Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
wesker
Messages : 29833
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par wesker » 24 mai 2018, 23:11:49

Effectivement astérix l'une des réussites de ce Président est d'avoir clairement permis de mettre en évidence le caractère artificiel des clivages anciens entre la gauche et la droite qui structuraient la vie politique.

Logos, oui les libéraux qui se revendiquent authentiques rêvent de l'abolition de l'Etat...(tout comme les marxistes d'ailleurs si on connaît bien leur doctrine) mais bien qu'ayant des pays qu'ils apprécient ne peuvent démontrer la réalité de leurs utopies dans la vie réelle. C'est bien parce que les libertés ne fonctionnement efficacement qu'à la condition d'être assortie de la responsabilité que la présence de régulateur et de règles que les acteurs, abusivement dénommés "marchés" ne s'appliqueront pas de bon gré s'il n'y a pas une autorité supérieure!

Avatar du membre
asterix
Messages : 896
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par asterix » 25 mai 2018, 21:44:05

wesker a écrit :
24 mai 2018, 23:11:49
Effectivement astérix l'une des réussites de ce Président est d'avoir clairement permis de mettre en évidence le caractère artificiel des clivages anciens entre la gauche et la droite qui structuraient la vie politique.

Logos, oui les libéraux qui se revendiquent authentiques rêvent de l'abolition de l'Etat...(tout comme les marxistes d'ailleurs si on connaît bien leur doctrine) mais bien qu'ayant des pays qu'ils apprécient ne peuvent démontrer la réalité de leurs utopies dans la vie réelle. C'est bien parce que les libertés ne fonctionnement efficacement qu'à la condition d'être assortie de la responsabilité que la présence de régulateur et de règles que les acteurs, abusivement dénommés "marchés" ne s'appliqueront pas de bon gré s'il n'y a pas une autorité supérieure!
C'est pour cela que j'ai toujours pensé qu'un libéral est un anarchiste qui a bien tourné. Car même si certain libéraux refoulent un état trop étouffant, il n'en demandent pas moins une régulation de sa part, tout en ayant une vision du collectif par la voie directe de la société civile auto mobilisée sur des sujets sociaux (les restos du cœur restent le meilleurs exemple, ou la ligue du cancer). C'est précisément ce qui les distinguent de l’anarchiste: une vision de l'état, un besoin de régulation. Car quand l'état se mêle de tout, c'est que le peuple ne se mêle de rien. Au foot, ce n'est pas l'arbitre ni la fédé qui font le match, que je sache. A moins que...
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
wesker
Messages : 29833
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par wesker » 25 mai 2018, 23:04:02

Les libéraux sont libéraux par temps faste, mais viennent chouiner dès que la conjoncture s'annonce difficile. Il suffit de regarder la manière dont les patrons se précipitent pour venir satisfaire à une offre de marché public, dénonçant, dans le même temps une dépense publique qu'ils jugent excessive mais dont ils ont besoin pour la "greppio".

Naturellement, la France, culturellement, intellectuellement refuse le modèle collectiviste et doit encourager les initiatives, les investissements, mais ces derniers peuvent ne pas, en toutes circonstances être opposés à l'intérêt général et contrevenir aux services publics qui permettent à chacun de pouvoir se prévaloir de services jugées essentiels par la société, dans la mesure du raisonnable bien entendu !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4916
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par Yakiv » 25 mai 2018, 23:26:32

Une autre donnée sur le modèle nordique, une nouvelle fois assez éloigné du libéralisme économique.
chartoftheday_12768_les_pays_comptant_le_plus_de_fonctionnaires_n.jpg
chartoftheday_12768_les_pays_comptant_le_plus_de_fonctionnaires_n.jpg (146.81 Kio) Vu 113 fois

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50531
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par Nombrilist » 26 mai 2018, 09:12:17

La France en compte donc moins que les capitalistes du Canada et à peine plus que les chantres du capitalisme financier que sont le Royaume-Uni (alors qu'au RU, il y a des fonctions qui sont publiques en France, mais privées là-bas...). J'ai entendu dire qu'en Norvège, il y a un encadrant pour 4 élèves en maternelle, d'où peut-être ce chiffre record de 159. En France, c'est genre un pour douze en moyenne, et ça monte jusqu'à 1 pour 15.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par Jeff Van Planet » 26 mai 2018, 12:05:37

Logos a écrit :
24 mai 2018, 21:34:23
Jeff Van Planet a écrit :
21 mai 2018, 19:47:36
ça n'aurait rien à voir? là j'ai besoin d'une explication.
Pour d'authentiques libéraux la flexsécurité n'a rien de libérale.
Le niveau de dépenses publiques des scandinaves relève pour eux du bolchévisme.
Sans parler du rôle essentiel de la négociation collective et des syndicats dans le monde du travail ou du social.
là on commence mal.
La flexisécurité est tout ce qu'il y a de plus libéral, demandons à certaines personnes ici sur ce forum ce qu'ils pensent des Danois qui retirent les indemnités chômage après deux refus d'annonces: ils te répondront sans aucuns doutes que c'est ultra-libéral de la mort qui tue.
Evidemment la même réponse sera donnée si on leur parle de la facilité qu'on les patrons à licencier.


De plus le niveau de PO danois n'est pas totalement imputable à la sécurité (indemnité+formation)
Logos a écrit :
24 mai 2018, 21:34:23
Et pourtant c'était dans son projet, souviens-toi: l'assurance chômage pour tous.
Je parlais d'augmentation de la durée et du taux d'indemnisation (au Danemark ça peut aller jusqu'à 90% du dernier salaire, et jusqu'à récemment la durée était de 4 ans, sans effet dégressif).

Mais ça ne se résume pas à ça. Les danois forment à tour de bras les chômeurs pour s'assurer qu'ils ne restent pas chômeurs, ils s'assurent aussi qu'ils ne profitent pas du système en coupant les indemnités aux chômeurs qui n'acceptent pas les annonces ou les propositions de formations.

formations qui sont aussi dans le projet macron.

Mais si je te parlais de la réforme de l'assurance chômage, c'est que le projet du candidat macron était que même les indépendant (coucou les uber et autres auto-entrepreneurs) puissent taffer sans perdre leurs indemnités. C'est de la flexisécurité, car la flexisécurité ne se résume pas à donner du pognon aux chômeurs, sinon on le ferait déjà.

Logos a écrit :
24 mai 2018, 21:34:23
Le peuple n'est pas la france, la france ce sont les énarques qui distribuent allègrement la production du peuple à leurs amis politique (AKA redistribution) la france se sont les dirigeants, pas nous.
Je relève une sémantique très révélatrice dans ta phrase: "Qu'est-ce que la France sans son peuple ?"
C'est révélateur de rien du tout. Quand je dis "la France" je ne parle pas du gouvernement ou de l'administration.
Mais de la France en tant que pays, en tant que nation. Et une nation sans peuple ça n'a aucun sens.
Après libre à toi de ne pas de sentir français, mais c'est une autre question.

Sinon je vois le rapport avec le sujet de la redistribution. Qui ne profite pas spécialement aux hauts fonctionnaires plutôt aisés.
Et un énarque qui bosse au Trésor touchera le même salaire sous un gouvernement qui fait de la redistribution et un autre qui n'en fait pas.

De façon générale, c'est pas dans la fonction publique où on fait fortune. Dans le TOP 500 des riches français, tu trouveras assez peu (voire aucun à mon avis) fonctionnaire en activité. Tous les hauts fonctionnaires qui font fortune ont quitté le public pour le privé justement.
Désolé mais j'insiste: quand tu dis SON peuple tu différencie bien la france du peuple en définissant ce dernier de propriété du premier.

De plus la france n'est pas une nation, mais un état, ce qui est tout à fait respectable, mais il ne faut pas tout mélanger. La nation est un lien culturel, la france n'est qu'n lien politique.

De plus si la france était le peuple, pourquoi le peuple se s'aurait appliqué un génocide culturel en exterminant méticuleusement ses langues nationales?
Je suis français car né dans l'état français qui distribue les passeports, mais je ne fais pas partie d'une nation française qui n'existe pas.


Mais poru revenir à la distribution (qui n'est pas re) si tu avais déjà entendu le chef du syndicat des percepteurs dire que chaque fois qu'ils voient arriver un nouveau ministre ils en ont pour 6 mois à le formater, tu te dirais toi aussi que le peuple ne décide de rien du tout, que ce sont ces gens là (la nouvelle noblesse) qui décide.

De plus je parle ici de pouvoir pas de fortune, donc ton top 500 des plus riches importe peu. La fortune et le pouvoir son deux chose distinctes et incompatibles.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 29833
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par wesker » 26 mai 2018, 13:50:53

Ah mais Yakiv, les libéraux vantent, souvent les pays de l'Europe du Nord mais oublient de dire que le taux de distribution des bénéfices en dividendes est inférieur à celui pratiquée dans notre pays. Ils oublient que la flexisécurité ne consiste pas, uniquement à retirer les indemnités chômages en cas de refus mais ont des taux de cotisations plus élevés que chez nous en contrepartie, aussi d'un meilleur accompagnement qui exige des agents (prise en charge formation, suivis...)

Les mêmes souhaitent mettre en avant certaines mesures mais occultent, à dessein, bien d'autres qui ne leur conviendraient pas...C'est une forme de malhonnêteté intellectuelle à mon sens car aucun modèle ne peut, en l'état être transposée sauf à considérer que les peuples, les cultures et les diversités de mentalités n'existent pas d'un pays à l'autre. C'est plutôt, précisément ce qui les distingue et l'esprit entrepreneurial de ces pays ne se résume pas à vouloir accumuler toujours davantage et à ne considérer ses équipes comme des "ressources" utilisables dont on doit pouvoir se débarasser facilement au besoin.

Avatar du membre
Logos
Messages : 895
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par Logos » 29 mai 2018, 22:35:28

Jeff Van Planet a écrit :
26 mai 2018, 12:05:37
La flexisécurité est tout ce qu'il y a de plus libéral, demandons à certaines personnes ici sur ce forum ce qu'ils pensent des Danois qui retirent les indemnités chômage après deux refus d'annonces: ils te répondront sans aucuns doutes que c'est ultra-libéral de la mort qui tue. Evidemment la même réponse sera donnée si on leur parle de la facilité qu'on les patrons à licencier.
La flexibilité est étiquetée "libérale" car bien souvent c'est la mesure phare des réformes libérales concernant le travail.
Mais dans flexisécurité il y a aussi sécurité. Et c'est bien ce volet sécurité qu'aucun libéral digne de ce nom ne peut accepter.

Au passage un chômeur français peut aussi voir ses allocs supprimées après refus "d'offres raisonnables d'emploi".
Sauf qu'il faut qu'elles existent ces offres ! Et c'est bien le problème de la grande majorité des chômeurs.
Le chômage ne s'explique pas principalement par un "refus de candidater".
De plus le niveau de PO danois n'est pas totalement imputable à la sécurité (indemnité+formation)
Non c'est imputable à un niveau élevé de protection sociale "publique". Et aussi de services publics de façon générale.
Deux choses là encore insupportables pour un vrai libéral.
Mais ça ne se résume pas à ça. Les danois forment à tour de bras les chômeurs pour s'assurer qu'ils ne restent pas chômeurs, ils s'assurent aussi qu'ils ne profitent pas du système en coupant les indemnités aux chômeurs qui n'acceptent pas les annonces ou les propositions de formations. formations qui sont aussi dans le projet macron.
Et bien pourquoi Macron n'a-t-il pas mis en place un volet "sécurité" dès qu'il est arrivé au pouvoir ?
En toute logique, d'abord on rend les gens plus employables, on sécurise la perte d'emploi, et ensuite seulement on flexibilise.

Là ça fait un an que des chômeurs se sont vus supprimés les emplois aidés sans rien pour les remplacer.
Et que les crédits formations sont gelés. Tu sais qu'il ne suffit pas d'être chômeur pour avoir "droit" à une vrai formation ?
Mais si je te parlais de la réforme de l'assurance chômage, c'est que le projet du candidat macron était que même les indépendant (coucou les uber et autres auto-entrepreneurs) puissent taffer sans perdre leurs indemnités. C'est de la flexisécurité, car la flexisécurité ne se résume pas à donner du pognon aux chômeurs, sinon on le ferait déjà.
Je n'ai rien contre les indépendants, mais la majorité des salariés ne sont pas indépendants. Et leur perte d'emploi n'est pas plus "sécurisée" qu'avant. Au passage même le volet sur les indépendants pose problème à Macron pour des raisons financières. On ne peut pas avoir de politique ambitieuse en voulant à la fois baisser les prélèvements et s'interdire tout déficit temporaire. Histoire de relancer la machine sans l'étouffer. On dirait qu'il espérait que cet effort serait partagé à l'échelle européenne, il peut toujours courir.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29833
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par wesker » 30 mai 2018, 00:09:33

Decidément je crois que je comprendrais jamais cette mentalité !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les ultra-riches français toujours aussi nombreux en Suisse

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2018, 18:59:57

Logos a écrit :
29 mai 2018, 22:35:28
Jeff Van Planet a écrit :
26 mai 2018, 12:05:37
La flexisécurité est tout ce qu'il y a de plus libéral, demandons à certaines personnes ici sur ce forum ce qu'ils pensent des Danois qui retirent les indemnités chômage après deux refus d'annonces: ils te répondront sans aucuns doutes que c'est ultra-libéral de la mort qui tue. Evidemment la même réponse sera donnée si on leur parle de la facilité qu'on les patrons à licencier.
La flexibilité est étiquetée "libérale" car bien souvent c'est la mesure phare des réformes libérales concernant le travail.
Mais dans flexisécurité il y a aussi sécurité. Et c'est bien ce volet sécurité qu'aucun libéral digne de ce nom ne peut accepter.

alors ça ça s'appelle de l'insulte gratuite aussi bête et fausse que méchante.

J'ai quand même lu le reste qui est du même ressort, même s'il y a une question qui a un peu plus de bon sens que le message dans sa généralité, je la cite:

Et bien pourquoi Macron n'a-t-il pas mis en place un volet "sécurité" dès qu'il est arrivé au pouvoir ?
En toute logique, d'abord on rend les gens plus employables, on sécurise la perte d'emploi, et ensuite seulement on flexibilise.
Déjà la réforme de la formation pro a déjà été faite, donc oui Macron a bien commencé à mettre en place le volet sécurité de la flexisécurité. Ce qui me pousse à poser cette question: pourquoi craches-tu sur la flexisécurité qu enotre président mets en place?
pourquoi refuses-tu de la voire comme elle est?

une autre citation:

Là ça fait un an que des chômeurs se sont vus supprimés les emplois aidés sans rien pour les remplacer.
Et que les crédits formations sont gelés. Tu sais qu'il ne suffit pas d'être chômeur pour avoir "droit" à une vrai formation ?
Les emplois aidés, je le regrête aussi qu'ils furent coupés, mais regardons les choses comme elles sont: payer des fonctionnaires en emplois aidés, revient plus cher et n'est pas forcément plus productif que de les avoir au chômage. Si encore ces aides étaient seulement réservées aux emplois productifs ça rapporterait plus que ça ne coûte. Mais cet avis je l'avais déjà exprimé ici sur ce même forum au moment de la suppression de ces emplois aidés.

Mais si je te parlais de la réforme de l'assurance chômage, c'est que le projet du candidat macron était que même les indépendant (coucou les uber et autres auto-entrepreneurs) puissent taffer sans perdre leurs indemnités. C'est de la flexisécurité, car la flexisécurité ne se résume pas à donner du pognon aux chômeurs, sinon on le ferait déjà.
Je n'ai rien contre les indépendants, mais la majorité des salariés ne sont pas indépendants. Et leur perte d'emploi n'est pas plus "sécurisée" qu'avant. Au passage même le volet sur les indépendants pose problème à Macron pour des raisons financières. On ne peut pas avoir de politique ambitieuse en voulant à la fois baisser les prélèvements et s'interdire tout déficit temporaire. Histoire de relancer la machine sans l'étouffer. On dirait qu'il espérait que cet effort serait partagé à l'échelle européenne, il peut toujours courir.
[/quote]

c'est moi ou tout ça n'est qu'énervement?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré