Quel avenir pour MoDem?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32032
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par politicien » 11 juin 2012, 16:48:03

Bonjour,
"Notre stratégie était un pari et on l'a perdu." Yann Werlhing, porte-parole du MoDem, contacté lundi par leJDD.fr, ne peut que constater les dégâts. Au plan national, le score cumulé des quelque 400 candidats du "Centre pour la France" tourne autour de 1,5 %. Un fiasco retentissant. Seuls trois candidats sont encore qualifiés pour le second tour, soit le nombre d'élus en 2007. Et François Bayrou aura bien du mal à conserver son siège dans une triangulaire qui le verra affronter le candidat PS et UMP.

Après l'échec de la présidentielle (9%), le Béarnais ne peut plus se voiler la face. Son obstination à imposer un centre indépendant dans le paysage politique restera un vœu pieux.

(...)
Dès lors une question se pose : comment continuer à exister?

"Réduire la vie politique française à une confrontation UMP-PS c'est catastrophique"
Deux options sont sur la table : se rapprocher de la droite - son allié historique - ou tout faire pour entrer dans le giron de la nouvelle majorité présidentielle. "Les socialistes ont fermé la porte donc il faut que nous retrouvions nos alliés naturels, ceux qui à droite ont un esprit d'ouverture", a tranché Jean-Marie Vanlerenberghe. Christophe Madrolle pense au contraire que "le MoDem doit s'inscrire dans une démarche contractuelle et vigilante avec la nouvelle majorité présidentielle". L'eurodéputé Robert Rochefort, vice-président du MoDem, est sur la même ligne : "Pourquoi ne pas étudier avec le PS l'hypothèse pour François Hollande d'élargir sa base, par exemple en nous proposant des commissariats ou hauts-commissariats sur des thématiques sur lesquelles nous pourrions apporter notre pragmatisme sans pour autant être assimilés?", s'interroge-t-il à voix haute.

(...)

En se refusant à passer discrètement un accord avec le PS avant le second tour de la présidentielle tout en appelant à voter Hollande, et en s'éloignant encore un peu plus de la droite, François Bayrou a décontenancé ses soutiens, ce qu'il a reconnu dimanche soir. Son combat pour transcender les clivages et restaurer la morale politique n'a pas été entendu par les électeurs.
(...)

François Bayrou reste convaincu que "réduire la vie politique française à une confrontation UMP-PS c'est catastrophique pour le pays." C'est pourtant le choix des électeurs.
L'intégralité de cet article sur Le Jdd.Fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32032
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par politicien » 17 juin 2012, 14:45:50

Bonjour,
Le président du MoDem a voté dès l'ouverture de son bureau de vote pour le second tour des élections législatives.

Il est arrivé le premier. Fait étonnant pour ceux qui le connaissent un peu, François Bayrou, ce dimanche matin, avait même une dizaine de minutes d'avance sur les horaires d'ouverture du bureau de vote 51, à Pau. Comme pressé d'en finir, le député sortant de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques est arrivé à 7h52 devant le groupe scolaire Les Lauriers, en compagnie de son attaché parlementaire et fidèle ami Alain Cendres. L'émotion est palpable, le sourire gêné. Peut-on vraiment lire de la tristesse sur son visage? François Bayrou donne le change, distribue des poignées de mains rapides, voire donne la bise à une journaliste locale toute étonnée. Dix minutes plus tard, précisément à 08h02, après avoir vérifié l'identité sur son passeport du «numéro 74, Bayrou, François», l'assesseur lançait un solennel «a voté».

(...)

Une déclaration attendue au cours de la soirée
Au programme, «dimanche en famille» dans son village natal de Bordères, situé à quelques kilomètres de Pau. Officiellement, le président du MoDem devrait y rester jusqu'en début de soirée. Ce n'est qu'après les résultats connus - peut-être vers 21 heures -, qu'il se rendra dans la salle louée spécialement pour la soirée électorale à Bizanos, d'où il fera comme la semaine dernière une déclaration. Du fait de la présence de très nombreux médias, sa permanence paloise était trop petite pour l'événement.

(...)
L'intégralité de cet article sur Le Figaro.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19067
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Golgoth » 17 juin 2012, 16:26:46

Le Modem a encore un certains nombre d'élus locaux, surtout dans les communes. Mais ça sent le sapin quand même.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Georges » 17 juin 2012, 23:00:39

Golgoth a écrit :Le Modem a encore un certains nombre d'élus locaux, surtout dans les communes. Mais ça sent le sapin quand même.
En plus de 40 ans de militantisme, j'en ai vu un paquet de morts politiquement revenir à la vie.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19067
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Golgoth » 17 juin 2012, 23:04:16

Pour des personnalités oui, mais pour un parti aussi jeune, je ne sais pas. En France le centre est de droite et inféodé à l'UMP, le centre indépendant les gens ne comprennent pas.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par mordred » 18 juin 2012, 04:42:45

Sarkozy a casser le Modem; Sarkozy a casser la Droite. Les brebis égarées reviendront-elles dans le maigre troupeau restant à Bayrou ? En voudra-t-il ?
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par French_Connection » 18 juin 2012, 13:34:08

Disons que je rejoins Bayrou sur le fait qu'il faudrait d'autres forces face à l'UMP et le PS.
maintenant je pense que le prochain quinquennat de gauche pourrais changer la cartographie politique pour 2017.
En effet, le FN continuera à titiller le duo. Mais je pense sincèrement que le Centre en général et le MoDem en particulier pourraient prendre une certaine force si la politique PS s'avère être un echec.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par johanono » 18 juin 2012, 13:42:18

Georges a écrit :
Golgoth a écrit :Le Modem a encore un certains nombre d'élus locaux, surtout dans les communes. Mais ça sent le sapin quand même.
En plus de 40 ans de militantisme, j'en ai vu un paquet de morts politiquement revenir à la vie.
Certes, mais les morts politiquement appartenaient à un parti politique puissant, avec beaucoup d'élus et de militants, sur lesquels ils avaient une influence (Chirac par exemple). Bayrou, il ne lui reste plus rien.

Edit : on apprend aussi que le financement public alloué au MODEM va être très largement diminué :

http://elections.lefigaro.fr/presidenti ... atives.php

Il ne reste vraiment plus rien à Bayrou...
Modifié en dernier par johanono le 18 juin 2012, 15:37:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par johanono » 18 juin 2012, 13:48:11

Golgoth a écrit :Pour des personnalités oui, mais pour un parti aussi jeune, je ne sais pas. En France le centre est de droite et inféodé à l'UMP, le centre indépendant les gens ne comprennent pas.
Exact. Tout d'abord, il y a le mode de scrutin qui oblige à nouer des alliances avec le PS ou l'UMP pour appartenir à une majorité. Si des partis se refusent à des telles alliances, ils se condamnent à l'échec.

Et en plus, il y a la perception que beaucoup de Français ont des centristes. Les centristes nous expliquent qu'ils font des alliances au cas par cas en fonction de ce qu'ils jugent le plus utile à la France. Mais dans l'esprit de beaucoup de gens, cette façon de faire est mal perçue, les centristes sont considérés comme des gens qui bouffent à tous les râteliers, se vendent au plus offrant, un coup à gauche, un coup à droite.

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par lyly » 18 juin 2012, 18:40:00

johanono a écrit : Mais dans l'esprit de beaucoup de gens, cette façon de faire est mal perçue, les centristes sont considérés comme des gens qui bouffent à tous les râteliers, se vendent au plus offrant, un coup à gauche, un coup à droite.
C'est bien dommage. S'il y en a bien un qui n'a pas changé d'optique et est toujours resté droit dans ses bottes, c'est bien Bayrou.
Franchement, on s'en remettra mais je suis convaincue qu'un homme comme ça ne peut que créer un vide par son absence dans la politique française.
Moi, la France en rose, j'y crois pas une seconde.
A suivre
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32032
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par politicien » 18 juin 2012, 22:58:10

Bonjour,
La défaite du MoDem aux législatives a été sévère : dimanche, seulement deux de ses candidats sont devenus députés. Jean-Luc Bennahmias, vice-président du parti, commente ce qu'il qualifie de "naufrage". Il se dit par ailleurs "disponible" pour travailler avec l'exécutif, indiquant "faire partie de la majorité présidentielle".

Deux députés élus (Jean Lassalle dans les Pyrénées-Atlantiques et Thierry Robert à la Réunion), mais François Bayrou éliminé. Comment expliquez-vous cet échec?
On part de loin. Il est clair qu'au premier tour du scrutin législatif (dimanche 10 juin, Ndlr), nos électeurs nous ont désavoués. Les raison de ce naufrage? Ils se demandaient l'utilité de voter MoDem, car ils ne savaient pas avec qui nous nous allierons à l'Assemblée nationale. Bien sûr, le mode de scrutin, uninominal majoritaire à deux tours, implique une bipolarisation totale de la vie politique française. A moins d'être fédéré auprès d'un des deux grands partis, à l'image du Parti radical de gauche ou d'Europe Ecologie – Les Verts alliés du PS, personne ne voit l'utilité de voter pour nous.

(...)

Pourquoi ce "Centre pour la France" était-il une erreur?
Quand on défend une organisation politique, il faut au moins être reconnu par ses électeurs. En communication, il ne faut pas brouiller les choses. "Le Centre pour la France" a été créé pour récupérer quelques dizaines de candidats qui ont de toute façon été éliminés dès le premier tour, et sévèrement. Le MoDem n'avait certes pas réalisé des scores élevés lors des élections locales précédentes mais, au moins, les gens savaient ce que nous représentions. Au lieu de cela, ils ont eu le choix dans les bureaux de vote entre un bulletin "Le Centre pour la France" et une dizaine d'autres portant la mention "centre/centriste" et défendant des idées libérales ou démocrates-chrétiennes.

Comment le MoDem peut-il se relancer après cette défaite?
Les choses sont évidemment compliquées, et c'est un euphémisme. Pour une partie de la classe politique, nous sommes morts. Mais, si les formations sont mortelles, les gens qui la composent ne le sont pas. Bayrou, Sarnez, Wehrling, moi-même ne sommes pas mort politiquement. Sur le fond, la place occupée par nos idées est toujours valide. Même si je ne sais pas si tout ça continuera à exister collectivement.

Les finances de votre parti vont-elles précipiter sa disparition?
Les candidats ont pour la plupart fait attention à leurs dépenses. Certes, nous ne sommes pas en pleine forme, mais la faillite du MoDem est stratégique, pas financière.

«Je me considère comme faisant partie de la majorité présidentielle»François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat, a souhaité que des membres du MoDem fassent "leur entrée au gouvernement" ou soient "associés" à l'action de l'exécutif…
C'est évidemment une idée que je soutiens, un vœu auquel j'ai appelé depuis le lendemain du second tour de la présidentielle.

(...)
L'intégralité de cet article sur Le Jdd.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Lucas » 18 juin 2012, 23:38:43

Jean-Luc Bennahmias se réclame de la majorité présidentielle ? Il veut aller à la soupe lui, il représente bien les centristes ;)

Pour moi le MoDem est mort et enterré, et j'ai envie de dire c'est tant mieux, par contre il faudra qu'un centre droit émerge prochainement, afin de peser dans le paysage politique contrairement au MoDem qui n'a jamais pesé.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Nico37 » 18 juin 2012, 23:39:41

Lucas a écrit :Jean-Luc Bennahmias se réclame de la majorité présidentielle ? Il veut aller à la soupe lui, il représente bien les centristes ;)

Pour moi le MoDem est mort et enterré, et j'ai envie de dire c'est tant mieux, par contre il faudra qu'un centre droit émerge prochainement, afin de peser dans le paysage politique contrairement au MoDem qui n'a jamais pesé.
Bennahmias vient des Verts donc c'est logique...

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19067
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par Golgoth » 19 juin 2012, 07:26:26

C'est clair qu'en matière de soupe le Benhamias il fait fort, c'est une vraie bouillabaisse.
Dès le 6 mai 20h il était dans la majorité présidentielle. :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Quel avenir pour MoDem?

Message non lu par manolo » 19 juin 2012, 09:02:27

lyly a écrit :
johanono a écrit : Mais dans l'esprit de beaucoup de gens, cette façon de faire est mal perçue, les centristes sont considérés comme des gens qui bouffent à tous les râteliers, se vendent au plus offrant, un coup à gauche, un coup à droite.
C'est bien dommage. S'il y en a bien un qui n'a pas changé d'optique et est toujours resté droit dans ses bottes, c'est bien Bayrou.
Franchement, on s'en remettra mais je suis convaincue qu'un homme comme ça ne peut que créer un vide par son absence dans la politique française.
Moi, la France en rose, j'y crois pas une seconde.
A suivre
lyly, faut être lucide : quelle mesure de Bayrou t'a marquée ?
Je me souviens du "made in france" et de la moralisation du monde politique, ça c'était bien, mais c'est à peu près tout.
Pour le reste, son programme, c'est "un peu" de gauche et "un peu" de droite.
Il n'y a pas de "grandes idées typiquement centristes". C'est un ventre mou de gens modérés qui essayent de prendre ce qu'ils trouvent bien à gauche et bien à droite. Mais au final, ça donne une espèce de truc flou dans lequel on ne sait pas trop ce que les gens pensent et veulent.
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Répondre

Retourner vers « MoDem »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré