Patrons cherchent désespérément salariés

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Verrouillé
Avatar du membre
johanono
Messages : 24264
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par johanono » 21 mars 2017, 20:45:48

Certains ici ont du mal à admettre le fait que de nombreuses offres d'emplois en France restent non pourvues. Je propose donc de donner quelques exemples :
Patron cherche désespérément salariés

Méca Atlantique, une entreprise de mécanique de précision de Loire-Atlantique, veut s’agrandir. Son patron cherche désespérément à recruter. Mais faute de travailleurs qualifiés et d’apprentis, il pourrait renoncer à ce projet.

« 6,5 millions de chômeurs, et moi, et moi j’trouve pas à embaucher… » Ce petit refrain de Dutronc revisité, Patrick Carcouët y pense souvent, mais il n’est pas près de l’oublier. Le patron de Méca Atlantique, une entreprise du nord de la Loire-Atlantique, avait la mine des mauvais jours, samedi dernier, après une matinée passée à attendre de voir défiler des candidats au Speed Alternance du Salon de l’emploi, à Châteaubriant. Le principe : sept minutes pour nouer contact entre candidats et employeurs, avec des apprentissages en alternance à la clé. Il espérait en voir une quinzaine, il n’en a vu que deux, « dont un seul avait un profil intéressant », soupire-t-il, accoudé au zinc du bar, dans le hall du salon.

suite
En croissance, Technitoit peine à recruter

L'entreprise de Saint-Berthevin, spécialisée dans la rénovation de toitures, aimerait étoffer ses équipes. Mais elle n'y parvient pas, faute de candidats.

« On a du mal à comprendre. La Mayenne est pourtant un secteur porteur : c'est l'un des départements qui compte le plus de propriétaires en France. » Armando Cristovao pourrait avoir le sourire. Il est plutôt en proie à la frustration. Son entreprise, Technitoit, spécialisée dans la rénovation et l'isolation de toitures, emploie treize salariés à Saint-Berthevin. Elle pourrait en embaucher beaucoup plus... Si elle recevait davantage de candidatures.

suite
À Océa, toujours aussi compliqué de recruter

Les portes de l'usine fontenaisienne se sont ouvertes exceptionnellement à l'occasion d'une visite pour les élus. Le fabricant de coques de bateau et de fonds pour les citernes peine à recruter.

suite

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50950
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Nombrilist » 21 mars 2017, 21:53:35

Concernant l'annonce n°2, il y a un loup. Le mec ne doit pas faire passer les annonces sur les bons sites web. On ne me fera pas croire qu'il n'arrive pas à trouver des commerciaux à 1500-3500 euros par mois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7046
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Nolimits » 21 mars 2017, 22:06:36

boah...quand on dit ça, on n'est pas cru ! :roll:

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Narbonne » 21 mars 2017, 23:49:58

Nombrilist a écrit :Concernant l'annonce n°2, il y a un loup. Le mec ne doit pas faire passer les annonces sur les bons sites web. On ne me fera pas croire qu'il n'arrive pas à trouver des commerciaux à 1500-3500 euros par mois.
Il faut connaître le bâtiment et faire du porte à porte (c'est la forme de commerce la plus dure qui existe)
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3225
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par karoline » 22 mars 2017, 00:03:25

Nolimits a écrit :boah...quand on dit ça, on n'est pas cru ! :roll:
On continue à former des jeunes qui auront étudié des années et des années, tout en sachant qui les débouchés sont rares et la concurrence rude, mais on ne "désarme" pas, dans certains pays, dont la France on croit que c'est plus valorisant d'être un grand scientifique au chômage qu'un technicien qui travaille (même s'il gagne bien sa vie)!!

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par mordred » 22 mars 2017, 11:38:49

L'Education Nationale a en sainte horreur l'apprentissage. Ca vide les classes des lycées traditionnels.

Sinon, mon neveu de 22 ans a signé hier son contrat de commercial de vendeur d'extincteurs et d'alarmes. Avec un bagage correct; sans plus.

Dans l'attente d'un travail, faire des ménages. Il y a beaucoup de demandes chez les petits vieux et les malades. Ca paie mieux que caissier en supermarché. Il n'y a pas de sots métiers. Ma soeur a commencé par des ménages avec son diplôme d'IUT. Puis elle a trouvé en pharmacie.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
wesker
Messages : 30174
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par wesker » 22 mars 2017, 12:51:06

Quand j'entend des "patrons" prétendre ne pas parvenir à recruter des salariés alors qu'il y a tant de demandeurs d'emplois je m'interroge sur les conditions de travail qu'ils proposent car, j'avais cru comprendre que le marché devait ajuster les prix....le salaire étant le prix du travail peut être faudrait il simplement l'augmenter pour parvenir à avoir une abondance de demande....

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Francis_15 » 22 mars 2017, 14:04:30

Il y a un truc aussi dont on ne parle pas, le transport ...

Moi je veux bien prendre ce poste sauf que j'habite a 500km, puis le bus ne va pas là-bas ...

Mais si le patron me trouve un logement m'avance le premier mois trouve du boulot pour ma femme, je commence demain ...

Ils sont gentils les patrons ils croient que les gens peuvent déménager comme ça du jour au lendemain a 500 bornes comme s'ils n'avaient pas de vie en dehors du boulot.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7046
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Nolimits » 22 mars 2017, 14:26:15

wesker a écrit :Quand j'entend des "patrons" prétendre ne pas parvenir à recruter des salariés alors qu'il y a tant de demandeurs d'emplois je m'interroge sur les conditions de travail qu'ils proposent car, j'avais cru comprendre que le marché devait ajuster les prix....le salaire étant le prix du travail peut être faudrait il simplement l'augmenter pour parvenir à avoir une abondance de demande....
Nous sommes complètement d'accord Wesker. Le prix du marché "du travail" est tellement à peine plus haut (je pense même qu'entre les différentes aides en fonction des situations personnelles, il est même plus bas) que celui de l'inactivité...aucun intérêt à aller travailler.
A titre perso, j'entends (chez les jeunes avec des qualifications faibles) 1 fois sur 3 "je gagne autant à ne pas travailler".
Je fais quoi ? Je paie un jeune sans qualification ni expérience 1500€ net ? Vous savez très bien que ce n'est pas possible.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3225
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par karoline » 22 mars 2017, 15:14:57

mordred a écrit : Ma soeur a commencé par des ménages avec son diplôme d'IUT. Puis elle a trouvé en pharmacie.
Elle est diplômée d'une IUT, et elle travaille en tant que pharmacienne???

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Francis_15 » 22 mars 2017, 15:19:45

Nolimits a écrit : A titre perso, je l'entends (chez les jeunes avec des qualifications faibles) 1 fois sur 3 "je gagne autant à ne pas travailler".
Je fais quoi ? Je paie un jeune sans qualification ni expérience 1500€ net ? Vous savez très bien que ce n'est pas possible.
Faut-voir ce travail sans qualification est-il vraiment indispensable. Si ce n'est pas le cas peut-être vaut-il mieux s'en passer le remplacer par un robot, ou repartir la tache non-qualifiée sur des gens qui gagnent plus. Si ce travail est indispensable alors il faut le payer plus logique non ?

Un travail a beau être non qualifié, il faut quand même rémunérer le renouvelement de la force de travail et la motivation du gars qui trime. Si l'énergie et la santé qu'un gars dépense dans un travail, n'est pas compensée par un gain plus grand que s'il dispensait cette même énergie a s'occuper de ses fesses a construire une cabane dans un terrain vague et a ramasser des fruits sauvages dans les bois, pourquoi travaillerait-il ?

Avatar du membre
karoline
Messages : 3225
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par karoline » 22 mars 2017, 15:24:05

Francis_15 a écrit :Il y a un truc aussi dont on ne parle pas, le transport ...

Moi je veux bien prendre ce poste sauf que j'habite a 500km, puis le bus ne va pas là-bas ...

Mais si le patron me trouve un logement m'avance le premier mois trouve du boulot pour ma femme, je commence demain ...

Ils sont gentils les patrons ils croient que les gens peuvent déménager comme ça du jour au lendemain a 500 bornes comme s'ils n'avaient pas de vie en dehors du boulot.
Ca complique vraiment gravement la vie, le travail du couple. C'est certain qu'il est stupide de rester chez soi après de longues études, et le choix n'est même pas possible pour de nombreux couples avec des revenus très modestes. Il me semble que le seul candidat qui se soucie du problème de manière réfléchie est Macron. Il sera plus facile de choisir sa vie en fonction de ses impératifs professionnels, si c'est lui qui sera élu.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7046
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Nolimits » 22 mars 2017, 15:35:06

Francis_15 a écrit :
Nolimits a écrit : A titre perso, je l'entends (chez les jeunes avec des qualifications faibles) 1 fois sur 3 "je gagne autant à ne pas travailler".
Je fais quoi ? Je paie un jeune sans qualification ni expérience 1500€ net ? Vous savez très bien que ce n'est pas possible.
Faut-voir ce travail sans qualification est-il vraiment indispensable. Si ce n'est pas le cas peut-être vaut-il mieux s'en passer le remplacer par un robot, ou repartir la tache non-qualifiée sur des gens qui gagnent plus. Si ce travail est indispensable alors il faut le payer plus logique non ?
Donc dans cette logique, on supprime tous les métiers sans qualification par des robots et ceux qui sont "vraiment indispensables" (?), on les paie au niveau cadre, c'est ça ?
Le mec qui vient tailler ma haie, je le paie donc niveau ingénieur ? Ou alors je demande à un ingénieur de venir tailler ma haie ?

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Francis_15 » 22 mars 2017, 15:52:43

karoline a écrit : Ca complique vraiment gravement la vie, le travail du couple. C'est certain qu'il est stupide de rester chez soi après de longues études, et le choix n'est même pas possible pour de nombreux couples avec des revenus très modestes. Il me semble que le seul candidat qui se soucie du problème de manière réfléchie est Macron. Il sera plus facile de choisir sa vie en fonction de ses impératifs professionnels, si c'est lui qui sera élu.
Macron ... Bof ...

Je pourrais dire aussi que Mélenchon a des propositions intéressantes pour l'emploi ... mais bref je vais pas m'étendre je ne suis pas la pour faire sa campagne.

Les employeurs veulent de la mobilité, mais les gens ont soit des choix de vie qui les rendent immobiles (la Famille), soit ils sont au contraire parfaitement mobiles et tellement mobiles qu'ils n'ont plus forcément besoin de travailler, en tout cas pas pour des salaires de misère ou des boulot merdiques.

Alors quoi ? On ne va plus embaucher que des célibataires sans des enfants, mais ils vont se barrer a la première tempête.

On veut embaucher des gens avec une famille ? et on va leur demander de divorcer pour aller bosser 300 bornes plus loin, bin s'ils divorcent pourquoi ils bosseraient alors, ça n'a aucun sens.

Et je constate avec désolation dans ma ville, qu'on cherche des soudeurs. Mais ces c... là, ils ont fermé le centre de formation et maintenant il faut aller se former dans une ville a 100 bornes, et ils ont de surcroit fermé la ligne train qui y allait.

Il y a 4 ans je voulais devenir soudeur, mais les condition m'ont refroidi je ne vais pas me taper 3H de route par jour a mes frais pour ça, ni divorcer parceque ma faamille ne va pas le supporter non plus ... Alors bilan je reste là a faire agent d'entretien a temps partiel, alors que je pourrais faire soudeur, gagner bien plus et etre bien plus utile.

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Patrons cherchent désespérément salariés

Message non lu par Francis_15 » 22 mars 2017, 16:03:18

Nolimits a écrit : Donc dans cette logique, on supprime tous les métiers sans qualification par des robots et ceux qui sont "vraiment indispensables" (?), on les paie au niveau cadre, c'est ça ?
Pour faire court c'est ça.
Nolimits a écrit : Le mec qui vient tailler ma haie, je le paie donc niveau ingénieur ? Ou alors je demande à un ingénieur de venir tailler ma haie ?
Mais tu ne le paie que le temps de tailler ta haie, donc au final c'est pas si excessif.

Et si tu trouves que c'est trop cher payé bin tu la tailles toi même ta haie.

Le gars t'économise 2H de ton temps d'ingénieur donc tu le paies 2H de ton temps d'ingénieur. C'est équitable non ?

Verrouillé

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré