Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par johanono » 02 mai 2018, 17:33:31

Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Cet impôt s’applique aux plus-values faites par les chefs d’entreprise au moment de leur éventuel exil fiscal.

Image

Article complet sur http://www.leparisien.fr/economie/qu-es ... 693923.php
Encore une décision qui risque de faire du bruit, et d'alimenter l'image de "président des riches" qui colle à la peau de Macron.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 315
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Spartiate » 02 mai 2018, 19:30:47

Je ne porte pas les exilés fiscaux dans mon coeur mais cette taxe n'avait pas de grande utilité : 60 millions d'euros, c'est risible.

Avatar du membre
albert
Messages : 9627
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par albert » 02 mai 2018, 19:58:57

Spartiate a écrit :
02 mai 2018, 19:30:47
Je ne porte pas les exilés fiscaux dans mon coeur mais cette taxe n'avait pas de grande utilité : 60 millions d'euros, c'est risible.
C'est 800 millions d'euros.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Cheshire cat » 02 mai 2018, 20:09:37

Exilés, exilés ... Personne ne les forces à partir.
Des émigrés.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Calvero
Messages : 447
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Calvero » 03 mai 2018, 08:50:34

Une image vaut mille mots.

Image
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Papibilou
Messages : 5616
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Papibilou » 03 mai 2018, 18:52:26

albert a écrit :
02 mai 2018, 19:58:57
Spartiate a écrit :
02 mai 2018, 19:30:47
Je ne porte pas les exilés fiscaux dans mon coeur mais cette taxe n'avait pas de grande utilité : 60 millions d'euros, c'est risible.
C'est 800 millions d'euros.
Le Conseil des prélèvements obligatoires évalue les recettes de l’exit tax à 803 millions d’euros pour 2016, tandis que le rapport sur la fiscalité des Français à l’étranger, à venir début juin, évoque 63 millions entre 2012 et 2017, soit à peine 10 millions par an. Pourquoi cette différence? La taxe cible les plus-values « latentes », c’est-à-dire théoriques, des chefs d’entreprises. S’ils ne vendent pas leurs parts dans les 15 ans suivant leur départ à l’étranger, ils ne seront jamais imposés. L’Etat a donc engrangé, depuis 2012, 2,5 milliards de créances potentielles sur ces contribuables. Mais rien ne dit qu’elles seront recouvrées.
Pourquoi voulez vous que les riches fassent en sorte d'être taxé en vendant leurs actions ayant une plus value s'ils savent qu'il seront lourdement imposés ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9627
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par albert » 03 mai 2018, 19:14:08

Papibilou a écrit :
03 mai 2018, 18:52:26
Pourquoi voulez vous que les riches fassent en sorte d'être taxé en vendant leurs actions ayant une plus value s'ils savent qu'il seront lourdement imposés ?
Ca dépend de la tendance des marchés. 15 ans de détention, c'est long quand il y a une crise financière tous les 10 ans environ.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29823
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par wesker » 03 mai 2018, 19:24:56

Naturellement si cette mesure est dérisoire, on peut s'interroger, alors sur la motivation de supprimer une disposition qui n'encourage pas l'évasion fiscale.

Mais, Macron assume une orientation et une idéologie mondialiste, clairement favorable à la liberté de circulation des capitaux, qu'ils préfèrent défendre. Les nations, les pays, l'Etat ne seraient ils donc que de vagues concepts moins importants que la préservation des libertés de quelques un à faire circuler leur argent comme ils le souhaitent ? Effectivement, ce n'est pas ma conception de la fonction présidentielle, ce ne correspond pas davantage aux idées que je crois bonne pour les citoyens du territoire, mais je ne fus pas l'un des électeurs ayant accordé mon bulletin à ce Président, pas davantage que je lui ai donné une majorité.

Les citoyens, qui pour beaucoup, peuvent se désoler aujourd'hui de cette préoccupation affichée et assumée en faveur de ces contribuables ne devraient ils pas davantage s'interroger que d'exprimer leur surprise et leur insatisfaction à l'égard de cette politique ?

Papibilou
Messages : 5616
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Papibilou » 04 mai 2018, 10:01:16

wesker a écrit :
03 mai 2018, 19:24:56
Naturellement si cette mesure est dérisoire, on peut s'interroger, alors sur la motivation de supprimer une disposition qui n'encourage pas l'évasion fiscale.
Vous touchez du doigt la bonne question. certes l'exit tax ne rapporte pas grand chose, mais quel sera l'impact de sa suppression sachant qu'elle retient peut-être certains riches chez nous mais dissuaderait aussi certaines start-ups de s'y installer par crainte de devoir payer en cas de départ ?
On peut aussi légitimement s'interroger sur le fait qu'il y aurait un manque à gagner important du fait que les services fiscaux seraient incapables de suivre les plus values réalisées sur une multitude de marchés, ce qui montre à l'évidence qu'il faudrait aussi penser à accroître le nombre de fonctionnaires chargés du contrôle fiscal.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29823
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par wesker » 04 mai 2018, 11:03:34

Je n'imagine pas que la suppression de cette taxe changera quelque chose à la psychologie de ceux qui veulent s'exiler, pas davantage qu'elle n'inciterait les investisseurs qui ne regardent, n'évaluent que la rentabilité, les perspectives de leurs investissements.

Avatar du membre
Calvero
Messages : 447
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Calvero » 04 mai 2018, 11:07:17

wesker a écrit :
03 mai 2018, 19:24:56
Mais, Macron assume une orientation et une idéologie mondialiste, clairement favorable à la liberté de circulation des capitaux, qu'ils préfèrent défendre. Les nations, les pays, l'Etat ne seraient ils donc que de vagues concepts moins importants que la préservation des libertés de quelques un à faire circuler leur argent comme ils le souhaitent ?
Tout à fait d'accord avec ça et avec @Papibilou aussi sur l'aspect dissuasif.

A l'instar de la droite décomplexée de Sarkozy jadis, peut-on parlé d'évasion décomplexée ?
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Avatar du membre
wesker
Messages : 29823
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par wesker » 04 mai 2018, 12:08:01

Par cette mesure, Macron assume, un e fois encore sa conviction néo libérale de liberté totale de circulation des capitaux. Estimant sans doute que l'absence de mesures à l'encontre de l'exil fiscal incitera certains à investir sur notre territoire, néanmoins ce raisonnement se heurte au fait qu'il n'est pas pratiqué par des pays qui, tels que la Chine ou d'autres pratiquent le contrôle sur ces opérations !

Avatar du membre
Logos
Messages : 895
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par Logos » 04 mai 2018, 20:59:45

Le discours de Macron est proprement ahurissant.
Il a comparé la relation entre une entreprise et la France à une simple histoire de couple.
Évidemment, c'est toujours entreprise qui est libre de rompre ou de renouer la relation.

Responsabilité sociale ? Que dalle. Notion de contrat avec un territoire et des salariés ? On oublie.
Ne parlons même pas de patriotisme, un truc de fachos de "l'ancien monde".
Il nous prend l'exemple d'une startup comme si l'économie et l'innovation en général se résumaient aux startups.

Avatar du membre
albert
Messages : 9627
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par albert » 04 mai 2018, 21:06:27

Emmanuel Macron fait le choix de la soumission à l’ordre économique

Dans son entretien à Forbes, Emmanuel Macron explique que ses choix économiques sont déterminés par sa volonté de coller aux intérêts des investisseurs. Il ne se contente pas d’annoncer la fin de l’exit tax, il présente une vision du monde faite de soumission à la volonté des plus riches.

Image




« Mon travail n’est pas de regarder la télé et de faire des commentaires d’actualité, j’ai autre chose à faire », a martelé Emmanuel Macron concernant sa présence en Australie le jour de la fête du travail. Et pour enfoncer le clou sur cette indifférence à l’égard du 1er Mai, Forbes, le magazine étasunien préféré des hommes d’affaires de la planète, a publié un entretien avec le président de la République qui révèle sa conception des rapports économiques et sociaux comme aucun autre auparavant.

(...)

Le président affirme que la taxe n’est pas rentable avec seulement 70 millions d'euros de rendement. Mais comme l'a souligné Marianne, le patrimoine concerné pourrait induire un rendement de 800 millions d’euros. Surtout, si elle rapporte peu, c’est peut-être aussi parce que sa fonction répressive fonctionne bien… Supprimer cette taxe est donc un choix qui vise à en finir avec cette fonction. D’ailleurs, si elle était si inutile qu’on le dit, pourquoi la supprimer ?

Emmanuel Macron mérite bien le titre de « leader of the free markets » (« leader des marchés libres ») que lui accorde Forbes en une. Pour lui, pas question de contraindre la liberté des investisseurs, c’est aux États de se faire beaux pour leur plaire. « Si vous êtes capable d’attirer, c’est bon pour vous ; mais si ce n’est pas le cas, on doit pouvoir divorcer », explique-t-il. D’où cette idée que c’est le pays qui doit se plier aux investisseurs, pas l’inverse.

Jusqu’où va cette liberté ? Très loin puisque l’exit tax n’est pas une taxe frappant la simple réalisation d’une prise de bénéfice, c’est une taxe contre l’optimisation fiscale qui frappe ceux qui souhaitent transférer leurs foyers fiscaux dans un pays fiscalement plus intéressant. Nicolas Sarkozy l’avait d’ailleurs présenté comme une taxe contre l’évasion fiscale et elle ne concernait que les participations de plus de 1,3 million d’euros. Bref, cette taxe souhaitait compenser les futures pertes de recettes fiscales liées aux pratiques fiscales agressives de certains pays. Contrairement à ce que prétend Emmanuel Macron, il ne s’agissait pas d’empêcher le divorce, mais simplement de demander une indemnité à celui qui décidait de rompre le mariage (tout en en conservant certains avantages, comme la jouissance des services publics, par exemple). Depuis quand les pensions alimentaires, par exemple, empêchent-elles la liberté de divorcer ?

(...)



Article complet sur https://www.mediapart.fr/journal/econom ... xtor=CS3-5
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29823
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Qu’est-ce que l’«exit tax», cet impôt que Macron veut supprimer ?

Message non lu par wesker » 04 mai 2018, 23:26:41

Surprenant de voir que certains découvrent la proximité entre le Président de la République et le monde des affaires. De par son ancien métier, ainsi que par son positionnement assumé durant la campagne sur une ligne néo libérale démocrate, s'attendre à d'autres considérations relèvent de l'imagination.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré