Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de 20 à

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de 20 à

Message non lu par mps » 12 oct. 2011, 17:55:33

Ces chiffres alarmants ont été calculés par l'organisme indépendant de contrôle belge.

Le coûts des éoliennes, des subventions au photovoltaïque et leurs renvois inutiles sur le réseau, avaient déjà sérieusement plombé les prix.

Mais le retrait allemand du nucléaire, au profit d'une foule de gadgets ruineux et polluants ou improductifs, ne sera pas sans conséquence sur l'ensemble du réseau européen, interconnecté.

La hausse inéluctable sera dramatique pour l'industrie comme pour les particuliers.

NB : j'apprenais hier que plus de la moitié des éoliennes ne sont même pas raccordées ! Les électriciens les placent par obligation, mais n'en attendent rien ... Super !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7207
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par artragis » 12 oct. 2011, 18:14:56

Le coûts des éoliennes, des subventions au photovoltaïque et leurs renvois inutiles sur le réseau, avaient déjà sérieusement plombé les prix.

Mais le retrait allemand du nucléaire, au profit d'une foule de gadgets ruineux et polluants ou improductifs, ne sera pas sans conséquence sur l'ensemble du réseau européen, interconnecté.

La hausse inéluctable sera dramatique pour l'industrie comme pour les particuliers.
C'est vrai que de toute façon, étant donné que la consommation augmente, que, de ce fait, les réseaux sont redimensionnés le prix ne va faire qu'augmenter.
Le nucléaire étant de plus en plus cher (alors que l'éolien, le photovoltaïque, le solaire, et toutes les autres solution centralisées alternatives tendent à être de moins en moins cher plus ou moins rapidement), pour la France, ça risque d'augmenter plus vite que prévu.

Enfin, pour ton nota, il ne faut pas confondre "ne pas raccorder" et "ne pas utiliser". Mon père (ingénieur agronome), a des clients qui ont installé des éoliennes pour leur besoin professionnels (allié à une petite batterie...), mais la production de l'éolienne n'est pas raccordée au réseau (afin d'éviter des coûts supplémentaires). Et pourtant, ils utilisent leur éolienne et si elle produit trop (même avec le tampon de batterie), ils passent au voisin qui est très heureux d'économiser quelques centaines d'€ par mois. (cet exemple vaut parce que les exploitants concernés, sont en coopérative)

Enfin tes "gadget ruineux et improductif" tu peux nous donner deux sources concordantes et fiables dans le domaine des énergies? Non parce que rien que chez moi, j'ai des panneaux photovoltaïque (et il y en a de plus en plus dans mon village), en calculant à rendement constant il nous faut 7 ans pour rentabiliser et en calculant avec des baisses de productivité progressive (sénario plus réaliste) 10 ans. Un contrat a été signé sur 25 ans. Il semblerait donc qu'empiriquement, ça soit rentable. Et pourtant selon deux sources concordantes (areva et un cabinet sur les énergies vertes), le photovoltaïque est la plus chère des énergies bien que son coût baisse très rapidement.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24603
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par johanono » 12 oct. 2011, 19:20:53

C'est surtout l'ouverture à la concurrence qui fait augmenter les prix de l'électricité.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par lancelot » 12 oct. 2011, 19:26:46

Et comme le dit artragis le cout croissant du nucléaire et de sa maintenance et surtout , ce qui reste à venir, de son démantèlement.

Si l'on ajoute cela aux ratés de super phénix .... et que l'on en peut que constater que l'ouverture à la concurrence n'a fait que monter les prix ... il est logique que les prévisions soient alarmantes.

Cela étant, c'est une énergie qui est appelée encore à évoluer, surtout si l'on consacre une part importante au renouvelable.

Ce n'est hélas pas au programme.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51283
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par Nombrilist » 12 oct. 2011, 20:16:42

"C'est surtout l'ouverture à la concurrence qui fait augmenter les prix de l'électricité."

Tout à fait.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par mps » 13 oct. 2011, 09:42:39

C'est bien plus complexe que cela :

http://www.creg.be/pdf/tarifs/E/evolprixe_fr.pdf
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par wesker » 13 oct. 2011, 13:55:16

Ce sont pourtant les grandes personnes qui, sous tes conseils s'en sont occupés !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par mps » 13 oct. 2011, 16:34:58

Les "grandes personnes" ne pouvaient prévoir qu'on leur imposerait de poser des éoliennes qui ne servent à rien, de financer du photovolaïque en rachetant une électricité qui passe immédiatement à la trappe, de subsidier un tas de gadgets, de fournir gratuitement les insolvables, etc.

Les Etats continuent à la jouer généreuse, mais avec l'argent des sociétés privées, et s'étonnent quand celles-ci doivent majorer leurs prix, ou s'étaler ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7207
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par artragis » 13 oct. 2011, 17:33:50

Les "grandes personnes" ne pouvaient prévoir qu'on leur imposerait de poser des éoliennes qui ne servent à rien, de financer du photovolaïque en rachetant une électricité qui passe immédiatement à la trappe, de subsidier un tas de gadgets, de fournir gratuitement les insolvables, etc.
Sauf que :
les éoliennes ne servent pas à rien
elles coûtent la même chose que le nucléaire
tous les pays n'ont pas choisi la solution ridicule de racheter l'électricité plus chère. L'allemage, elle, a décidé d'investir dans la recherche et de subventionner plus la construction de panneaux PV.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par mps » 13 oct. 2011, 17:47:09

Artragis, cesse d'être aussi assertif.


La fin du nucléaire outre-Rhin pourrait nous coûter cher

La Creg (Commission de Régulation pour l'Énergie et le Gaz) étudie l'impact sur les prix en Belgique à l'horizon 2022
La fin programmée du nucléaire en Allemagne en 2022 aura un impact sur les prix de l'électricité en Belgique. C'est ce qu'affirme dans une étude le régulateur des marchés énergétiques belges. Selon les experts de la Creg, la fermeture en 2022 des neuf derniers réacteurs nucléaires encore en service aujourd'hui, (soit un total de 12.000 MW) va augmenter de 5 à 15 euros par Mwh le prix de l'électricité sur le marché spot belge, c'est-à-dire de l'électricité qui se négocie en Bourse.
Hausse de 20 % du prix du marché en Belgique

Qu'est ce que cela veut dire? Si actuellement il n'est pas évident d'évaluer l'impact concret que cela pourrait avoir pour le client résidentiel, il n'est tout de même pas exclu qu'il ressente financièrement cette décision allemande. "Cela dépendra de la formule qu'on utilisera en 2022 pour calculer les prix de l'électricité", explique-t-on à la Creg.

Actuellement, la majorité des fournisseurs adaptent leurs prix en fonction de l'évolution des prix du pétrole, du gaz et du charbon - et donc pas au regard de l'évolution des prix spot. Rien ne dit pour autant que cette méthode de calcul soit toujours d'actualité en 2022. La Creg a par exemple critiqué à de multiples reprises les fournisseurs qui adaptent leurs prix en fonction de l'évolution des produits pétroliers. Pour le régulateur belge, il serait plus logique de se calquer sur les prix spot, qui sont jugés plus représentatifs.

Si son raisonnement est suivi, l'impact devrait donc être bien réel pour les clients résidentiels. Sur un Mw négocié à plus ou moins 50 euros en Bourse actuellement, une hausse de 10 euros représente une envolée de 20 % de la composante énergie sur la facture du consommateur (soit sur 40 % du prix global de la facture).

Dans son étude, la Creg pointe également l'impact immédiat qu'a eu la fermeture le 15 mars dernier de huit réacteurs nucléaires allemands d'une puissance totale de 8.336 Mw. "L'Allemagne a dû importer pas moins de 1.000 MW alors qu'avant la fermeture de ces huit réacteurs elle exportait 4.000 MW." La décision du 15 mars dernier a également eu un effet immédiat sur la vente de gaz depuis Zeebrugge. "Les volumes ont augmenté mais sans avoir un impact sur les prix du gaz."

Par contre, pour les industriels qui ont réservé des capacités d'électricité sur le marché à terme Endex, la Creg calcule la hausse à 4,5 euros par Mwh depuis le 15 mars.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51283
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par Nombrilist » 13 oct. 2011, 18:09:18

D'où l'impératif de développer les énergies alternatives.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7207
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par artragis » 13 oct. 2011, 18:54:48

Artragis, cesse d'être aussi assertif.


La fin du nucléaire outre-Rhin pourrait nous coûter cher
J'étais plié en deux devant autant de mauvaise foi.
Je te parle prix de l'éolien face au nucléaire, tu me réponds coût de la supression du nucléaire.
Je n'ai JAMAIS été pour la suppression du nucléaire, pour des raisons maintes fois répétées. Je voudrais juste qu'on en revienne à 50% plutôt que 75% pour les raisons de prix, de consommation d'eau et de dépendance à l'étranger.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par mps » 14 oct. 2011, 09:54:13

L'ennui, c'est que tu ne vois d'alternative au nucléaire que dans l'éolien !!!

Un système ultra coûteux, aliénant le territoire (polution sonore et visuelle, tonnes de beton, entretien infernal), mais surtout ayant cette caractéristique soit de ne rien produire (pas de vent), soit de surproduire simultanément ... une électricité qui file à la poubelle, faute de possibilité de la stocker, soit encore de devoir être arrêté (hélices en drapeau) s'il y a trop de vent ... . Et pour réguler ces caprices industriels, des centrales conventionnelles en back-up qui doublent leur consommation en devant varier sans cesse leur production.

Il n'y a pas de consommation d'eau pour le nucléaire : rien ne se crée, rien ne se perd, et l'eau n'est que de passage dans les centrales.

Quant à ta "dépendance à l'étranger", n'est-ce pas le cas du gaz, du mazout et du reste ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7207
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par artragis » 14 oct. 2011, 13:04:11

L'ennui, c'est que tu ne vois d'alternative au nucléaire que dans l'éolien !!!
Que de mauvaise foi de ta part quand même. Je suis un de ceux qui désire le plus un mixe énergétique beaucoup plus varié.
Un système ultra coûteux, aliénant le territoire (polution sonore et visuelle, tonnes de beton, entretien infernal),
Par contre toi tu ne vois l'éolien que comme le gros mât trois pale qu'on met au centre des champs et en haut des collines. L'éolien ça peut être
->éolien de faîtière
->éolien à axe vertical
->nos fameuses trois pâles
et ce ne sont que les plus connues !!! Alors que seule la dernière a une amplitude de production énorme (amplitude : différence entre le maximum et le minimum)

Les centrales nucléaires consomment énormément d'eau : d'une part pour refroidir le réacteur mais aussi pour que celui-ci puisse tout simplement avoir une utilité. Résultat une grande partie des eaux est radioactive.
Enfin quand bien même l'eau finit par être rejettée, elle est consommée à un moment. Peux-tu nier que tu consommes de l'eau lorsque tu la bois? non, pourtant un jour plus tard elle est rejettée dans l'urine ou la transpiration.
Quant à ta "dépendance à l'étranger", n'est-ce pas le cas du gaz, du mazout et du reste ?
gaz + pétrole : oui
éolien, solaire (sauf PV, en l'état actuel des technologie mais ça tend à ne plus être vrai), géothermie, hydrolien, hydraulique, biomasse, revalorisation des déchets, biocarburant (voire agrocarburant dans une moindre mesure)... par contre eux ne dépendent pas de l'étranger. Désolé de te le dire.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Prévisions sur 10 ans, augmentation de l'électricité de

Message non lu par mps » 14 oct. 2011, 18:09:23

Quel que soit le modèle d'éolienne, il faut du vent. Pas trop. Juste assez. Soit 1/4 du temps au mieux. Implanifiable, bien entendu, sauf à très court terme. Aux centrales de s'adapter. Le temps qu'elles s'adaptent (elles ont une innertie) il peut y avoir sur-production, et tout est à jeter. Mais comme ilo ne peut y avoir sous-production, les centrales doivent pratiquement faire comme s'il n'y avait aucun apport des éoliennes.

Non, les centrales ne rejettent pas d'eau radioactive, puisque le circuit de refroidissement n'est jamais en contact avec la radioactivité. Cette eau retourne d'où elle est venue, ou au pire se condense.

L'hydroélectique est une belle alternative, mais nous sommes au bout des possibilités géographiques ou presque.

Le reste est purement anecdotique, même si cela peut alimenter quelques chaumières ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré