Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Papibilou
Messages : 5633
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par Papibilou » 02 mars 2018, 15:37:23

albert a écrit :
04 févr. 2018, 10:31:20
Pourtant, même si les chiffres sont nettement supérieurs à ceux enregistré de 2012 à 2016, le taux de croissance pour 2017 reste inférieur aux taux de croissance du début des années 2000. La croissance moyenne de 1998 à 2007 s’établissait à 2,4%, soit 0,5% au dessus du chiffre (estimé) pour 2017, et de 1998 à 2002 à 2,8%. On constate que le chiffre estimé pour 2017 est ainsi nettement inférieur aux résultats d’il y a dix ans. Ce qui pose la question du rôle de l’Euro, mis en place dès 1999 en ce qui concerne l’Euro scriptural, dans ce freinage de la croissance.
Comment penser que l'euro est responsable alors que la croissance de la zone euro est largement supérieure à celle de la France
à 2.5% en 2017 ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9656
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par albert » 02 mars 2018, 16:32:57

Papibilou a écrit :
02 mars 2018, 15:37:23
Comment penser que l'euro est responsable alors que la croissance de la zone euro est largement supérieure à celle de la France à 2.5% en 2017 ?
D’abord, le texte que vous m’attribuez n’est pas de moi, c’est l'extrait d'un article de Jacques Sapir que j’ai cité.

Ensuite, il s’agit de comparer le taux de croissance avant et après l’euro, et non de comparer la croissance française à celle de la zone euro, ce qui n’a pas tellement de sens vu l’hétérogénéité de la zone euro. On sait très bien qu’il y a des pays qui profitent de l’euro à notre détriment et ont plus de croissance que nous (l’Allemagne en particulier); des pays d’Europe de l’est qui sont des émergents et en phase de rattrapage; d’autres pays, comme l’Espagne dont l’économie s’est effondrée en 2008-2014, qui connaissent un rebond plus important que le nôtre. Il faut donc comparer ce qui est comparable.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)


Papibilou
Messages : 5633
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par Papibilou » 04 mars 2018, 10:36:14

albert a écrit :
02 mars 2018, 16:32:57

Ensuite, il s’agit de comparer le taux de croissance avant et après l’euro, et non de comparer la croissance française à celle de la zone euro, ce qui n’a pas tellement de sens vu l’hétérogénéité de la zone euro. On sait très bien qu’il y a des pays qui profitent de l’euro à notre détriment et ont plus de croissance que nous (l’Allemagne en particulier); des pays d’Europe de l’est qui sont des émergents et en phase de rattrapage; d’autres pays, comme l’Espagne dont l’économie s’est effondrée en 2008-2014, qui connaissent un rebond plus important que le nôtre. Il faut donc comparer ce qui est comparable.
Je veux bien que les pays de l'est aient une croissance supérieure à la notre vu leur retard.
Mais enfin, la France se situe dans les 5 pays ayant enregistré la plus basse croissance de l'UE en 2017. certes on a fait aussi bien que la Belgique et la Grèce mais là encore on ne va pas se comparer aux grecs, heureusement. L'Italie a fait un peu moins bien et le Royaume Uni aussi (brexit oblige). Néanmoins je trouve qu'on est encore un peu trop loin du peloton de milieu de tableau.
Ce qui est encore plus inquiétant est que le chômage a stagné alors que l'on assurait qu'il diminuerait à partir de 1.5 ou 1.6% (chômage incompressible ?).
Enfin la redistribution va devoir attendre.

Avatar du membre
albert
Messages : 9656
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par albert » 04 mars 2018, 11:01:02

Papibilou a écrit :
04 mars 2018, 10:36:14
Mais enfin, la France se situe dans les 5 pays ayant enregistré la plus basse croissance de l'UE en 2017.
Vous reconnaissez donc que la politique de Hollande et Valls, que j'ai combattue et que vous avez défendue, n'a pas porté ses fruits ?
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 04 mars 2018, 15:34:38

On paye encore les 35 heures.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5633
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par Papibilou » 04 mars 2018, 18:18:31

albert a écrit :
04 mars 2018, 11:01:02
Papibilou a écrit :
04 mars 2018, 10:36:14
Mais enfin, la France se situe dans les 5 pays ayant enregistré la plus basse croissance de l'UE en 2017.
Vous reconnaissez donc que la politique de Hollande et Valls, que j'ai combattue et que vous avez défendue, n'a pas porté ses fruits ?
Vous tirez des conclusions qui vous arrangent.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par artragis » 04 mars 2018, 18:32:18

On paye encore les 35 heures.
Les 35h c'est ce qui permet à la France de rester debout.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
albert
Messages : 9656
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par albert » 30 mai 2018, 11:07:52

Les comptes de la Nation en 2017. Le PIB accélère (+ 2,2 % après + 1,2 %), le pouvoir d’achat des ménages augmente modérément



En 2017, le produit intérieur brut (PIB) croît de 2,2 % en euros constants, soit un rythme nettement supérieur à celui des trois années précédentes (+ 0,9 % en 2014, + 1,1 % en 2015 et + 1,2 % en 2016 ; figure 1).


La production accélère de façon notable (+ 2,5 % après + 1,5 %), de même que les consommations intermédiaires (+ 2,9 % après + 1,9 %). La production manufacturière en volume accélère en 2017 (+ 2,1 % après + 1,7 %). Elle demeure toutefois inférieure de 5 % à son plus haut niveau, atteint en 2007. Sa progression s’accentue dans la plupart des branches, à l’exception de l’agroalimentaire (+ 0,3 % après + 0,7 %). La production agricole, notamment végétale, se redresse après une très mauvaise année 2016 (+ 2,2 % après – 5,4 %) tandis que la production de gaz et d’électricité croît au même rythme qu’en 2016 (+ 1,3 %). L’accélération de la production est également marquée dans la construction (+ 3,4 % après + 0,2 %) ainsi que dans la plupart des branches de services principalement marchands (+ 3,0 % après + 1,9 %).


La consommation présente une contribution à la croissance en baisse en 2017 (+ 0,8 point après + 1,4 point). À l’inverse, les contributions des autres composantes de la demande sont en hausse : le commerce extérieur (+ 0,1 point après – 0,5 point), l’investissement des entreprises (+ 0,7 point après + 0,5 point) comme celui des ménages (+ 0,3 point après + 0,1 point), ainsi que les variations de stocks (+ 0,2 point après – 0,4 point).

(…)



Article complet sur https://insee.fr/fr/statistiques/3550563
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Quelle croissance pour la France en 2017 ?

Message non lu par wesker » 16 juin 2018, 14:55:57

Certains seront heurtés mais effectivement, à l'heure de ma modernisation de l'outil de production et où la croissance, malgré tout repart, si la création d'emplois ne progresse pas c'est que les procédures et les outils nous conduisent à penser que la productivité horaire des salariés permets de faire face à ces besoins et que cela n'a donc pas d'incidence sur l'emploi. Et certains viennent nous vendre l'idée qu'il faudrait allonger la durée de travail ce qui conduirait à la répartition des tâches, au sein de l'entreprise mais absolument pas à l'emploi. Et croire que les patrons, par générosité recruteraient de par l'argent qu'ils gagnerait est une rêverie libérale qui ne trouve aucune traduction dans la réalité puisqu'ils préfèrent épargner ou acquérir la dernière fringue chinoise à la mode. Ce n'est donc pas dans cette voie qu'il faut s'orienter.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré