La pression sur la France.

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Narbonne » 11 nov. 2011, 13:18:56

Les banques ont remboursé depuis longtemps !
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Golgoth » 11 nov. 2011, 13:24:23

Peu importe, sans ses prêts à l'instant t, les banques étaient dans la mouise. Les états auraient pu suivre la loi du marché et imposer des taux faramineux... Le diktat des marché n'est du qu'à la volonté politique qu'il perdure, les maîtres de la loi et des liquidités ce sont les états.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50955
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Nombrilist » 11 nov. 2011, 14:10:30

Dexia n'a rien remboursé du tout. Faut arrêter de colporter des légendes.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30178
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: La pression sur la France.

Message non lu par wesker » 11 nov. 2011, 14:17:28

La France aura des problèmes bien au delà de l'échéance présidentielle. D'ailleurs l'équipe suivante aura à s'occuper de l'héritage et de la réduction des déficits, de la dette et des problèmes de chômage qui caractérise l'époque actuelle. Les carrières politiques ne changeront rien aux réalités car le chômage qui reste la préoccupation la plus importante dans un contexte de difficultés budgétaire appellent à des mesures draconiennes, sur le libre échange, l'industrialisation etc....que les mesurettes d'austérité ne parviendront pas à endiguer !

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par PatJol » 11 nov. 2011, 14:48:23

Narbonne a écrit :Quand un pays fait une relance c'est soit par la consommation soit par l'investissement. Cela n'a pas été par la consommation, c'est sur, mais donc par l'investissement, J'ai de serieux doutes aussi. Le célèbre "grand" emprunt a servi à quoi ?
Il est grand de 26 milliards d'euros. C'est grand ou petit, suivant comme on voit les choses.
Il a servi à faire une relance par l'investissement, notamment dans les universités et la recherche. Un peu le genre de relance que Hollande veut faire.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par PatJol » 11 nov. 2011, 14:59:11

mps a écrit :talie est certes nettement plus endettée que la France.

Non, c'est pratiquement kif en montants, favorable à la France en %age du PIB, mais la balance commerciale italienne est meilleure, et son budget en équilibre, ce qui est loin d'être le cas de la France.

La France marque donc un point dans le rapport avec le PIB, mais c'est un point tout relatif. Le Portugal et l'Espagne font mieux que la France, par exemple.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_p ... e_publique
Il vaut mieux avoir une situation budgétaire à redresser qu'une plus grosse dette à rembourser. Parce que pour le budget il faut faire un plan de rigueur pour redresser la situation alors que pour la grosse dette ça se fait petit à petit sur plusieurs années et qu'en plus ça plombe le budget en intérêts à payer. Pour le déficit extérieur, là je suis d'accord. C'est un mauvais point de la France.
Budgétairement la France a choisi de faire une rigueur progressive et pas trop forte. Cette voie médiane me semble un très bon choix pour ne pas casser la croissance voire profiter de la croissance des autres pays.


mps, tu critiques encore le budget de la France. Est-ce que la situation de ton pays est meilleure ? Ton pays qui, soit dit en passant, accueille beaucoup d'anciens chefs d'entreprise français qui veulent payer moins d'impôts.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Narbonne » 11 nov. 2011, 15:09:36

C'etait un prêt à 8%
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par PatJol » 11 nov. 2011, 15:42:18

Quand on ne répond pas au dernier message il vaut mieux citer le message auquel on répond. Pensons à ceux qui nous lisent !
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Golgoth » 11 nov. 2011, 16:02:23

C'etait un prêt à 8%
Cela aurait pu être 20%.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
wesker
Messages : 30178
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: La pression sur la France.

Message non lu par wesker » 11 nov. 2011, 19:44:07

Sur le long terme, une politique de réduction de la dette est plus constructive et porteuse qu'une augmentation de dépenses démagogiques. Offrir des perspectives et des débouchés professionnels constituera l'enjeu de la prochaine décennie si nous voulons éviter le déclin.

Les socialistes se décrédibilisent en répondant aux propos et provocation du chef de l'Etat, ils ne font que suivre alors qu'ils devraient proposer pour être en capacité de démontrer leurs compétences, leurs visons et leur projet pour la France.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: La pression sur la France.

Message non lu par lancelot » 11 nov. 2011, 19:49:29

Ne t'inquiètes pas pour les socialistes, wesker, la vitesse à laquelle la crise évolue les empêche de finaliser un projet. Il serait suicidaire alors que l'on ne connait pas encore l'état réel des finances dont héritera le prochain Gvt de tirer des plans sur la comète.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Narbonne » 11 nov. 2011, 19:51:35

L'histoire du pret de la france aux banques est beaucoup plus compliquée qu'il ne semble:
1) certaines n'en voulaient pas mais on leur a imposé (contre le point 3).
2) cela a montré aux agences de notation que la france avait de sérieux doutes sur les banques françaises. C'etait donc un tres mauvais signal donné à la planète et c'etait tres risqué. Et du coup, le taux d'interet pour que la france emprunte a immédiatement augmenté.
3) le prix de rachat de ces actions preferentielles était fixé par avance. C'est pour cela que les banques ont remboursé des que le cours de leurs actions a dépassé le prix convenu.

En réalité, il y a eu beaucoup de cinéma et d'enfumage derriere tout cela.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: La pression sur la France.

Message non lu par mps » 12 nov. 2011, 09:43:36

Il vaut mieux avoir une situation budgétaire à redresser qu'une plus grosse dette à rembourser

Les dettes italiennes et françaises sont similaires, aux environ de 1.800 milliards.

Soit, pour la France, au taux actuel, un intérêt de 49 milliards, à cumuler avec un budget en déficit.

Pour la Belgique, la situation est différente : le budget est en équilibre, et la dette folle des années 90 en régression constante, sauf petite pointe l'an dernier.

http://debtagency.be/fr_data_public_finances.htm

Et nous allons corriger le tir de 11,5 milliards en 2012, ce qui équivaudrait, au prorata, à 92 milliards pour la France !

Tou n'est pas radieux chez nous, mais notre trajectoire esrt nette.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30178
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: La pression sur la France.

Message non lu par wesker » 12 nov. 2011, 11:12:14

Il me semble que si la trajectoire est régulièrement annoncée par nos dirigeants, la débâcle financière semble inévitable. C'est pourquoi les mesures d'austérités complémentaires furent annoncées avant la présidentielle. Cela n'empêchera pas la France de perdre sa crédibilité auprès de créanciers internationaux.

JE crois, tout d'abord que récupérer notre dette pour être en capacité de décider du taux, donc du coût qu'elle aura sur les finances publiques, constitue un préalable. Pour cela, il convient de remettre en cause une loi d'emprunt auprès des marchés financiers pour autoriser l'Etat à emprunter auprès des banques centrales. Seule Marine Le Pen propose cette mesure.

Ensuite, il convient de mettre en avant des orientations qui incitent, soutiennent l'investissement créatif d'emplois ainsi que le pouvoir d'achat des travailleurs; Les recettes fiscales ainsi générées doivent servir à la réduction de notre dette à long terme. Pour les déficits, c'est évident que la réduction de certaines dépenses (asile, politique de la ville, contribution européenne, immigration, fraude sociale...) doivent permettre de les réduire. Voilà la trajectoire qui sera proposée aux français. Les efforts demandées doivent avoir des contreparties en terme d'emplois, de pouvoir d'achat et de protections des français. C'est aussi, avec la justice, la condition de l'acceptabilité sociale de ces mesures indispensables.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14455
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: La pression sur la France.

Message non lu par Narbonne » 12 nov. 2011, 11:24:17

Les niches fiscales, le FN les supprime ou pas ?
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré