Le programme de Nicolas Sarkozy

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31305
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par politicien » 09 avr. 2012, 18:05:00

Bonjour,

voici le programme du candidat Nicolas Sarkozy :

Economie
- Retour à l'équilibre des comptes publics en 2016
- "FBI" de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales et création d'un fichier national des fraudeurs sociaux (programme de l'UMP)
- Ouverture de négociations sur le temps de travail en échange d'une augmentation des salaires, tout en conservant la durée légale du travail de 35 heures.
- Encadrement des salaires et des retraites chapeau des dirigeants des grandes entreprises. (Rémunérations et indemnités obligatoirement fixées par l'assemblée des actionnaires et non par le conseil d'administration.)
- Mise en place d'une TVA sociale (antidélocalisation) de + 1,6 points (taux normal de TVA porté à 21,2 %) compensée par une baisse des cotisations patronales, totale entre 1,6 et 2,1 SMIC et partielle entre 2,1 et 2,4 SMIC
- Renforcement de la politique de soutien aux PME. (Modulation de l'impôt sur les sociétés en fonction de la stratégie de croissance, contrainte imposée aux banques d'accorder des crédits, orientation de l'épargne des Français vers l'industrie…)
- Simplification des procédures administratives de PME avec mise en place d'un guichet unique.
- Premier dépôt de brevet gratuit pour les PME.
- Maintien du crédit impôt-recherche pour inciter les entreprises à innover et à monter en gamme.
- Développement des stratégies exportatrices et des filières export associant TPE, PME et grands groupes.
- Développement de la filière touristique avec des incitations à la modernisation de l'offre et à l'amélioration de la qualité des hébergements.
- Equipement des territoires ruraux en internet à haut débit.
- Modernisation des infrastructures dans les territoires d'outre-mer et accompagnement de la diversification de leur activité économique.

Fiscalite
- Pas d'augmentation de l'impôt sur le revenu
- Contribution sociale généralisée (CSG) augmentée de 2 points sur les revenus financiers
- Maintien du régime d'exonération fiscale et de charges sociales sur les heures supplémentaires.
- Mise en place d'une fiscalité anti-délocalisation : modification de l'impôt sur les sociétés des grands groupes, de la fiscalité sur le capital, augmentation de la CSG et de la TVA.
- Imposition des exilés fiscaux à hauteur de ce qu'ils auraient payé en France
- Taxe de 0,1% sur les achats d'actions et une catégorie de Credit default swap (CDS)

Chomage - Emploi
- Exonération de charges patronales pour toute embauche d'un chômeur de plus de 55 ans en CDI ou en CDD d'au moins six mois (permanente mais limitée à 36 000 euros brut par an)
- Exonération des charges pour les artisans tant qu’ils ne réalisent pas de chiffre d'affaires, financé par un impôt minimal sur les grandes sociétés
Fusion de la prime pour l'emploi et du revenu de solidarité active.
- Limitation du cumul des revenus sociaux pour les bénéficiaires du RSA socle, à 75 % du SMIC.
- Obligation pour les bénéficiaires du RSA sans emploi d'effectuer 7 heures par semaine de travail d'intérêt général rémunérées sur la base du SMIC.
- Allocations chômage dégressives dans le temps, dès lors que le taux de chômage commencera à diminuer, pour encourager le retour à l’emploi.
- Développement des contrats d'insertion. Diminution du RSA socle pour les personnes qui refuseraient un contrat d'insertion.
- Renforcement des contrôles des chômeurs.
- Développement de l'apprentissage (Un million d'apprentis sur 5 ans).
- Développement de la formation professionnelle qualifiante. (Création d'un compte individuel de formation).

Institutions
- Réduction du nombre de députés
- Parrainages citoyens pour la présidentielle
- Développement des logiques de contractualisation entre l'Etat et les collectivités locales, en particulier dans le domaine du logement.
- Réforme des collectivités territoriales (fusion des services des conseils généraux et des conseils régionaux).
- Modernisation des services publics dans les zones rurales.
- Instauration d'une cérémonie d’entrée dans la vie citoyenne à 18 ans, d'une semaine « Défense et citoyenneté » (à la place de l’actuelle journée), qui devra évoluer, à la fin du quinquennat, vers un service civique universel et obligatoire pour tous les jeunes Français.
- Création d'une nouvelle réserve citoyenne composée de volontaires prêts à se rendre disponibles pour des missions d’intérêt général en cas de situations exceptionnelles.
- Introduction d'une part de proportionnelle aux élections législatives. (sur 10 à 15% des sièges)
- Droit de vote réservé aux citoyens français ou européens.
- Nationalité française pour les personnes nées en France de parents étrangers attribuée seulement à la suite d'une demande effectuée entre 16 et 18 ans.
- Poursuite de la lutte contre les inégalités et les discriminations entre hommes et femmes.

Justice
- Application effective des sanctions pénales en particulier pour les mineurs.
- Elaboration d'un code pénal spécifique pour les mineurs.
- Travaux de réparation des actes commis imposés dès 12 ans, avec l'autorisation des parents.
- Augmentation des capacités des centres éducatifs fermés pour les mineurs délinquants.
- Généralisation du service citoyen pour les délinquants récidivistes.
- Suppression des réductions de peines automatiques et des aménagements automatiques pour les peines de moins de deux ans.
- Libération conditionnelle interdite avant que les deux tiers de la peine infligée soient purgés.
- Développer les peines alternatives - Les Travaux d’Intérêt Général (TIG).
- Rénover les prisons existantes et en construire de nouvelles (80 000 places en 2017).
- Responsabilité de l'exécution des peines confiée au parquet.

Sécurite
- Accroissement de la présence des forces de l'ordre sur le terrain.
- Amélioration de la coordination des forces de la police nationale, de la gendarmerie nationale et de la police municipale.

Defense
- Maintien de l'effort budgétaire en faveur de la Défense nationale.
- Instauration d'un parcours de citoyenneté, du civisme et de l'esprit de défense.
- Renforcement de la commémoration du 11 Novembre, comme journée nationale de la mémoire et du souvenir pour tous les "morts pour la France".
- Inscription sur les monuments aux morts des communes des soldats morts dans les opérations récentes.
- Soutien de la mise en place d'une coopération européenne dans le domaine de la défense.
- Définition claire d'une stratégie pour les entreprises fabriquant du matériel militaire et création d'un fonds d'investissement pour cette industrie.

Europe
- Mise en œuvre de projet commun entre Etats pionniers, en particulier entre la France et l'Allemagne.
- Demande de la création d'un véritable gouvernement économique de la zone euro.
- Réunion d'un sommet de la zone euro au niveau des chefs d'Etat au moins 6 fois par an.
- Nomination d'un commissaire commun à la concurrence et à la politique industrielle.
- Renforcement de l'intervention de la Banque européenne d'investissement auprès des PME.
- Mise en place de " taxes réciprocité " au frontières de l'Europe pour corriger les phénomènes de concurrence déloyale sous différentes formes ou d'absence de réciprocité dans l'ouverture des marchés. (Intégration d'une taxe carbone dans ces taxes)
- Proposition de la mise en place d'une règle d'or budgétaire d'ici à la fin de 2012 dans l'ensemble des Etats membres de la zone euro.
- Proposition d'une harmonisation de la taxe sur les sociétés entre le plus grand nombre possible d'Etats de la zone euro.

Education
-Priorité à la maîtrise des savoirs fondamentaux à l'école primaire. (Evaluation tout au long de l'école primaire, accompagnement personnalisé pour les enfants en difficulté.)
- Exploitation maximale des possibilités du numérique.
- Accroissement de l'autonomie des établissements (adaptation de la gestion et des projets pédagogiques aux réalités du terrain).
- Accroissement de l'autonomie des chefs d'établissement (budget, évaluation des professeurs, recrutement des remplaçants, répartition des horaires, code vestimentaire au sein de l'établissement…)
- Création de "maisons pour les familles", lieux ouverts aux parents pour qu’ils puissent rencontrer d’autres parents ou échanger avec des intervenants bénévoles ou professionnels.
- Sanction pour les manquements manifestes et répétés de l'autorité parentale.
- Retour à un enseignement solide de l'histoire et de la géographie de la France en primaire et au collège.
- Revalorisation de la rémunération des enseignants en contrepartie d'une présence plus importante dans l'établissement (cours, accompagnement, tutorat)
- Amélioration de la formation pédagogique des enseignants en début de carrière.
- Réforme des rythmes scolaires (Réduction des vacances d'été, allègement du nombre d'heures-élèves au cours de la journée).
- Passage du collège unique au collège pour tous avec une plus grande personnalisation des parcours.
- Poursuite de la réforme des universités.
- Diversification de l'offre d'enseignements dès la 4ème avec des classes "métiers-études" permettant à ceux qui le souhaitent d'entrer en apprentissage dès 14 ans.
- Internats d'excellence portés à 20 000 places (destinées aux élèves défavorisés obtenant de bons résultats, volontaires et motivés).
- Ouverture d'au moins deux classes préparatoires aux études supérieures par académie. (Classes de transition vers les classes préparatoires aux grandes écoles pour les meilleurs élèves boursiers)
- Création de licences pluridisciplinaires.
- Développement de l'alternance et de l'apprentissage à l'université.

Immigration
- Renforcement des moyens de lutte contre l'immigration illégale (Meilleur contrôle des frontières de l'espace Schengen).
- Durcissement des conditions du regroupement familial (alignement des conditions de ressources et de logement du rapprochement familial sur celles du regroupement familial).
- Renforcement des capacités des centres de rétention administrative.
- Délivrance de visas et aide au développement conditionnées en fonction des efforts de coopération des pays d'origine pour le retour des immigrés illégaux.
- Contrôle accru de l'aide médicale d'Etat pour les étrangers en situation irrégulière.
- Exigence d'un meilleur contrôle des frontières de l'espace Schengen. (Sanction pour un Etat qui ne respecterait pas ses obligations.)

Retraite
- Application de la réforme des retraites votée en 2010 (Passage de l'âge légal de retraite à taux plein à 62 ans).
- Retraites payées le 1er du mois au lieu du 8
- Minimum vieillesse réservé aux étrangers ayant cotisé 5 ans et vécu 10 ans sur le territoire français

Logement
- "Diviser par deux" les droits de mutation perçus par les notaires pour le compte de l'Etat et des collectivités locales à chaque changement de propriétaire d'un logement
- Possibilité de construire 30 % de plus à surface égale sans permis de construire
- Poursuite de l'effort de construction de logements
- Construction de logements intermédiaires pour les classes moyennes (programme UMP)
- Instauration d'un "droit d'achat" pour les locataires de logements sociaux.

Santé
- Promotion du "juste soin" par la disparition des examens et prescriptions inutiles
- "Carte sociale sécurisée" biométrique pour limiter la fraude
- "Contrat de santé aux professionnels et aux patients pour renforcer l’accessibilité géographique et financière des soins" (programme de l'UMP)
- Individualisation du parcours de soin, développement de la télémédecine (programme de l'UMP)
- Désengorger les services d'urgences en créant systématiquement à côté "une maison avec des médecins libéraux" qui feront "les urgences du quotidien"
- Création de 750 maisons de santé pluridisciplinaires
- "Poser les bases" de la réforme de la dépendance en 2013
- Ne pas aller plus loin que la loi Leonetti sur la fin de vie

Ecologie
- Développement des filières vertes (Mobilisation de la recherche publique et des commandes publiques pour les équipements industriels liés aux énergies renouvelables).
- Valorisation de l'offre française d'écoproduits auprès des consommateurs.

Agriculture
- Soutien à l'installation et à la reprise d'activité.
- Protection des terres agricoles contre la spéculation en périphérie des grandes villes.
- Pression au niveau européen pour que soit mis en œuvre le principe de réciprocité des normes sociales et environnementales, vis-à-vis des produits agricoles de provenance étrangère.

Nucleaire
- Poursuite du programme nucléaire garant de l'indépendance énergétique de la France, dans le respect de normes de sûreté très strictes.

Etranger
- Transformation de l'agence pour l'enseignement à l'étranger en rectorat des Français de l'étranger.
- Développement de l'implantation de lycées français à l'étranger avec des partenariats public-privé.
- Aide aux pays les moins développés grâce à une politique de développement solidaire. (Coopération technique, mise à disposition de Français compétents au service d'entreprises des pays les moins avancés).

Société :
Droit de la famille
- Création d'une agence de recouvrement des pensions alimentaires
- Réforme du congé parental pour qu'il soit utilisable jusqu'aux 18 ans de l'enfant
- Poursuite de la suspension des allocations familiales pour les parents d'enfants absentéistes
- Encouragement des "maisons pour les familles" (programme UMP)
- Sanctionner manquements répétés de l'autorité parentale (programme UMP)
- Ni mariage ni adoption pour les couples homosexuels
- Cérémonie en mairie pour le Pacs

Discriminations
- "Poursuivre le combat qui a été engagé pendant le quinquennat contre les discriminations et les inégalités entre les hommes et les femmes" (programme de l'UMP)

Handicap
- "Poursuite" de la mise en oeuvre de la loi de 2005
- Accueil des étudiants handicapés amélioré dans les lycées et universités

Culture
- Création d'une Agence culture France
Hadopi et Internet
- Maintien d'Hadopi
- Couverture de 100 % du territoire en très haut débit d'ici à 2020

Sport
- Création d'un "titre sport" dans les entreprises pour aider les salariés à payer les licences
- Création d'un délit de fraude sportive pour lutter contre la corruption
- Rétention du passeport pour les supporters interdits de stade

Que pensez vous de ce programme ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 09 avr. 2012, 19:36:17

Beaucoup de cadeaux aux patrons et beaucoup de coups de P.... aux pauvres. Un programme de droite, quoi.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Naudeon
Messages : 1239
Enregistré le : 26 oct. 2011, 20:04:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Naudeon » 09 avr. 2012, 20:20:07

Le parrainage citoyen pour les présidentielles: C'est-à-dire ?
Asinus asinum fricat

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18910
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Golgoth » 09 avr. 2012, 20:29:29

Je me suis arrêté au mot "FBI" :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Godefroy
Messages : 660
Enregistré le : 08 avr. 2012, 20:39:15
Parti Politique : République Solidaire (RS)

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Godefroy » 09 avr. 2012, 20:42:00

Nombrilist a écrit :Beaucoup de cadeaux aux patrons et beaucoup de coups de P.... aux pauvres. Un programme de droite, quoi.
Tu attendais quoi ? Que Sarkozy propose de tout nationaliser ? D'augmenter le SMIC de 100 % ? De remettre la retraite à 55 ans ? D'embaucher 3 millions de fonctionnaires ? icon_cry
L’homme de gauche n’annonce la société solidaire que comme la prostituée promet l’amour. L’un et l’autre ne peuvent offrir que des simulacres (ivresse passagère et frustration). Christian Michel (Le Socialisme, pornographie de la Solidarité)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 09 avr. 2012, 20:43:14

Honnêtement, je m'attendais à moins pire.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
basley
Messages : 13
Enregistré le : 05 févr. 2012, 19:08:38

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par basley » 10 avr. 2012, 11:00:19

Honnêtement c'est ni plus ni moins un copier/coller des promesses non tenus de 2007 ! Pas très imaginatif l'avocat d'affaires !

Allez .... qu'il dégage ça fera du bien à la France !

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Gis » 11 avr. 2012, 11:28:57

Naudeon a écrit :Le parrainage citoyen pour les présidentielles: C'est-à-dire ?
A priori, c'est pas vraiment défini ; mais voici un élément de réponse dans cet article sur Le Nouvel Observateur et des exemples en Europe

"...Certains citoyens européens, outre de pouvoir désigner le chef de l’Etat, peuvent présenter leurs candidats.
Ainsi, les prétendants à la présidence portugaise sont proposés par un minimum de 7.500 électeurs et un maximum de 15.000. L’accès à la présidence polonaise nécessite de réunir au moins 100.000 citoyens jouissant du droit de vote à la Diète. La Constitution de Lituanie prévoit que le candidat doit collecter la signature de 20.000 votants. En Roumanie, tout postulant doit déposer une liste d’au moins 200.000 signatures d’électeurs en sa faveur..."

.

Beret Man
Messages : 89
Enregistré le : 01 août 2009, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Beret Man » 11 avr. 2012, 11:38:38

NS nous fait l'honneur de diffuser son programme 15 jours avant les élections ?
Monsieur est trop bon.
Et maintenant que la campagne officielle a débuté (temps de parole égal), les autres candidats auront le choix entre présenter leur programme ou critiquer celui de Sarko.
Une véritable escroquerie pour le débat démocratique sensé accompagner une campagne présidentielle !
Ce type est plus un arnaqueur qu'un démocrate.
Je tire la chasse
A bientôt sur nos lignes

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 17 avr. 2012, 20:49:39

Nombrilist a écrit :Honnêtement, je m'attendais à moins pire.
Pourquoi il y a de quoi de si horrible ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 17 avr. 2012, 21:43:03

- "Poser les bases" de la réforme de la dépendance en 2013

ça, ça veut dire qu'il va nous la mettre profond. Réforme des retraites, acte II: allongement des cotisations à 43 ans.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 17 avr. 2012, 21:47:28

Non ça veut dire création d'une 5ème branche.

Pour les retraites il faudra de toute façon réformer encore.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 17 avr. 2012, 21:49:12

Ben oui, Sarko avait promis que ça ne devait jamais bouger avant 2020. Et la 5ème branche, tu la finances avec quoi ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 17 avr. 2012, 21:55:10

C'est toute la question de la question, de savoir sur qui va reposer ce financement, car il faudrait trouver 22 milliards par an pour la dépendance.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le programme de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 17 avr. 2012, 21:56:58

Et Sarko finance ça comment ? Parce que ce n'est pas anodin tout de même. C'est probablement la réforme la plus coûteuse.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Nicolas Sarkozy »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré