L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53440
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Nombrilist » 22 juin 2017, 10:28:59

Ce que tu ne comprends pas, c'est qu'avec le système à point, il n'y a plus besoin de définir un âge légal de départ à la retraite car il y a un seuil en dessous duquel il n'est pas viable de partir en retraite. Ce seuil est fonction de la valeur du point qu'il suffit donc d'ajuster pour faire varier l'âge effectif de départ à la retraite ni vu ni connu. Evidemment que Macron ne va pas annoncer cette conséquence !

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 22 juin 2017, 12:42:55

Johanono

tu n'ignores pas ce que furent les réalités des politiques menées par les libéraux démocrates, ailleurs en Europe. Tu sais parfaitement qu'elles furent, en matière retraite favorable à un allongement de l'âge de départ. Ce qui m'interroge davantage est de savoir si cela fut efficace pour redresser les comptes des organismes de retraites, que ce soit, en Italie, en Espagne où en Grèce ? Je ne le crois pas. Car, qu'on le veuille où non, cette politique ne fait que transférer les déficits d'une caisse à l'autre tant que la question de fond n'est pas résolue !

Avatar du membre
Jean
Messages : 4561
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Jean » 22 juin 2017, 13:30:21

Quand l'idéologie prend le pas sur les mathématiques, celles-ci se vengent toujours.

Les grecs ont fait de grands progrès dans la compréhension de cette maxime... ;)

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 22 juin 2017, 18:52:42

Oui effectivement, la question des retraites n'est pas uniquement arithmétique mais doit s'inscrire dans la durée, et dans la capacité des différents régimes à pouvoir assurer une pension aux cotisations. Cela exigera toujours de nouveaux cotisants, quelquesoient le système de retraite qui est retenue !

Dès lors, c'est la question de l'activité qui est posée, de la capacité de l'économie à s'adapter aux concurrences internationales et à être, à nouveau en mesure de recréer une perspective, une attractivité et une incitation à la création d'emplois qui y sont absolument indispensable.

Papibilou
Messages : 7263
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Papibilou » 22 juin 2017, 18:55:24

Jean a écrit :
22 juin 2017, 13:30:21
Quand l'idéologie prend le pas sur les mathématiques, celles-ci se vengent toujours.

Les grecs ont fait de grands progrès dans la compréhension de cette maxime... ;)
Pas mal !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20531
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Jeff Van Planet » 22 juin 2017, 18:57:14

<<L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans>> faudrait que je la ressorte en 2037 celle là.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 22 juin 2017, 21:01:07

Ce n'est pas en réduisant les salaires pour être compétitifs ou en préservant les intérêts de quelques uns qu'on parviendra à réequilibrer les régimes de retraite qui dépendent du taux d'activité du pays. Vouloir instaurer un contrat de projet qui précipitera les salariés au chômage et qui ne rassurera pas les investisseurs immobiliers, comme le laisse augurer les premières suggestions de la réforme du code du travail n'est pas vraiment rassurant !

Papibilou
Messages : 7263
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Papibilou » 23 juin 2017, 11:59:56

wesker a écrit :
22 juin 2017, 21:01:07
Ce n'est pas en réduisant les salaires pour être compétitifs ou en préservant les intérêts de quelques uns qu'on parviendra à réequilibrer les régimes de retraite qui dépendent du taux d'activité du pays. Vouloir instaurer un contrat de projet qui précipitera les salariés au chômage et qui ne rassurera pas les investisseurs immobiliers, comme le laisse augurer les premières suggestions de la réforme du code du travail n'est pas vraiment rassurant !
Pourquoi voudriez vous que ça précipite les salariés au chômage ?
Qui parle de réduire les salaires ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 23 juin 2017, 12:39:28

Papibilou, si tu travailles qu'une partie de l'année et que tu es au chômage quand il n'y a pas de chantier, tu as donc une baisse de ton revenu annuel, que tu le veuilles ou non, c'est la réalités./

Par ailleurs, crois tu, honnêtement que les bailleurs accepteront de louer un logement à un titulaire de ce type de contrat ? Je ne le crois pas car, lorsque tu cherches un logement ils réclament des garanties, et un CDI de préférence, là la stabilité est préférable à la précarité...et le gouvernement, s'il souhaite réussir ces réformes devrait prendre en considération les contraintes de la vie réelles des gens, celles qu'ils n'ont, je crois, jamais connus.

Pour en revenir aux retraites, cette simple démonstration permets de mesurer les effets de cette baisse de l'activité des salariés et donc d'une baisse concomittante des cotisations acquittées, tant par les salariés que les entreprises, ce qui ne me semble pas aller en faveur d'un retablissement de l'équilibre financier.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26749
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par johanono » 23 juin 2017, 12:51:59

wesker a écrit :
22 juin 2017, 12:42:55
Johanono

tu n'ignores pas ce que furent les réalités des politiques menées par les libéraux démocrates, ailleurs en Europe. Tu sais parfaitement qu'elles furent, en matière retraite favorable à un allongement de l'âge de départ. Ce qui m'interroge davantage est de savoir si cela fut efficace pour redresser les comptes des organismes de retraites, que ce soit, en Italie, en Espagne où en Grèce ? Je ne le crois pas. Car, qu'on le veuille où non, cette politique ne fait que transférer les déficits d'une caisse à l'autre tant que la question de fond n'est pas résolue !
Un chômeur coûte moins cher aux finances publiques qu'un retraité.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 23 juin 2017, 12:55:44

Johanono


Je ne crois pas qu'on puisse faire ce genre de comparaison, les situations, de même que les revenus ne sont pas de même nature. Je ne crois pas qu'il faille opposer les uns aux autres, mais au contraire de nous rassembler pour atteindre de mettre en place des politiques auxquelles nous croyons, sans s'égarer dans des volontés de satisfaire tel ou tel corporatismes/
.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4561
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Jean » 23 juin 2017, 13:05:08

Concernant le flou sur la date du retour à l'équilibre, je pense que tout dépend des hypothèses prises dans les différents scénarios

Si l'exécutif tort un peu le bras du COR, les hypothèses sont optimistes et conduisent à des dates proches...

Si l'exécutif relâche sa pression (ce qui est le cas dans les périodes de changement de responsables) le COR, retrouvant un peu de liberté, peut retoucher ses hypothèses et donne des résultats de fait plus pessimistes.

Je redoute que les vrais chiffres soient donc ceux qui viennent de sortir, les précédents étant plus le fruit des espoirs (électoraux) de FH que de la réalité.

A notre que le COR dans sa grande sagesse a fait paraître son rapport au lendemain des législatives... afin de ne pas les influencer (le nouveau PdR a tout de même été un acteur économique important du dernier quinquennat (conseiller, ministre))

Mais il a voulu probablement dire sa vérité

Cela dit cette parution ne gêne en rien l'exécutif car, partant d'une situation plus dégradée, les progrès seront plus facilement perceptibles.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4561
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Jean » 23 juin 2017, 13:19:11

johanono a écrit :
23 juin 2017, 12:51:59
wesker a écrit :
22 juin 2017, 12:42:55
Johanono

tu n'ignores pas ce que furent les réalités des politiques menées par les libéraux démocrates, ailleurs en Europe. Tu sais parfaitement qu'elles furent, en matière retraite favorable à un allongement de l'âge de départ. Ce qui m'interroge davantage est de savoir si cela fut efficace pour redresser les comptes des organismes de retraites, que ce soit, en Italie, en Espagne où en Grèce ? Je ne le crois pas. Car, qu'on le veuille où non, cette politique ne fait que transférer les déficits d'une caisse à l'autre tant que la question de fond n'est pas résolue !
Un chômeur coûte moins cher aux finances publiques qu'un retraité.
Je pense qu'ils sont tous les deux à la charge de la société.

Par contre un chômeur coûte "moins" qu'un salarié inutile.

En effet les coûts du chômeur sont répartis sur l'ensemble de la société et ne sont pas pris en compte dans le prix du produit ou du service comme les coûts du salarié inutile.

Certes cela revient partiellement sur l'entreprise sous forme d'impôts mais de façon moins importante du fait même que le contribuable en paye une partie.

Cela sera d'autant plus vrai lorsque la CSG sera augmenté...

En résumé le chômage est une solution économique car elle permet de baisser les prix qui seraient sinon plombés par les coûts des salariés inutiles. J'ajoute tout de suite (et vous prie de ne pas couper la phrase précédente de ce qui suit) que le chômage est un problème social grave car il conduit à déstabiliser la société et un problème humain dévastateur pour la plupart de ceux qui en sont victimes.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53440
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par Nombrilist » 23 juin 2017, 13:30:02

johanono a écrit :
23 juin 2017, 12:51:59
wesker a écrit :
22 juin 2017, 12:42:55
Johanono

tu n'ignores pas ce que furent les réalités des politiques menées par les libéraux démocrates, ailleurs en Europe. Tu sais parfaitement qu'elles furent, en matière retraite favorable à un allongement de l'âge de départ. Ce qui m'interroge davantage est de savoir si cela fut efficace pour redresser les comptes des organismes de retraites, que ce soit, en Italie, en Espagne où en Grèce ? Je ne le crois pas. Car, qu'on le veuille où non, cette politique ne fait que transférer les déficits d'une caisse à l'autre tant que la question de fond n'est pas résolue !
Un chômeur coûte moins cher aux finances publiques qu'un retraité.
Si tu peux étayer, ça m'intéresse.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31242
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: L'équilibre financier des retraites repoussé de 20 ans

Message non lu par wesker » 23 juin 2017, 21:12:12

Jean

Je ne me considère pas que la situation d'un individu dont je ne connais pas l'histoire est un "coût" car ce n'est pas ma conception de la vie en société.

Naturellement, le chômage a un coût, sur le plan professionnel et économique car il détruit des compétences et pénalise l'activité économique, les retraites sont un coût également mais leurs bénéficiaires ont considérablement contribué à construire la société dans laquelle nous évoluons et, pour nombre d'entre eux, ont une utilité économique démontrée, qui reste, à bien des égards sous évalués encore.

Non sincèrement, je crois que l'objectif de redressement des comptes est parfaitement respectables...mais qu'il ne me paraît pas susceptible d'être atteint en continuant à cultiver cette lutte des classes, des âges et en opposant les français entre eux. Nous devons changer de logiciels et surmonter les idéologies qui, si elles sont riches d'enseignements ne doivent pas devenir des dogmes.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré