n'ai rien perdu de ma foi dans l'avenir !» «J'ai tout donné à la France pendant cinq ans parce que c'est l'idée que je me faisais de mon devoir de président de la République. J'ai tiré les leçons des réussites et des échecs. Je n'ai rien perdu de mon envie d'agir, de mon envie de faire bouger les choses, de ma foi dans l'avenir, de ma confiance dans le génie de la France !»

14h23. Sarkozy : «La France sera intransigeante pour défendre Israël, ce miracle de la volonté et de la démocratie.» Il ajoute aussitôt qu'il «exigera avec la même force l’indépendance» d’un Etat palestinien.

14h20. Sarkozy : «La France doit être au côté des peuples. Elle doit être au côté du peuple syrien. C'est son devoir et sa responsabilité.» Le président-candidat rappelle que la France réclame la création de couloirs humanitaires. «Les assassins devront rendre des comptes !» lance-t-il.

14h15. «Les Français n’acceptent pas l’injustice. Mais ils ne veulent pas davantage de l’égalitarisme et du nivellement.»

14h12. Sarkozy : «Quand on agit contre une partie de la France, on n'est pas digne d'être président.»

14h10. Sarkozy : «Je serai celui qui refusera en France toute dérive communautariste.»

14h03. Sarkozy : «J'ai appris qu'il fallait tenir envers et contre tout.» Le président-candidat débute son discours par son expérience à la plus haute fonction de l'Etat. «J'ai senti sur mes épaules le poids de la fonction», assure-t-il. «Le président de la république est plus critiqué que n'importe qui d'autre. J'ai appris qu'il fallait tenir envers et contre tout !»

13h56. Nicolas Sarkozy arrive au coeur d'une immense clameur, traversant seul l'immense salle tout en serrant les mains des militants.
Qu'avez vous pensé de ce discours ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Nicolas Sarkozy »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré