Le déficit de l'Etat recule sur un an

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14453
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Narbonne » 12 nov. 2011, 19:10:38

C'est que la France n'a jamais envisagé de rembourser non seulement le capital mais aussi les interets dus.
Il serait urgent d'envisager le mandat revocable.

Pourtant (wikipedia)

Le principe de sincérité budgétaire interdit à l'État français de sous-estimer les charges ou de surestimer les ressources qu'il présente dans la loi de finances.
Contrairement aux autres principes budgétaires d'unité, de spécialité, d'annualité et d'universalité, le principe de sincérité n'a été formalisé qu'en 2001 avec la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) en son article 32 :
« Les lois de finances présentent de façon sincère l'ensemble des ressources et des charges de l'État. Leur sincérité s'apprécie compte tenu des informations disponibles et des prévisions qui peuvent raisonnablement en découler. »
Ce principe avait déjà été posé par la jurisprudence du Conseil constitutionnel qui l'avait mentionné dès les années 19801 et qui le vérifiait depuis les années 19902. Il a commencé à être appliqué de façon systématique en 2002. Une décision du Conseil constitutionnel du 6 août 2009 a renforcé la rigueur de la sincérité des comptes
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par un artisan » 12 nov. 2011, 22:39:42

La rigueur et la sincérité des comptes avec deux budgets différents en 1 mois et le dernier prévisionnel est déjà remis en question...
C'est dire la cohérence et les lois, à moins évidemment que cela soit l'oeuvre de bons à rien ,car dans ce cas c'est pardonnable ,dans tous les cas le peuple est responsable d'élire de tels incapables
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par lancelot » 12 nov. 2011, 22:51:33

Le peuple n'est pas responsable. Il élit ceux qui sont en position d'être élus. Il n'a pas le choix. Le 1er tour sert à éliminer, et le second à élire. C'est un principe débile qui autorise tous les excès, dans la mesure ou le choix multiple devient binaire.

Pour la rigueur et la sincérité, changer de budget 2 fois en un mois (et c'est pas fini) démontre une incompétence crasse.

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14453
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Narbonne » 12 nov. 2011, 23:12:02

J'arrive pas à retrouver le graphique qui comparait le budget voté au realisé (année par année).
Depuis NS, l'ecart ne fait que s'agrandir. En effet, chaque fois la croissance pour l'année suivante a été systématiquement surestimée (C.Lagarde est une grande spécialiste de cela)
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par lancelot » 12 nov. 2011, 23:17:50

Oui, lagarde est un phénomène. Elle est tellement optimiste que quand la récession est la , elle refuse le mot pour parler de croissance négative. Qu'on la renvoie dans le poulailler qu'elle n'aurait jamais du quitter !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par mps » 13 nov. 2011, 08:58:43

La rigueur et la sincérité des comptes avec deux budgets différents en 1 mois et le dernier prévisionnel est déjà remis en question...

En bonne gestion, on adopte un prévionnel à un an (forecast), et on l'affine tous les mois (reviewsed forecast).
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Golgoth » 13 nov. 2011, 09:35:05

Un bon gestionnaire sous estimerait la croissance pour éventuellement rajouter des dépenses si bonne nouvelle.
De toute façon avec la TVA à 7%, tu peux être sûr qu'on va aller en récession. Le seul plan de rigueur valable aurait été de supprimer la loi TEPA et remrttre les droits de succession à un niveau normal, le reste c'est du pipo.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14453
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Narbonne » 13 nov. 2011, 10:39:43

Le problème de revoir les previsions tous les mois, c'est que l'inertie de l'etat c'est quelque chose et il est incapable de se retourner chaque mois.
Le budget aurait du être fait sur une croissance du PIB de 0%.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30174
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par wesker » 13 nov. 2011, 10:42:36

La seule rigueur efficace est celle qui se réalise sur les dépenses clientélistes et qui ne fragilise pas la croissance qui, génère des recettes fiscales indispensable à la réduction de la dette. Cette dernière a un coût conséquent qui, si la dette se réduisait pourrait réduire du même coup les déficits. S'affranchir de l'obligation d'emprunter auprès des marchés constituent l'une des solutions à appliquer mais les politiciens de l'UMPS s'y refusent.

Enfin, un petit mot à ceux qui estime que sortir de l'euro prendrait des années....



Tous les moyens, y compris les pires contre-vérités, semblent sont bons pour nier l’évidence et s’opposer au bon sens le plus élémentaire.

Ainsi, lorsque Marine Le Pen déclare que le passage éventuel de l’euro au franc ne présente aucune difficulté technique, et qu’il suffirait de quelques mois pour cela, un article, non signé- paru dans Le Parisien ce jour- soutient que c’est un mensonge, et s’appuie pour cela sur une information qui viendrait directement de la Banque de France.

De fait, comme le rappelle fort justement un autre souverainiste, Nicolas Dupont Aignan, dans son livre L’Arnaque du siècle, et comme nous l’avions nous même évoqué dans un billet dans Nations Presse Infos, il ne faudrait que quelques semaines pour disposer d’un montant suffisant de billets et de pièces ‘marqués’ « Francs », si telle était la volonté du peuple français souverain.

Pendant une période de transition, qui durerait effectivement quelques mois – dont il faut minimiser l’importance et la durée du fait que 95 % des échanges se font uniquement par transferts ou virements de compte à compte, en utilisant donc uniquement des « euros scripturaux », lesquels, du jour au lendemain, peuvent être des « francs scripturaux » – le recyclage des euros existants peut fort bien s’effectuer.

Pour les pièces, Il suffirait pour cela de valider celles d’entre elles dont l’une des faces représente l’arbre de la liberté français. Pour les billets, c’est encore plus simple : nombre d’entre eux sont recyclés et passent par la banque de France avant de regarnir les automates ou les guichets des banques commerciales : il suffirait de les marquer d’un tampon indélébile, d’une surcharge « franc 2012 » pour que la conversion euro-franc soit effective. Cela permettrait d’attendre sans problème de liquidité particulier les billets nouveaux, dont la fabrication, elle, peut effectivement être plus longue.

Tout ceci montre que si la décision de passer de l’euro au franc doit être prise un jour, ce ne seront sûrement pas des problèmes techniques qui rendraient spécialement délicat ce passage, mais bien la mauvaise volonté des marchés financiers ou des tenants de l’euro à tout prix, qui n’hésitent pas et n’hésiteront pas à sortir les arguments les plus mensongers pour effrayer nos concitoyens, et essayer de les dissuader d’exercer leur bon sens et leur véritable pouvoir, celui de voter pour celle qui défend avec ardeur et passion cette souveraineté déjà tellement amputée par les divers traités européens et les manigances des conseils européens qui se succèdent à un rythme effréné pour nous amener vers toujours plus de fédéralisme et toujours moins de démocratie.

Source : Analyse de Bruno Lemaire, professeur émérite à HEC

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par mps » 13 nov. 2011, 11:02:26

De toute façon avec la TVA à 7%, tu peux être sûr qu'on va aller en récession


icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

En Belgique :

- restauration : 12 % sur les aliments, et 21 % sur les boissons.
- batiment : 21 %

Et nous ne sommes pas en récession pour autant !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14453
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Narbonne » 13 nov. 2011, 11:21:49

Belgique TVA :
6% principalement pour les biens de première nécessité et pour les prestations de services à caractère social (ex : les produits de première nécessité, le transport de personne, les services agricoles,…)
12% pour certains biens et prestations de services qui d'un point de vue économique ou social sont importants (ex : le charbon, la margarine, les abonnements à la télévision payante,…)
0% pour les périodiques et matériaux de récupération.
1% pour l'achat de lingot d'or ?
21% le reste
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par PatJol » 13 nov. 2011, 13:53:05

un artisan a écrit :La rigueur et la sincérité des comptes avec deux budgets différents en 1 mois et le dernier prévisionnel est déjà remis en question...
C'est dire la cohérence et les lois, à moins évidemment que cela soit l'oeuvre de bons à rien ,car dans ce cas c'est pardonnable ,dans tous les cas le peuple est responsable d'élire de tels incapables

C'est tous les ans qu'il y a des lois de finance rectificatives.
C'est même de cette manière quen 1981 on a fini l'année en déficit alors que le budget primitif était à l'équilibre.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par PatJol » 13 nov. 2011, 13:58:00

lancelot a écrit :Oui, lagarde est un phénomène. Elle est tellement optimiste que quand la récession est la , elle refuse le mot pour parler de croissance négative. Qu'on la renvoie dans le poulailler qu'elle n'aurait jamais du quitter !
On n'a jamais eu de récession quand elle était ministre.
Rappel : Il y a récession quand on constate une croissance négative pendant deux trimestres de suite.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50950
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par Nombrilist » 13 nov. 2011, 13:59:43

Entre Juin 2007 et juin 2011, il me semble quand même qu'on a subit une ch'tite récession.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: Le déficit de l'Etat recule sur un an

Message non lu par PatJol » 13 nov. 2011, 14:01:17

Narbonne a écrit :Le problème de revoir les previsions tous les mois, c'est que l'inertie de l'etat c'est quelque chose et il est incapable de se retourner chaque mois.
Le budget aurait du être fait sur une croissance du PIB de 0%.
Avec une boule de cristal, alors. Parce que personne ne prévoyait une croissance nulle.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot]