40 milliards d'euros de dividendes pour les patrons du CAC 4

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 08:42:00

Les entreprises du CAC 40 devraient verser 40 milliards d'euros de dividendes en 2011

LEMONDE.FR avec AFP | 07.01.11 | 08h00

http://www.viadeo.com/shareit/share/?ur ... .fr%2Fsoci…

Image




Les entreprises du CAC 40 devraient verser quelque 40 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires en 2011 au titre de l'exercice 2010, soit un montant record, indique le quotidien Les Echos
Image


Ce montant représente une progression de 13 % sur les dividendes versés en 2010 au titre de l'année 2009. Pour 2011, les sommes qui seront distribuées aux actionnaires l'année suivante devraient continuer à croître pour atteindre 43 milliards d'euros, poursuit le journal s'appuyant sur deux études de cabinets d'analystes (PrimeView et Markit Dividend).
Au palmarés des groupes les plus généreux du CAC 40, on trouve France Télécom, suivi par Vivendi, Total, GDF Suez et Natixis, ajoute le journal.
Ces records en termes de dividendes s'expliquent par des politiques plus généreuses envers les actionnaires de la part d'entreprises qui ont reconstitué leur liquidités et engrangé une hausse de leurs bénéfices. Parallèlement, l'incertitude de l'environnement économique les rend prudentes en termes d'investissement, explique le journal.


Taxer à 6% au lieu de 41% comme la plupart des français ayant des revenu taxable à cet hauteur,soit 16,4 milliards de perte pour la France,c'est vrai la droite c'est sympa pour les milliardaires,d'ailleurs une fois milliardaires je vote à droite,ne soyons pas plus royaliste que le roi.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 08:49:00


Les entreprises du CAC 40 devraient verser quelque 40 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires en 2011 au titre de l'exercice 2010, soit un montant record, indique le quotidien
les patrons n'étant que très rarement actionnaires majoritaires des entreprises (exemple typique : EDF, FT...) ce ne sont pas les patrons qui auront ces 43 milliards mais tout aussi bien les banques que les petits porteurs.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 09:00:00

Le dividende d'une action est un versement d'argent aux actionnaires, prélevé sur le bénéfice net ou sur les réserves de la société.
Le versement d'un dividende ne constitue pas à proprement parler une rémunération de l'actionnaire. Il s'agit plutôt de la restitution à l'actionnaire d'une fraction du capital dont il est détenteur (l'entreprise rend de l'argent à l'actionnaire). En effet, le versement d'un dividende ne change pas la richesse de l'actionnaire sur le moment. Avant d'être distribué, le cours de l'action comprend le montant du dividende, qui figure encore au bilan sous forme d'actifs de trésorerie. Après distribution, le cours de l'action diminue du montant correspondant au dividende par action. Il y a appauvrissement de la société, donc diminution de son actif net, déterminant du cours de l'action.
Certaines sociétés autorisent d'ailleurs leurs actionnaires à réinvestir leur dividende sous forme d'achat d'actions. A l'inverse, un actionnaire souhaitant disposer d'une partie des bénéfices de l'entreprise dont il détient des parts peut le faire quand bien même l'entreprise en question ne distribuerait pas de dividende. Il lui suffit de revendre une partie de ses actions correspondant au montant qu'il aurait souhaité obtenir sous forme de dividende.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 09:28:00

je sais ce qu'est un dividende... j'en perçois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 09:41:00

Actionnaire de L’Oréal : 14,4 milliards en actions, 278 millions de dividendes
Liliane Bettencourt est encore la première actionnaire de L’Oréal. Selon le rapport annuel du groupe, elle détient 185 660 466 actions, près de 31% du capital. Elle en a cédé l’essentiel à sa fille Françoise, en nue propriété, mais elle en conserve l’usufruit. En clair, elle continue à toucher les dividendes et elle conserve ses droits de vote.

http://www.gauchemip.org/spip.php?article13597


bernard arnaut : D'après Le Monde diplomatique (n°653, août 2008), son salaire annuel de PDG en 2007 fut de 3 millions d'euros, et il a touché 335 millions d'euros de dividendes par le groupe en 2007. D'après le magazine Forbes, sa fortune s'est accrue de 3 milliards d'euros en un an. En 2008 il a perçu en tant que dirigeant de LVMH 4 millions € en 2008 (2e patron le mieux payé de France

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 09:53:00

et? tu ne prouves rien, et tu n'enlève pas la vérité à ce que je dis.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 10:05:00

les patrons n'étant que très rarement actionnaires majoritaires des entreprises (exemple typique : EDF, FT...) ce ne sont pas les patrons qui auront ces 43 milliards mais tout aussi bien les banques que les petits porteurs.
Tu ne dis rien....
Moi,je dis que les grands patrons actionnaires de leurs boites perçoivent des dividendes taxés à hauteur de 6% quelque soit le montant comme le plus petit contriuable.C'est tout ce que je dis.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 10:52:00

Tu ne dis rien....
Moi,je dis que les grands patrons actionnaires de leurs boites perçoivent des dividendes taxés à hauteur de 6% quelque soit le montant comme le plus petit contriuable.C'est tout ce que je dis.
bah écoute, oui et non en fait puisque c'est ensuite retaxé par divers moyens. Bien sûr, les optimisations fiscales viennent supprimer ou presque ces taxes, mais la loi prévoit plusieurs niveau de taxation.
Ensuite, non, tu ne dis rien.
Tu titres un article "40 milliards d'€ pour les patrons", sauf que manqué, s'ils en ont 1 milliard tous réuni (en prenant dans "patron" tout le conseil d'administration) ça sera beau.
Tu ne dis rien car tu parles d'actions puis de salaires tout en niant que les actions soient un salaire.
Tu ne dis rien car tu ne fais que copier/coller des articles alors que je ne réponds qu'avec mon propre avis.
Tu ne dis rien car comme d'habitude tu mélanges tout.

Et si, je dis quelque chose : je dis la vérité sur la bourse et les dividendes : les patrons sont ultra-minoritaire et ne votent les augmentation de dividende qu'une fois sur deux (je veux dire par la, par exemple que la famille dassault, ne fait que ça, alors que Lilliane et son mari lorsqu'il était vivant, le faisait plus rarement car, comme le dit justement ta citation, c'est un manque à investir pour l'entreprise mais c'est surtout un manque à gagner sur leur vrai salaire !!!)

Ensuite tes articles sont très aproximatifs, le cours des actions ne déscend pas de la valeur du dividende (une nouvelle fois, c'est par expérience que jete parle) il arrive même souvent que le titre stagne ou reparte après la période moratoire (aucun achat/vente d'une période allant d'une semaine avant versement à une semaine après). Les dividendes sont votées par les AG, qui, pour les entreprises en donnant le plus, sont surtout composées de petits porteurs+employers+sicav et autre assurance vie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 11:18:00

Voire pas d'impôt du tout :

Malgré ses profits records, Total ne paie pas d'impôts en France

Malgré un résultat net de 8,3 milliards d'euros en 2009, le groupe Total n'a rien versé au fisc français... en toute légalité.



Il serait faux de penser qu’une société qui a son siège social en France paie ses impôts sur les bénéfices en France. C’est ce que révèle la dernière édition du Journal du Dimanche (JDD) qui démontre qu’un grand nombre de sociétés composant l’indice CAC 40 ne paient pas d'impôt sur le territoire. En toute légalité.
Les entreprises utilisent les nombreuses possibilités offertes par le Code des Impôts : report illimité des pertes, intégration fiscale des gains et pertes des filiales françaises par la maison mère, déductibilité des intérêts, crédit impôt-recherche ; etc...

Total est emblématique

Le cas de Total est emblématique. La compagnie pétrolière est le champion français des bénéfices avec un résultat net en 2009 de 8,6 milliards d’euros. Pourtant, le groupe ne paie pas d’importe sur les sociétés en France et verse 7,7 milliards d’euros au fisc de pays étrangers. Ses activité de raffinage en France sont en perte.
La société dirigée par Christophe de Margerie n’est pas la seule dans ce cas extrême. Danone, Essilor, Saint-Gobain, Schneider, Suez Environnement sont également exclues de l’impôt sur les sociétés en France, souligne le JDD qui souligne que près de la moitié des entreprises cotées au CAC 40 ont refusé de répondre à ses questions.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 janv. 2011, 11:23:00

Heureux comme une entreprise du CAC40 qui ne paye pas d'impôt sur les sociétés
Publié le 20 décembre 2010 par Jean-Claude Benard


Total, une des valeurs préférées des investisseurs, fait partie de ces entreprises du CAC40 qui ne payent pas d’impôts sur les sociétés en France. Etonnant dans une période où le gouvernement est à l'affut de toutes les recettes fiscales possibles !

Cette information, sortie par le JDD est d'autant plus choquante, qu'elle coincide presque avec le vote ( à la baisse), du budget de Pôle Emploi, qui remarquent Les Echos : " (...) marque une forme de désengagement de l'Etat (...)

Que dit l'enquête du JDD commentée par Le Figaro

" (...) une entreprise du CAC 40 sur quatre n'aurait pas payé d'impôt sur les sociétés (IS) l'an dernier. Danone, Suez environnement, Total, Saint-Gobain ou encore Schneider échappent par exemple complètement à ce prélèvement. (...) Comme l'avait déjà souligné un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires en octobre dernier (...) "

Conseil des Prélèvements Obligatoires (CPO) dont le rapport indiquait que : " (...) En 2010, 293 dépenses fiscales bénéficiant aux entreprises ont été recensées. Elles ont fortement augmenté depuis 2002. Elles représentent un total de 35 Md€, soit 14 % de recettes fiscales nettes de l’État. S’y ajoute le poids des mesures dérogatoires déclassées qui s’élève à 71 Md€ (...) S’agissant des niches sociales, le CPO a identifié 91 dispositifs ou ensemble de dispositifs concernant les entreprises, dont le coût s’élève à plus de 66 Md€ pour l’ensemble des prélèvements sociaux - soit 15 % des recettes de la Sécurité sociale –, dont 31,5 Md€ sous la forme d’allègements généraux et d’exonérations ciblées(...) "

Quelques exemples de techniques permettant de "passer au travers" de l'impôt ?

(...) Danone, déduit de ses impôts les emprunts contractés pour l'acquisition de Numico, en 2007, précise le JDD. Et si d'autres entreprises, telles Total ou PSA, ne reversent rien cette année pour avoir été dans le rouge, elles pourront limiter également leurs versements les années suivantes, grâce au report illimité des pertes déplorées durant la crise (...) Total a beau déclarer près de 8 milliards de bénéfice au niveau mondial, il ne paie aucun impôt en France. Comme ses activités de raffinerie (en France) sont toutes en perte, il échappe intégralement à l'impôt (...) Natixis, par exemple, ont affiché des résultats déficitaires, ce qui justifie un impôt nul (...) Les Echos

Selon l'enquête du JDD, " (...) les montants épargnés s'élèvent ainsi à 66,3 milliards en 2009, contre 18,5 milliards en 2005". Un manque à gagner réel pour l'Etat français, pour qui l'impôt sur les sociétés est la troisième recette" - L'Express

En clair, écrit Le Figaro : " (...) les sociétés du CAC 40 sont en moyenne imposées à hauteur de 8% de leurs bénéfices, contre 33% normalement. Les PME, moins à même d'exploiter les différentes niches fiscales, en reverseraient en moyenne 22% (...) "

Cette situation aurait du faire réagir Laurence Parisot qui ne cesse de nous parler de sa "PME attitude" et des problèmes de trésorerie que PME et TPE rencontrent !

Et fait, le MEDEF a déja réagit en dénonçant ... le rapport du Conseil des prélèvements obligatoires, au fait qu'il : " (...) ne prenaient pas suffisamment en compte, "l'enjeu de la compétitivité" (...) et a dénoncé également : " (...) " une contre-vérité" selon laquelle les PME paieraient plus d'impôts que les grosses sociétés en raison de leur moindre facilité à recourir à l'optimisation fiscale " - Le Point

Mais il est très probable, qu'on ne passe que peu de temps, à évoquer, lors des Conseil d’Administration de Michelin ou de BNP Paribas dont madame Parisot est membre : le manque de savoir faire des TPE ou PME dans les techniques destinées à échapper au fisc ...

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 12:17:00

rapport avec le sujet?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 07 janv. 2011, 13:03:00

Cobalt a écrit :Les entreprises du CAC 40 devraient verser 40 milliards d'euros de dividendes en 2011

LEMONDE.FR avec AFP | 07.01.11 | 08h00

http://www.viadeo.com/shareit/share/?ur ... .fr%2Fsoci…

Image




Les entreprises du CAC 40 devraient verser quelque 40 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires en 2011 au titre de l'exercice 2010, soit un montant record, indique le quotidien Les Echos
Image


Ce montant représente une progression de 13 % sur les dividendes versés en 2010 au titre de l'année 2009. Pour 2011, les sommes qui seront distribuées aux actionnaires l'année suivante devraient continuer à croître pour atteindre 43 milliards d'euros, poursuit le journal s'appuyant sur deux études de cabinets d'analystes (PrimeView et Markit Dividend).
Au palmarés des groupes les plus généreux du CAC 40, on trouve France Télécom, suivi par Vivendi, Total, GDF Suez et Natixis, ajoute le journal.
Ces records en termes de dividendes s'expliquent par des politiques plus généreuses envers les actionnaires de la part d'entreprises qui ont reconstitué leur liquidités et engrangé une hausse de leurs bénéfices. Parallèlement, l'incertitude de l'environnement économique les rend prudentes en termes d'investissement, explique le journal.


Taxer à 6% au lieu de 41% comme la plupart des français ayant des revenu taxable à cet hauteur,soit 16,4 milliards de perte pour la France,c'est vrai la droite c'est sympa pour les milliardaires,d'ailleurs une fois milliardaires je vote à droite,ne soyons pas plus royaliste que le roi.
@la modération: j'ai utilisé la fonction avertissement pour vous signaler l'abus. Ce forumeur utilise une confusion de langage hélas usuelle chez les gauchistes "patron=actionnaire" avec clairement l'intention de nuire. 


Il nous submerge de chiffres, mais oublie deux points essentiels:
-   la bourse a été en moyenne plate en 2010 (pas de montée du CAC40)
-   le rendement des actions, qui est lamentablement bas pour des placements à risque. Tout celà après une année 2008 désastreuse et une 2009 de petite remontée.


C'est un voyou, je demande à la modération de le foutre dehors.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7203
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 janv. 2011, 13:09:00

pas d'accord avec toi ilikeyourstyle même si cobalt fait du troll manifeste sur ce coup là.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51191
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 janv. 2011, 13:12:00

Tu pètes un fusible Ilike. Les PDG sont rarement actionnaires majoritaires, on est bien d'accord. Mais ils en possèdent néanmoins beaucoup, et les PDG qui se goinfrent de stock-options, ça n'est pas une légende. De plus, tu remplaces "PDG" par gros actionnaire, et le fond du propos ne change pas.

"la bourse a été en moyenne plate en 2010 (pas de montée du CAC40)"


Et alors ? Cobalt parle de 40 milliards d'euros de dividendes. Platitude toute relative donc !
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 07 janv. 2011, 13:25:00

Nombrilist a écrit :Tu pètes un fusible Ilike. Les PDG sont rarement actionnaires majoritaires, on est bien d'accord. Mais ils en possèdent néanmoins beaucoup, et les PDG qui se goinfrent de stock-options, ça n'est pas une légende. De plus, tu remplaces "PDG" par gros actionnaire, et le fond du propos ne change pas.

"la bourse a été en moyenne plate en 2010 (pas de montée du CAC40)"

Et alors ? Cobalt parle de 40 milliards d'euros de dividendes. Platitude toute relative donc !
Oui, mais tu oublies un détail: le rendement net est très faible. C'est facile de dire 40 milliards, celà ne veut rien dire du tout. La réalité c'est 3% du rendement pour des placements à risques , et quand je parle de risque je rappelle que le CAC40 a perdu 43% en 2008 ! 

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Papibilou