Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51264
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Nombrilist » 17 sept. 2018, 19:11:37

Depuis quand un patron qui demande un CV ou qui dit "je vous recontacterai" est équivalent à une embauche ? MDR.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par wesker » 17 sept. 2018, 20:17:03

Ces gens là, trop souvent ne rencontrent ni ne connaissent aucune de ces difficultés qu'ils prétendent résoudre. Ils les traitent souvent avec une vision qui ne correspond pas aux réalités, se montrent à l'écoute des préconisations des agences de communication et de ce que reportent les mieux lotis de la société.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51264
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Nombrilist » 17 sept. 2018, 21:01:37

Les journalistes qui ont fait leur enquête ne sont pas très honnêtes. Pour eux, donner un CV, c'est être pris pour le job. Au final sur 10 restaurant, un seul a dit oui pour une prise à l'essai. On ne connaît pas le salaire, on ne sait pas si c'est un travail viable (temps complet...), on ne sait même pas si il y a vraiment un contrat de travail et on ne sait pas si le journaliste qui n'est pas compétent pour le job ne va pas se faire virer au bout d'une journée. Bref, ce genre de mini-trottoir, c'est bon pour l'audimat, mais scientifiquement, ça ne vaut rien.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32343
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par politicien » 18 sept. 2018, 12:42:12

« Il est dans le monde des Bisounours »: l'horticulteur qui a rencontré Macron se confie à BFMTV

Jonathan se dit « blessé » par le dialogue qu'il a eu samedi avec Emmanuel Macron dans les jardins du palais.

Image









BFMTV a joint, ce mardi, le jeune chômeur qui avait interpellé samedi le président de la République dans les jardins de l'Elysée, lors des Journées du patrimoine. Jonathan, 25 ans, avait alors évoqué sa difficulté à trouver un emploi. De sa rencontre avec Emmanuel Macron il garde un souvenir blessant et dit avoir pris "une claque". 


L'hôte de l'Elysée avait conseillé au jeune horticulteur de "traverser la rue" pour trouver du travail dans l'hôtellerie-restauration, d'aller frapper aux comptoirs des cafés de Montparnasse où la demande est forte. Rétrospectivement, Jonathan juge très durement les conseils dispensés par Emmanuel Macron.

"Il est pas du tout dans la réalité lui. Il est complètement à côté de la plaque. Lui, il est encore dans le monde des Bisounours. Lui, il rêve. Il est président, mais il ne s'occupe pas des personnes qui sont au chômage, il ne s'occupe pas de tout ça."


(...)

Article complet sur https://www.bfmtv.com/politique/il-est- ... 25613.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Logos
Messages : 980
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Logos » 18 sept. 2018, 14:30:43

Du grand n'importe quoi, comme d'habitude avec Macron.
Un Président doit toujours mesurer la portée de ses réponses.

Or quels sont les messages ici ?
- L'emploi il suffit de demander pour en avoir (donc si on ne bosse pas, c'est qu'on ne veut pas ou qu'on ne cherche pas)
- Quand on est au chômage on doit prendre n'importe quoi, peu importe sa formation, son ancien boulot, ses attentes etc.

C'est d'autant plus mesquin qu'il prend l'exemple du secteur sans doute le plus en tension en France.
Où les conditions de travail sont parmi les plus difficiles (horaires décalées, beaucoup de saisonnier, rythme de travail...)
Et qui n'embauche clairement pas tous les profils (âge, physique, contraintes familiales etc.)

Mais bon on est plus à une mesquinerie près avec Macron. Qui me fait de plus en plus penser à Sarkozy.

Papibilou
Messages : 6167
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Papibilou » 18 sept. 2018, 19:12:40

Il faut arrêter de penser que l'on a un métier et on le fera toute sa vie. C'est fini ça.
Dans les pays voisins ou le taux de chômage est plus bas que le notre, les chômeurs savent qu'il faut prendre le job qui passe, quitte à en changer pour un autre qui leur plaît plus, 3 mois après.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Spartiate » 18 sept. 2018, 19:48:37

À 25 ans, je comprends qu'on n'ait pas envie de changer de voie juste après y être entré.

De toute façon, ce n'était pas le propos de Macron. Se former à un nouveau métier, c'est bien mais les moyens n'y sont pas, la formation reste réservée à ceux qui sont déjà en poste.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7213
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Nolimits » 18 sept. 2018, 19:55:08

Les chômeurs ne sont pas des mourants à qui l'on doit parler avec condescendance et précaution. Une petite "pique" de temps à autre ne peut pas faire de mal. Un chômeur a droit à notre respect, il n'y a donc pas de raison de s'adresser systématiquement à lui avec des larmes à l’œil en s'apitoyant avec lui sur son "malheur". Le chômage est une étape, une simple étape. Un salarié, il peut arriver qu'il faille le secouer de temps en temps (qui ne s'est pas pris un jour, une brasse ?), un chômeur aussi, car les 2 sont respectables, au même niveau.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32343
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par politicien » 18 sept. 2018, 19:59:16

Y'a pas de formation lorsqu'on est sans emploi ? Tu es sûr de cela ?

https://www.pole-emploi.fr/candidat/fin ... z?id=60736
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Spartiate » 18 sept. 2018, 20:06:17

Quand on est sans emploi, la liste des formations possible reste restreinte et à l'appréciation du Conseil régional. Car ce n'est pas tout d'avoir sa formation financée, il faut pouvoir vivre à côté, payer son loyer, sa nourriture, etc. Le temps qu'on passe à la formation, on ne peut pas le passer à travailler et à gagner de l'argent. C'est un peu le serpent qui se mord la queue : le RSA est par exemple exclu pour les étudiants, y compris âgés de plus de 25 ans. Et ça concerne aussi bien les filières que certains jugent inutiles (universitaires) que les autres.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7213
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Nolimits » 18 sept. 2018, 20:24:12

Quand tu es licencié et que tu as choisi le CSP (ce qui est le cas de très nombreux chômeurs, à l'exception de ceux qui savent déjà qu'ils vont retrouver un emploi), tu as accès à de multiples formations et tu es payé ce que tu dois toucher pour ta période d'inactivité (et le CG n'intervient pas sur le sujet).

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Spartiate » 18 sept. 2018, 20:30:41

Tu conviendras comme moi que c'est une situation qui n'est pas si courante, et qui devrait rester l'exception. En un an sur un poste, tu ne peux cumuler qu'une vingtaine d'heures de formation. Bref, il faut aligner au moins 5 années de travail pour prétendre à une formation décente.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19134
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Golgoth » 18 sept. 2018, 21:12:31

Dans le monde libéral, quand on arrive pas à embaucher c'est qu'il faut augmenter les salaires. Je traverse la rue, je vous trouve un jeune qui accepte le boulot difficile et tard le soir mais payé plus que le smic.
A part ça tout le monde se fout de la g..... de cette phrase depuis deux jours, par contre le jeune a eu des propositions en horticulture visiblement. Les gens savent encore reconnaitre les méchants et les gentils visiblement.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32343
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par politicien » 18 sept. 2018, 21:51:31

Si il a eu des propositions c'est que finalement E. Macron a un peu raison non ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19134
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Macron à un chômeur : du travail, "je traverse la rue, je vous en trouve"

Message non lu par Golgoth » 18 sept. 2018, 21:59:17

politicien a écrit :
18 sept. 2018, 21:51:31
Si il a eu des propositions c'est que finalement E. Macron a un peu raison non ?
Non. Les employeurs ont juste dû être touchés, David contre Goliath toussa :star5:
Macron devrait redescendre sur Terre. Il est imbuvable.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré