Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Venez discuter de l'actualité politique.
En ligne
Avatar du membre
Demain_Sera_Meilleur
Messages : 277
Enregistré le : 03 juil. 2016, 16:10:17

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Demain_Sera_Meilleur » 16 juil. 2017, 16:54:05

Papibilou a écrit :
16 juil. 2017, 15:49:03
La critique est aisée mais l'art est difficile:
- on veut diminuer le chômage
- mais on veut garder une ouverture au monde
- mais on veut garder tous les avantages acquis
- et on veut surtout des réformes pour les autres : le privé veut la réforme du public, les salariés trouvent que les chômeurs ne cherchent pas assez activement du boulot, les actifs trouvent que les retraités gagnent trop et les retraités se rappellent que eux travaillaient 40H par semaine sans barguigner.

Conclusion: on va avoir des réformes et il y a peu de chances qu'elles plaisent à tout le monde. :triste:
Il faut évidemment réformer. Là où le gouvernement doit fait preuve de talent, c'est dans l'équilibre des insatisfactions que cela va générer (on ne se mobilise pas souvent quand on est satisfait)

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 25919
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par wesker » 16 juil. 2017, 17:11:49

Hector

Tu es favorable au passage en force...Pourtant s'il s'agissait d'imposer une 6ème semaine de congés payés, je suis persuadé que tu viendrais parler de respect parlementaire, de démocratie etc.

Tu peux te réjouir d'une mesure dont, je le pense, tu n'entrevois pas encore les effets à long terme, préférant considérer qu'elle te permettrait, à court terme de licencier les salariés dont tu ne souhaites plus, cela est parfaitement légitime, néanmoins une économie instable où règne l'insécurité est une économie attentiste, qui perd progressivement des parts de marché et dont les entreprises ont, aussi les premières victimes.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 14373
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 juil. 2017, 20:02:39

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
16 juil. 2017, 13:54:41
Jeff Van Planet a écrit :
16 juil. 2017, 11:41:40
22 ans de politique de l'offre? j'ai besoin d'une explication.
Depuis Jacques Chirac premier mandat. François Hollande a mené une politique de l'offre, sous un angle socialiste, mais ça restait une politique de l'offre.
je reste tout de même dubitatif sur le bien fondé de l'affirmation.
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
16 juil. 2017, 13:54:41
Par ailleurs, l'opposition entre politique de l'offre et politique de la demande n'a qu'un intérêt : celui de mettre en exergue la réalité, au delà de la réalité. C'est un idéal-type. En vérité, il n'y a jamais à 100 % une politique de l'offre ou de la demande.

Et je ne pense pas les entreprises aient actuellement besoin de retrouver la confiance des consommateurs. La croissance est tirée par la consommation depuis des années.
En réalité, ce que veut le gouvernement, c'est déréguler de façon à ce que se soit la production qui tire la croissance vers le haut, appuyé par la consommation. Mais la consommation ne va pas avoir le premier rôle.
DE toutes façons opposer la politique de l'offre et de la demande, revient pour moi à un remake de la lute des classes avec d'un coté l'offre capitaliste et la demande prolétaire. Mais en réalité l'offre est elle même une demande, en effet, un investissement, qu'il soit industriel ou commercial, reste des achats de biens et services.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Logos
Messages : 551
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Logos » 16 juil. 2017, 21:15:22

Jeff Van Planet a écrit :
16 juil. 2017, 08:22:10
je cite l'article: «Faire le lien entre la prétendue complexité du code du travail et le chômage, c’est un pur fantasme»
Enfin on a une relation entre pays qui ont un code du travail plus rigide ont plus de chômage et les pays qui ont un code du travail plus flexible en on moins.
Non ce n'est pas aussi évident.

Au niveau de la recherche économique, le lien est soit revu à la baisse, soit carrément mis en doute.
Que nous dit la recherche économique sur le lien entre fonctionnement du marché de l'emploi et chômage? Jusque dans les années 2000, les différentes études pointaient bien une relation positive entre certaines variables caractérisant la rigidité du marché de l'emploi (allocations chômage, charges salariales, protection de l'emploi etc.) et taux de chômage au sein des pays de l'OCDE. A partir du milieu des années 2000, une série d'articles a fortement remis en question ce consensus, pointant le manque de robustesse des conclusions et l'impossibilité de répliquer les résultats antérieurs sur des données plus précises et plus récentes.
http://www.huffingtonpost.fr/frederic-f ... _22355004/

Il semble d'ailleurs que certaines croyances concernant la France soient erronées. Par exemple sur les licenciements.
La France est jugée moins rigide que l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède pour la protection des emplois type CDI.
Même chose sur les licenciements collectifs jugés plus faciles qu'en Allemagne, Irlande, Belgique ou Italie.

Ces affirmations ne viennent pas de la CGT, mais de l'OCDE dans une étude de 2013. Donc avant les réformes El-Khomri et Macron.
https://www.alternatives-economiques.fr ... e/00079429

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 25919
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par wesker » 16 juil. 2017, 21:36:38

A mon avis Logos, tu fais preuve de patience mais j'ai le sentiment que tu vas attendre la réponse.....

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 13427
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Narbonne » 16 juil. 2017, 23:05:30

Depuis 1986 (Suppression de l'autorisation préalable de licenciement par l'inspection du travail) on ne fait qu'assouplir le code du travail et le chômage ne fait ... qu'augmenter.
Le CNPF avait fait une étude, en 1986, pour justifier cette mesure prise par Chirac qui disait que 370 000 emplois seraient créés. Trente ans après, on les attend toujours
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 25919
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par wesker » 16 juil. 2017, 23:31:39

C'est, en parallèle l'époque où on toléra, par l'abaissement des frontières commerciales, les concurrences déloyales et l'importation de produits à bas coûts, qui nous obligea à relever le niveau des cotisations eu égard à l'accroissement du chômage. Et nous ne faisons que poursuivre dans cette voie depuis trop longtemps.

Or, j'ai le sentiment que si nous voulions réellement réduire le chômage, si nous voulions assurer à nos entreprises la possibilités de redevenir compétitives il faut, au préalable leur redonner la visibilité dont elles ont besoin, en les maintenant dans les réalités concurrentielles mais en les protégeant des distorsions de concurrences.

Pour y parvenir nous devrions remettre en cause, aussi le fonctionnement de l'Union Européenne et notamment de la politique monétaire qui ne doit plus alimenter les banques commerciales, à des taux avantageux, afin que ces dernières ne financent qu'une partie de l'économie à des taux plus élevés, encaissants la marge au passage. Il y a une série de mesures à prendre, toutes difficiles et devant passer par des négociations auprès des partenaires européens, mais indispensable. Naturellement il faut une volonté politique de promouvoir une authentique alternative et, honnêtement je n'ai pas le sentiment que nous y soyons.

Papibilou
Messages : 4096
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Papibilou » 17 juil. 2017, 09:27:45

wesker a écrit :
16 juil. 2017, 23:31:39
Or, j'ai le sentiment que si nous voulions réellement réduire le chômage, si nous voulions assurer à nos entreprises la possibilités de redevenir compétitives il faut, au préalable leur redonner la visibilité dont elles ont besoin, en les maintenant dans les réalités concurrentielles mais en les protégeant des distorsions de concurrences.

Pour y parvenir nous devrions remettre en cause, aussi le fonctionnement de l'Union Européenne et notamment de la politique monétaire qui ne doit plus alimenter les banques commerciales, à des taux avantageux, afin que ces dernières ne financent qu'une partie de l'économie à des taux plus élevés, encaissants la marge au passage. Il y a une série de mesures à prendre, toutes difficiles et devant passer par des négociations auprès des partenaires européens, mais indispensable.
Je suis d'accord sur un point, évident, " en les protégeant des distorsions de concurrences".
Je pense que la politique monétaire est un autre sujet.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 25919
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par wesker » 17 juil. 2017, 12:24:01

Papibilou

Naturellement les sujets sont différents, cependant, pour agir sur l'économie, l'ensemble des leviers paraissent complémentaires, par conséquent, exclure les uns ou les autres revient déjà s'amputer d'une nécessité.

Je peux entendre, aussi les vertus de la politique monétaire commune, qui peut trouver un fondement, néanmoins je demande juste que ce débat soit ouvert, dans notre pays, car considérer qu'il s'agit là d'un absolu ne me semble pas correspondre à l'élargissement idéologique dont une grande démocratie a besoin.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 14373
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Loi travail : la CFE-CGC et la CFDT expriment leur doutes

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 juil. 2017, 17:48:17

Logos a écrit :
16 juil. 2017, 21:15:22
Jeff Van Planet a écrit :
16 juil. 2017, 08:22:10
je cite l'article: «Faire le lien entre la prétendue complexité du code du travail et le chômage, c’est un pur fantasme»
Enfin on a une relation entre pays qui ont un code du travail plus rigide ont plus de chômage et les pays qui ont un code du travail plus flexible en on moins.
Non ce n'est pas aussi évident.

Au niveau de la recherche économique, le lien est soit revu à la baisse, soit carrément mis en doute.
Que nous dit la recherche économique sur le lien entre fonctionnement du marché de l'emploi et chômage? Jusque dans les années 2000, les différentes études pointaient bien une relation positive entre certaines variables caractérisant la rigidité du marché de l'emploi (allocations chômage, charges salariales, protection de l'emploi etc.) et taux de chômage au sein des pays de l'OCDE. A partir du milieu des années 2000, une série d'articles a fortement remis en question ce consensus, pointant le manque de robustesse des conclusions et l'impossibilité de répliquer les résultats antérieurs sur des données plus précises et plus récentes.
http://www.huffingtonpost.fr/frederic-f ... _22355004/

Il semble d'ailleurs que certaines croyances concernant la France soient erronées. Par exemple sur les licenciements.
La France est jugée moins rigide que l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède pour la protection des emplois type CDI.
Même chose sur les licenciements collectifs jugés plus faciles qu'en Allemagne, Irlande, Belgique ou Italie.

Ces affirmations ne viennent pas de la CGT, mais de l'OCDE dans une étude de 2013. Donc avant les réformes El-Khomri et Macron.
https://www.alternatives-economiques.fr ... e/00079429
Comment arrive-t-on a remettre en cause le faite que dans les pays plus flexibles il y a moins de chômage, c'est vérifiable en regardant les taux?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré