Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
Calvero
Messages : 208
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Calvero » 09 nov. 2017, 12:40:53

Image

Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Une étude de Pôle emploi, révélée par Les Échos, atteste que la très large majorité des demandeurs d'emploi remplissent leurs obligations.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Depuis quelques semaines, le Président et son gouvernement ont suivi une stratégie de stigmatisation des chômeurs, considérés comme parasites ou profiteurs. Emmanuel Macron avait ainsi évoqué la figure du « multirécidiviste du refus », stigmatisant ainsi les chômeurs qui n'acceptent pas n'importe quel emploi avec un mot d'ordinaire employé pour des délinquants et des criminels. Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a, lui, accusé le 16 octobre sur BFM TV les demandeurs d’emploi de « bénéficier des allocations-chômage pour partir deux ans en vacances ». L'opposition de droite avait abondé dans ce sens, Laurent Wauquiez évoquant les chômeurs qui « profite[raient] de la vie ».

Une étude réalisée par Pôle emploi et dévoilée par Les Échos hier, remet largement en cause cette vision fantasmée. Selon le quotidien, pourtant peu suspect de gauchisme, « plus d'un an et demi après avoir été généralisé par Pôle emploi, le contrôle de la recherche effective de travail par les chômeurs ne fait pas ressortir l'existence de bataillons de “profiteurs” ».
Toujours plus de moyens pour les contrôles

En effet, ce dispositif a abouti à seulement 14 % de radiations pour 270 000 contrôles menés. Ce sont donc 86 % des personnes contrôlées qui ont démontré qu'elles remplissaient bien leurs obligations. Et sur les 14 % radiées in fine, seules 40 % étaient indemnisées par l'Unédic, les autres relevant soit du régime de solidarité (23 %) ou ne touchant plus rien (36 %).

Dans le détail, sur 100 personnes contrôlées, 11 ont retrouvé un emploi pendant le contrôle ou n'étaient plus soumises à obligation de recherche, en cas de formation par exemple, et 55 ont démontré qu'elles étaient bien dans les règles après une simple vérification administrative. Sur les 34 personnes restantes, avec qui un conseiller a pris contact, 20 ont pu également démontrer qu'elles étaient dans les règles ou ont été remobilisées grâce à un accompagnement renforcé. Restaient donc 14 personnes radiées, pour lesquelles les droits ont été suspendus pendant 15 jours, conformément à la loi.

Le conseil d'administration de Pôle emploi avait approuvé en mai 2015 la généralisation de ses équipes de contrôle de la recherche d'emploi des chômeurs, prévoyant d'y affecter 200 postes équivalent temps plein (ETP). Emmanuel Macron s'est engagé à aller plus loin en multipliant par cinq les effectifs de contrôleurs pour les porter à 1 000.

À l’heure où les Paradise Papers viennent rappeler l’ampleur de l’optimisation et de la fraude fiscale par les plus riches, cette allocation de moyens pour faire la chasse à d’hypothétiques micro-fraudes parmi les plus modestes apparaît plus que jamais déplacée.

AFP Vincent Richard
par AFP et Vincent Richard
publié le 9 novembre 2017

Source : https://www.politis.fr/articles/2017/11 ... urs-37914/

-------------------------------------------------------

J'aime beaucoup les deux dernières lignes que j'ai toujours trouvées on ne peut plus vrai.
À l’heure où les Paradise Papers viennent rappeler l’ampleur de l’optimisation et de la fraude fiscale par les plus riches, cette allocation de moyens pour faire la chasse à d’hypothétiques micro-fraudes parmi les plus modestes apparaît plus que jamais déplacée.
"De tout temps il y eu des hommes libres, des contemplateurs de la loi, des hommes vivant sans maître de par le droit primordial de leur existence et de leur pensée. "
L'Anarchie de E.Reclus

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5939
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nolimits » 09 nov. 2017, 12:55:05

Je ne vois pas le lien entre les 2 événements. L'un n’empêche pas l'autre et vice-versa.
Evidemment qu'il y a des profiteurs et des branleurs parmi les chômeurs, cette blague ! On ne va pas arrêter de pourchasser les voleurs à l'étalage parce qu'il y a des violeurs d'enfants !
C'est toujours rigolo ça, quelqu'un qui passe chômeur devient...un saint ! qui souffre, qui se bât au quotidien, qui passe 16h/jour à chercher du boulot. Désolé, je ne vis pas dans le monde merveilleux de Walt Disney.
(et ce n'est certainement pas Le Pôle Emploi qui va aller dans le sens contraire, cela signifierait...qu'il fait mal son boulot !)

Avatar du membre
Calvero
Messages : 208
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Calvero » 09 nov. 2017, 14:28:16

Le propos n'est pas de dire qu'il n'y a PAS de profiteur le propos est de dire qu'on alloue énormément de moyen pour dénicher ces profiteurs alors qu'on en alloue bien trop pour dénicher l'évasion ou la fraude fiscale. Ces dernières ayant pourtant un impact bien plus important...

Pour reprendre ton exemple si on met tous les moyens pour arrêter les voleurs et qu'on laisse courir la plupart des violeurs d'enfants ça mériterait d'être dénoncé non ?
"De tout temps il y eu des hommes libres, des contemplateurs de la loi, des hommes vivant sans maître de par le droit primordial de leur existence et de leur pensée. "
L'Anarchie de E.Reclus

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49818
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2017, 18:27:44

Nolimits a écrit :
09 nov. 2017, 12:55:05
Je ne vois pas le lien entre les 2 événements. L'un n’empêche pas l'autre et vice-versa.
Evidemment qu'il y a des profiteurs et des branleurs parmi les chômeurs, cette blague ! On ne va pas arrêter de pourchasser les voleurs à l'étalage parce qu'il y a des violeurs d'enfants !
C'est toujours rigolo ça, quelqu'un qui passe chômeur devient...un saint ! qui souffre, qui se bât au quotidien, qui passe 16h/jour à chercher du boulot. Désolé, je ne vis pas dans le monde merveilleux de Walt Disney.
(et ce n'est certainement pas Le Pôle Emploi qui va aller dans le sens contraire, cela signifierait...qu'il fait mal son boulot !)
Cet article démontre que la volonté onéreuse de Macron de taper sur les vilains chômeurs qui fraudent le système est stupide car ils sont très peu nombreux et donc la probabilité d'en coincer un est faible, sauf à embaucher une armée de fonx pour faire le boulot. Et là, tu diras qu'on a trop de fonx.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1813
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par les orteils » 09 nov. 2017, 18:32:55

Tu veux dire qu'on n'en alloue PAS ASSEZ pour lutter contre la fraude fiscale. Ceci dit, 14% qui fraudent, il n'y a pas de raison de les laisser faire. Et il est vrai que beaucoup de licenciés ne se précipitent pas pour retrouver illico un emploi : ils ont deux ans. On en connait tous. Mais ils sont aussi très minoritaires...
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49818
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2017, 18:36:57

Il n'y a pas 14% de fraudeurs. 6% tout au plus.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5939
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nolimits » 09 nov. 2017, 18:38:44

les orteils a écrit :
09 nov. 2017, 18:32:55
Tu veux dire qu'on n'en alloue PAS ASSEZ pour lutter contre la fraude fiscale. Ceci dit, 14% qui fraudent, il n'y a pas de raison de les laisser faire. Et il est vrai que beaucoup de licenciés ne se précipitent pas pour retrouver illico un emploi : ils ont deux ans. On en connait tous. Mais ils sont aussi très minoritaires...
Oupsss...tu m'a grillé de vitesse !

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1813
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par les orteils » 09 nov. 2017, 18:49:53

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 18:36:57
Il n'y a pas 14% de fraudeurs. 6% tout au plus.
Il y en a 14% dont les droits ont été suspendus, donc qui n'étaient pas dans les clous.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Papibilou
Messages : 4681
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Papibilou » 09 nov. 2017, 19:09:51

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 18:36:57
Il n'y a pas 14% de fraudeurs. 6% tout au plus.
Et 6% de 3.5 millions ça fait combien ? Pas loin de 200 000 personnes. Si elles perçoivent induement des allocations à hauteur de , disons, 10 000€/an on arrive à 2 milliards. Ce qui est évidemment peu par rapport à la fraude fiscale mais encore trop. Donc si on alloue des moyens supplémentaires au contrôle sur les 2 fraudes, tant mieux, ce sont des emplois de fonctionnaires mais qui rapportent plus qu'ils ne coûtent.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21189
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par johanono » 09 nov. 2017, 19:28:48

La notion de "chômeur profiteur" est assez subjective. Il convient de bien savoir de qui on parle.

Un député LREM vient de faire connaître son opinion sur la question :
Pour le député LREM Damien Adam, des chômeurs "partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage"

Pour un député LREM, des chômeurs "partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage".

Etre chômeur, c’est un peu la dolce vita et l’occasion de se dorer la pilule au soleil sur les conseils de Pôle emploi, à en croire certains politiques. Après Christophe Castaner et Laurent Wauquiez, c’est au tour du député LREM Damien Adam de pester contre ces satanés chômeurs qui profitent des indemnités chômage pour se prendre quelques jours de vacances sous les tropiques plutôt que de chercher un emploi.

Article complet sur http://lelab.europe1.fr/pour-le-depute- ... ge-3487490
C'est là un point de vue bien caricatural, et la réalité est généralement un peu plus complexe.

Il y a beaucoup de chômeurs qui cherchent sincèrement du boulot... mais en priant le bon dieu de ne pas en trouver. C'est-à-dire qu'ils refusent les quelques opportunités qui se présentent à eux, car trop éloignées géographiquement, pas assez bien payées, trop fatigantes, trop contraignantes, etc. Il y a aussi beaucoup de chômeurs qui se contentent de chercher du boulot correspondant à leur formation initiale, même si cette formation n'offre aucun débouché, et qui ne se pose pas la question de savoir s'il serait opportun de suivre d'autres formations. Ces chômeurs sont-ils des fraudeurs, des profiteurs ? C'est difficile à dire.

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 13853
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Narbonne » 09 nov. 2017, 20:05:37

les orteils a écrit :
09 nov. 2017, 18:49:53
Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 18:36:57
Il n'y a pas 14% de fraudeurs. 6% tout au plus.
Il y en a 14% dont les droits ont été suspendus, donc qui n'étaient pas dans les clous.
"Et sur les 14 % radiées in fine, seules 40 % étaient indemnisées par l'Unédic, les autres relevant soit du régime de solidarité (23 %) ou ne touchant plus rien (36 %)."
Cela fait un peu moins de 6% de fraudeurs. Ce qui est quand même important mais négligeable par rapport à la fraude fiscale
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
albert
Messages : 8622
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par albert » 09 nov. 2017, 20:08:32

Les chômeurs radiés ne sont pas forcément des fraudeurs, il peut y avoir différents motifs (refus d'une proposition, absence à une convocation...)
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49818
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2017, 20:23:38

johanono a écrit :
09 nov. 2017, 19:28:48
La notion de "chômeur profiteur" est assez subjective. Il convient de bien savoir de qui on parle.

Un député LREM vient de faire connaître son opinion sur la question :
Pour le député LREM Damien Adam, des chômeurs "partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage"

Pour un député LREM, des chômeurs "partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage".

Etre chômeur, c’est un peu la dolce vita et l’occasion de se dorer la pilule au soleil sur les conseils de Pôle emploi, à en croire certains politiques. Après Christophe Castaner et Laurent Wauquiez, c’est au tour du député LREM Damien Adam de pester contre ces satanés chômeurs qui profitent des indemnités chômage pour se prendre quelques jours de vacances sous les tropiques plutôt que de chercher un emploi.

Article complet sur http://lelab.europe1.fr/pour-le-depute- ... ge-3487490
C'est là un point de vue bien caricatural, et la réalité est généralement un peu plus complexe.

Il y a beaucoup de chômeurs qui cherchent sincèrement du boulot... mais en priant le bon dieu de ne pas en trouver. C'est-à-dire qu'ils refusent les quelques opportunités qui se présentent à eux, car trop éloignées géographiquement, pas assez bien payées, trop fatigantes, trop contraignantes, etc. Il y a aussi beaucoup de chômeurs qui se contentent de chercher du boulot correspondant à leur formation initiale, même si cette formation n'offre aucun débouché, et qui ne se pose pas la question de savoir s'il serait opportun de suivre d'autres formations. Ces chômeurs sont-ils des fraudeurs, des profiteurs ? C'est difficile à dire.
Damien Adam est un troll. Déjà d'une, un chômeur a droit à 5 semaines de congés par an, comme tout le monde. Et pendant leurs vacances, les chômeurs vont où ils veulent, cela ne regarde pas cet odieux personnage qui manifestement parle de ce qu'il ne connaît pas ! Car bien évidemment, le montant de l'ARE ne permet pas de se payer un voyage aux Bahamas. Si l'on peut se permettre d'y aller, c'est qu'on a mis des sous de côté !
LREM, deux lettres en trop en fait.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49818
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2017, 20:31:57

Papibilou a écrit :
09 nov. 2017, 19:09:51
Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 18:36:57
Il n'y a pas 14% de fraudeurs. 6% tout au plus.
Et 6% de 3.5 millions ça fait combien ? Pas loin de 200 000 personnes. Si elles perçoivent induement des allocations à hauteur de , disons, 10 000€/an on arrive à 2 milliards. Ce qui est évidemment peu par rapport à la fraude fiscale mais encore trop. Donc si on alloue des moyens supplémentaires au contrôle sur les 2 fraudes, tant mieux, ce sont des emplois de fonctionnaires mais qui rapportent plus qu'ils ne coûtent.
Disons qu'à la rigueur, si c'était pour juste cibler ceux qui abusent, ça m'irait bien, mais la résultante de tout ça, c'est que ça va mettre la pression aux 94% qui font les choses dans les règles. Et ça, je suis contre. Etre au chômage, c'est déjà suffisamment stressant comme ça. Pas besoin d'en rajouter. Si on était dans une période de plein-emploi, alors oui, vérifier que les gens font les choses si il y avait visiblement trop d'abus, oui. Dans une période où on a 6 millions de chômeurs et peu d'offre d'emploi, je ne vois pas l'intérêt de chercher la "fraude". De toute façon, si l'on coupe l'ARE à quelqu'un, il faudra bien lui verser une autre aide pour compenser. Donc, il n'y a même pas d'économie de faite, contrairement à ce que tu penses.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5939
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

Message non lu par Nolimits » 09 nov. 2017, 20:43:47

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 20:23:38
Déjà d'une, un chômeur a droit à 5 semaines de congés par an, comme tout le monde.
? Que veux-tu dire par là ? Comment peux-t'on être "en congés" quand on ne travaille pas ? C'est antinomique ! (c'est une vrai question, aucune ironie ni sarcasme)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Jeff Van Planet