L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32135
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par politicien » 23 avr. 2012, 01:33:22

Bonjour,
Il avait promis une « surprise ». La surprise a bien eu lieu, mais ce n'est pas celle qu'il avait espérée. Après le premier tour, Nicolas Sarkozy est dans une situation très compliquée. Crédité de 26 % à 27 % des suffrages exprimés, selon les estimations publiées hier soir vers 22 heures par Ipsos et TNS-Sofres, il accuse un retard de 1,5 à 2,7 points sur François Hollande. A plusieurs encablures de son score du premier tour de 2007 (31,18 %). Le coup est rude. Sur le plan symbolique, d'abord : c'est la première fois, dans l'histoire de la V e République, que le chef de l'Etat sortant est relégué à la deuxième place de la présidentielle. Sur le plan politique, ensuite : cette contre-performance ruine ses espoirs de se servir du premier tour comme tremplin pour enclencher une dynamique au second. Il ne dispose, sur le papier, que de faibles réserves de vote, tandis que le total des voix de gauche est largement supérieur à celui de 2007. « Il faut être dans une phase ascendante pour gravir la montagne car il y a moins d'air au sommet », a coutume d'affirmer Nicolas Sarkozy.

Cet « air », le locataire de l'Elysée n'a d'autre choix que de le chercher en priorité sur sa droite. Du côté de Marine Le Pen. Même s'il prend ainsi le risque de perdre au centre.

(...)

Trois débats réclamés
Le score historique réalisé par la présidente du Front national est un gros problème pour le président sortant. Parce que cela signifie qu'il n'a pas su convaincre ses électeurs, malgré la stratégie de son conseiller Patrick Buisson et ses appels répétés, dans la dernière ligne droite, sur le mode « envoyer un coup de pied dans la fourmilière, c'est servir les socialistes ». Et parce que Marine Le Pen n'entend pas lui faire le moindre cadeau, elle qui a déjà prévenu que « Sarkozy perdra cette élection ». Un membre du gouvernement explique : « Maintenant, il faut faire en sorte que les électeurs frontistes choisissent entre Hollande et Sarkozy ».

Le président-candidat va donc faire feu de tout bois pour tenter de déstabiliser François Hollande - ce qu'il n'est pas parvenu à faire jusqu'à présent.
(...)

Son objectif est de donner le coup d'envoi d'un « nouveau match ». Celui de la « crédibilité » et de la « dimension » alors que l'Europe est « en convalescence » et que la France n'a « pas le droit à l'erreur ». « La campagne de premier tour a viré au référendum anti-Sarkozy. Là, il faut que nous arrivions à bien faire comprendre que le 6 mai, c'est l'un ou c'est l'autre », dit un ministre. « La campagne de second tour est une campagne tous moteurs à zéro.

(...)
Retrouvez l'intégralité de cet article sur Les echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Bertolt_Brecht
Messages : 455
Enregistré le : 20 sept. 2011, 19:16:00
Localisation : Paris

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Bertolt_Brecht » 23 avr. 2012, 02:00:11

C'est clair que Sarkozy ne va pas avoir la partie facile...

Il ne peut compter pour le second tour que sur le report de voix de deux partis qui le honnissent et qui se honnissent...
Il lui sera impossible de concilier les deux.

Il ne peut se permettre une alliance ouverte avec le FN et tout ce qu'il peut proposer à Marine Le Pen c'est de changer le mode de scrutin des législatives afin d'assurer au FN la représentation qu'il "mérite" à l'Assemblée Nationale.
Et il ne le fera pas car cela reviendrait à ouvrir la porte à une seconde opposition au sein de l'hémicycle et à le mettre en minorité (pour autant qu'il conserve une majorité).

Quant à Bayrou, une alliance avec Sarkozy reviendrait à renier tout ce pour quoi il s'est battu depuis 2002.
Je le verrai plus facilement se rallier à Hollande, le PS étant tout de même très proche du centre (presque plus que de l'extrême gauche en fait...).

Marine Le Pen n'appellera pas à voter Sarkozy. Elle appellera au mieux à voter contre Hollande mais je pense qu'elle se contentera de laisser ses électeurs voter en leur âme et conscience et ne leur donnera aucune consigne de vote.

Sarkozy récupèrera 10 à 12 % sur les 20 % de Marine Le Pen, peut-être 5 % des 9 % de Bayrou et sans doute le 1 % de Dupont Aignan.
Ça fait 18 % auxquels s'ajoutent ses 27 %, soit 45 % grand maximum.

Il va lui manquer un bout...

Ce en se basant sur le fait que la mobilisation citoyenne soit aussi forte au second tour, ce qui n'est pas assuré compte tenu de la configuration UMP / PS qui lasse les extrêmes de droite et de gauche.
"Le renoncement à une véritable intelligence est le prix à payer pour avoir des certitudes, et c'est toujours une dépense invisible à la banque de notre conscience." Martin Page

Avatar du membre
Ayahuasca
Messages : 1095
Enregistré le : 13 août 2009, 00:00:00

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Ayahuasca » 23 avr. 2012, 09:11:51

Rue8 a aussi fait ses comptes en donnant 80% des voix de gauche à Hollande, 50% de celles de Bayrou et 60% de celles du FN (à participation égale) à Sarko.

Résultat:
► Afficher le texte
"Oh, but you can't expect to wield supreme executive power just because some watery tart threw a sword at you." Dennis, Monty Python's Holy Grail

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 23 avr. 2012, 10:06:11

Clairement la victoire s'éloigne, bayrou est très bas, et MLP bien trop haute, quant à dire que le score de Mlp est la faute de l'ump ça me semble être un gros raccourci, le FN a toujours eu une réserve de voix entre 15 et 20%.

Maintenant j'entends beaucoup quelques uns de mes amis ump, appeler les électeurs du Fn à se rassembler autour de Sarkozy, j'ai dit il y a quelques mois et je le redis aujourd'hui, une stratégie trop droitière est du suicide, quitte à perdre, perdons dans la dignité.

Avatar du membre
Bertolt_Brecht
Messages : 455
Enregistré le : 20 sept. 2011, 19:16:00
Localisation : Paris

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Bertolt_Brecht » 23 avr. 2012, 10:41:56

Le score du FN est historiquement dû à l'alternance UMPS et à l'absence de politique d'immigration efficace par ces deux partis.

Pour 2012, on peut considérer qu'une grande partie de la faute revient à l'UMP puisque Sarkozy avait réussi à rassembler autour de lui une partie de cet électorat en 2007 et qu'il les a déçus au point de porter le score du FN à 20 %.

L'UMP a gouverné avec une majorité pendant cinq ans, le FN passe de 10 % à 20 % entre 2007 et 2012, difficile de ne pas en tirer la conclusion qu'effectivement une grande partie de la faute lui incombe.

Voilà ce qui arrive quand les beaux discours ne sont pas suivis d'effets...
"Le renoncement à une véritable intelligence est le prix à payer pour avoir des certitudes, et c'est toujours une dépense invisible à la banque de notre conscience." Martin Page

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 23 avr. 2012, 11:00:32

Je crois qu'on peut déjà penser à 2017 ...

Je crois que l'après 6 mai va être difficile pour notre camp... Si après ces résultats on me dit que l'ump a fait une bonne campagne c'est que certains ont rien compris.

Avatar du membre
cmoi
Messages : 1163
Enregistré le : 18 févr. 2012, 10:39:04

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par cmoi » 23 avr. 2012, 11:11:01

QU'est-ce que tu es pessimiste , rien est perdu, on peut se rendre compte qu'il va falloir composer avec le FN le vote des Français le prouve, ; dans certaines régions non concernées par l'immigration le vote lepen est en tête , ce parti commence à faire parti du paysage politique en dehors de tous clivages racistes, je suis assesseur dans un bureau de vote, dans une commune de gauche , Lepen est arrivée en tête aussi ! alors il va falloir y réfléchir sérieusement , donc chez moi dans l'ordre : Lepen - Sarkozy - Mélanchon - Hollande- Bayrou
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. »
de Jean Jaurès

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 23 avr. 2012, 11:19:51

En 2007 Sarkozy a siphonner les voix du FN, en 2012 ce n'est pas le cas, il y a bien un problème, Sarkozy a fait 31% au 1er tour en 2007...

Bien sûr que c'est possible en théorie, mais arrêter de se voiler la face, en gros il faut se coucher devant MLP pour récupérer ses voix ? Et bien je m'y refuse, je préfère perdre dans la dignité, j'ai combattu le fn depuis des années, et des années, et je ne soutiendrai jamais ce parti.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19080
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Golgoth » 23 avr. 2012, 11:27:30

Mieux vaut perdre dans la dignité que perdre dans la crasse, ça c'est sûr. Pas de bol Lucas, si tu as écouté Copé hier la crasse semble le choix retenu. NKM me faisait de la peine, obligée de s'aligner sur cette ligne crasseuse et d'embrayer les mensonges de M. piscine. Duflot lui a pourtant tendu une perche qu'elle n'a pas saisie. Un talent de droite gâchée par la Sarkozy :mrgreen:

@cmoi : je me languis le 6 mai :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50664
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Nombrilist » 23 avr. 2012, 11:29:40

Et bien ! Il ne doit pas y en avoir beaucoup des comme toi à l'UMP Lucas. T'es sur que tu veux pas venir à gauche ? On a besoin de gens droits dans leurs bottes.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
cmoi
Messages : 1163
Enregistré le : 18 févr. 2012, 10:39:04

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par cmoi » 23 avr. 2012, 11:29:56

perso je suis tranquille dans mes baskets , je n'ai jamais voté FN non plus , il ne s'agit pas de faire passer lepen au pouvoir mais de récupérer ses voix ; je te rappelle que mon coin à gauche a voté pour elle ! le ps va bien récupérer les votes de l'extrême gauche, pour moi ca ne fait pas de différence ;JE Suis prête à tout pour ne pas laisser passer Hollande
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. »
de Jean Jaurès

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par Lucas » 23 avr. 2012, 11:31:54

Donc tu es prête à t'allier avec le FN pour faire perdre Hollande ?

Je ne reconnais plus la droite républicaine, je suis dégouté en réalité...

Avatar du membre
cmoi
Messages : 1163
Enregistré le : 18 févr. 2012, 10:39:04

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par cmoi » 23 avr. 2012, 11:32:07

vous vous méprenez beaucoup ont voté lepen sans être des crasseux, il est là le problème, ouvrez les yeux
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. »
de Jean Jaurès

Avatar du membre
cmoi
Messages : 1163
Enregistré le : 18 févr. 2012, 10:39:04

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par cmoi » 23 avr. 2012, 11:33:19

pas s'allier mais lancer un appel aux gens qui ont voté pour elle OUI !

est-tu d'accord pour dire que Mélanchon est un extrêmiste ?

autre chose tu acceptes le votes utile contre Sarkozy

moi j'accepte le vote utile contre Hollande ça ne va pas plus loin
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. »
de Jean Jaurès

Avatar du membre
cmoi
Messages : 1163
Enregistré le : 18 févr. 2012, 10:39:04

Re: L'équation très difficile de Nicolas Sarkozy

Message non lu par cmoi » 23 avr. 2012, 11:38:31

je crois qu'on aura pas besoin de lancer l'appelle, je viens d'entendre à la radio, une personne qui disait avoir voter lepen au premier tour et voter Sarkozy au deuxième tour
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. »
de Jean Jaurès

Répondre

Retourner vers « Nicolas Sarkozy »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré