Pas de bonus pour le Smic en 2011

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 déc. 2010, 18:20:00

Bonjour,  Les experts chargés de sa réévaluation refusent un coup de pouce au-delà de l’inflation.  Comme chaque année, le salaire minimum de croissance (Smic) va être réévalué le 1er janvier. Mais pour la cinquième année consécutive, sa hausse devrait se limiter au niveau de l’inflation, les experts chargés de sa réévaluation ayant recommandé mardi au gouvernement de ne pas donner de coup de pouce supplémentaire.  Tous ces experts ont préconisé dans un rapport publié mardi par le ministère du Travail de "limiter le prochain relèvement du Smic (...) à l'application des mécanismes automatiques légaux", tenant compte depuis 1970 de l'inflation et de l'évolution du pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier.   Une hausse programmée de 1,6% La hausse préconisée devrait avoisiner 1,6% et porter le salaire horaire au-delà du "seuil des 9 euros brut", selon Les Echos. Le Smic horaire brut s’élève actuellement à 8,86 euros, soit 1.343,77 euros mensuels brut (1.056 euros net) pour 35 heures hebdomadaires. Un salarié travaillant 35 heures par semaine devrait empocher 21,56 euros de plus chaque mois, soit 1.369, 33 euros mensuels.  Le montant exact de la revalorisation sera annoncé le 14 décembre lors d'une réunion de la Commission nationale de la négociation collective, où siègent les partenaires sociaux.   “Ne pas compromettre la reprise de l'emploi“ Pour justifier leur décision, les experts font valoir qu'"il conviendrait de ne pas compromettre (...) la reprise de l'emploi" et que "les hausses du salaire minimum, si elles peuvent améliorer la rémunération des personnes en emploi, ont surtout pour effet d'éloigner du marché du travail les plus fragiles".  Sauf surprise, 2011 devrait donc être la cinquième année consécutive sans coup de pouce gouvernemental, option écartée par Nicolas Sarkozy depuis son élection à la présidence de la République en 2007.  Qu'en pensez vous ?  A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 02 déc. 2010, 18:39:00

Estimons-nous heureux le gouvernement n'a pas encore décidé de supprimer le salaire minimum. On est une bande de petits veinards pas vrai ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 déc. 2010, 18:41:00

Mais pour la cinquième année consécutive, sa hausse devrait se limiter au niveau de l’inflation, les experts enflures chargés de sa réévaluation ayant recommandé mardi au gouvernement de ne pas donner de coup de pouce supplémentaire.

Vivement que Mélenchon passe, qu'on l'ait à 1500 net.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 02 déc. 2010, 18:45:00

20 euros en plus par mois c'est dérisoire mais pour beaucoup de monde ça n'est pas négligeable. Même pas un petit os à ronger, c'est assez misérable :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 02 déc. 2010, 20:08:00

Ils gagnent combien les experts qui trouvent normale que pour survivre les salariés à bas revenu doivent se rendre au secours populaire, au restos du coeur... ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 déc. 2010, 08:00:00

On s'en fout de ce que gagne les experts.

Le Smic est un salaire minimum, pour des gens minimalement désirables, et souvent pas indispensables.


Voyez le tableau des smics européens : devant la France, il n'y a que leLuxembourg, l'Angleterre et la Belgique.

Mais ce qui est anormal, c'est le nombre important de smicards en France.

http://enoch.over-blog.com/article-31305096.html
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 déc. 2010, 08:49:00

"Mais ce qui est anormal, c'est le nombre important de smicards en France."

Donc, il faut augmenter drastiquement le SMIC. Comme ça, il n'y aura plus rien d'anormal.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 déc. 2010, 10:08:00

icon_question icon_question icon_question

Si tu augmentes le smic,il n'y aura plus de smicards,mais seulement des chômeurs ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 déc. 2010, 10:39:00

Alors le grand nombre de smicards en France, selon toi, il est normal ou anormal ? Faudrait savoir.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 déc. 2010, 17:20:00

Il est évidemment "anormal", puisqu'il diffère largement de la moyenne européenne.

Reste à savoir pourquoi ?
Un nombre excessif de gens sans aucune qualification ?
Des patrons peu enclins à payer les immenses compétences de leurs collaborateurs ?
Des arrangements fiscaux de type "salaire minimum + avantages discrets" ?

Il serait intéressant de voir la proportion de smicards par secteurs d'activités et par importance de leurs entreprises.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24271
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 déc. 2010, 17:31:00

Ils sont plus nombreux parce que les exonérations de cotisations sociales ciblent en particulier les plus bas salaires, dans un but affiché de compétitivité avec les pays à moindres coûts salariaux (défense de rire). Du coup il est dissuasif pour l'employeur d'augmenter ses employés au-delà du SMIC.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 déc. 2010, 17:32:00

4 millions de chômeurs. Voilà pourquoi.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 déc. 2010, 09:10:00

Ils sont plus nombreux parce que les exonérations de cotisations sociales ciblent en particulier les plus bas salaires, dans un but affiché de compétitivité avec les pays à moindres coûts salariaux (défense de rire). Du coup il est dissuasif pour l'employeur d'augmenter ses employés au-delà du SMIC.

Merci, Frédo, j'ignorais cette fantaisie  hexagonale ...

qui est en effet sans doute la source de tous les maux.

Chaque fois qu'on prend des dispositions particulières en faveur de certaines catégories, ces dispositions se retournent immanquablement contre les soit-disants bénéficiaires.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 déc. 2010, 11:54:00

Les bénéficiaires de cette mesure sont surtout les patrons.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 05 déc. 2010, 01:54:00

mps a écrit :
On s'en fout de ce que gagne les experts.

Le Smic est un salaire minimum, pour des gens minimalement désirables, et souvent pas indispensables.

Mps réinvente le four crématoire pour les inutiles? Son intervention est puante!!
Quand au SMIC mon commentaire renvoit au dernier poste que j'ai mis sur le fil de la mondialisation où l'on évoque les milliardaires. Mon post parle du 1,2 milliards de gens qui n'ont pas un dollar par jour pour vivre. Vous savez ces gens que mps désigne sous le vocable de "pas indispensables"
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : El Fredo, Logos