Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
albert
Messages : 8641
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par albert » 13 nov. 2017, 09:52:28

Il existe déjà des moyens pour Pôle Emploi d’accompagner les demandeurs d’emploi et de sanctionner ceux (peu nombreux) qui fraudent. Après, généraliser les contrôles, mettre la pression sur tous les chômeurs, c’est parfaitement inutile et même contre-productif si l’objectif est de les aider à retrouver du travail. Mais sans doute que l’objectif n’est pas là. Il s’agit, de la part du gouvernement, de culpabiliser les chômeurs pour se défausser de ses responsabilités, de faire plaisir à tous ceux qui s’imaginent que les chômeurs vivent comme des sybarites avec l’argent public, et enfin de permettre de radier le maximum d’inscrits indemnisés ou non pour améliorer les statistiques.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 4700
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Papibilou » 13 nov. 2017, 18:34:55

albert a écrit :
13 nov. 2017, 09:52:28
Il existe déjà des moyens pour Pôle Emploi d’accompagner les demandeurs d’emploi et de sanctionner ceux (peu nombreux) qui fraudent. Après, généraliser les contrôles, mettre la pression sur tous les chômeurs, c’est parfaitement inutile et même contre-productif si l’objectif est de les aider à retrouver du travail. Mais sans doute que l’objectif n’est pas là. Il s’agit, de la part du gouvernement, de culpabiliser les chômeurs pour se défausser de ses responsabilités, de faire plaisir à tous ceux qui s’imaginent que les chômeurs vivent comme des sybarites avec l’argent public, et enfin de permettre de radier le maximum d’inscrits indemnisés ou non pour améliorer les statistiques.
Quels salauds que ce gouvernement tout de même ! :star3:
Vous ne pensez pas, éventuellement à une autre explication ? Cherchez bien.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 13 nov. 2017, 20:47:03

Je suis du même avis qu' @albert er et en plus, ça colle bien avec les sorties de Macron qui méprise clairement les petits travailleurs. Alors les chômeurs...
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 27592
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par wesker » 13 nov. 2017, 22:02:50

Papibilou

tu ne me verras jamais abolir la liberté d'expression, dès lors qu'elle apporte une réflexion, des idées nouvelles, des contributions et des arguments dont il faut tenir compte.

Mais entre permettre à ceux qui sont concernés de parler, de leurs situations, d'exprimer, aussi des contributions qui peuvent se révéler utiles et ne prendre en considérations que les idées de ceux qui n e se trouvent pas soumis à ces problématiques, j'ai le sentiment qu'il y a des nuances possibles, tu ne penses pas ?

Avatar du membre
albert
Messages : 8641
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par albert » 14 nov. 2017, 07:58:38

Papibilou a écrit :
13 nov. 2017, 18:34:55
Vous ne pensez pas, éventuellement à une autre explication ? Cherchez bien.
C'est ce que pensent bon nombre d'agents de Pôle Emploi :
« Pôle emploi, c'est vraiment devenu une machine de guerre »

Ils sont près de 40 000 conseillers à suivre, au quotidien, les six millions de chômeurs inscrits au Pôle emploi. (...)

Image



« Radier, c’est le but en fait »


Ces moments d’échanges collectifs les aident à tenir le coup, à s’adapter. « Quand je vois arriver dans mon bureau des salariés de 58 ans cassés par leur travail, et qui viennent juste d’être licenciés, je vois rouge, dit Claude. Quelle honte de licencier ces gens. Que voulez-vous que je leur retrouve comme boulot ? Alors je les laisse tranquilles. » Charlotte laisse la porte ouverte, l’après midi, alors que l’accueil est censé être réservé à ceux qui ont pris rendez-vous. Sylvie force parfois le logiciel, tandis qu’Aurélie valide des dossiers sans attestation d’employeur ou débloque les dossiers d’autres agences, alors qu’elle n’a pas le droit de le faire. « Personne ne peut rester sans revenus, c’est impossible, énonce-t-elle simplement. Notre travail, c’est aussi d’y veiller [3]. »


« Bien sûr, on prend des risques, reprend Aurélie. Comme tout se fait par ordinateur, on peut nous pister. S’ils veulent un jour se débarrasser des agents rebelles, c’est facile. Tout est tracé : sur quel dossier on est intervenus, quand, comment... » Claude, Ahmed, Charlotte et Sylvie estiment que l’outil informatique réduit leur liberté. « Plus ça va, plus nos possibilités de "bidouiller" se réduisent, remarque Claude. On est tenus de faire rentrer les gens dans des cases. Et la nouvelle convention va aggraver cela. » « Ce qui va se passer c’est "soit tu contrôles, soit tu dégages" », estime Aurélie. Ils vont licencier en masse, notre charge de boulot quotidien va augmenter, et les radiations vont augmenter. Ça semble évident. C’est le but en fait : faire diminuer sans cesse le nombre de personnes à indemniser. »


Nolwenn Weiler

Nolwenn Weiler
Article complet sur https://www.bastamag.net/Pole-emploi-c- ... -de-guerre
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 14 nov. 2017, 08:01:53

« La direction a mis en place des entretiens individuels. Ceux et celles qui haussent un peu le ton face aux consignes se font convoquer, et remonter les bretelles », rapporte Aurélie. « Je vois régulièrement des gens sortir en pleurs de leurs entretiens individuels, s’insurge Dominique. Franchement, mais on est où ? »

Mais chut, le gouvernement célégentils.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Papibilou
Messages : 4700
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Papibilou » 14 nov. 2017, 09:46:15

wesker a écrit :
13 nov. 2017, 22:02:50
Papibilou

tu ne me verras jamais abolir la liberté d'expression, dès lors qu'elle apporte une réflexion, des idées nouvelles, des contributions et des arguments dont il faut tenir compte.

Mais entre permettre à ceux qui sont concernés de parler, de leurs situations, d'exprimer, aussi des contributions qui peuvent se révéler utiles et ne prendre en considérations que les idées de ceux qui n e se trouvent pas soumis à ces problématiques, j'ai le sentiment qu'il y a des nuances possibles, tu ne penses pas ?
C'est comme si vous laissiez supposer qu'après avoir reconnu à ceux qui ne sont pas dans une problématique le droit d'en parler, vous laissiez également supposer que je serais opposé à ce que s'expriment ceux qui sont dedans.
Alors soyons clair: les avis pertinents peuvent venir de partout et la particularité lorsque l'on décrit une maison est que la vue de l’extérieur est aussi importante que celle de l'intérieur.
Donc sur le sujet, j'estime que ceux qui s'occupent du traitement du chômage (et qui ne sont pas chômeurs) est aussi pertinent, voire plus que celui de ceux qui y sont. Une des qualités qui devrait être indispensable au traitement d'une question devrait être l'objectivité.

Avatar du membre
wesker
Messages : 27592
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par wesker » 14 nov. 2017, 13:24:45

Papibilou

D'une part on parle de la représentativité, de l'autre on évoque les orientations prises par cette majorité à l'encontre des demandeurs d'emplois. A entendre certains propos ils en seraient responsables, d'autres peuvent considérer qu'ils sont victime, aussi du modèle économique tel qu'il fonctionne. Celui qui n'a jamais été soumis à la recherche d'emplois, qui n'a pas eu des démarches considérables a effectuer en matière administrative, malgré l'accompagnement de Pôle Emploi ne peut pas se rendre compte de tout les aspects de cette problématique même s'il peut en percevoir les difficultés.

Cela étant, nous devons, aujourd'hui nous interroger sur l'efficacité de ce modèle, de ce fonctionnement, là où cette majorité semble clairement vouloir accélérer ce qu'on appelle les "réformes" qui se réduisent, finalement à se montrer chaque jo ur plus exigeant envers ceux qui galèrent le plus afin de conduire des réformes fiscales qui, pour le moment se montrent favorables à ceux qui sont, déjà les bénéficiaires de cette mondialisation que Juppé suggérait, jadis de rendre heureuse.

Papibilou
Messages : 4700
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Papibilou » 14 nov. 2017, 19:15:37

wesker a écrit :
14 nov. 2017, 13:24:45
Papibilou

D'une part on parle de la représentativité, de l'autre on évoque les orientations prises par cette majorité à l'encontre des demandeurs d'emplois. A entendre certains propos ils en seraient responsables,

Qui ?

d'autres peuvent considérer qu'ils sont victime, aussi du modèle économique tel qu'il fonctionne. Celui qui n'a jamais été soumis à la recherche d'emplois, qui n'a pas eu des démarches considérables a effectuer en matière administrative, malgré l'accompagnement de Pôle Emploi ne peut pas se rendre compte de tout les aspects de cette problématique même s'il peut en percevoir les difficultés.

Cela étant, nous devons, aujourd'hui nous interroger sur l'efficacité de ce modèle, de ce fonctionnement, là où cette majorité semble clairement vouloir accélérer ce qu'on appelle les "réformes" qui se réduisent, finalement à se montrer chaque jo ur plus exigeant envers ceux qui galèrent le plus afin de conduire des réformes fiscales qui, pour le moment se montrent favorables à ceux qui sont, déjà les bénéficiaires de cette mondialisation que Juppé suggérait, jadis de rendre heureuse.
Vous vous trompez de fil: on parle de fraudeurs aux assedic, c'est tout. Et c'est précisément parce que je rencontre (et tente d'aider) beaucoup de chômeurs que je ne veux pas que l’opprobre tombe sur eux parce que certains, très minoritaires mais quand même trop nombreux, trichent. C'est tout.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 14 nov. 2017, 19:27:05

@Papibilou , Encore une fois, la fraude, c'est le travail au noir. Le travail au noir, c'est le fisc, pas PE. Par conséquent, la mesure Macron ne règlera pas le travail au noir et donc n'a aucune chance de régler le problème que tu évoques.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16101
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 nov. 2017, 20:17:22

Les mec qui font 6/7 mois d'intérim par an et qui passent le reste de l'année exprès au chômage, c'est de la fraude ou pas?
Les mec qui répondent aux annonces et qui demandent au patron de signer le papier mais qu'il ne veulent pas du taff, ça compte comme fraude?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5962
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nolimits » 14 nov. 2017, 20:29:59

Jeff Van Planet a écrit :
14 nov. 2017, 20:17:22

Les mec qui répondent aux annonces et qui demandent au patron de signer le papier mais qu'il ne veulent pas du taff, ça compte comme fraude?
Certains arrivent et te le disent carrément : ils ne veulent pas du boulot, mais juste que tu signes. J'ai toujours refusé. Mais ça fait longtemps que ça ne m'est plus arrivé !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 14 nov. 2017, 22:28:38

Jeff Van Planet a écrit :
14 nov. 2017, 20:17:22
Les mec qui font 6/7 mois d'intérim par an et qui passent le reste de l'année exprès au chômage, c'est de la fraude ou pas?
Je n'en sais rien. Si c'est légal, non. De toute façon, un autre prendra sa place et il risque de ne pas la retrouver si il fait ça.
Les mec qui répondent aux annonces et qui demandent au patron de signer le papier mais qu'il ne veulent pas du taff, ça compte comme fraude?
Il me semble que oui, mais en réalité je n'en sais rien.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 27592
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par wesker » 14 nov. 2017, 23:32:21

Papibilou

Je crois avoir bien compris que les demandeurs d'emplois les malades, les retraités modestes et les smicards ainsi que les bénéficiaires des minimas sociaux étaient les responsables des difficultés du pays, mais lorsque je regarde les chiffres des fraudes de ces derniers, qu'il faut combattre, prévenir et sanctionner, naturellement, je me dis que nous sommes loin du déficits budgétaire....en revanche, quand je compare cela aux fraudes fiscales et sociales, nous ne sommes peut être pas si loin de la vérité, mais je comprend que cela demande davantage de courage dans un sens que dans l'autre.

Avatar du membre
albert
Messages : 8641
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par albert » 15 nov. 2017, 06:32:00

Nolimits a écrit :
14 nov. 2017, 20:29:59
Certains arrivent et te le disent carrément : ils ne veulent pas du boulot, mais juste que tu signes. J'ai toujours refusé. Mais ça fait longtemps que ça ne m'est plus arrivé !
Le porte-à-porte pour trouver un emploi, c'est terminé. Les candidats postulent en ligne ou par mail.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré